AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It was not my fault !! FT Kyung Hong

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Unité A • éclaireur

En savoir plus

MessageSujet: It was not my fault !! FT Kyung Hong   Lun 5 Juin - 0:58

It was not my fault
Min Jae & Kyung Hong

Encore une fois, t'avais décider de désobéir, pourtant, tu leur avais juré que tu resterais tranquille, que tu attendrais que ce soit le moment d'aller faire un tour avec ton équipe pour aller vadrouiller, mais avec toi, vaut mieux pas se fier a ce que tu dis. Ce n'est pas que t’es un menteur ou quoi, on va juste dire que t'as, toi-même, du mal a résister à tes propres envies et a tes propres résolutions. Et donc, comme si de rien étais, t'es sortis, discrètement. T'as un talent pour passer inaperçu au grand damne de ceux qui voudrais t’empêcher de franchir la porte de l’abri.
Tu sors tout le temps, depuis que ta mère est morte et que t'as goûté à l'air de dehors, c'est devenu plus fort que toi. Souvent, personne ne se rend même compte que ton absence, d'autres fois, tu te fais engueuler un peu. Mais heureusement, tu ne vas jamais très loin, pas encore assez sur de toi, encore beaucoup trop ignorant sur le monde de dehors.
Et pourtant, aujourd'hui, tu t'es éloigné de plus en plus, t'as marché pendant 15 minutes, puis 15 Minutes de plus, tu restais sur tes gardes, car tu sais, ou plutôt tu crois savoir, ce qui rôde dehors, mais pourtant, tu allais de plus en plus loin.
Tu marchais, ton pistolet brandis sur quoi que ce soit qui pourrais bouger, t'as peu, mais t'es assez inconsciemment confiant.
De loin, t'aperçois un truc qui bouge, tu pointes ton arme sur cette masse mouvante, te cachant derrière un bout du mur qui ne semble plus appartenir a quoi que ce soit, et tu guettes de loin. Tu plisses les yeux pour mieux discerner la forme, tu t'approche un peu plus, beaucoup trop curieux pour ton propre bien.
Et tu le reconnais. C'est le gars à qui t'as essayer de piquer des trucs, mais qui a fini par te mettre une raclée. Au fond, il serait très logique que tu lui en veuilles, ou que tu le détestes. Mais en fait ... Même si au fond t'as vraiment envie de te venger, tu l'as plutôt trouvé impressionnant ! Et puis bon ... C’était surtout de ta faute n'est-ce pas ?
Et donc, réaction logique venant de toi ? T'as décidé de le suivre, t’éloignant un peu plus encore de l’abri. Tu te retrouves dans un endroit que tu ne connais pas, tu le regardes avec sa tente sur son dos et tu continues de le suivre très très discrètement sans même plus trop faire attention à ton environnement. T'es trop curieux ... Où va-t-il ? Que fait-il ? Pourquoi il est ici ?
D'un coup, t'entend un bruit bizarre pas loin de toi, un bruit pas rassurant, et alors que tu te cachais toujours pour ne pas que celui que tu espionnes ne te remarque t'as sursauter, pointant ton arme sur la sorte d'animal qui semblait venir vers toi ... T'avais jamais vu ça. Une sorte de gros insecte. Ta respiration accélère, t'a d'un coup extrêmement peur, peur comme jamais d’ailleurs ! Et d'un coup, tu te mets à courir, tu cours le plus vite que tu le peux et sans vraiment t'en rendre compte, tu allais dans la direction de celui que tu suivais. T'es courageux ... Mais pas trop quand même.

_________________
I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Admin • game master

En savoir plus

MessageSujet: Re: It was not my fault !! FT Kyung Hong   Lun 5 Juin - 7:48

Intervention du staff suite à la demande d'apparition d'une créature dans le rp.

Créature apparue: RADCAFARD (faible)
Description:
 


Dernière édition par The Supervisor le Lun 5 Juin - 7:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://badlands.forumactif.com

avatar
Admin • game master

En savoir plus

MessageSujet: Re: It was not my fault !! FT Kyung Hong   Lun 5 Juin - 7:48

Le membre 'The Supervisor' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Bestiaire' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://badlands.forumactif.com

avatar
La Main Rouge • mécanicien

En savoir plus

MessageSujet: Re: It was not my fault !! FT Kyung Hong   Jeu 8 Juin - 0:58

It was not my fault
Min Jae & Kyung Hong

Cela faisait dix-sept ans que le monde avait été dévasté pour renaître sous une autre forme. Une forme plus dangereuse où la survie était de mise. Seo Kyung Hong, fidèle à lui-même restait dans sa bulle, parcourait ces terres dont il avait apprit à connaître la géographie. Aujourd'hui, il s'était encore levé tôt pour travailler dans l'atelier de la Main Rouge jusqu'à ce qu'une idée lui passe par la tête, avoir au moins une batterie portative pour parcourir de plus longue distance. En effet, il avait bien son vélo à énergie pour recharger son arme, mais lorsqu'il s'absentait plusieurs jours, il se retrouvait à devoir économiser ses tires et, en cas d'attaque, il pouvait donc se retrouver désavantagé lors d'un combat contre quelqu'un de mieux armé ou plus fort que lui.
Une batterie était alors une bonne idée et quoi de plus résistant qu'une batterie d'automobile. C'était pour cette raison qu'après mangé, il avait fait son sac avec des provisions, sa fameuse couverture de sécurité, une lampe de poche et des piles de rechanges, quelques outils et il avait même pris sa tente au cas où il se fasse surprendre par la nuit. Équipe comme un randonneur de l'ancien temps, il était parti de la prison le visage masqué. La route était longue, très longue. Du sud, il devait aller au nord, tout au nord. Dans son esprit, l'endroit le plus pertinent pour trouver une batterie en état était dans un de ces gros camions de pompier. Ils avaient résisté aux bombardements alors logiquement, les batteries au plomb que l'on trouvait dans les véhicules devaient être encore en bon état -si personne d'autre n'avait eu l'idée d'aller démonter les engins- .
Sur sa route, rien de bien dangereux se présentaient, des radcafards, quelques rataupes, que des monstres faibles. C'était une chance pour lui qui d'habitude n'en avait pas. Grâce à cela, il avançait plus rapidement que dans ses calcules. Ces rencontres rythmaient sa marche, l'aidait à se distraire, car oui, pour lui tuer ce genre de bête était une distraction plaisante, plus que de tenir une conversation avec un humain en tout cas. Arrivé à l'ancienne caserne de pompier, il fut étonné de ne croiser aucunes bêtes. Conforté dans l'idée qu'il était seul, Kyung Hong commença à ouvrir le capot d'un camion, ses affaires posées à ses pieds. Ce jour-là devait être son jour de chance ou mieux, son anniversaire. Le véhicule possédait encore toutes ses pièces. Il sorti ses outils de son sac pour bricoler dans la carlingue jusqu'à en extraire l'objet de ses désirs. Une fois sortie, il la rangea au fond de son sac. Son chargement se faisait plus lourd, son pas se faisait donc plus lent. Avec un tel chargement, ce n'était pas la peine d'espérer une quelconque course poursuite. Pour le retour, il devait donc être prudent et prendre soin de bien contourner les portes de l'Abri de peur de se faire attaquer ou pire encore, voler!
Le mécanicien venait à peine de faire demi-tour et alors qu'il réfléchissait à comment prendre la fuite en cas d'attaque, il vit non loin de lui une forme humanoïde courir dans sa direction. Il fronçait les sourcils plus qu'à son habitude pour distinguer cette forme et par réflexe, il dégaina son arme, la pointant sur ce qu'il pensait être une goule. Lorsqu'il remarqua le radcafard suivre ce qui était en réalité un humain. La commissure de ses lèvres se soulevait pour dessiner un sourire amusé. Il tira dans la direction de l'animal une première fois, raté. Elle était bien trop loin pour qu'il puisse l'avoir. Il n'abandonna cependant pas et tira une seconde fois, son tir allant exploser en plusieurs morceaux l'insecte qui laissait derrière elle un liquide jaunâtre peu appétissant. Son arme toujours en main, il s'avança vers l'inconnu pour la pointer sur sa tête, le canon posé sur son front. Il tendis sa seconde main dans sa direction. "Ton arme." Ordonna-t-il de sa grosse voix qui le caractérisait si bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Unité A • éclaireur

En savoir plus

MessageSujet: Re: It was not my fault !! FT Kyung Hong   Jeu 8 Juin - 2:49

It was not my fault
Min Jae & Kyung Hong

Des trucs comme ça, t'en avais rarement vu, pas de si près en tout cas, et donc lorsque tu l'as vu, tu ne pensais plus qu'a une chose : t’enfuir. Ton arme, tu l'aimes bien, mais ... Tu ne t'en as jamais servi contre quelque chose de vivant et quand bien même tu le ferais, tu es tout de même conscient que ça ne fera pas beaucoup de dégât ... Ça peut juste faire vraiment mal ! Mais la question était : est-ce que cette bête dégueulasse ressentait la douleur ?
Sur le coup ne t'as pas vraiment pris le temps d'y réfléchir. T'as juste couru comme un con en direction de celui que tu suivais, réaction logique n'est-ce pas ? Après tout, ou pouvais-tu bien aller d'autre ?
Lorsque tu vois l'arme de ta vis a vis pointé vers toi, t'as encore plus peur ... Non, il a déjà essayé de te tuer une fois, serait-il sur le point de finir le travail ? Tu fronces les sourcils, essoufflés, mais ton regard se jette frénétiquement derrière toi ... Ce truc te suit, et c'est plutôt rapide comme bestiole. Devrais-tu changer de trajectoire ? Courir jusqu’à l'abri ... Mais quand t'y pense, tu ne te rappelles même plus du chemin. C’est à ce moment-là que tu regrettes amèrement de t’être éloigné.
Et alors que ton esprit passait nerveusement en revue toutes les solutions qui s’offraient a toi, tu entends un bruit derrière toi, un bruit vraiment immonde, tu regardes automatiquement et tu vois la masse fluide et gluante de l’insecte se reverses sur les débris a terre. Tu exprimes donc ton dégoût d'un grimace alors que t'es déjà arrivé à hauteur du plus vieux, tu ne cours plus, t'es essoufflés et tu n'a pas le temps de te sentir soulagé parce que ... Tu as son arme sur le front.
Tu ouvres grand les yeux, ton cœur s'affole ... Concrètement là, s'il éternue, t'es mort. Tu avales ta salive alors que ta bouche devient sèche.
Sa voix, elle est menaçante, grave, froide ... Ton arme ? Trop spontanément, tu oses demander
« Mais .... Mais pourquoi ? »
Ensuite, tu détournes le regard, tu regardes autre part pour ne pas qu'il pense que tu es trop insolent et que c'est une bonne raison de te tuer.
T'as tellement peur que de la sueur commence a perler sur ton front et c'est tout en tremblant que tu lui tends ton arme, d'un geste pas vraiment sur de toi.
Des fois, t'aimerais être comme les autres explorateurs, pouvoir, te battre et te défendre, mais là ... là t'as juste envie de rester en vie. Tu te mords la lèvre et tu le regardes enfin dans les yeux.
Son visage est tellement dur, tellement impressionnant ... C'est exactement ce que tu as pensé la dernière fois aussi. Et voilà ou cela t'a mené.
Tu te demandes si ... Est-ce que si tu lui demandes gentiment de pas te tuer, il va te laisser t'en aller ? S'il t'a épargné une fois ... Il pourrait le refaire non ? Et là t'essaie un stratagème. T'essaies de prendre une voix assurée, mais on entend dans le fond que t'es pas rassuré du tout.
« Je ... Je voulais m'excuser pour la dernière fois »
Au moins, t'auras essayé.

_________________
I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
La Main Rouge • mécanicien

En savoir plus

MessageSujet: Re: It was not my fault !! FT Kyung Hong   Jeu 8 Juin - 3:59

It was not my fault
Min Jae & Kyung Hong

L'homme qui pointait son arme face à ce jeune adolescent se faisait étrangement patient. La main toujours tendue, il attendait que son vis-à-vis s'exécute pour se reculer. Il regardait l'arme que le jeune homme lui avait donné. C'était quoi ça? Elle ne ressemblait pas à ce qu'il connaissait. Encore une innovation de l'Abri? Kyung Hong tira pour la tester. A sa grande surprise, ce fut une petite bille jaune fluo qui en sortie. Elle laissait derrière elle une trainée de la même couleur qui se dégradait, perceptible uniquement par l'adulte. Avoir une malformation des cônes optiques pouvait s'avérer utile dans ce genre de situation. Kyung Hong grimaça peu convaincue de sa trouvaille. L'arme n'était en réalité qu'un jouet, pas assez puissante pour convenir à son Boss qui ne cachait pas son amour pour ces petites objets. Il fut interrompu dans sa contemplation par la voix du gamin. Les sourcils froncé, il l'observait de nouveau. La dernière fois? Kyung Hong essayait de se rappeler où il avait vu son visage jusqu'à ce qu'il se souvienne d'un sale mioche qui lui avait fait les poches alors qu'il faisait une sieste. Sans réfléchir, l'adulte retira son arme du front de l'adolescent pour venir lui frapper la mâchoire du revers de cette dernière. "P'tit con!" Jura-t-il enfin avant de plaque l'arme que sa victime lui avait gracieusement donné contre son torse. "Reprend ta merde!" Continuait-il sur un ton agressif. On pouvait sentir le dédain dans sa voix. Peu rancunier, il n'en voulait pas au garçon de l'avoir retrouvé en train de lui faire les poches. Au contraire même, il avait été impressionné. C'est-à-dire que malgré le fait qu'il avait une mauvaise vision, Kyung Hong entendait parfaitement bien. D'ailleurs, s'il avait épargné ce jour-là, c'était bien pour féliciter ses capacités. Il savait reconnaître les capacités de ses adversaires.
L'homme, bien qu'il s'était reculé, pointait toujours son arme dans la direction du plus jeune. Il ne bougeait pas, réfléchissait à ce qu'il allait faire de lui. Il installait volontairement un silence entre eux pour alourdir l'ambiance. Notre truand favoris excellait dans ce domaine. Que ce soit consciemment ou non, lui seul avait le secret pour instaurer une ambiance oppressante pour ceux qui lui faisaient face. Sa main de nouveau libre se leva vers le masque en tissus qui lui cachait une partie du visage. De la sorte, sa victime pouvait voir la marque de la Main Rouge, signe de son appartenance au gang le plus dangereux de la zone. Il baissait son masque, dévoilant entièrement son visage. "Ton groupe?" Demanda-t-il sèchement. Dans sa voix, le jeune homme pouvait sentir que Kyung Hong n'était pas disposé à construire une phrase complète. C'était déjà un miracle qu'il lui parle, lui qui n'avait jamais été aussi bavard avec un étranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Unité A • éclaireur

En savoir plus

MessageSujet: Re: It was not my fault !! FT Kyung Hong   Ven 9 Juin - 0:56

It was not my fault
Min Jae & Kyung Hong

Son arme toujours posée sut ton front, il est soudainement en train d'analyser la tienne, il tire avec ton arme dans le vide et ça te fait sursauter ! Imagine un peu s'il avait tiré aussi avec la sienne par simple coordination des gestes entre sa main droite et sa main gauche ? Tu te mords un peu plus la lèvre et lorsque son arme se décolle de ta peau, tu te sens soulagé pendant un fragment de seconde avant que sa main ne vienne s’écraser sur ton visage ... Ce n'est pas la première fois que tu goûtes à sa violence, et t'aimes pas ça du tout ... Seulement cette fois, tu ne fais pas comme la dernière fois, car tu sais que si tu oses mal le regarder comme quand il t'a frappé la première fois, tu risques de t'en remanger une et avec plus de force.
Tu te contentes juste de laisser ton visage sur le sol, les points serrés ... Qu'est-ce que tu rêverais de pouvoir lui en foutre une en retour sans avoir peur de perdre.
Petit con ? Tu fronces les sourcils toujours sans le regarder ... Il est qui pour te dire ça sérieusement ?
Il plaque ton pistolet avec force sur ton torse, tu le prends et le ranges immédiatement ... Ta merde, tu l'aimes bien ! Et si elle n'est pas assez bien pour lui, elle l'est pour toi.
D'un coup, ton regard se plonge tout de même dans le siens, les sourcils froncés ... Tu ne vas pas lui sourire non plus.
Son arme toujours pointée sur toi, le silence devenait insupportable, tu avais l'impression qu'il s’ennuyait et qu'a un moment ou a un autre, il allait tirer pour briser le silence ennuyant qu'il venant d’installer, toi, tu n'osais rien dire, que dire de plus de toute façon ? Tu regrettes un peu de l’avoir suivi ! Mais toi t'es un gars comme ça, tu cherches le danger, puis une fois que tu le trouves, tu t'en mords les doigts ... Inconscient que tu es !
Ton regard fixait frénétiquement et à intervalle presque régulier le regard du plus vieux et son canon braqué sur toi.
Il lève sa main, tu scrutais tous ses gestes sans cligner. Et tu le vois, le signe de la main rouge... L'avais-tu remarqué la dernière fois ? Non pas vraiment ! Et bizarrement, t'es impressionné. Il dévoile son visage, et tu avales de nouveau ta salive, difficilement cette fois.
Il est tellement ... Effrayant et impressionnant. Tu ne sais pas quoi faire. Tu sais que la main rouge et l’abri ne sont pas vraiment en bons termes ... Voire pas du tout ! Mais toi, t'as jamais rien ressenti par rapport à cette rivalité, tout ce que tu sais, c'est quand dans ce clan il y a ton père et que quand tu seras prêt,plus fort, t’ira le chercher, tu le trouveras et tu le tueras ... Et donc la première pensée qui te vient a l'esprit, c'est que peut être lui le connais ton père ? Tu sers à nouveau les poings ... Est-ce que si tu lui dis que tu viens de l’abri, il va te tuer ?
Tu le fixe droit dans les yeux, t'as presque l'air arrogant alors qu'en réalité, t'es juste effrayé.
« Je ... Suis de l’unité A »
T'as rejoint ton unité très récemment, t'es encore une sorte de petit stagiaire et toi, tu te balades tranquillement ... Tu ne tiens pas à la vie. Mais tu lui dis ça comme pour tâter le terrain avant de finir par dire
« Je suis de l’abri 826 »
Tu sers ensuite les dents ... Sans bouger.
T'aurais pu mentir, après tout pourquoi ne pas mentir ? Mais ... Tu n'as pas menti.

_________________
I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
La Main Rouge • mécanicien

En savoir plus

MessageSujet: Re: It was not my fault !! FT Kyung Hong   Ven 9 Juin - 15:21

It was not my fault
Min Jae & Kyung Hong

La situation dans laquelle les deux hommes se trouvaient tournait en faveur de Seo Kyung Hong. Le trentenaire était mieux armé et surtout, c'était lui qui pointait son arme sur le jeune homme, le menaçant silencieusement de lui cramer la tête. Pourtant, l'adolescent ne semblait pas si désespéré. Il n'implorait pas pour sa vie du moins. Il regardait Kyung Hong ce que l'homme prit pour de l'arrogance alors que l'adolescent se contentait de lui répondre. L'unité A de l'Abri 826. Kyung Hong esquissait un sourire narquois avant de frapper de nouveau sa victime au visage à l'aide du revers de son arme. Il n'aimait pas son regard, trop arrogant à son goût et c'était une manière de punir son vis-à-vis pour sa témérité. Sans hésitation, le truand en profita même pour appuyer sur la gâchette de son arme. Manque de chance, rien ne sorti de son pistolet alien, ses batteries étaient vides. Voilà ce qu'on gagnait à se faire un remake mental de Star Wars et à tirer sur tout ce qui bougeait en chemin. L'homme grogna comme un ours. Il ne comptait pas s'arrêter là, espérant que le jeune homme n'est pas vu que son arme n'était plus chargé, il continuait de le menacer avec. Si l'adolescent commençait à se rebeller, ce serait avec ses poings que Kyung Hong le calmerait.
Depuis qu'il avait appris l'appartenance au groupe de son vis-à-vis, le sud-coréen était resté silencieux. Il n'était pas connu pour être un grand bavard et l'adolescent l'avait surement remarqué. En revanche, dans son esprit, c'était autre chose. Kyung Hong réfléchissait énormément, se faisant des monologues intérieur. Encore une fois, un silence s'installa entre les deux hommes, un silence encore plus pesant que précédemment. Cette fois-ci, c'était inconsciemment que notre trentenaire bien-aimé l'avait installé. Là, il réfléchissait sur ce qu'il avait faire du cas du "petit gars de l'unité A de l'Abri". Le tuer dans d'atroce souffrance était une option, le kidnapper et demander une rançon en était une autre. Avec sa deuxième option, le Main Rouge gagnerait probablement quelque chose de plus intéressant qu'un ridicule jouet.
Les sourcils froncés, son regard s'assombrissait alors qu'il rentrait dans une intense réflexion. Le soleil était déjà haut dans le ciel. S'il le prenait en otage, cela signifiait qu'ils devraient faire un crochet pour contourner les portes de l'Abri dans l'espoir de ne pas être vu par les gardes, s'il le tuait maintenant aussi d'ailleurs, tout ça à cause des quinze kilos supplémentaires qui se trouvaient dans son sac à dos de randonneur. C'est alors qu'une option surgit de nouveau dans son esprit. Et si Kyung Hong utilisait le jeune homme pour pouvoir passer sans se faire attaquer près des portes? C'était la meilleure option et en plus de cela, il pourrait l'utiliser pour porter son sac le temps du trajet entre l'ancienne caserne de pompier et les portes. Un nouveau problème passait son esprit, et s'ils se faisaient attaquer encore une fois par des bestioles radioactives? Avec les batteries de son arme à plat, Kyung Hong ne donnait pas cher de sa vie contre ces créatures, mais si ce lâche de l'Abri utilisait son arme pour leur ouvrir la voie... Ils auraient au moins une chance de s'en sortir vivants tous les deux. L'option plaisait à Kyung Hong. Doucement, il acquiesça de la tête en signe de validation de cette idée.
Il se rapprocha de l'adolescent. Il leva sa main libre, hésitant un instant à le toucher. Kyung Hong ne supportait pas le contact physique à l'exception des combats ou de ses plans baises. On pouvait même dire qu'il avait cela en horreur, toucher et être toucher par des inconnus. Pourtant, il le devait bien à ce moment. Alors il posa doucement sa main sur l'épaule du garçon pour la serrer dans sa poigne, lui offrant par la même occasion une démonstration gratuite de sa force. Il le tira vers lui, le tournant dos à lui en prenant bien soin de laisser un espace entre eux pour ne pas qu'ils se touchent et fini par poser son arme non chargée sur sa tempe, sa main agrippant toujours l'épaule du plus jeune. "Dégaine ton arme." Ordonna-t-il sèchement au garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Unité A • éclaireur

En savoir plus

MessageSujet: Re: It was not my fault !! FT Kyung Hong   Mar 13 Juin - 0:10

It was not my fault
Min Jae & Kyung Hong

Tu mentirais si tu disais que tu ne t'attendais pas une telle réaction de sa part, ton visage projeter sur le côté, un léger gémissement de douleur s’échappe de ta bouche. Ton cœur s'affole de peur. Tu as peur ! Tes sourcils toujours froncés, ton visage te fait mal et tu regardes désormais le sol, tu ne le regardes plus. Parce qu'il te fait peur, et aussi parce que tu as peur qu'il prenne cela pour un affront.
Tes poings sont serrés, t'as peur, mais t'es énervés, t'as la haine et tu voudrais te défendre. Mais même dans ta petite tête d’inconscient, tu sais que tu ne fais pas le poids. Pourquoi tu l'as suivis ? Certainement parce qu'il t'intrigue, ta curiosité t'as mis dans une situation délicate. Désormais, tu t'en mords clairement les doigts. Tu n'avais pas prévu qu'il te remarque en réalité, mais cette créature t'as surpris et voilà ou tu en es... Juste parce que tu es trop faible.
Ta lèvre est en sang, tu ne sais même pas si c'est a cause de ses coups ou si c'est parce que tu la mord trop fort pour éviter de te mettre a hurler de rage sur ce type.
Tu ne remarques même pas qu'il appuie sur la gâchette, il a essayé de te tuer, sans gêne, mais toi, ton regard semble beaucoup trop attiré par les bouts de débris sur la sole.
Le silence vous enrobe de nouveau, un silence lourd oppressant durant lequel tu te poses pleins de questions ... Est-ce que tu devrais courir ? Où alors le supplier de te laisser en vie ? Tu sais que son arme est toujours pointée sur toi et ça te met dans un état de stress pas possible. T'es trop jeune pour mourir ! Tu le sais et pourtant, tu passes ton temps a te mettre en danger ! Presque chaque jour pourrait être le dernier avec toi.
Le malaise que tu ressens est plutôt intense, tu restes immobile, tête baissée, jouant désormais nerveusement avec la poche déchirée de ton vieux sweat a capuche beaucoup trop grand pour toi.
Le silence te porta soudainement a lever les yeux, tout en gardant la tête baissée, un drôle de posture d’ailleurs, comme un enfant qu'on engueule. Et c’est avant même de croiser son regard noir et vague que tu les rabaisses d'un coup, ton cœur palpitant encore plus fort ... Ce regard cruel, sombre était-il en train de réfléchir a la meilleure façon de se débarrasser de toi ?
Soudainement, il bouge, tu ne le regardes toujours pas dans les yeux, mais ton regard se jette sur son corps qui s'approche de toi. Tu restes toujours sans bouger, même pas un mouvement de recul, lorsqu'il lève sa main, tu te crispes et ferme, les yeux un instant avant de te rendre compte qu'il ne te frappe pas. Sa main posée sur ton épaule, tu sens sa force, il te fait mal, mais tu préfères ça qu’un coup dans le visage. T'es tellement tendu qu'il doit certainement le sentir sous sa main.
Soudainement, d'un geste vif auquel tu ne t'attendais pas, tu te retrouves dos a lui, son arme sur ta tempe de nouveau, tu avales ta salive difficilement et essaie de ne pas trembler ... t'as pas envie qu'il sente que tu es terrifié... Cela pourrait être tes dernières heures.
Lorsqu'il te l'ordonne, tu t’exécutes, sans rien rajouter, tu la pointes devant toi, sur une cible invisible, et d'un coup, comme ça, alors que tu semblais avoir perdu la parole, tu dis du tac au tac
« Ma merde est utile finalement ? »
L'effet du stress peut-être ? T'es nerveux donc t'en deviens carrément suicidaire. Ta voix n’était tout de même pas très assurée... T'as juste dit ça comme ça, de façon un peu trop spontané.
Lorsque t'as sorti ta réplique de la mort qui tue ( littéralement)
Tu te tends un peu plus, essayant de comprendre ce qu'il fait ... Mais tu ne comprends pas.
« Tu ... Tu fais quoi ? »
Les gens ayant connu l'autre monde pensent toujours que ton manque de politesse reflète uns sorte d'arrogance ... Alors qu'en réalité, on ne t'a juste jamais appris à être polis, tu tutoies tout le monde sans vraiment y faire attention.  

_________________
I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
La Main Rouge • mécanicien

En savoir plus

MessageSujet: Re: It was not my fault !! FT Kyung Hong   Mar 13 Juin - 1:19

It was not my fault
Min Jae & Kyung Hong

Le garçon de l'Abri ne semblait pas avoir remarqué que l'arme de son agresseur était déchargée. Depuis le dernier coup qu'il avait reçu au visage, il semblait terrifié face à l'adulte qui lui, ne s'en était même pas aperçu. Décrypter les émotions des autres ne faisait pas parti de ses talents, même lorsque ces dernières semblaient évidentes aux yeux de tous. Il décela tout de même le sarcasme du jeune garçon, resserrant sa poigne pour lui intimer de se taire. L'adulte emboîta le pas en gardant le silence. Il se concentrait, fronçait les sourcils au cas où il était encerclé. En effet, l'homme venait de réaliser que les explorateurs de l'Abri étaient bien trop lâches pour se déplacer seuls. La distance qu'il s'était efforcé de garder entre le plus jeune et lui ne lui serait d'aucune aide si ses camarades venaient de derrière eux. A cette idée, il s'arrêta net, attirant contre lui le jeune lâche non sans échapper une grimace de dégoût. Kyung Hong avait horreur du contact physique. C'était comme parler, il ne le faisait que si c'était nécessaire, en cas de combat à main nue, de baise ou comme dans ce cas de figure pour se protéger d'une éventuelle balle dans la tête. Au bout de dix-sept années de survie, le truand avait développer plusieurs techniques de survie et s'il voulait la coopération du garçon, il savait qu'en plus d'avoir son dos contre son torse, il devrait lui adresser la parole plus que nécessaire.
Kyung Hong sentit la frustration monter en lui, il détestait ce genre de situation. Dans ces moments-là, frapper, hurler ou bouder étaient ces seuls options. Ses mains tremblaient, il serrait des dents pour se retenir d'hurler. Il essayait de réfléchir, de garder son esprit clair. Là, il ne pouvait rien faire d'autre que supporter l'autre, il en valait de survie. Si ce gars mourrait, on le fusillerait probablement ou dans le meilleur des cas, il devrait contourner les portes du bunker. Un grognement digne des hommes des cavernes -les vrais, pas les hippies de l'Est- s'échappa de sa gorge. Il se résigna alors à parler pour avoir des informations sur la situation. "Vous êtes combien? Cinq?" Demanda-t-il en premier lieu avant d'enchaîner sans laisser le temps au garçon de lui répondre. "Ils sont où les autres. Dit leur de partir ou j'te descend maintenant." Kyung Hong regardait à droite, puis à gauche. Il ne voyait personne mais ce n'était pas parce qu'il ne voyait pas qu'ils n'étaient pas là, bien au contraire. Il reprit sa marche en direction de l'Abri. "Garde ton arme en joue. S'tu vois un truc qui bouge, tu tirs. Que ce soit tes potes ou un animal, réfléchit pas."

_________________
Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Unité A • éclaireur

En savoir plus

MessageSujet: Re: It was not my fault !! FT Kyung Hong   Jeu 15 Juin - 23:26

It was not my fault
Min Jae & Kyung Hong

Il te sert un peu plus fort, témoignant de sa force ton visage se tord. T'as rien contre le fait de toucher ou d’être touché, mais pas dans cette position-là ! Tu sens la pression de son canon sur ta tempe... Maintenant, il est trop tard pour courir.
Il commence à se déplacer, guettant les alentours, toi, tu pointes ton arme devant toi et tu ne dis rien, comme il t'a ordonné de le faire. Tu marches devant lui sans broncher ... Mais tu réfléchis ! Pourquoi il agit comme cela ? Serais-tu un bouclier humain ? Il ne sait pas que, de toute façon si une troupe d'explorateurs vous croise, toi aussi, tu vas t'en prendre plein la gueule pour t’être encore éloigné et avoir délibérément désobéi ? Ou que si vous croisé une créature, ce n'est pas avec ton arme que tu vas pouvoir la tuer facilement ? Serait-il en train de te kidnapper ? Après tout, tu ne sais même pas où tu es ... Alors comment savoir ou tu vas ? Avec tes pensées qui se bousculent, t’essaie tout de même de te défaire de son emprise, mais...
Il s’arrête, il te sert soudainement contre lui. Ton dos plaqué contre son torse. Tu continues de réfléchir, t'es pas prêt de t’enfuir. Le contact ne te fait pas vraiment d'effet, tout ce que tu ressens, c'est qu'il a vraiment une emprise sur toi, que tu ne peux plus bouger et que tu n'es clairement plus maître de tes mouvements.
Vous recommencez d'avancer. Le silence se repose de nouveau sur vous, t'a toujours peur, mais bizarrement, tu te dis que s'il agit comme cela, c'est peut-être qu'il a besoin de toi et que du coup, il ne te tuerait pas. T'essaies de te rassurer comme tu le peux, mais tu continues tout de même de mordre ta lèvre déjà abîmée.
Lorsqu'il grogne, tu te figes un peu, tendant un peu plus ton arme que tu avais finie par baisser. Qu'est-ce qu'il te veut ce mec ? Il n'aurait pas pu juste tuer la bestiole et te laisser partir ?
Tu entends sa voix très prêt de ton oreille, il a une voix forte, grave. Une voix d'homme ! Tu analyses sa question ... De quoi il parle ? De ton unité ? Sa question suivante te fait tilter un peu, alors il se sert de toi pour éviter de se faire descendre par ton unité ? Une part de toi te donne envie de bluffer, de lui dire que oui, ils ne sont pas loin et qu'ils vont venir te chercher ... Le problème est que t'es aussi convaincu que, même s'il ne t'a pas encore tué, même si tu penses qu'il veut peut-être te garder vivant ... Ce n'est peut-être pas le cas et tu pourrais bien mourir juste pour avoir dit de la merde et provoquer un peu trop. C'est que tu réfléchis quand même un peu par moment.
Donc tu restes honnête, t’essaies de garder une voix assurée.
« Oui, on est 5... Et je ne sais pas où ils sont... »
Tu ne sais pas si tu dois lui dire que t'es sortis tout seul et sans l’autorisation de personne, ce serait presque comme lui dire gentiment « tue moi s'il te plaît, de toute façon, je sers a rien »
Et pourtant ... Abrutis que tu es, tu finis tout de même par lui confier.
« Je suis venu tout seul, donc s'ils sont quelque part, je ne suis pas au courant ... »
C'est vrai, après tout, ils peuvent être n'importe où, tu ne vas pas lui dire qu'ils ne sont pas proches alors que t'en sais rien.
Tu redresses encore un peu plus ton arme devant toi, tiré sur ce qui bouge ? Mais tu ne vas pas tirer sur quelqu'un de l’abri quand même, même si tu sais que ta balle ne le tuera pas, tu sais que ça fait très très mal, et cela pourrais être considéré comme de la trahison.
Et pourtant, tu acquiesces en lui répondant
« ok ... »
Votre route continue, ton corps caler contre le siens, tu commence presque à avoir chaud, en plein mois de juin et avec un sweat-shirt, ce n'est pas la posture la plus rafraîchissante dont tu aie pu profiter dans ta vie.
Refusant que le silence lourd ne revienne, et profitant du fait qu'il avait ouvert un semblant de dialogue, tu demandes simplement.
« On va ou au fait ? »
Question très naïve ... Tu ne sais même pas où tu es.  

_________________
I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
La Main Rouge • mécanicien

En savoir plus

MessageSujet: Re: It was not my fault !! FT Kyung Hong   Ven 16 Juin - 1:07

It was not my fault
Min Jae & Kyung Hong
Kyung Hong avait du mal à imaginer ces lâches de l'Abri ignorer les positions de leurs compagnons. Dans son esprit, il pouvait penser qu'il ne s'agissait que d'une ruse pour qu'il baisse sa garde, ce qui eu l'effet inverse. Il était d'autant plus sur ses gardes quitte à rentrer complètement exténué au quartier général, il ouvrait l’œil, guettait à droit, à gauche puis derrière lui. Il essayait du mieux qu'il pouvait d'aiguiser ses sens, ce qui était très compliqué pour lui. Les yeux sourcils froncés, il forçait sur ses yeux tout en avançant lentement. Suite à la réponse du gamin, il se rappelait alors de comment il était arrivé sur sa route: fuyant courageusement un radcafard. Kyung Hong esquissait un sourire en se rappelant l'expression du plus jeune à ce moment-là, se confortant dans l'idée qu'il était vraiment un lâche de fuir devant ce genre d'insecte. A la suite, une autre hypothèse naissait dans son esprit. Et si ceux de son unité n'étaient pas ici? Après tout, ils ne l'auraient pas laissé seul avec pour unique arme un jouet... à force de réfléchir, Kyung Hong ne prêtait plus attention au garçon, ni à ce qui l'entourait et encore moins à sa posture. Il se contentait d'avancer machinalement jusqu'à entendre un bruit. Le gamin lui adressait la parole. Kyung Hong le secoua un peu, il n'avait clairement pas envie de parler. "Ta gueule et avance!" S'exclama-t-il alors. L'enfant avait eu le mérite de le réveiller de ses pensées, le faisant revenir à la réalité pourtant, notre trentenaire s'était contenté de lui aboyer dessus. Vilain garçon.
Ils continuaient d'avancer tandis que Kyung Hong essayer de ne pas penser pour se concentrer sur la situation présente, c'était difficile pour lui, lui qui avait l'habitude d'être dans sa bulle. Plus ils avançaient plus plus il sentait le garçon baissait sa garde. Alors que le silence s'étaient à nouveau installé entre eux, il lâcha son épaule pour passer son bras devant le garçon, attrapant son arme. Il le forçait à s'arrêter de marcher. "C'pas comme ça qu'on tient une arme." Déclara-t-il de sa voix caverneuse. Il lui fit remonter l'arme jusqu'au niveau de son cou. "Garde la à ce niveau, tu pourras viser plus rapidement comme ça si on nous attaque." Sa voix était beaucoup plus calme. En effet, cela faisait bien dix minutes qu'ils marchaient l'un contre l'autre et l'adulte avait commencé à s'habituer à la sensation du corps de l'autre contre le sien et ce, malgré la chaleur de la fin de journée. Heureusement pour lui, il portait un haut qui ressemble plus ou moins à un marcel qu'il avait piqué plus tôt dans le stock de vêtement de Ren, l'homme ne possédant pas de vêtement léger. Cela ne l'empêchait cependant pas de transpirer, en effet, il était en nage. Cela ne l'étonnerait même pas que ce Précieux de l'Abri lui fasse la remarque sur son odeur masculine.

_________________
Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Unité A • éclaireur

En savoir plus

MessageSujet: Re: It was not my fault !! FT Kyung Hong   Ven 16 Juin - 1:35

It was not my fault
Min Jae & Kyung Hong

Le temps passe et bizarrement, t'es de pus en plus en confiance, son arme est pourtant toujours coller contre ta tempe, mais c'est comme si t'avais réussi à t'habituer à la pression du canon. Après tout, s'il avait voulu tirer ... Il l'aurait déjà fait n'est-ce pas ? Du moins, c'est ce que tu te dis pour essayer de te convaincre que tout va bien. Ta peur est toujours présente, mais pas ton stress. Tu te sens plus calme à l’intérieur alors que tu ressens tout de même de la colère pour ce mec.
Et ta colère ne fait qu'augmenté lorsqu'il te parle agressivement. Il se prend pour qui ? D'abord, il te frappe et t'insulte, il te donne des ordres et te demander agressivement de te taire.
Ta soudaine prise de confiance n'aidant a rien, tu te contentes tout de même de suivre son mouvement, t'es pas encore assez sur de toi que pour faire le grand.
Le silence revient, et vous marchez juste, coller l'un contre l'autre. Ce contact prolongé commence à te gêner, tu sens ton dos commencer à transpirer contre lui, c'est une sensation plutôt désagréable. Lui ne porte pas grand chose ... Mais toi.
En plus, tu sens, aussi bien par l'odeur que la moiteur de votre contact, que lui aussi a chaud. Engrangement, ce n'est pas une odeur qui te dérange, mais si vous êtes deux à souffrir de la chaleur, pourquoi il s'obstine a te garder contre lui ?
Cette fois, le silence t'avait semblé moins long, parce que toi aussi, tu étais plongé dans tes pensées.
Soudainement, il passe son bras autour de toi, t'est surpris, mais tu ne dis rien, tu te contentes juste de faire ce qu'il te dit, dans la position qu'il t'ordonne de tenir ... Et puis, la question sort tout naturellement, une question innocente que tu poses juste par pur et simple logique
« Tu veux bien m'expliquer pourquoi c'est avec « ma merde » qu'il faut tirer alors que ton arme semble plus efficace que la mienne ?  ... Et surtout pourquoi je dois venir avec toi ? Tu ne sais pas te défendre tout seul ?  »
Au fond, tu sais que tu vas sûrement encore te faire rembarrer, mais ne comprenant pas ses intentions, il faut bien que tu lui demandes non ? De plus, tu n'as pas pu retenir la petite ponte de sarcasme au sujet du tout nouveau surnom qu'il avait donné à ton arme.
Tu commences tout d'un coup à te remuer contre lui, tu te tortilles, ton dos te chatouille et tu te sers littéralement de lui comme d’un tronc d'arbre, tu ne te rends pas vraiment compte de ce que tu fais parce que d'un côté, tu t’obstines a essayer de suivre ses conseils en matière de maniement d'armes ... Après tout, c'est un bon moyen d'apprendre même si ça vient du gars qui menace de t’éclater la crâne.
Rhaa cette chaleur ...
« Dit ... Je peux enlever mon pull ? J'ai trop chaud »  
Question débile, mais au moins tu lui demandes la permission.

_________________
I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
La Main Rouge • mécanicien

En savoir plus

MessageSujet: Re: It was not my fault !! FT Kyung Hong   Ven 16 Juin - 2:11

It was not my fault
Min Jae & Kyung Hong
Prit par un élan de conscience, Kyung Hong avait décidé de lui donner quelques conseils, histoire d'avoir un semblant de sentiment de sécurité le temps des trente minutes de marche qui les séparaient de l'abri. Le gamin écoutait ses conseils non sans se faire sarcastique. L'adulte quant à lui ne comprenait pas ce type d'humour, fort heureusement pour sa victime car notre truand avait retrouvé un semblant de bonne humeur. Il aurait été dommage d’entacher cette dernière. Avec le moins de force possible, Kyung Hong frappa l'arrière du crâne du garçon en réponse. "Sale gosse!" S'exclama-t-il avant de reprendre. "Si mon canon n'était pas collé sur ta tempe, tu ne serais plus mon otage et tes petits camarades m'auraient déjà tué." Expliqua-t-il de sa voix grosse voix tout en gardant son calme. Il soupira, se crispant en sentant son otage se frotter contre lui. Machinalement, il se recula d'un pas pour enfin lâcher le garçon, décollant son arme de la tempe de sa victime, il s’éloigna à nouveau. "Fais vite." Grogna-t-il. Même avec son haut, il crevait de chaud pourtant, il n'avait pas le luxe du plus jeune. S'il retirait son vêtement, sa victime en profiterai très certainement pour s'enfuir et Kyung Hong n'était pas prêt de laisser son raccourcis lui échapper facilement.
Une fois le plus jeune moins vêtu, il se rapprocha de nouveau pour se replacer dans leur position initiale c'est-à-dire contre lui, son pistolet alien contre la tempe du garçon de l'Abri. Il soupira d'inconfort à cause de la chaleur mais aussi du contexte physique auquel il s'était déshabitué. "Comme je te l'ai dit, tu es mon otage. Je me sers de toi comme sauve conduit, j'ai besoin de passer vers les portes de l'Abri pour rentrer plus rapidement chez moi." C'était peut être une mauvaise idée d'expliquer à un gamin aussi arrogant qu'il avait besoin de lui. Il prendrait surement la confiance après cela mais Kyung Hong n'était pas décidé à se laisser faire par un jeune qui semblait avoir tout juste la vingtaine. "Maintenant arrête de parler et met toi en joue, ce n'est pas comme ça qu'on va se défendre si on est attaqué. A moins que tu préfères que je te laisse pour mort ici?" N'étions-nous pas en train de décelé une pointe d'humour dans la voix de notre protagoniste? Bien que peu habitué au contact physique avec un inconnu, Kyung Hong se détendait peu à peu. Il était clair qu'il était plus détendu, plus calme et beaucoup moins agressif qu'au début de leur rencontre. Le jouet du jeune à sa portée, il le remonta au niveau du cou de ce dernier pour le replacer dans la bonne position.

_________________
Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Unité A • éclaireur

En savoir plus

MessageSujet: Re: It was not my fault !! FT Kyung Hong   Ven 16 Juin - 2:56

It was not my fault
Min Jae & Kyung Hong

La petite tape qu'il te met derrière la tête est très faible, c'est presque une simple taquinerie comparée a ce qu'il t'a mis juste avant. Tu fronces les sourcils ... Ça te semble presque encore plus étrange que de te manger un coup de pistolet dans les gencives. Très paradoxalement, tu prends presque ce coup pour de la douceur, ce qui te laisse dans ta sensation d'incompréhension perpétuelle.
Il est persuadé que des gens de l’abri vont venir à ton secours ... Au fait, dans ta tête, tu jubiles intérieurement, déjà parce qu'apparemment t'es utiles, mais aussi parce que ce gars a peur des unités d'explorations ... Après tu peux comprendre, il est tout seul et en générale, vous êtes en groupe et la plus part bien entraîné.
Le fait que tu sois un otage par contre, ça ne te fait pas plus tilter que ça, tu t'en étais un peu rendu compte.
Il te permet ensuite de te dévêtir un peu, c'est avec beaucoup de joie que tu te décolles de lui, élevant ton pull d'une geste très rapide. Sous ton pull, tu portes un simple t-shirt blanc, basique, un peu sale d’avoir trop traîné, mais rien de dégueulasse.
Tu attaches ensuite ton pull autour de ta taille pour éviter de le perdre avant de reprendre ton arme que tu avais mise dans ta poche pour plus de faciliter.
Tu te pensais libre désormais, mais ton espoir fut vite détruit par ton ravisseur lorsqu'il te prit de nouveau sous son emprise. Tu fais la grimace, en réalité, sans l’épaisseur de ton pull, tu sens encore plus la forme de son corps et l'humidité de votre précédent contact contre toi, mais au moins maintenant, t'es bras son nu et l'aire peu se glisser sur plus de parties de ta peau pour te refroidir légèrement.
Ensuite, il t'explique son plan, alors c' était donc ça ? En gros, il a besoin de toi pour passer devant les portes de l’abri sans se faire tuer. Tu souris en coin, alors comme ça tout ce qu'il inquiète, c'est ça ? Soudainement, son arme sur ta tempe ne te fait plus peur, si tu meurs, il va devoir se démerder tout seul, c'est peut-être très inconsciemment de tout d'un coup, tu te sens un peu trop indispensable.
« Donc si je comprends bien, monsieur, tu as tout simplement la trouille de te faire descendre par des gens de l’abri ? C'est ça ? Ou alors je comprends juste pas. Parce que bon, une porte n'est pas ce qu'il y a de plus effrayant ! » evidemment tu parle de la porte de l'abri
Tu le charries carrément, t'es pourtant pas vraiment en mesure de pouvoir le faire, mais ça évidemment tout d'un coup, tu ne t'en rends même plus compte !
Tu exécutes tout de même ses ordres de façon automatique, ramenant ton arme comme il te l'as appris, sur tes gardes, tout en avançant.
T'as plus peur maintenant, et ce n'est vraiment pas une bonne nouvelle.
Te laisser pour mort ? Tu souris un peu plus devant toi, il ne peut pas vraiment te voir si ce n'est d'un léger profile. Il est comique lui.
« Si on est attaqué par une unité d'explorateur, ce n'est pas vraiment moi qui vais avoir besoin de me défendre ...»
Ta voix n'est pas vraiment arrogante, c'est plus comme si tu te faisais la réflexion a toi-même.
« ... Et puis si tu me laisses pour mort ici, tu ne pourras pas passer ! Tu vas faire comment sans moi ? »
Un peu trop sur de toi tout à coup, après avoir couru comme un demeuré pour éviter un radcafart , et ensuite après avoir baisser la tête devant lui comme un soumis , voila que tu te fou de sa gueule ?
« Du coup, peut-être que tu pourrais juste enlever ton canon de ma tête et le remettre plus tard quand on arrivera près des portes ... Car c'est plutôt gênant au fait, et si ton but c'est juste de te servir de moi comme moyen de pression pour ne pas être blessé, je ne pense pas que ce soit ce caillou qui veille prendre ma défense, tu sais ? »
Plus le sol defile sous tes pieds , plus te commences a reconnaître certain endroit..

_________________
I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
La Main Rouge • mécanicien

En savoir plus

MessageSujet: Re: It was not my fault !! FT Kyung Hong   Ven 16 Juin - 4:12

It was not my fault
Min Jae & Kyung Hong
Kyung Hong en avait déjà trop dit. Le garçon de l'Abri semblait avoir parfaitement compris que l'adulte ne comptait pas le tuer et il en profitait, retrouvant -comme on l'avait prédis- son arrogance. Notre truand soupirait aux provocations du plus jeune. Il n'y répondait cependant pas ne trouvant pas cela nécessaire. Cela ne servait à rien d'exposer ses faiblesses à l'ennemi, ce serait même idiot. Seo Kyung Hong était dans une position délicate. Il avait une charge supplémentaire de 15kilos dans son sac à dos ainsi qu'une arme déchargée. En cas d'attaque ennemie, il était un homme mort. Et expliquer au jeune garçon qu'il aurait pu passer sans avoir peur de se faire repérer et tirer dessus mais qu'il craignait que son chargement explose en cas de tir sur ce dernier était d’autant plus une mauvaise idée. Il deviendrait une cible facile malgré sa force et avec sa chance légendaire, une balle serait bien vite logé dans son crâne ou pire encore, dans son chargement. A la place d'une réponse, il se contentait d'avancer lentement à cause de sa cargaison.
Le jeune continuait de déblatérer encore pour ne rien dire. N'avait-il pas compris que son assaillant ne comptait pas lui répondre? Qu'il n'était pas très loquace? Cela paraissait évident pourtant. Il avait fait un effort ces dernières minutes mais ce n'était pas pour autant qu'ils étaient devenus intimes. Les mains du trentenaire tremblait, il se retenait de le frapper pour la énième fois et c'était une chose ardue lorsque son otage se trouvait être le roi des têtes à claques. De nouveau énervé, Kyung Hong s'arrêta pour se pencher à l'oreille du garçon. "Si nous sommes attaqués par ces lâches d'explorateurs..." Dit-il pour reprendre les mots du plus jeune tout en y ajoutant sa petite touche personnelle. "... tu seras le premier à mourir, suivis de près par tes petits camarades et je finirai par contourner la porte. C'est compris?" Bien que sa voix était basse et que le dédit de l'adulte était plus lent, ses paroles n'annonçaient rien de bon. Il était prêt à tuer ce petit arrogant, à main nue s'il le fallait, et maintenant. Point positif, il récupérerait une arme pour le trajet bien qu'il considérait plus ce bout de plastique comme un jouet, le point négatif étant toujours le même... son chargement.
Les mots suivants de son otage quant à eux ne firent qu'un tour dans sa tête. Venait-il de lui avouer qu'ils étaient seuls? Comment pouvait-il en être aussi sur? Il ne semblait pas avoir oublié la possibilité de se faire attaquer par une unité, la preuve était qu'il avait cité cette éventualité plus tôt. L'idée qu'ils soient seuls plaisait en revanche à Kyung Hong qui était gêné par ce contacte humide. Il se recula légèrement, pointant toujours son arme sur sa victime, son autre main toujours posé sur son épaule. Bien qu'il s'était reculé, il n'y avait que quelques centimètres qui les séparaient l'un de l'autre. L'adulte savait qu'il ne fallait pas faire confiance aux gens de l'Abri, il choisissait donc l'option de rester sur ses gardes et surtout de tenter de conserver un minimum l'avantage.
Les deux compères avançaient, la direction à prendre étant dictée par la poigne virile de Kyung Hong sur l'épaule du plus jeune. Ils marchaient avec lenteur, ne pouvant faire autrement. S'il avait su qu'il se serait retrouvé dans une position délicate aujourd'hui, il aurait demandé à Dong Ho s'il pouvait emprunter un véhicule, ainsi qu'un chauffeur, l'homme étant incapable -à cause de sa vision défectueuse- de conduire correctement sans être un danger public. Soudain, des bruits d'insectes se firent entendre vers leur gauche. Les mêmes bruits produits par les radcafards. Sa poigne se resserra davantage.

_________________
Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Unité A • éclaireur

En savoir plus

MessageSujet: Re: It was not my fault !! FT Kyung Hong   Ven 16 Juin - 14:04

It was not my fault
Min Jae & Kyung Hong

Tu sens que tu l’énerves, tu le sais, il tremble et tu devines que ce n'est ni de peur, ni de froid. Et puis sa poigne qui se ressert subtilement sur toi te met aussi la puce à l'oreille ... Mais tu n'as plus peur ! Tu n'as plus peur parce que tu sais que maintenant, il a besoin de toi.
Votre marche est lente, longue et tu commences à te lasser de tout ça, t'as juste envie de rentrer et de raconter comme un grand comment tas fait pour t’échapper de la prise d'un mec de la prison et d'une bestiole... Après tu ne vas pas raconter comment ça s'est passé ! T'aimes bien améliorer tes histoires.
Tu tiens toujours ton arme comme il te l'as dit, au fait, maintenant, la situation t'amuse presque. Pourtant t'es clairement pas en position de faire le malin . Et évidemment, c'est en s’approchant un peu plus de toi qu'il te le confirme. Sa voix te fait frissonner un peu, mais il faut que tu gardes ton sang-froid et que tu ne te montres pas trop impressionner.
« "Ces lâches" ? Et on en parle du gars qui n'ose même pas passer tout seul de peur de se faire chopper par des lâches ? »
Ça te vexe un peu qu'il vous insulte de lâche ... Il est qui pour dire ça ? Est-ce qu'il vous connaît ? Vous n’êtes pas lâche, vous êtes juste intelligent ! Assez pour ne pas vous baladez seul ... Enfin, eux oui, mais pas toi ! Toi t'as peut-être un petit côté stupide. Mais tu ne l'assumes pas du tout.
« Et je dis ça comme ça hein ... Mais si ton plan avait été de contourner les portes, je serais déjà mort n'est-ce pas ? Et puis, tu crois vraiment que si on croisait un groupe d'explorateur, tu ferais le poids ? Je serais peut-être mort ... Mais toi aussi »
Un sale gosse inconscient, voilà ce que tu es ! Mais ta réplique est pertinente, du moins d'après toi elle l'est.
T'as toujours aimé jouer avec le feu, un peu trop même. Et à la seconde ou t'es un peu trop confiant, c'est toi qui souffles sur les braises pour les faire flamber. Tu t'en brûles souvent es doigts ... Mais c'est plus fort que toi.
Il finit par vous éloigner, enfin ! Tu avances toujours devant lui, ton arme prête a tiré si la moindre bestiole venait à bouger, et son arme, certainement pointée sur toi.
Il te tient encore de sa poigne puissante, t'avais fini par t'habituer à la douleur constante mais minime de sa main pressée sur ton épaule.
Soudainement, lorsque tu entends ce bruit ... Tu sursautes , et tu recommences à avoir peur, ton coeurs palpite de nouveau et tu te tends, un nouveau bruit , tu te retourne un peu , ton regard scrutant de manière frénétique les alentours. Tu faisais le malin il y a seulement quelque minutes, mais là, ton visage n'exprime que la peur de te faire attaquer par une créature.
« t'as ... t'as entendu ? »
Question débile, évidemment qu'il doit avoir entendu.
« On ne devrait pas un peu se dépêcher ? »
Et voilà que tu lui parles comme si vous faisiez partie de la même équipe ... Alors que concrètement ce n'est pas le cas, t'es tout seul !
Ru sens sa pogne se resserrer un peu sur ton épaule ? Ça te stresse encore plus.

_________________
I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
La Main Rouge • mécanicien

En savoir plus

MessageSujet: Re: It was not my fault !! FT Kyung Hong   Ven 16 Juin - 15:02

It was not my fault
Min Jae & Kyung Hong
Cela ne servait à rien de lui répondre. Kyung Hong avait bien compris que plus il répondrait aux provocations de l'enfant, plus leur joute verbale se ferait longue. Pour l'adulte rien n'était plus efficace qu'une démonstration de sa force plutôt que mille mots alors pour seul argument, il resserra sa poigne sur l'épaule de son otage. Kyung Hong, il ne fallait pas le faire chier. Et encore, bien que le gamin était une véritable tête à claque, il se faisait étrangement patient avec lui. C'était un enfant de l'Abri après tout, il ne fallait pas le brusquer au risque que ce dernier perde une dent sous les coups du mécanicien ou pire, rende l'âme avec une simple gifle.
Il se contentait d'avancer, ne prêtant même plus attention à ses dires. Tout de même, d'un point de vu extérieur, le garçon avait raison. Kyung Hong avait une arme déchargée, donc inutilisable et s'ils tombaient par hasard sur une unité d'exploration, certes, il tuerait le gamin, avec un peu de chance -mais ça il ne fallait pas trop compte dessus- une seconde personne pour enfin se faire descendre. D'où l'importance de continuer de menacer le plus jeune avec son arme.
L'homme de la Main Rouge avait entendu les bruits qui venait de leur gauche. A en croire les mots de sa victime, lui aussi les avait entendu faisant disparaître l'arrogance et le semblant de courage dans sa voix. Téméraire, le truand lui intimait de se diriger dans la direct d'où provenait les bruits. Il ne lui répondait pas, l'obligeant de prendre son courage à deux mains. Après tout, le jeune garçon avait-il le choix? Rapidement, la silhouette de trois radcafards se dessinaient. Kyung Hong gardait son calme, se rapprochant du plus jeune pour se coller de nouveau contre lui. "Penche toi vers ton canon, ferme un œil pour viser l'un d'eux avant d'appuyer sur la gâchette inspire puis bloque ta respiration au moment où tu appuies dessus." C'est qu'il lui donnait de vrais conseils en plus! Soucieux de leur survie mutuelle, il se disait qu'en utilisant des cibles faibles comme ces dernières, ils auraient plus de chance de survie s'ils tombaient nez-à-nez avec une bête plus grosse et plus immonde encore.

_________________
Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Unité A • éclaireur

En savoir plus

MessageSujet: Re: It was not my fault !! FT Kyung Hong   Ven 16 Juin - 16:59

It was not my fault
Min Jae & Kyung Hong

Tu parlais un peu tout seul, mais tu sentais sa poigne se resserrer, déformant ton visage sous la douleur. Il est plus patient que ce que tu le pensais, alors que la première fois, il ne t'a frappé que pour un regard mal placé, cette fois, il te laisse parler sans te faire plus de mal que ça.
Lorsque le bruit te fait sortir de ta phase intense d’arrogance, tu avais juste une seule envie, partir de là et vite ! Sauf que le plus vieux en avait décidé autrement, c'est d'un pas toujours lent qu'il te forçait à avancer tout droit vers la provenance du bruit. Tu te retrouves de nouveaux collés a lui, mais cette fois, ça ne te dérange pas du tout, tu te colles même un peu plus lorsque tu vois les trois bestioles au loin. Tu te figes, tu essaies de reculer alors que lui te pousse a avancer, ton cœur bat très vite et ta respiration commence à se faire entendre, tu te mords de nouveau la lèvre sur laquelle le sang avait fini par sécher.
Ton arme brandie droit devant, les mains tremblantes ... Il est teubé ou quoi ? Il a un pistolet de la mort qui tue et il est vraiment en train de te demander a toi, avec ton fusille à air comprimé de tuer 3 insectes aussi gros que des chats ? Il ne va tout de même pas encore te dire que c'est parce qu'il a besoin d'un point de pression parce que ça n'a littéralement aucun sens !
Tu t’exécutes cela dit, ne posant pas de question. Pourquoi tu lui fais confiance tout d'un coup ? T'en sais rien, mais tu le fais parce qu'il est seul avec toi en ce moment et que t'as besoin de lui faire confiance.
Tu te penches, vises avec un œil fermé l'une des bestioles au sol. Tu essaies un maximum de calmer tes tremblements et tu bloques ta respiration pour tirer. La bille siffle dans l'aire avant de venir se fracasser sur l'insecte radioactif. Ça ne semble pas lui avoir fait quand chose, mais tu recommences, encore une, puis une deuxième. Et au finale , t'arrive à la tuer au bout de quelques tirs , ton arme n'est pas des plus forte, mais l'insecte n'est pas très résistant. Ta respiration est saccadée, tu ne sais pas combien de billes il te reste dans le chargeur et tu te remercies infiniment toi-même de l’avoir chargé à fond avant de partie et de ne pas avoir fait le débile a tirer partout en chemin.
Tu perds totalement tes moyens, mais tu continues, tu tires sur les autres alors qu'ils courent vers vous, leur sale patte se déplaçant sur le sol a une certaine vitesse, tu continues d’essayer de pousser ton ravisseur vers l’arrière en reculant, mais il est clairement plus imposant que toi et donc tu te retrouves bloqué. Tu tires en visant du mieux que tu le peux, mais t'es tellement effrayant que t'en rate quelque une, t'en tue un deuxième. La troisième est déjà très proche de vous, et alors là , tu réagis par la parole à la risibilité de la scène
« Putain ... Mais t'es débile ou quoi ? T'as une arme plus forte que la mienne sert t'en !! »
T'en deviens presque agressif. OK t'a peur de gros cafard ... Mais c'est vraiment des gros cafards ! Et ce n'est pas normal pour un cafard de faire cette taille.
Tu continues de tirer comme un con sur le dernièr insectes , les dent et la poigne sur ton arme très serré. Au bout d'un bon nombre de tirs, la bestiole finie par rester immobile a quelque centimètre de vous, et d'un coup, parce qu'elle était beaucoup trop proche et parce que t'as vraiment eu trop peur, tu te retournes brusquement, cachant ton visage sur son épaule ... Un vrai bébé ! Ton cœur bat vite et t'es presque essoufflé.
Après tout, toi le monde extérieur, tu ne le connais pas tant que ça, et c'est la première fois de toute ta vie que tu tues une créature !
Après quelque courte minutes, tu finis par relever la tête, te remettre dans ta position initiale et a essayer de doucement te calmer.
« Pourquoi tu n'as pas tiré ? Tas dit toi-même que mon arme était nul ! »
Tu aimes bien ton arme, mais dans ce genre de situation, tu donnerais tout pour en avoir un autre ... Une pelle par exemple.  

_________________
I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
La Main Rouge • mécanicien

En savoir plus

MessageSujet: Re: It was not my fault !! FT Kyung Hong   Ven 16 Juin - 17:29

It was not my fault
Min Jae & Kyung Hong
Il sentait la tête à claque trembler comme une feuille. N'était-ce pas lui qui faisait le malin il y a encore quelques minutes de cela? Un vrai petit gars de l'Abri! Que de la bouche et rien dans les couilles! C'était du moins ce que se disait Kyung Hong lorsqu'il lui donnait sa leçon gratuite de tir sur cible vivante. En revanche, le petit écoutait étrangement les conseils du truand, peut être avait-il comprit que lui au moins, il avait de l'expérience et probablement plus de connaissance que lui sur la terre ferme. L'homme était même surprit que son otage soit encore en vie avec ce genre de comportement. "Reste concentré sur ta cible, une seule à la fois." Lui conseillait-il pour le rassurer. "Arrête de trembler et calme toi." Sa voix était incroyablement calme. Ils étaient en train de se faire attaquer pourtant, Kyung Hong ne bougeait pas, il se contentait de lui donner des conseils, de le guider pour lui montrer comment tirer correctement. Ce n'était pas la meilleure idée que le plus vieux avait eu. Apprendre à un ennemi comment se servir d'une arme pouvait être dangereux, surtout si ce dernier avait l'idée d'utiliser ses compétences contre quelqu'un de la Main Rouge. Pourtant, en vu des compétence médiocre et de l'arme du garçon, le trentenaire ne se doutait pas une seule seconde que ce dernier puisse lui faire mal un jour. Bien au contraire.
Le garçon de l'Abri avait déjà réglé le compte de deux radcafards. Il n'en restait plus qu'un, ce dernier se dirigeant à grande vitesse vers les deux ennemis. L'enfant paniquait pendant que le plus vieux baissait son arme de sa tempe. Une fois que la bête arriverai à leur niveau, ce serait à mains nues qu'il lui réglera son compte, poussant l'autre sur le côté. Du moins, il se préparait mentalement pour ce combat. Le petit garçon ne semblait pas l'entendre de cette oreille. Suivant les conseils de son ennemi, il acheva la dernière créature pour enfin réfugier son visage sur son épaule. Un vrai bébé! Cela ne manqua pas de faire sourire Kyung Hong qui posa machinalement sa main sur sa tête. Il était fier de son élève. "C'est bien gamin." Lui dit-il comme s'il s'agissait réellement d'un apprenti de le Main Rouge alors que le bout d'homme lui reprochait son inactivité. Il ne répondit cependant pas à ces questions, posant à nouveau sa main sur son épaule pour le faire avancer, son arme n'étant cette fois-ci pas braqué que lui. "Arrête de râler, à la vitesse où nous allons, il doit nous rester encore quinze minutes à nous supporter alors avance et apprécie ce que je te donne." Il parlait évidement de sa leçon de tir. Maintenant qu'il savait que son ennemi n'était pas un réel danger au vu de ses performances, Kyung Hong était très détendu. Il se doutait qu'il devrait se concentrer le temps de passer devant les portes, qu'il serait probablement suivit mais il se doutait bien que ces lâches ne lui tireront pas dessus, encore plus si le petit annonçait clairement ses intentions.

_________________
Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Unité A • éclaireur

En savoir plus

MessageSujet: Re: It was not my fault !! FT Kyung Hong   Sam 17 Juin - 14:50

It was not my fault
Min Jae & Kyung Hong

La voix du plus vieux te permettait de ne pas perdre pied, étrangement, elle te rassurait plus que tu ne l'aurais voulu. Une seule à la fois ? Plus facile a dire qu'as faire lorsqu'elles étaient trois ! Mais tu suivais ses conseils comme s'il s'agissait de la sainte parole. Tellement désemparé t'avais décider de l’écouter au pied de la lettre. Tes tremblements te jouaient de mauvais tours alors que tu essayais du mieux que tu le pouvais de les calmer, parce que c'est lui qui t'ordonnait calmement de le faire.
Ton cœur menaçant de sortir de ta poitrine, ton visage enfui sur l'homme qui te tenait en otage et les trois énormes insectes morts, tu te sentais soudainement mieux, tes muscles se relâchant alors que ton ravisseur posait sa main sur ta tête pour te féliciter. Durant cette courte minute de pseudo accolade, t'as ressenti un truc très étrange, une sorte de sensation de bien-être, de soulagement mélangé a de la peur. Alors comme ça, l'homme qui t’impressionne te félicite maintenant ? Celui qui juste avant menaçais de te tuer t'as en quelque sorte aidé a t'en sortir.
Ton cœur se calme alors que tu te remets dos a lui, comme si de rien étais.
Il t’incite de nouveau à avancer, ce que tu te fais sans te faire prier, tu veux t'en aller de là, un dernier coup d’œil sur la bestiole au sol te dérobe une nouvelle expression de dégoût.
Comment des choses pareilles peuvent-elles exister ? Ta mère ne t'a jamais parlé de ce genre de truc ... Tu sais qu'elles existent, mais tu ne savais pas que ce serait aussi impressionnant ... T’espères ne jamais tomber sur plus gros.
Durant ta séance de tir, t'avais encore plus transpiré, votre contact est vraiment un peu trop humide, tu te sens sale.

Quinze minutes ? Ça va te sembler long. Mais maintenant, tu te sens vraiment bizarre avec le truand, en l'espace de 30 minutes, même pas, il t'a fait vivre plus de choses que tout ce que tu as pu vivre avec les explorateurs en 2 mois.
Et ce danger, cette adrénaline, tu l'aimes bien !
Lorsque ta peur retombe, tu te sens vraiment étrange.
« Ce que tu m'as donné, c'est la chance inouïe de gaspiller des munitions ... »
Sale gosse, tu es intérieurement reconnaissant envers lui, tu lui dis merci dans ton esprit d'avoir été là pour tuer la première bestiole et ensuite de t’avoir aidé par son soutien a tuer les 3 autres. Mais ça, tu ne vas pas le lui dire, parce que d'un côté, il aurait pu tuer les autres, et surtout, tu ne vas quand même pas remercier l'homme qui se sert de toi et qui menace de te descendre et qui t'as déjà frapper plus d'une fois.
Ta respiration était redevenue normale, votre marche lente et silencieuse, et tu refleurissais.
Pourquoi il t'a laissé faire ? Cette question te turlupine vraiment beaucoup ... N'avait-il pas peur lui aussi ? Il te semblait tellement calme, juste là à te parler. Ce que vous avez vécu à ce moment-là, t'es sûr que tu ne vas jamais l'oublier !
Tu reconnais vraiment les environs maintenant, vous n’êtes vraiment pas loin de l’abri, et tout ce qui se trouve autour de porte, tu connais, car tu passes ton temps a exploré les alentours.
« On est vraiment proche, tu veux faire comment pour passer ? »
Et voilà que maintenant, tu te portes garant pour l'aider ! Comme si t’étais de son côté alors que concrètement, t'es juste content d’être encore envie, et t'as envie de le rester.
Par contre, même si tu sembles coopérer, tu ne lui parles pas des gardes, s'il sait qu'il y en a tant mieux pour lui, mais s'il ne sait pas où ils sont, c'est tant mieux pour toi. Même si t'as confiance, tu te dis qu'il pourrait tout de même te tuer a n'importe quel moment et que donc, l'aide d'un garde ne serait pas de refus ... Tu ne penses même pas à la lourdeur de l'engueulade que tu vas te prendre d’avoir encore désobéi et en plus d’avoir « aidé » un ennemi a passer.
 

_________________
I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
La Main Rouge • mécanicien

En savoir plus

MessageSujet: Re: It was not my fault !! FT Kyung Hong   Sam 17 Juin - 20:14

It was not my fault
Min Jae & Kyung Hong
Quel petit ingrat! N'avait-il pas conscience de la chance que Seo Kyung Hong lui offrait? Une leçon de tir gratuite faite par un gars de la Main Rouge ne se refusait pas! On ne pouvait pas cracher dessus de la sorte! S'en rendait-il au moins compte? La Main Rouge n'était pas le clan le plus grand mais en terme de puissance, on pouvait aisément dire qu'il surpassait l'Abri. En effet, ces hommes et femmes qui vivaient à l'extérieur avaient apprit pour la plupart à se débrouiller seul. Ils avaient apprit à se battre pour survivre et étaient parti de rien pour acquérir leur puissance actuelle, leurs armes ainsi que leur moyen technologique. Ils n'avaient pas eu autant de facilité que le peuple de l'Abri 826. Ô non! Rien ne leur avait été donné et leurs entraînement étaient certainement plus dur que de tirer sur de simple mannequin en plastique. Du moins c'est ce que se disait Kyung Hong. Il ne relevait cependant pas la provocation du Moustique. Après trente minutes de marche, il s'était habitué à son arrogance bien que l'envie de le frapper à nouveau demeurait dans ses bras.
En parlant de frapper, Kyung Hong n'avait plus les moyens de le faire. Le garçon semblait décider à l'aider à passer sans se faire attaquer alors tant qu'à faire, autant profiter de sa gentillesse. Il s'arrêta quand le plus jeune lui fit remarquer qu'ils étaient presque arrivé et retira sa tente de son dos pour la mettre de force dans les bras du garçon. Il lui dévoilait alors son gros sac à dos de randonneur. "Ils ne tireront pas sur toi alors tu te placeras devant moi, comme tout à l'heure. Dis leur que je veux juste passer, et que tu seras ma garantis de ne pas me faire tirer dessus." L'homme faisait basculer avec difficulté son sac vers l'avant de son buste pour être certain de protéger la batterie à plomb qui se trouvait à l'intérieur de toute attaque humaine. Il reprit sa tente pour la replacer dans son dos puis sortis de sa poche une vieux plan de la ville. Il le déplia pour montrer la zone des portes qui était marquée au feutre sur la vieille carte. "Nous sommes à peut près ici. Les portes, c'est la croix..." Son doigt glissait sur le papier sale en plus indiquant le sud. "...et là, c'est la frontière entre l'Abri et le territoire de la Main Rouge. On marchera jusque là, une fois passé la frontière, il y aura probablement des hommes du clan sur les terres et je ne risquerai plus rien." Kyung Hong leva la tête vers l'enfant. "Ce n'est plus qu'une question de minutes avant de se quitter pour de bon. Je te revaudrai ton coup de main si on se croise à nouveau." Conclu l'homme pour enfin faire vœux de silence. En effet, il avait usé son temps maximum de parole. Il n'y avait plus rien à expliquer donc plus aucune raison qu'il ouvre la bouche... du moins, c'était ce qu'il croyait.
Il se plaça dans leur position initiale, c'est-à-dire la main droite sur son épaule, le canon de son pistolet alien sur la tempe gauche alors qu'il lui intimait d'avancer, son chargement séparant les hommes. Ils continuaient d'avancer, Kyung Hong gardant le silence, jusqu'à la zone où les premiers gardes se trouvaient.

_________________
Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Abri 826 • garde

En savoir plus

MessageSujet: Re: It was not my fault !! FT Kyung Hong   Sam 17 Juin - 21:20

It was not my fault
Min Jae & Kyung Hong
Une main sur son menton, le garde faisait craquer sa nuque d'un côté puis de l'autre pour détendre ses cervicales. La journée était bientôt fini, la plupart des explorateurs étaient rentrer sains et saufs avant la tombée de la nuit et les autres devaient avoir trouver refuge avec les veilleurs. De son côté, il n'avait qu'une hâte : pouvoir rentrer à l'abri et prendre une bonne douche fraîche. Être debout toute la journée sous cette chaleur avait eu pour effet la création de cette fine couche de transpiration sur son corps et il voulait s'en débarrasser le plus vite possible. La vie ici leur avait appris à ne pas se soucier de ce genre de détails mais lorsque vous vivez avec autant de monde, pour le confort de son entourage, mieux valait prendre soin de soi un minimum.

Pourtant malgré cette envie et cette hâte de partir, il comptait bien camper devant les portes jusqu'à ce qu'il le voit, qu'il soit sûr qu'il aille bien. Plus que son propre confort et bien être, la vie de Min Jae était plus importante et il ne l'avait toujours pas vu revenir. Son ventre commençait à se nouer à l'idée qu'il puisse avoir perdu son chemin, qu'il ait eu des ennuis ou pire encore, qu'il se soit fait tuer par une bestiole quelconque. Myung Ki n'était pas bête, il savait que même un Radcafard pouvait l'effrayer au point qu'il puisse se blesser.. Tuer peut être pas. Enfin il priait que non quand même ! Son pauvre petit Min Jae dévoré par un Radcafard... Il ne voulait pas y penser. Il préférait le retrouver blesser mais en vie.

Chaque bruit de feuille était étudié par le brun en quête de son protégé, pendant de longues minutes, l'attente était insoutenable. Quand est-ce qu'il allait revenir ? L'inquiétude prenait possession de son être petit à petit jusqu'à ce qu'il entende des bruits de pas non loin et qu'il aperçoive une silhouette familière. Un soupir de soulagement passait les lèvres du trentenaire avant de voir quelqu'un d'autre derrière le plus jeune. Le soulagement n'était que de quelques secondes, il ne fallut pas longtemps pour le voir changer totalement d'expression. Une expression que Min Jae n'avait probablement jamais vu et qu'il n'aurait jamais connu s'il ne s'était pas mis dans ce genre de situation.

Le collègue de Myung Ki comprenait qu'il y avait quelque chose et surtout, vu la personne impliquée, que l'ancien militaire n'allait pas rester sur place bien longtemps. Ça ne loupait pas, le voilà déjà qui s'approchait des deux hommes pour s'arrêter à une distance raisonnable et non dangereuse, la distance qu'on vous apprends à respecter en cas de situation critique à l'armée en somme. Son visage montrait une froideur incroyable que seuls les fauteurs de troubles de la main rouge et ses collègues voyaient en temps normal. Mais derrière cette froideur, on pouvait lire de la haine dans ses yeux. Une haine qu'il aurait pu contenir plus facilement si le visage de son protégé n'avait pas été abîmer de la sorte par cet enfoiré de la main rouge.

« Lâche-le tout de suite. » Il avait envie de l'insulter, de le frapper pour ce qu'il avait fait, mais il prenait sur lui. Il ne ferait rien tant que le garçon serait dans cette situation. Pour son bien, il savait qu'il devait garder un sang-froid à toute épreuve. Il était vivant, c'est le principal, maintenant il devait simplement réfléchir à la meilleure façon de le sortir de là sans plus de blessures.

Sa main se posait sur son arme, prêt à l'utiliser si le danger devenait trop grand. Pas pour lui, pour Min Jae. Le garde se fichait pas mal de prendre une balle, même si ça faisait mal, même s'il pouvait risquer des complications selon où elle se plaçait, il s'en fichait. Mais si Min Jae s'en prenait une sous ses yeux.. Il ne répondrait plus de rien.

Son attention se portait sur celui qu'il considérait comme son fils, cherchant d'autres blessures que celles qu'il avait au visage. « T'es blessé ailleurs ? » lui demandait-il d'une voix inquiète visiblement plus douce que précédemment mais tout de même sèche. S'il avait besoin de soin important, il devait le savoir pour régler cette situation au plus vite et l'emmener voir un docteur.

_________________



Hands covered with blood, my mind is broken, how can you feel safe around a guy like me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Unité A • éclaireur

En savoir plus

MessageSujet: Re: It was not my fault !! FT Kyung Hong   Dim 18 Juin - 0:01

It was not my fault
Min Jae & Kyung Hong

D'un coup, il s’arrête et te met sa tente dans les bras, évidemment, tu l'attrapes et ne la lâches pas.
Il met son sac devant lui, tu le regardes intriguer, mais ne pose aucune question. Tu l’écoutes attentivement, son plan te semble bien, après tout, tu ne veux ni ta mort, ni la sienne dans l’état actuelle des choses, tu te dis que l'aider est la meilleure façon de vous en tirer tous les deux.
Il reprend sa tente et te montre un plan que tu regardes encore une fois avec beaucoup d'attention, tu trouves ça trop cool ! Un plan de dehors ! Ce serait tellement bien si tu en avais un toi aussi.
L’état misérable de l'objet ne te marque même pas.
Tu n'as jamais été vers les frontières entre votre territoire et le leurs, on te l'avait explicitement interdit et à vrai dire, on t'avait tellement mis en garde sur les tortionnaires vivant là-bas que c’est peut-être la seule règle que tu n'as jamais enfreinte... Tu avais décidé que tu t'y aventurerais seulement lorsque tu serais beaucoup plus fort pour y retrouver ton père et te venger... Mais jusqu’à présent, tu n'as jamais osé trop t'approcher. Pourtant, ce n’est pas l'envie qui manque.
Lorsqu'il sera sur ses terres ? Ton cœur battait un peu plus vite a ses mots ... Donc tu vas y aller ? Vraiment ?
« Et je ... Je ne risque rien n'est-ce pas ? »
Sa phrase suivante te le confirme, il te le revaudra, et bien déjà, il pourrait empêcher qui que ce soit de te tuer pour que tu puisses rentrer ni vu ni connu.
Tu le regardes très sérieusement et d'un air un peu taquin, tu lui dis simplement
« J’espère qu'on se recroisera plus jamais »
Tu dis ça, mais tu ne le penses même pas, après tout, c'est toi qui l'as suivi, c'est toi qui t'es mis dans cette position. Tu lui souris faiblement pour la toute première fois depuis votre rencontre.
Son plan te semble parfait, il rentre chez lui, tu rentres chez toi, et tout va bien pour tout le monde.
Une fois son discours terminé, tu te mets dos a lui d'un geste coopératif ... C'est que maintenant, tu serais presque en train de l'inciter à mettre son flingue sur ta tête ... T'as confiance alors que tu ne devrais peut-être pas.
Et vous reprenez votre route, au loin, tu aperçois la porte de l’abri, ton cœur commence a palpiter, tu ne sais pas ce qu'il va s'y passer, et plus tu t'approches, plus tu redoutes.
À l'approche imminente de ton chez-toi, tu l'aperçois, ton cœur se sert et tu sens les problèmes arrivés. D'un côté t'es rassuré de le voire, parce que lui, il te rassure ... Mais de l'autre, comment tu pourrais même sembler être en équipe avec un ennemi sans le décevoir ?
Tu ouvrais la bouche, voulant dire quelque chose, voulant exécuter les ordres de ton ravisseur et intimé au garde, ton père de substitution de ne surtout pas tirer ... Mais rien ne sortait, tu ne pouvais pas parler, ton cœur battait si fort et tu le fixais simplement.
Son visage était tellement effrayant a lui aussi, c'était la toute première fois que tu le voyais ainsi et tout en toi te laissait croire que ce n’était pas bon signe du tout.
Tu avais perdu tout d'un coup toute la pseudo-confiance que tu portais à l'habitant de la prison.
Tout d'un coup, tu avais peur ... Et si la provocation de ton « père » le portait à finalement tirer sur ta tête ? Et s'il ne tenait pas son engagement et qu'il finissait par aller à l'encontre de votre plan ? Il ne pourrait pas n'est pas ? Lui aussi en mourrais ... Mais tu perds confiance quand même
Tout d'un coup, tu reprenais peur.
Ses paroles étaient tellement dures et froides, tu ne parviens pas a dire ce que tu dois dire.
La question qu'il te pose ensuite te semble plus douce.
« Je ... Non ça va .... c'est juste mon visage »
Après tout, il ne t'avait foutu que quelques grosses claques ... Claque qui avait eu le don de faire rougir ton visage a certain endroit et saigner à d'autre ... Mais rien dont tu ne puisses pas te remettre.
Sa voix te rassurait encore plus, tout d'un coup t'avait juste envie de te jeter dans les bras du garde et laisser ton ancien « coéquipier » se démerder tout seul.
Et pourtant, tu sentais que tu avais une sorte de mission ... Et c'est d'une voix très peu sure que tu finis par dire
« Ne ... Ne tire pas ... Il ne va rien me faire »
Du moins, t'essayais désormais de t'en convaincre une nouvelle fois.
Ta main se portait cela dit sur celle posée sur ton épaule, et tu la seras doucement comme pour essayer de faire passer un message ... Que lui non plus ne tire pas ! Et tu espérais qu'il serait coopératif lui aussi.
 

_________________
I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
La Main Rouge • mécanicien

En savoir plus

MessageSujet: Re: It was not my fault !! FT Kyung Hong   Dim 18 Juin - 1:09

It was not my fault
Min Jae & Kyung Hong
Le petit avec un certain humour que notre protagoniste ne comprenait pas. Il lui offrait un sourire en coin qui en disait long sur le fil de sa pensée. Lui aussi n'espérait plus jamais le revoir. Il nous voulait pas lui payer cette dette de vie, jugeant l'enfant trop arrogant et tête à claque pour survivre. Si Kyung Hong le recroisait un jour, il ne pourrait pas déshonorer sa promesse alors intérieurement, il espérait le revoir juste avant de mourir pour être certain de ne pas le supporter autant qu'aujourd'hui.
Il se rapprochaient des portes ainsi que des postes des gardes. Le soleil n'était plus très haut, d'ici une ou deux heures maximum il sera couché pour laisser s'installer l'obscurité et ses dangers. Kyung Hong avançait, faisant semblant de forcer le gamin à ouvrir la marche jusqu'à ce qu'il le vit. N'y avait-il aucun autre garde à l'Abri pour le voir lui et ses hommes en service? Il fronçait les sourcils pour mieux détailler son visage. Ce n'était pas le bon moment pour se battre avec ce garde pourtant, le voir stimulait en Kyung Hong l'adrénaline présente dans son cerveau. Il faisait scintiller ses canines, son regard noir s'illuminant comme avant chacun de leur combat. Le silence de son otage le faisait bouillonner. S'il n'avait pas sa charge supplémentaire, il se serait jeté sur son ennemi qui leur faisait face et cela depuis bien longtemps. C'était viscéral. Même si le trentenaire considérait les gens de l'Abri comme des lâches, il reconnaissait que lui, il était fort. C'était d'ailleurs à cause -ou plutôt grâce- à cet homme qu'il s'était aussi durement entraîné au combat, pour un jour le surpasser.
Kyung Hon tirait presque de force le plus jeune en direction du sud tandis que ce dernier se décidait enfin à parler. La main posée sur l'épaule de sa victime tremblait, il se retenait ne le lâcher pour se jeter vers le plus vieux pour démarrer le combat. Lorsqu'il senti une main se poser sur la sienne, il écarquilla les yeux tout en sursautant pour enfin relâcher la pression de deux de ses doigts. Il passa ces derniers entre ceux du plus jeune et serra de nouveau. "Le gamin a raison, j'fais que passer. A moins que..." Il esquissait un sourire malsain, son regard noir se plantant dans celui de son adversaire. Il pointa son arme vers le garde Kim. "... tu préfères qu'on règle nos affaires une bonne fois pour toute!" Ce n'était clairement pas le moment de jouer au malin. Combien de temps mettraient-ils pour comprendre que son arme n'était pas chargé? Temps qu'il ne tirait pas, cela ne pouvait pas se voir en effet, mais si Kyung Hong continuait à provoquer son ennemi, il finirait bien à un moment donné par devoir appuyer sur la gâchette.
Même si ses mots se faisaient provoquant, il tirait le jeune explorateur sur la route qu'il souhaitait emprunter, celle qui passait beaucoup trop près des portes de l'Abri et qui avait fait qu'il avait été réduit à utiliser le gosse comme bouclier. Il faisait face à son ennemi, marchant à reculons vers le sud. Sa main quant à elle descendait vers les pectoraux de l'enfant pour le serrer contre lui, pour que ce dernier ne puisse pas s’échapper de son emprise. Il le laisserait partir certes, mais pas tant qu'il ne serait pas en sécurité.

_________________
Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



En savoir plus

MessageSujet: Re: It was not my fault !! FT Kyung Hong   

Revenir en haut Aller en bas
 
It was not my fault !! FT Kyung Hong
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fiches des Personnages : Hong Meiling ! (NON, c'est pas China !!)
» Les règles de Hong Kong
» Square Enix récupère True Crime : Hong Kong
» [HKG Hong Kong Airport] - 22/12/2009
» Plein de photos de l'aéroport de Hong-Kong

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Badlands :: Les terres désolées :: Zone Nord :: Caserne de pompiers-
Sauter vers: