::  :: Présentations :: Présentations validées
Kang Miho •
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Pseudo : Psyborg
Messages : 68
Capsules : 75
Date d'inscription : 16/01/2018
Crédits : Psyborg
Appartenance : Les Veilleurs
Affectation : Eclaireuse
Arme : Fusil à clous
Les Veilleurs • éclaireuse
MessageSujet: Kang Miho • Mar 16 Jan - 12:59



Papiers d'identité

Kang Miho

dit(e) "Kyûbi"


Âge 27 ans Lieu & date de naissance 19 mai à Suwon Nationalité Coréenne Orientation sexuelle Bisexuelle Situation amoureuse Célibataire Occupation Éclaireuse Groupe Les Veilleurs Célébrité Hirukawa Yu

Force
2

Perception
6

Endurance
3

Charisme
3

Intelligence
4

Agilité
5

Chance
2




Psyborg
âge 25 ans région Vagabonde comment as-tu découvert le forum? Par les partenaires d'un partenaire d'un partenaire... un avis?  excited  un dernier mot?  glum


I am what I am



Caractère


A la base, il n'y avait pas plus normale que Miho. Cette petite fille à l'esprit bienveillant, un peu marginale pour la société asiatique de l'époque, s'est toujours montrée sympathique et ouverte aux autres. Bien qu'elle reste une personne humanitaire, la guerre et les années de survie ont quelque peu embrumé cette pensée positive. Aujourd'hui, elle est plutôt taciturne et nonchalante. Ce n'est pas volontaire, elle a juste les idées constamment prises par des remises en questions et la recherche d'une solution à tout ce bordel. Son cerveau tourne en boucle, elle dort peu la nuit, pense à ses parents, sa famille, ses amis qu'elle n'a plus revu depuis presque 12 ans, elle est complètement bourrée de regrets et le supporte mal. Si d'apparence elle semble calme et sereine, au fond d'elle une petite tornade d'émotions négatives tourbillonne en ravageant tout comme de l'acide et la bouffe de l'intérieur.

Elle a un grand coeur et la souffrance des autres la touche particulièrement, mais elle n'arrive déjà pas à atténuer la sienne, alors elle a laissé tomber l'idée de venir en aide aux autres. Depuis son entrée dans le groupe, elle s'est montrée solitaire et n'a pas spécialement envie que ça change. Elle n'est pas du genre à repousser ceux qui s'approchent, est même très agréable avec ceux qui persistent à rester à ses côtés, mais ne viendra pas d'elle-même vers les autres. Sarcastique et espiègle, elle n'a pas que des amis chez les Veilleurs pour qui elle manque clairement de gentillesse, mais elle s'en fout. Personne ne pourra jamais comprendre pourquoi elle est comme ça et elle a beau se montrer dure, elle leur est reconnaissante et fera tout pour leur rendre ce semblant de paix qu'ils lui ont offert en la laissant les rejoindre. Malgré cette espèce de naïveté agaçante dont ils font preuve... Elle n'a jamais levé la main sur qui que ce soit chez les Veilleurs, ses attaques sont toujours purement verbales et, à son sens, justifiées, mais elle est consciente que ses nerfs peuvent lâcher si on la pousse trop loin. C'est la raison pour laquelle elle part souvent en exploration, y compris lorsqu'elle n'a pas d'ordre précis de mission.

Malgré le danger, l'extérieur lui permet de se concentrer sur d'autres choses que les interminables sujets qui tournent en boucle dans sa tête. Elle se doit d'être concentrée et attentive à son environnement, surtout lorsqu'elle part seule, et c'est un bon moyen de se vider l'esprit. Si en plus elle peut se défouler sur une ou deux bestioles radioactives au passage, c'est encore mieux, mais en général elle se contente d'être discrète et de passer son chemin. Lorsqu'elle s'attaque à une créature, c'est qu'elle est isolée et que les risques sont moindres, sinon elle ne prend pas de risques. Malgré tout, elle aime la vie et compte bien rester vivante encore longtemps. Pour ça, elle compte sur son esprit d'analyse et sa capacité à réagir devant une situation délicate. Miho est du genre à aimer les plans de base, savoir où elle va et pourquoi elle y va, mais il est rare qu'elle les suive jusqu'au bout. Elle dévie souvent des routes prévues et peut passer plusieurs heures à fouiller les vestiges du passé, se laissant emporter par des souvenirs qu'elle aimerait figer à tout jamais.
Esprit

Energie

Nature

Tactique

Identité





Annecdotes


Miho est coréenne d'origines americano-japonaise. Elle a vécu avec des parents ouverts d'esprit et a profité des trois cultures. Son prénom est japonais mais a été pensé pour avoir une consonance passe-partout en Corée et une écriture qui puisse être retranscrite en hangeul. • Son père lui parlait en coréen, sa mère en japonais, et le couple communiquaient en anglais entre eux. Elle parle donc couramment les trois langues. • Elle porte la marque de la Main Rouge sur le dos de la main gauche pour avoir fait partie de leur clan pendant trois ans. Elle porte constamment un bandage autour de cette main, prétextant une brûlure si grave que l'air même lui est trop douloureux pour l'enlever. De ce fait, elle ne retire jamais cette bande sauf pour la changer, quand elle est sûre d'être seule. • Elle n'a jamais été foutue d'utiliser des couverts, dont elle déteste le bruit contre les assiettes, et mange tout le temps avec les mains. Ses parents ont trouvé ça amusant et n'ont jamais jugé utile de corriger ce défaut. • C'est lors de son séjour à la Main Rouge qu'elle s'est faite tatouer le même dessin que sa mère avait, au même endroit. Un avion en papier qui plane.
Once Upon a Time
Candy coated lips, you're the sweetest kiss but a bad trip. 。 *

C'est aux Etats-Unis, à l'université d'Arts dans laquelle ils étaient tous les deux étudiants, que Kang YunSeong et Miyawaki Tsukasa se sont rencontrés. Lui voulait exploiter au maximum son talent pour le dessin et se spécialiser dans le tatouage, elle était passionnée de photographie et lui a servit de cobaye et de modèle pour ses premières esquisses à l'encre indélébile. Ils s'entendaient à merveille et étaient complètement en marge de la société. Tout chez eux, en passant de leur façon de penser privée à leur style vestimentaire exposé à la vue de tous, était différent. Ils ne cherchaient pas spécialement à se faire remarquer, ils se foutaient juste complètement de l'avis des gens et étaient heureux ainsi. Ils se marièrent à la sauvette dans une église avec un pape habillé comme Elvis Presley et rentrèrent en Corée où ils décidèrent de s'installer pour ouvrir le premier salon de tatouage de YunSeong. Ils n'étaient pas riches, ils n'étaient pas pauvres, juste dans la moyenne, et ils n'avaient pas besoin de plus. YunSeong pratiquait sa passion, Tsukasa prenait en photo chacune de ses oeuvres et s'occupait de toute la publicité du salon. Le couple était entièrement complémentaire et ne demandait qu'à finir ses jours de cette façon.

C'est à 29 ans que Tsukasa tomba enceinte, un pur accident mais qui provoqua une joie énorme chez les deux futurs parents. Ils n'y avaient jamais pensé, ça leur était tombé dessus comme ça, mais rien n'était sujet à angoisser. Le salon dans lequel ils travaillaient leur appartenait, ainsi que l'appartement du dessus, ils avaient de l'argent de côté, du temps à consacrer à un petit bout d'eux, pour quelle raison saugrenue auraient-ils refusé la venue de cet enfant ? Jusqu'au bout ils gardèrent le suspens de la terrible question existentielle que tout le monde leur posait : une fille ou un garçon ? Même eux ne le surent qu'à la naissance. Et lorsqu'une petite fille braillarde et gesticulant comme un asticot se décida enfin à montrer le bout de son nez, ils l’appelèrent Miho. Elle allait porter le nom coréen de son père, et un prénom japonais pour les origines de sa mère. Un prénom qui passait phonétiquement aussi bien en Corée qu'au Japon et qu'on pouvait retranscrire en hangeul. Un parfait petit mixte pour une parfaite petite fille.

Pendant toute son enfance, Miho fut une gamine heureuse, élevée afin d'être ouverte d'esprit et bienveillante. Pleine de vie et curieuse, elle adorait passer du temps dans le salon de son papa à l'école et pouvait l'observer dessiner sur la peau des gens pendant des heures. Elle n'a jamais trop aimé l'école, où on l'obligeait à s'asseoir toute la journée en silence pour se bourrer des leçons ennuyeuses dans le crâne, mais elle faisait des efforts pour faire plaisir à ses parents. Elle n'était ni au dessus de la moyenne, ni en dessous, elle ne se foulait pas mais elle était dans les étudiants lambdas. La course aux notes ne l'intéressaient pas et les appréciations de ses professeurs encore moins. Et pourtant, elle s'en est mangé des punitions. Insolence, bagarres, sieste pendant les cours, refus de manger avec ses baguettes à la cantine, et la liste est encore longue. Ses parents ne se sont jamais fâchés de ça. Leur petite fille n'était que douceur et gentillesse, ils le savaient, et n'avaient pas envie de se prendre la tête avec elle pour des bêtises de primaire sans importances. L'amour et la tolérance régnait au sein de cette famille que rien au monde n'aurait pu séparer. Sauf une bombe nucléaire.

"Ma puce, tu veux faire quoi, plus tard ? Maîtresse ? Chanteuse ? Vétérinaire ?" "Chirurgien esthétique !" "Esthétique ? Pourquoi esthétique ?" "Parce que je n'aime pas voir les gens souffrir." †

I don't wanna wake up in your wasteland. 。 *

L'alarme est assourdissante et résonne depuis une bonne vingtaine de minutes déjà. L'exercise du mois a pourtant déjà eu lieu, et la maîtresse a l'air vraiment très pâle. Tous les enfants sont cachés sous les tables et Miho les observe. Sa copine, YeEun, serre son sac à dos dans ses bras. Le petit Tae Kwang est en train de pleurer. Même cette peste de See Hee est en train de pleurer. Finalement, le directeur de l'école rentre en trombe dans la salle et hurle quelque chose à la maîtresse, qui fait se lever tous les enfants pour les sortir de l'école. Ils passent dans la cave, une heure passe, peut-être deux, les souvenirs de Miho sont flous. Elle se souvient qu'on entendait une mouche voler dans le sous-sol, puis de la porte qui s'est ouverte en trombe. Des militaires sont entrés et ont fait sortir les enfants en troupeau, sans même prendre le temps de les compter. Tant pis pour ceux qui ne suivent pas. Et Miho n'a pas suivit. Tae Kwang était recroquevillé dans un coin, tremblant, en pleurs, et elle est retournée le chercher. Elle a mis du temps à le faire sortir mais il a accepté de sortir et lorsqu'ils se sont enfin retrouvés dehors, il n'y avait plus personne. Au loin, les véhicules des militaires s'éloignaient. Ils étaient seuls.

Les enfants passèrent la nuit dans la cave de l'école, terrorisés, persuadés que quelque allait venir les chercher. Mais personne ne vint. Ce n'est que lorsque le soleil décida enfin de pointer le bout de son nez pour faire disparaître tous les ombres menaçantes de la nuit qu'ils sortirent. Ils allèrent d'abord chez Tae Kwang, mais il n'y avait plus personne. Ni dans les rues, ni dans sa maison. Alors ils décidèrent de se rendre chez Miho, mais le résultat ne fut pas plus concluant. Ils fouillèrent la maison et se nourrirent de gâteaux et autres sucreries, attendirent toute la mâtiné sans savoir où aller ni quoi faire, et c'est finalement un adulte qui prit la décision à leur place. Des soldats parcouraient les rues, semblaient chercher quelque chose ou quelqu'un, et en les voyant Miho sortit pour leur demander où étaient ses parents. Le vieux militaire qu'elle interpella, un homme au visage marqué, dans la cinquantaine, les emmena chez lui. Il les fit entrer dans un bunker, là où il y avait déjà une femme, à peu près du même âge que lui, et deux autres enfants peut-être cinq ans plus vieux maximum. "On ne pourra pas les nourrir." dit froidement la femme. "Juste cette nuit." imposa l'homme. Et cette nuit fut salvatrice.

Miho ne se souvient plus à quel moment de la journée la bombe a explosé. Elle se souvient qu'elle était endormie, qu'elle rêvait d'une armée de bonhommes en pain d'épice qui déclaraient la guerre au Roi Brocolis, et puis plus rien. Le bruit assourdissant la tira de son rêve plus férocement que si le plafond lui était tombé sur la tête. Tae Kwang s'était mis à hurler, les deux autres enfants aussi, la femme pleurait de tout son être, et l'homme restait stoïque. Il était calme, le regard vide, il était le seul à comprendre ce qui venait de se passer dans cette pièce. Lorsqu'il croisa le regard de Miho, il lui tendit ses bras en silence et elle vint se blottir dedans. Ils devaient ne rester qu'une nuit, ils restèrent trois ans. Pendant trois ans, le petit groupe resta planqué dans le bunker, usant les provisions avec deux fois plus de parcimonie que prévu en raison des deux invités. Et puis bientôt il n'y eut plus rien à manger et il fallut se résigner à mettre les pieds dehors.

"J'aimerais bien savoir où sont mes parents." "Probablement dans un endroit meilleur, petite." "Où ça ?" "Dans les nuages. Ils t'observèrent et ils veillent sur toi." "Ils sont morts ?" "..." "Finalement, je veux plus être chirurgien esthétique. Les gens n'ont qu'à rester aussi laids que les choses qu'ils font."

Twisted fantasy in your ecstasy, you're no good for me. 。 *

Les radiations, les créatures dues aux rayonnements, les clans qui semaient la terreur, ni Miho ni le reste des habitants du bunker ne savaient ce qui les attendaient à l'extérieur. Le vieux militaire apprit à ses fils ainsi qu'à Miho et Tae Kwang à se servir d'un petit pistolet, en cas d'extrême urgence, sans pour autant leur en laissant un à disposition. Ils découvrirent petit à petit les terres désolées qui les entouraient, les bâtisses détruites, les dangers de l'extérieur. Ils mirent un temps à s'habituer, eurent du mal à se faire à tout ça, survécurent malgré les difficultés qui se dressaient sur leur chemin. Ils avancèrent. Grandirent. Mûrirent. Vieillirent. Miho avait quinze ans lorsqu'elle rencontra un membre de la Main Rouge pour la première fois. Ils étaient partis en exploration avec Tae Kwang et s'étaient séparés pendant une heure. Il était en retard. Le jeune homme était revenu avec un oeil au beurre noir, en compagnie d'un jeune homme un peu plus vieux qu'eux qui avait la lèvre fendue. Ils s'étaient visiblement battus et pourtant Tae Kwang avait le sourire aux lèvres. "Miho ! J'ai rencontré un gars qui peut nous emmener dans un endroit super cool, avec plein de nourriture, des lits où dormir, et tout ça!" L'adolescente sentit tout de suite une appréhension mais n'avait clairement pas l'expérience pour savoir dans quel pétrin elle se fourrait. L'inconnu avait les cheveux en bataille, une lueur étrange dans le regard et une marque sur le dos de la main qui n'échappa pas au regard de la demoiselle. "Ton pote a un bon crochet du droit... Et toi, t'es qui ?" "Son infirmière personnelle." A tort ou à raison, mais c'était tout de même elle qui soignait ses blessures quand il se battait ou qu'il se rétamait la gueule quelque part. "Vous êtes que tous les deux ? Vous pourriez venir avec moi, je vous assure que j'ai une super planque à vous montrer, et on aime les gens utiles." "En fait on est p..." "On est que tous les deux. Y a personne d'autre. On survit par nous-même."

Les premières semaines à la main rouge furent difficiles. Si le gars aux cheveux en bataille leur avait vendu du rêve, la réalité s'avérait toute autre. De la violence, du mépris, des règles brutes, des châtiments difficiles. Miho avait sentit dès le début qu'elle n'allait pas aimer ça, mais Tae Kwang était en admiration sur ce groupe de brutes sanguinaires. La première punition de Miho fut donnée lorsqu'elle quitta la planque sans rien dire à personne. Elle se rendit, après un mois d'absence, dans le bunker du militaire qui les avait recueilli, dans l'espoir de les y trouver. Tout était vide. Personnes et provisions avaient disparu et elle ne sut jamais ce qui leur était arrivé. Lorsqu'elle rentra, elle eut droit à une correction qu'elle n'était pas prête d'oublier. Des déserteurs ? Inacceptable. Il y avait des règles ici et elles devaient être suivies à la lettre, sous peine d'être considéré comme un traître potentiel.

Miho réussit à tenir trois ans dans cet enfer. Malgré les supplications de Tae Kwang qui regrettait de la voir se faire punir couramment, elle tenait tête à tous ceux qui ne lui plaisaient pas et faisait preuve d'insolence envers quiconque la provoquait. Malgré tout, elle fut formée comme éclaireuse et se trouva être tellement douée pour ça qu'elle fut finalement considérée comme un membre à part entière. Alors que Tae Kwang obtint la confiance entière du groupe après à peine un mois, il en fallut trois à Miho pour arriver au même stade, se faisant violence pour supporter tout ça dans l'unique but de rester avec son ami. Le jour où l'on apposa la marque sur sa main fut le pire de toute sa vie. La douleur et l'odeur de cochon grillé n'étaient rien comparés au sentiment de soumission et d'appartenance que cette marque symbolisait. Une nuit. Elle la supporta une nuit. Et puis elle décida de la cacher en enroulant une bande autour de sa main. Elle ne comprenait pas comment son ami d'enfance pouvait autant apprécier ce groupe et elle voyait son âme noircir à mesure que son caractère s'adaptait. Il était différent, sadique, sanguinaire, violent. Et pourtant elle restait, pour lui, parce qu'ils avaient traversé ça ensemble depuis le début. Jusqu'au jour où il la gifla pour avoir désobéi une fois de plus à un ordre des supérieurs. Le lendemain, elle profitait d'une mission d'éclaireur pour semer ses coéquipiers et s'échapper du groupe à jamais.

"Tae Kwang. Je veux partir..." "Pourquoi ? On est bien ici, on a tout ce qu'il nous faut." "Ils sont cruels et violents." "T'as qu'à obéir." "Plutôt crever."

Just behind the wall, it's not a dream at all. It's a free fall. 。 *

Deux ans. Deux ans passèrent durant lesquelles Miho arpenta ce qui restait de Suwon. Pendant quelques jours elle se planqua dans l'ancien salon de tatouage de ses parents, espérant qu'un jour ils passent la porte. Ou Tae Kwang. Ou la petite famille du bunker. Mais elle resta seule. Elle ne put cependant pas rester bien longtemps à cause des membres de la Main qui la recherchèrent à la demande Tae Kwang, du moins au début, et elle établit bientôt l'évidence qu'elle devait restait constamment en mouvement. Si ce n'était pas eux qui lui tombaient dessus, ça pouvait être quelqu'un d'autre, alors autant bouger. Elle ne s'autorisait des arrêts que d'une semaine, deux maximum si elle se sentait particulièrement bien dans un endroit. Ses journées, elle les passait à chercher de la nourriture, à éviter les monstres, à éviter les gens. Jusqu'à ce qu'elle tombe, par hasard, sur un membre des Veilleurs en mauvaise posture. Le malheureux s'était coincé la jambe dans des débris et des radcafards se rapprochaient à mesure que les efforts de l'Humain faiblissaient. Un peu de feu, du temps pour dégager les pierres qui retenaient la jambe brisée du malheureux, et Miho aida l'inconnu à sortir de là. Elle devait sûrement avoir une bonne tête parce qu'il ne sentit aucune menace émaner d'elle et lui proposa de la ramener à son camp. Ce que Miho refusa, traumatisée par le dernier camp qu'elle avait dû fuir. L'individu revint tous les jours, lui apportant de la nourriture fraîche qu'il disait provenir de leurs cultures, de l'eau potable, prônant le pacifisme et la tranquillité de leur planque. Elle finit par accepter, mettant enfin les pieds chez les Veilleurs après toutes ces années de galère.

Elle avait 18 ans lorsqu'elle s'installa. Il y eut pas mal de méfiance les premiers jours, mais les gens étaient aux petits soins et s'assurèrent qu'elle ne manquait de rien. Sans en être vraiment sûre, Miho avait une petite idée de là où elle était et de qui ils étaient. La Main Rouge les avait largement formé sur le bestiaire environnant et assez sur leurs potentiels rivaux, dont l'Abri et les Veilleurs. Elle garda son passé secret, s'adaptant à cette vie paisible avec la crainte que tout ne disparaisse du jour au lendemain ou que Tae Kwang ne la retrouve. La sérénité de l'endroit lui permit de réfléchir, encore et encore, sur le passé, le présent, et le futur, sur les risques, sur les dangers qu'elle avait traversé et qui allaient continuer à s'immiscer sur son trajet de la vie. Pire encore, la colère et l'amertume grossissaient en elle lorsqu'elle repensait à Tae Kwang et à ce qu'elle avait enduré au sein du clan sanguinaire. Malgré tout, elle avait fait en sorte de rejoindre les éclaireurs, incapable de rester dans son cocon de confort et de sécurité. Elle avait besoin de bouger, de se changer les idées, de se concentrer sur autre chose que les pensées acides qui la rongeaient. Cela fait maintenant neuf ans qu'elle fait partie des Veilleurs et elle ne les quitterait pour rien au monde. Elle a beau se montrer sarcastique et souvent froide, elle les considère comme sa famille et les aime d'un amour inconditionnel. Parce que c'est ça, l'humanité qu'elle recherchait depuis le début de tout ce bordel. Et elle compte bien la préserver.

"T'as fais quoi à ta main ?" "Je me suis brûlée." "Beaucoup ? Je peux voir ?" "Non. C'est moche. Très moche. Et douloureux. Beaucoup plus que ça en a l'air." "Mais c'est qu'une brûlure, c'est pas grave !" "Ce n'est pas qu'une brûlure. C'est un fardeau."




White Foxes.
I've wept and I've stumbled, I fought and I craved for the gravy of your soul but all I want to do now is walk among the barren trees and fields of snow. You gave me my very first gun. I'll go out and hunt the hidden dome with white foxes.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Kang Miho • Mar 16 Jan - 13:20

KYAAaaa mais quelle beauté nabilla je la connais pas du tout mais omg c’est une belle revelation visuellement parlant nabilla j’ai vraiment hâte de savoir quel groupe tu as choisi et je te dis fighting pour ta fiche ** sois la bienvenue <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Psyborg
Messages : 68
Capsules : 75
Date d'inscription : 16/01/2018
Crédits : Psyborg
Appartenance : Les Veilleurs
Affectation : Eclaireuse
Arme : Fusil à clous
Les Veilleurs • éclaireuse
MessageSujet: Re: Kang Miho • Mar 16 Jan - 13:27

Oooh shame Merci hug1
Je ne sais pas encore où aller, et j'ai d'ailleurs posté dans la partie invités si des gens veulent promouvoir leur groupe alors... Tu peux y passer si tu veux excited



White Foxes.
I've wept and I've stumbled, I fought and I craved for the gravy of your soul but all I want to do now is walk among the barren trees and fields of snow. You gave me my very first gun. I'll go out and hunt the hidden dome with white foxes.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Kang Miho • Mar 16 Jan - 13:28

Je viens de voir et j’y ai répondu **
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : tragie
Messages : 1814
Capsules : 960
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 27
Crédits : ava: amor fati ; signa: astra
Multicomptes : moon yorell
Appartenance : veilleurs
Affectation : artisane (quincaillerie, bijoux et breloques)
Arme : fusil de chasse
Localisation : au marché neutre
Les Veilleurs • artisane
MessageSujet: Re: Kang Miho • Mar 16 Jan - 13:50

Aaaah je te souhaite la bienvenue officiellement sur Badlands excited excited excited

Je suis déjà passée sur ton message en zone invités, mais je te le redis ici: n'hésite surtout pas à contacter le staff si tu as des questions et tout cute

Je te souhaite bon courage pour ta fiche, j'ai hâte de lire tout ça en tout cas shy



the brightness

you deserve every star in the galaxy laid out at your feet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Kwonhyo
Messages : 1366
Capsules : 1814
Date d'inscription : 03/06/2017
Age : 35
Crédits : suture
Multicomptes : Woo Jae Shin
Appartenance : Abri 826 - Explorateur
Affectation : Maître chien
Arme : Fusil de l'abri
Carnet de bord : Prezlienactivitésuivi
Localisation : Dehors à se balader avec l'unité C et son chien
Explorateur Unité C • maître-chien
MessageSujet: Re: Kang Miho • Mar 16 Jan - 14:15

Bienvenuuue <3

J'espère que tu te plairas par ici mimi
Je connaissais pas ton vava, mais qu'elle femme oo Elle est jolie comme tout love
J'ai hâte de voir quel groupe tu auras choisis finalement mdr Et puis de lire tout ce que tu nous a préparer concernant Miho mimi

Comme tragie le dit si bien, si tu as une question, n'hésites pas à venir nous voir <3 (si tu veux pas de pavé, hésites pas à pas venir me voir facepalm )
Bon courage pour la rédaction de ta fiche pom


Hands covered with blood, my mind is broken, how can you feel safe being around a guy like me?
Kikimeme:
 
#CDD #ContratFini #YeonKi #MidAugust #September #October8th:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Psyborg
Messages : 68
Capsules : 75
Date d'inscription : 16/01/2018
Crédits : Psyborg
Appartenance : Les Veilleurs
Affectation : Eclaireuse
Arme : Fusil à clous
Les Veilleurs • éclaireuse
MessageSujet: Re: Kang Miho • Mar 16 Jan - 14:20

Vous êtes merveilleux, merci hug
J'ai choisi mon groupe, je serai verte muahaha
J'ai plus qu'à me décider sur mon occupation maintenant ! *ou l'art d'être une indécise*



White Foxes.
I've wept and I've stumbled, I fought and I craved for the gravy of your soul but all I want to do now is walk among the barren trees and fields of snow. You gave me my very first gun. I'll go out and hunt the hidden dome with white foxes.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Goyangi
Messages : 710
Capsules : 1421
Date d'inscription : 02/11/2017
Crédits : suture love love
Appartenance : abri 826
Affectation : chasseur
Arme : pistolet improvisé
Carnet de bord : présentation + suivi + rp + liens + calendrier

kwang sun est un peu particulier, assez populaire, narcissique, beau, ambitieux, intuitif, malin, débrouillard, excellent dans son domaine, pas si superficiel, bavard, confiant, curieux, pas intrusif, ouvert d'esprit, impulsif, impatient, rancunier, détestable sometimes, lunatique, mais avec son entourage, il peut être possessif, sans gêne, capricieux, boudeur. en mission, il est vif, obéissant et tenace.



25 ans, né à Busan le premier novembre 2069. ses parents étaient riches avant la guerre, maintenant l'un est un garde de l'abri, l'autre siège au conseil. il a vécu sur terre jusqu'à ses 8 ans environ, avant de se rendre dans les abris. dés qu'il a eu la possibilité d'aller explorer, il l'a fait. il s'entraîne souvent, beaucoup afin d'être à la hauteur de ses propres espérances.

Kwang Sun signifie Dieu ou Divinité en coréen

Il a déjà couché avec des filles, et des garçons. Il ne regarde jamais le sexe de la personne qui lui plaît. Il ne se case jamais, ou alors pour une courte durée, parce qu'il trouve ça encombrant, chiant et ça lui demande trop de temps, trop d'attention.

Son meilleur ami l'a déjà embrassé, parce qu'il était juste impossible à réduire au silence. Sun a tellement rougi de honte et d'embarras, qu'il ne lui a pas parlé pendant plusieurs jours.

c'est ce fameux meilleur ami qui a donné une importance à son anniversaire lorsqu'ils se sont connus. mais c'était sans doute à cause du fait que le cadet était né un jour plus tôt et un an plus tard que lui.

Kwang Sun n'est pas très proche de ses parents. En fait, il essaie de se détacher émotionnellement de tout le monde, mais n'y parvient pas facilement. Une fois qu'il est attaché à quelqu'un, il a du mal à décrocher.

Il s'est battu pour la première fois aux environs de ses douze ans, parce qu'il n'aimait pas les rumeurs qui circulaient sur lui. Il a alors commencé à en balancer, histoire que ça nourrisse la conversation des gens de l'abri, et pour contrôler ce qui se disait.

Il ne sait toujours pas comment il fait pour si bien s'entendre avec son meilleur ami, mais ça semble fonctionner alors il n'y pense plus.

Si l'un est impliqué dans quelque chose, alors l'autre l'est certainement aussi. Plus lié encore que les doigts de la main, ils sont inséparables depuis des années.

Il est clair qu'il excelle dans son domaine, mais ce ne sont pas seulement des "on dits", il est vraiment, sacrément, doué. Mais ses heures d'entraînement sont également nombreuses. Après tout on ne né pas parfait, on le devient.
Localisation : chambre standard familial 01
Explorateur Unité B • chasseur
MessageSujet: Re: Kang Miho • Mar 16 Jan - 17:28

Helloooooooooo
J'ai vu ton message dans les invités à l'instant mais je me suis dit que tu avais déjà choisi ? En tout cas si tu joues un veilleur, alors y a possibilité qu'on ait un lien plus tard ! stp mais en tout cas bienvenue sur badlands. On est vraiment bien ici, je suis sûr que tu vas balancer des paillettes sur nous et qu'on va encore plus briller drague drague

Je pourrai pas vraiment influencer ton choix, je sais pas vendre les groupes. Comme on te l'a déjà dit, sa personnalité pourra influencer sur pas mal de critères de groupe fab en tout cas bon courage pour ta fiche nop loove

Et puis je rejoins les autres, ton avatar est soooooo beautiful mimi


hey playboy
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Psyborg
Messages : 68
Capsules : 75
Date d'inscription : 16/01/2018
Crédits : Psyborg
Appartenance : Les Veilleurs
Affectation : Eclaireuse
Arme : Fusil à clous
Les Veilleurs • éclaireuse
MessageSujet: Re: Kang Miho • Mar 16 Jan - 17:50

Hello stp
Oui effectivement je me suis enfin décidée excited
Le caractère n'influe en rien dans le choix du groupe, c'est une succession de conséquences qui l'auront mené là où elle est, mais du coup c'est tout bon, je te remercie glum

JE VOUS ENVOIE PLEIN DE PAILLETTES DE TOUTES LES COULEURS !!! hungry (c'est pas des paillettes qu'il balance je crois, mais on va dire que si parce que c'est une baguette magique en forme de fourchette, que les fourchette c'est pour la bouffe, que la bouffe c'est merveilleux, et que donc ça va avec les paillettes parce que ça rend heureux ! shame )



White Foxes.
I've wept and I've stumbled, I fought and I craved for the gravy of your soul but all I want to do now is walk among the barren trees and fields of snow. You gave me my very first gun. I'll go out and hunt the hidden dome with white foxes.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Ruccian
Messages : 4643
Capsules : 5216
Date d'inscription : 14/07/2017
Age : 19
Crédits : KwonRu ♥ / signa : crackle bones
Multicomptes : Takahashi Naoki
Appartenance : Abri - Explorateur
Affectation : Leurre
Arme : Pistolet Improvisé + Pistolet de l'Abri
Carnet de bord :
☼ Prez' ╰☆╮ Liens ☽
Suivi ϟ Acti

Force (1) ~ Perception (4) ~ Endurance (4) ~ Charisme (5)
Intelligence (7) ~ Agilité (8) ~ Chance (2)

"Je continuais à te sourire. Malgré une douleur au fond de mon coeur, ce fragment de soleil sur mon visage s’avérait sincère. Et si tu entrevoyais au coin de mes yeux, la pluie perler, rappelle-toi que c’est ainsi que naissent les arc-en-ciel." #YeonKi


Ra On
Rayon de Soleil filtrant à travers les nuages, de la chaleur de son sourire elle resplendit. Impétueuse et victorieuse, elle respire la vie à plein poumons. Enfermée, sa gorge s'assèche d'un désir de liberté. Princesse intrépide, elle défie fièrement le danger. Jolie effrontée qui sous son nom de naissance a hérité de la grâce de la Joie.


Yeonwoo
Clarté lunaire, caresse apaisante, du bout de ses doigts elle confère la douceur. Aimante, elle défend et protège ceux qui lui sont chers. Son esprit se déchire à la vue des conflits entre tous ceux auxquels elle tient. Insaisissable orpheline, elle est l'enfant de tous et de personne. File au gré du vent en quête d'un amour éperdu. Clair de lune dessiné par les nuages sous la bénédiction d'une pluie scintillante.




Elle est le soleil qui réchauffe,
l’orage qui gronde, l’étoile qui scintille,
la lune qui éclaire dans l’obscurité.





ϟ HUN ✭



I’ve never forgotten about you even for a single day
In this life, next life
Even if I can meet you I tear up because of you
Even if the sad fate’s shadow covers me
I can’t get rid of myself who loved you ♫




I miss you, I miss you so much, I can’t ever forget you
My tears, my heart is calling you
I love you, I love you so much, I can’t ever let you go
I’m lost behind you
So I’m only crying My Love ♫




My One and Only You
If only you can see
my frozen heart someday
Like a miracle, like a dream
I hope you will be there,
when I dreamed of you
Eventually, in the end,
I hope we will become each other's desperate wish




I Believe ღ



Explorateur Unité C • leurre
MessageSujet: Re: Kang Miho • Mar 16 Jan - 18:30

Bienvenue :06:

Bon je cache pas ma déception qu'avec un tel prénom, j'aurais attendu Gu comme nom de famille boude
#dramaréférence
Mais je devrais pouvoir m'y faire y

Je vois que ta fiche est déjà bien avancée oo alors je vais essayer de rattraper mon retard en lisant rapidement cute

Have fun <3


When I look at you, tears keep falling I don’t know why Did you go round and round to come to me ? I can’t avoid this love Did you recognize me right away ? I will find you Let’s never be apart now From my side Don’t leave me
   
I Miss You
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Kang Miho •

Revenir en haut Aller en bas
Kang Miho •
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Badlands ::  :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: