::  :: Présentations :: Présentations validées
Kim Myung Ki ∞ Sorry, that's my fault
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Pseudo : Kwonhyo
Messages : 1366
Capsules : 1814
Date d'inscription : 03/06/2017
Age : 35
Crédits : suture
Multicomptes : Woo Jae Shin
Appartenance : Abri 826 - Explorateur
Affectation : Maître chien
Arme : Fusil de l'abri
Carnet de bord : Prezlienactivitésuivi
Localisation : Dehors à se balader avec l'unité C et son chien
Explorateur Unité C • maître-chien
MessageSujet: Kim Myung Ki ∞ Sorry, that's my fault Sam 3 Juin - 23:06


 
 
Papiers d'identité

Kim Myung Ki

dit "Myung"


Âge 35 ans Lieu & date de naissance à Séoul, le 23 décembre 2059  Nationalité Coréen Orientation sexuelle Il ne se préoccupe pas vraiment de cette partie de sa vie, mais on lui a mit dans le crâne qu'un homme doit être avec une femme quand il était petit. Situation amoureuse Célibataire Occupation Garde Groupe Défenseur Célébrité Song Joong KI

Force
7

Perception
5

Endurance
5

Charisme
2

Intelligence
3

Agilité
5

Chance
3




Kwonhyo
âge 21 cette année région Le fin fond de la France aka la Bretagne comment as-tu découvert le forum? La conv sur skype + truc. qui m'a dit de venir un avis? C'est tout joli comme tout *-* un dernier mot? Vous vous êtes donner pour faire autant de boulot russe Good job russe Prenez soin de moi sivouplait  hug1


I am what I am



Caractère


« Tu es quelqu'un d'intelligent Myung Ki, quelqu'un de fort et capable de savoir ce qui est bon ou mauvais. Tu as cette chance d'avoir un rêve, des convictions que tu peux suivre de tout ton cœur alors fonce et fais ce que tu veux. »

Combien de fois il s'est souvenu de ces mots ? Combien de fois il a cru bon de s'en souvenir quand il se demandait pourquoi il était dans ce genre de situation ? Mais surtout, est-ce qu'il est vraiment cette personne ? Myung Ki a toujours voulu y croire aveuglément, mais quelque part, cette innocence a disparu il y a plusieurs années. Ses choix, ses actions, elles ont eu l'effet contraire de ce qu'il a toujours souhaiter et aujourd'hui, il réfléchit bien avant d'agir. Il ne veut plus revivre cette torture interne amenée par des choix hâtifs qu'il pensait judicieux mais qui ont une chute inattendue.

Il sait maintenant ce que sa mère voulait dire par « intelligent ». Ce n'est qu'en prenant du temps pour se pencher objectivement sur la situation qu'il peut avoir ce qu'il souhaite. Quitte à parfois se mêler de la vie des autres s'il en voit un intérêt positif pour cette personne et s'il est persuader de pouvoir l'aider. Parce que ses actes les plus sincères ne sont pas pour lui mais bien pour les autres. Combien de temps il peut passer à écouter quelqu'un parler ? A tenter de le conseiller ? A l'aider même s'il le peut ? L'homme est prêt à beaucoup de sacrifices si cela peut apporter le bonheur de quelqu'un, tout en restant dans l'acceptable. Mais qu'elle est la limite exacte ?

Pour lui qui a déjà donner son corps sans rien recevoir en retour, qui a déjà confier ses rêves pour les voir disparaître, qui a tuer une partie de ce qu'il aimait sans s'en rendre compte, qu'est-ce qui lui reste encore à donner ? Son honneur ? Sa dignité ? Sa vie ? Il les garde précieusement, c'est tout ce qu'il peut encore sauvé à l'heure qu'il est. C'est sans doute cette désillusion qui fait de lui une personne qui parle peu de lui, de ses envies, de ses projets s'il peut même en avoir.

On peut mettre cela sur le compte d'une timidité certes, mais c'est surtout une carapace qu'il a tenter de forger pour se protéger lui-même. Ne pas laisser de traces de lui au cas où une de ses missions tourne mal. Ne pas parler pour ne pas être trahis. Ne pas se laisser toucher par ces choses que l'ont voit hors de l'abri pour ne pas avoir peur de sortir la prochaine fois. Pour Myung Ki, ces barrières sont la seule façon de survivre sans devenir fou.
Esprit

Energie

Nature

Tactique

Identité





Annecdotes

∝ Il s'est engagé dans l'armée dès le diplôme du lycée en poche.

∝ Il a toujours écouter ses parents sagement sauf s'il était persuader d'avoir raison.

∝ Il faisait beaucoup d'airsoft au lycée, d'où une certaine passion pour les armes.

∝ Il rêve d'un monde en paix, où personne n'aurait besoin d'arme ou d'avoir peur pour sa vie.

∝ Quand il était petit, Myung Ki est tombé amoureux d'une fille et a absolument voulu sortir avec elle. Mais il a finit par comprendre plus tard qu'il ne pouvait pas forcer quelqu'un à l'aimer de la même façon et s'il pouvait la revoir, il aurait aimer s'excuser de l'avoir harcelé de cette façon.

∝ Il pensait qu'en rentrant dans l'armée il pourrait protéger sa famille et les familles de tout le monde avant de comprendre qu'il ne faisait que détruire des vies.

∝ Il se sent responsable de la guerre et c'est une des raisons pour lesquelles il tient à aider les personnes de l'abri à vivre aussi correctement que possible.

∝ Il a perdu sa mère quand il était au lycée.

∝ Il essaie au maximum d'éviter de dire qu'il était militaire de peur de la réaction négative que les gens pourraient avoir.

∝ Il passe son temps libre à s'entraîner, tant pour se défouler que pour mieux protéger les habitant de l'abri en étant plus fort.

∝ Il peut manger des aliments qu'il n'aime pas s'il considère que c'est bon pour la santé, quitte à avoir des nausées pendant qu'il mange.

∝ A savoir qu'il ne court pas après les légumes en général ni l'alcool, mais il a un penchant pour les sucreries qu'il tente de cacher.

∝ Il a plusieurs cicatrices sur le corps sur lesquels il ne s'attardent jamais si on lui demande d'où elles viennent.
Once Upon a Time

De la musique dans les oreilles, le nez plonger dans ses livres, Myung Ki n'entendait pas ce que son père racontait. C'était toujours la même chose de toute façon, il allait devoir lui tirer le casque de sur la tête pour pouvoir le faire écouter. Pourtant il ne semblait pas énervé aujourd'hui. Alors le lycéen levait le nez vers son paternel, l'air de lui demander ce qu'il voulait. Son père le regardait tristement et le prenait dans ses bras. « Maman a eu un accident de voiture..Elle est à l'hôpital. »

Après son air embêté d'être dérangé, Myung Ki arrondissait les yeux. Sa mère ? A l'hôpital ? Il ne fallait pas longtemps pour que les deux hommes s'y rendent et attendent devant la porte de la salle d'opération. « Est-ce qu'elle va s'en sortir ? Il le faut.. Elle ne peut pas mourir comme ça ! Elle est trop jeune pour partir. » Ces phrases se répétaient en boucle dans sa tête jusqu'à ce qu'un médecin en blouse sorte de la salle couvert de sang. Le deux hommes discutaient et Myung Ki attrapaient des parties de discussion.

«  Nous avons fait notre maximum, mais.. On ne peut pas garantir qu'elle va se réveiller. Et même si elle se réveille, elle restera instable pendant quelque temps.. Tout ce qu'on peut faire c'est attendre. »

Le lycéen restait au chevet de sa mère pendant plusieurs heures, puis quelques jours jusqu'au jour où sa génitrice ouvrait les yeux et lui adressait un sourire faible. Myung Ki venait de lui offrir son plus beau sourire. Il était si heureux que sa mère aille bien, qu'elle se réveille et caresse ses cheveux comme elle le faisait d'habitude. Les heures passaient et il racontait à sa mère comment ses examens s'étaient bien passer, qu'il avait même passer le test pour rentrer à l'armée. Le lycéen ne pouvait s'empêcher de parler pour que sa mère soit fière de lui et de ses compétences. Elle était fière. Tellement fière.

« Tu es quelqu'un d'intelligent Myung Ki, quelqu'un de fort et capable de savoir ce qui est bon ou mauvais. Tu as cette chance d'avoir un rêve, des convictions que tu peux suivre de tout ton cœur alors fonce et fais ce que tu veux. Je sais que tu saura réussir tout ce que tu fera dans ta vie.. Tu as ce don.. Je t'aime tellement.. »

Après ces mots, le lycéen rougissait légèrement, heureux d'entendre sa mère le féliciter de la sorte. Et le soir même, il sortait de l'hôpital pour se reposer dans son lit après plusieurs jours à dormir assis au bord du lit. Son dos le faisait tellement souffrir, il avait l'impression qu'il allait mourir ! Mais quand il se réveillait le lendemain matin, son père le retenait de partir voir sa mère. Myung Ki ne comprenait pas et protestait fortement contre son paternel jusqu'à ce qu'il ne reçoive une gifle de celui-ci. Puis des bras l'entourait comme si son père n'avait pas voulu réagir de la sorte. Mais les mots qu'il soufflait rendait fou le garçon. « Ta mère est morte cette nuit.. » Ses poings frappaient son paternel alors que des larmes roulaient sur ses joues. « Pourquoi ?! Elle allait bien hier ! Tu mens ! » Tant de reproches qu'il faisait avant de courir à l'hôpital pour se rendre compte qu'elle avait fait une rechute comme le médecin le craignait.

Myung Ki venait de se rendre compte combien la vie était parfois injuste, combien elle ne tenait qu'à un fil. Il venait de comprendre à qu'elle point celle-ci était précieuse et cette douleur qu'il ressentait, présente même après des jours et des semaines, il ne la souhaitait à personne. Personne n'avait à souffrir comme cela.

∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞

L'encre s’imprégnait sur le papier alors que sa signature se dessinait peu à peu sur celui-ci avant qu'il ne relève des yeux brillants de détermination vers le militaire face à lui. Le crayon se posait dans un petit toc sur la table en bois afin qu'il puisse tendre les documents à deux mains à son aîné avec une fierté indéniable. Myung Ki pouvait enfin protéger ce pays qu'il aimait tant, protéger sa famille et les familles de tous ces innocents qui souffraient. Malgré son jeune âge, il avait déjà conscience des devoirs que son futur travail allait apporter, ses responsabilités et les risques. Il était prêt à risquer sa vie, son corps ainsi que sa stabilité mentale pour son rêve de paix. Le jeune homme venait de dire adieu à toute liberté et à tout épanouissement pour pouvoir construire le monde de ses rêves, après tout il doit bien y avoir d'autres militaires avec les mêmes attentes pas vrai ? Pourquoi des gens se battent depuis des années dans l'armée si ce n'est pas pour apporter la paix quelque part ?

∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞

Myung Ki restait immobile, debout avec une arme à la main, arborant fièrement l'uniforme militaire coréen quand un autre soldat s'approchait de lui. Même en voyant comment son aîné le regardait et le dévisageait, il restait sérieux dans son travail jusqu'à entendre sa voix lui adresser la parole. « Alors c'est toi le petit qui pense que l'armée permet d'apporter de l'ordre et la paix dans le monde ? » A ces mots il tourne la tête et hoche celle-ci doucement. « Oui monsieur. » Son affirmation n'avait pour effet que de faire rire le plus âgé. Est-ce qu'il venait de dire une bêtise ? Myung Ki restait le regarder sans savoir comment réagir, ni ce qu'il avait dit d'aussi amusant jusqu'à ce que le plus vieux ne reprenne la parole cette fois avec un sérieux assassin. « L'armée tue des gens, on détruit des familles, des maisons, on les reconstruit comme notre gouvernement veut pour arranger les politiques. Ils s'en fichent des populations.. Tu verra le jour où la guerre arrivera. Un soldat n'est pas là pour sauver la paix dans le monde, il la tue.  » Pourquoi ces mots sonnaient comme une prévention ? Comme s'il ne voulait pas voir le jeune innocent qu'était encore Myung Ki se briser.

Mais il avait raison.

Lors d'une mission peu de temps avant la troisième guerre, Myung Ki avait reçu pour ordre de faire une descente dans un village. Des terroristes auraient établis leur base là-bas et ils devaient faire une descente pour les arrêter. Pour lui, il allaient simplement négocier, faire en sorte qu'ils se rendent sagement puis la mission serait finie et ils rentreraient dans la caserne. Mais ce jour-là, il allait se rendre compte du vrai travail que faisaient les soldats en période de guerre.

Les rues étaient désertes, pas un chat dehors. Sur le sol on pouvait apercevoir quelques fournitures d'un ancien marché qui se tenait là. Les murs ne semblaient pas très stables mais surtout ils étaient sales et mal entretenus. Seuls les bruits de pas lourds des soldats résonnaient dans la ville jusqu'à ce qu'ils entendent des cris. Les cris d'un bébé non loin. Sans doute dans cette maison à droite. Myung Ki tournait la tête vers celle-ci et commençait à s'en approcher avant de ne plus rien entendre. Pourtant il continuait à avancer en faisant attention à ne pas marcher sur un piège. Calant son arme d'une main, il ouvrait la porte de l'autre et jetait un coup d’œil dans le bâtiment à la recherche du bébé. Ce dernier n'était pas seul puisqu'il se trouvait dans les bras d'une femme, sans doute sa mère se dit alors le garçon.

Il esquissait un sourire et rentrait dans la maison. « Tout va bien, détendez-vous. On est venu vous aider d'accord ? » Pourtant la jeune femme ne semblait pas se calmer et encore moins quand le chef de Myung Ki rentrait dans la maison en lui demandant s'il les avaient trouver. « Oui chef. Une femme et un bébé. Je les amène en lieu sûr ? » demandait-il joyeusement, heureux de pouvoir sauver une famille. Mais le plus âgé lui disait de la faire sortir et de l'amener sur la grande place froidement avant de sortir. Myung Ki faisait tout pour faire venir la femme, celle-ci lui demandant de sauver son bébé, qu'il pouvait l'emmener elle mais de laisser le bébé sur place, mais le garçon finit par les amener tous les deux sur la grande place. Ce fut ainsi pour toutes les personnes trouvées, hommes, femmes, enfants et personnes âgées, personne n'était exclus de ce traitement.

Après plusieurs heures, Myung Ki se réunissait avec son équipe et attendait sagement leur chef. Ce dernier arrivait quelques minutes plus tard avec une trace de griffure sur son visage, sa poigne ferme autour du bras d'une adolescente en pleur et dont les vêtements étaient en parti déchiré. Il la jetait au sol comme un objet qui n'a aucune valeur et le garçon accourt vers elle quand elle tombe pour l'aider avant d'entendre cette phrase qui lui faisait froid dans le dos. Ses yeux s’agrandissaient alors que l'hébétude se lisait sur son visage. Plus rien ne se trouvait dans son esprit à part cette phrase, même ses mains qui bougeaient pour aider la jeune femme ne pouvaient plus faire un geste.

« Nettoyez moi ça qu'on rentre à la caserne rapidement. » avait été l'ordre donner par leur chef. Myung Ki se relevait et allait faire face à son chef, voulant protester mais c'était comme se dresser contre un mur. Un mur froid, épais et impossible à faire tomber. La seule réponse qu'il avait eu de son supérieur était une arme tendue avec un sang froid et l'ordre répéter à nouveau spécialement pour lui. Des cris se faisaient entendre des villageois, des pleurs, des supplications de sauver les enfants, mais rien n'y faisait. Il n'arrivait pas à imaginer devoir tuer des personnes sans aucune raison. Pourquoi est-ce qu'ils faisaient ça ? Pourquoi tuer des innocents de la sorte ?

L'unité rentrait quelques heures plus tard à la caserne. Personne ne semblait troublé par ce qu'il venait de se passer. Le chef racontait son aventure avec la jeune fille de plus tôt comme si c'était normal. Un autre proposait d'aller boire un verre pour fêter leur rapatriement qui se fera bientôt. Seul le militaire qui avait prévenu Myung Ki remarquait son trouble et son traumatisme mais il n'allait pas le voir. C'était inutile, le mal était fait à présent.

Pourquoi des hommes font ce travail même après plusieurs années ? Comment peut-on avoir plaisir à tuer des innocents ? Comment peut-on voler l'innocence des femmes qui font ce magnifique devoir qu'est donner vie et s'en vanter ? Cette nuit-là fut longue pour le jeune homme, très longue et silencieuse. Il n'arrivait pas à réfléchir, il ne pouvait pas. L'armée ne sauve personne. Il venait de le comprendre de la pire façon qu'il soit.

∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞

L'homme se dirigeait à nouveau vers les grandes portes qu'il gardait avec sérieux depuis son arrivée à l'abri. Cela faisait combien de temps qu'il venait ici tous les jours ? Il a arrêter de compter depuis si longtemps. Pourtant chaque jour apportait son lot de surprise. Un nouveau réfugié ? Des embrouilles avec la main rouge ? Une bestiole à tuer ? À quoi il allait avoir le droit aujourd'hui ? Myung Ki n’était pas du genre à travailler à reculons, surtout dans ce genre de situation. La sécurité de chacun dépendait du travail des gardes, il ne pouvait pas aller dormir derrière un arbre pendant son service. Mais même en retirant son professionnalisme à tout épreuve, il ne supporterait pas l'idée de tirer au flan après avoir fait parti des soldats qui ont amenés ce désastre..

Son attention était attirée par des bruits de pas lents alors qu'il était rester concentré sur l'horizon devant lui. Le brun s'approchait du bruit pour retrouver un résident de l'abri en piteux état. Certaines personnes auraient crier en voyant le sang qu'il avait perdu et ses blessures, mais l'ancien militaire, déjà habitué à ce genre de spectacle, venait seulement en aide au garçon devant lui. Peu importe si ses vêtements se tâchaient du liquide écarlate qui s'échappait des plaies ouverte du survivant, peu importe s'il en avait sur ses mains, il pouvait simplement renforcer sa poigne sur le corps meurtri du garçon pour qu'il ne tombe pas. Myung Ki commençait alors une course contre la montre vers les médecins pour tenter de sauver le garçon aussi vite que possible car il avait parfaitement conscience que chaque seconde comptait dans cette situation. Après quelques minutes de course, il parvenait aux médecins et les laissaient faire leur travail alors qu'il retournait faire le sien de son côté, couvert de sang. Rien de bien attirant en soi, clairement il n'avait pas la dégaine du type à qui vous voulez faire confiance.

Son regard se baisse vers ses mains couvertes d'hémoglobine avant de les essuyer sur ses vêtements sans une once de dégoût visible sur son visage. Il était seulement triste de savoir que des innocents devaient souffrir des idioties des politiciens au péril de leur vie parfois. Ces types qui avaient mis le monde sans dessus-dessous devaient bien s'amuser de les voir tenter de survivre de la sorte alors qu'eux reposent bien tranquillement là-haut quelque part.. Peu importe combien il était contre la violence, il aurait bien envie de leur mettre une balle entre les deux yeux pour les faire payer. Le brun reprend sa place près de la porte comme si de rien n'était alors qu'il ne faisait qu'attendre le prochain événement de la journée sans grande impatience..

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : truc.
Messages : 1965
Capsules : 1427
Date d'inscription : 20/05/2017
Crédits : kelly
Multicomptes : Pyo Sung Il
Appartenance : la main rouge
Affectation : mécano
Arme : pistolet alien & hachoir
Carnet de bord : Ed Ruscha l'avait prédit;

ma personnalité, c'est le SPAM


Sponsorisé par;

Localisation : aux portes du pénitencier ♫
Admin • we rule the world
MessageSujet: Re: Kim Myung Ki ∞ Sorry, that's my fault Sam 3 Juin - 23:08

.



i want some more.

Here we are again i feel the chemicals kickin' in it's getting heavy and i wanna run and hide i do it every time you're killin' me now and i won't be denied by you the animal inside of you.

Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Kim Myung Ki ∞ Sorry, that's my fault Sam 3 Juin - 23:12

je me répète mais....
JOOOOOOOOOOOOOONG KIIIIIIIIIIIIIIII perv2 perv2 perv2 perv2 perv2
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Kwonhyo
Messages : 1366
Capsules : 1814
Date d'inscription : 03/06/2017
Age : 35
Crédits : suture
Multicomptes : Woo Jae Shin
Appartenance : Abri 826 - Explorateur
Affectation : Maître chien
Arme : Fusil de l'abri
Carnet de bord : Prezlienactivitésuivi
Localisation : Dehors à se balader avec l'unité C et son chien
Explorateur Unité C • maître-chien
MessageSujet: Re: Kim Myung Ki ∞ Sorry, that's my fault Sam 3 Juin - 23:22

Kyung: J'ai hâte de voir ton edit glum
Même si ce point est en soi très sexy à lui tout seul  shame

Eri: La tête de D.O sur ce gif mon dieu, il me tuera toujours XDD
Contente de voir que tu aime Joong Ki tout autant que moi encore une fois  excited
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Kim Myung Ki ∞ Sorry, that's my fault Sam 3 Juin - 23:28

Bienvenu parmi nous BG qui fait baver tout le monde, moi y compris love perv huhu
Et bon courage pour ta fiche qu'il me tarde déjà de lire ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Kwonhyo
Messages : 1366
Capsules : 1814
Date d'inscription : 03/06/2017
Age : 35
Crédits : suture
Multicomptes : Woo Jae Shin
Appartenance : Abri 826 - Explorateur
Affectation : Maître chien
Arme : Fusil de l'abri
Carnet de bord : Prezlienactivitésuivi
Localisation : Dehors à se balader avec l'unité C et son chien
Explorateur Unité C • maître-chien
MessageSujet: Re: Kim Myung Ki ∞ Sorry, that's my fault Sam 3 Juin - 23:36

Merci love pablo perv
Je la finirais ce soir/cette nuit si tout va bien, donc tu pourra la lire très bientôt t'en fais pas hug
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Kim Myung Ki ∞ Sorry, that's my fault Sam 3 Juin - 23:42

Homme Violable en vue ! excited
Je l'ai déjà dit sur skype, mais ton choix est MAGNIFIQUE !
JongKi la magnificence. Je love ce choix et si j'étais un homme je banderais y.

Bienvenue parmi nous et plein de coeur sur tes fesses.

Puis un bleu de plus c'est super plz
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Kwonhyo
Messages : 1366
Capsules : 1814
Date d'inscription : 03/06/2017
Age : 35
Crédits : suture
Multicomptes : Woo Jae Shin
Appartenance : Abri 826 - Explorateur
Affectation : Maître chien
Arme : Fusil de l'abri
Carnet de bord : Prezlienactivitésuivi
Localisation : Dehors à se balader avec l'unité C et son chien
Explorateur Unité C • maître-chien
MessageSujet: Re: Kim Myung Ki ∞ Sorry, that's my fault Sam 3 Juin - 23:51

*donne une bassine à Yeon Ah* pq
Merci :<3: :<3:
J'ai trouver que ça manquait de bleu un peu erm
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : truc.
Messages : 1965
Capsules : 1427
Date d'inscription : 20/05/2017
Crédits : kelly
Multicomptes : Pyo Sung Il
Appartenance : la main rouge
Affectation : mécano
Arme : pistolet alien & hachoir
Carnet de bord : Ed Ruscha l'avait prédit;

ma personnalité, c'est le SPAM


Sponsorisé par;

Localisation : aux portes du pénitencier ♫
Admin • we rule the world
MessageSujet: Re: Kim Myung Ki ∞ Sorry, that's my fault Dim 4 Juin - 1:55

Kim Myung Ki a écrit:

Même si ce point est en soi très sexy à lui tout seul  shame

Voilà russe tu ne m'as pas donné l'envie d'éditer russe ! Mon point est sexy, j'ai eu la satisfaction de faire ma grosse (et vieille) kikoo alors je suis contente ! Et fier d'avoir volé la première place à tes soupirants emo

So !!! Viens là que je te montre à quel point je vais me faire une joie de te détester   <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3
/lui fait un gros câlin avant de lui déclarer la guerre/

So, bienvenue parmi nouuuuuus ymca (<- l'est pas trop cool ce smiley?! oo )
Et puis j'ai hâte de lire la suite y j'ai même préparé mes mouchoirs au cas où y !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Kwonhyo
Messages : 1366
Capsules : 1814
Date d'inscription : 03/06/2017
Age : 35
Crédits : suture
Multicomptes : Woo Jae Shin
Appartenance : Abri 826 - Explorateur
Affectation : Maître chien
Arme : Fusil de l'abri
Carnet de bord : Prezlienactivitésuivi
Localisation : Dehors à se balader avec l'unité C et son chien
Explorateur Unité C • maître-chien
MessageSujet: Re: Kim Myung Ki ∞ Sorry, that's my fault Dim 4 Juin - 2:26

T'as eu raison, il est trop cool ton point russe Pourquoi tu veux l'éditer? russe Le pauvre russe

Haaaaan ouiiii pleins de cooooeurs
<3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3
<3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3
<3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3
Détestons-nous en tout bien tout honneur <3

Merci ymca J'avoue il est trop cool oo
Pas besoin de mouchoirs oo .. enfin je crois pas erm peut être un peu? erm Je relirais demain t'façon quand j'aurais la tête reposée :') et je finirais la parti anecdote aussi huhu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Kim Myung Ki ∞ Sorry, that's my fault

Revenir en haut Aller en bas
Kim Myung Ki ∞ Sorry, that's my fault
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Myung Oh ◘ link
» Show Nu [Monsta X] - lee myung soo
» myung haru - slide to unlock
» Haiti and Guyana - the two fault lines of the Caribbean
» EARTHQUAKE WARNING FROM RUSSIAN INSTITUTE of PHYSICS of the EARTH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Badlands ::  :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: