Partagez | 
 

 Times are changing — Mahala

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Explorateur Unité D • leader

En savoir plus

MessageSujet: Times are changing — Mahala   Mar 22 Aoû - 23:59

One way to release stress
Feat Mahala
Can you even see what you're fighting for?
L'angoisse étreint le coeur de la jeune femme tandis qu'elle se rue pour éteindre le réveil qui sonne à une heure peu commune de la nuit. Trois heures du matin, soit bien après le couvre-feu. Lia s'est forcée à prendre un peu de repos mais a passé son temps à se tourner et se retourner dans son lit. Elle jette un coup d'oeil au lit de sa seule et unique colocataire qui ne doit pas avoir beaucoup dormi non plus. Elle se hisse hors de son lit et va réveiller Mahala en douceur. Lia ne pouvait pas tomber sur meilleure colocataire. Non seulement leurs caractères s'opposent et se complètent mais elles sont toujours là l'une pour l'autre. Mahala, réveille-toi... C'est l'heure. T'es toujours avec moi ? Après une réponse d'approbation embuée de son amie, Lia se détourne et s'habille sobrement de noir. Il n'y a pas de temps à perdre. Bien qu'elles n'aient besoin de grand-chose, Lia a tout préparé avant de se coucher. Lampes torches, clés de crochetage et rien d'autre. Elles resteront au sein de l'Abri et, bien que Lia ait du se forcer à ne pas prévoir un petit couteau de défense, elle sait qu'elles sont relativement en sécurité.

Une fois les deux femmes prêtes, elles se faufilent en silence hors de leur chambre et longent le couloir des dortoirs. Pas un bruit. Tout le monde dort à cette heure-ci, ou du moins tout le monde est dans sa chambre. Elles ont chaussé de légères chaussures en tissu qui ne font absolument pas le moindre bruit et chaque instrument dont s'est équipée Lia est enveloppé dans du lin, prévenant le cliquetis métallique des crochets ou l'entrechoquement sonore des lampes de révéler leur position dans ce silence de plomb. Elles ne peuvent pas se permettre d'être repérées avant d'arriver au bureau de la Superviseur. Tapies dans l'ombre, elles se font un chemin vers ledit bureau en évitant la ronde des gardes de nuit et arrivent sans mal devant le bureau. Il est plongé dans le noir. La Superviseur n'y est pas. Lia soupire sans bruit et s'accroupit devant la porte avant de se tourner vers sa tendre amie. Es-tu sûre de vouloir entrer ? Tu peux encore retourner au dortoir.


Made by Neon Demon

_________________
time to do or die
this is war. ▬ No warning sign, no alibi. We faded faster than the speed of light, took our chance, crashed and burned. No we'll never ever learn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Explorateur Unité A • leader

En savoir plus

MessageSujet: Re: Times are changing — Mahala   Sam 2 Sep - 14:34

One way to release stress
Feat Lia
Can you even see what you're fighting for?
Les yeux clos, une douce voix vint de tirer de ton rêve paisible. Tu geignis quelques secondes gardant les yeux fermés alors que tu te redressas lentement tout en frottant tes paupières. « Oui. » fournissais-tu comme simple réponse à sa question dans un ton légèrement endormi. Si tu étais du genre très matinale, te réveiller de force était toujours assez délicat. Tu ouvris un œil et regarda la silhouette de ta consoeur se préparer. Tu t'étiras doucement en faisant attention à ne pas réveiller les autres colocataires et tu quittas ton lit lentement pour t'habiller à ton tour. Des plus simplement et confortablement possible pour cette petite mission secrète.

Prête et parée, vous ne perdiez pas de temps pour sortir en silence de vos chambres. Cette fois-ci tu t'étais chaussé de petite chaussure en tissus afin de ne laisser aucune trace, tout comme tu avais soigneusement natter tes cheveux pour limiter leurs pertes. Sur ce coup, vous deviez être discrète, car si vous étiez prise la main dans le sac vous seriez fortement sanctionnée. Peut-être même jeté hors de l'abri. Tu en avais conscience et pourtant tu avais accepté d'aider ton amie. Arrivée devant le bureau de la superviseur après avoir évité les gardes faisant leur ronde, tu te mis à sourire doucement à la question de Lia. « Je t'ai donné ma promesse, je la tiendrais. » Te débiter parce que c'était dangereux n'était pas ton genre même si tu étais une personne de réfléchit. La laisser dans la merde seule, non ce n'était pas toi. La solidarité était quelque chose de primordial et l'entre-aide également. Même si en soit ce que vous faisiez était mal, votre karma ne prendrait pas trop cher. Tu bougeas légèrement pour te mettre de l'autre côté afin d'avoir un œil de son côté, mais aussi pour lui prêter main forte. « Dit-moi ce que je dois faire. » Crocheter une serrure pour rentrer, non tu ne l'avais jamais fait, mais si Lia avait pris ce genre de matériel c'est qu'elle en avait les capacités. Elle avait juste à te dire ce qu'elle voulait et tu lui donnais. Elle avait juste à te dire de tenir quoique ce soit et tu le faisais. Sur ce coup tu serais son second.


Made by Neon Demon


Spoiler:
 

_________________
que que natura
Qu’est ce que la vie ? C’est l’éclat d’une luciole dans la nuit. C’est le souffle d’un bison en hiver. C’est la petite ombre qui court dans l’herbe et se perd au coucher du soleil. ▬ Crowfoot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Explorateur Unité D • leader

En savoir plus

MessageSujet: Re: Times are changing — Mahala   Mar 5 Sep - 10:32

One way to release stress
Feat Mahala
Can you even see what you're fighting for?
Le sourire de Mahala a toujours eu le don de rassurer Lia car il s'agissait systématiquement d'un sourire sûr de lui et apaisant. Elle se détend et resserre sa poigne autour de son matériel de crochetage. Il est simple. Elle ne s'est pas encombrée de la panoplie complète car, même si elle se doute que la serrure du bureau de la Superviseur ne sera pas aisée à ouvrir, elle n'a pas souhaité se charger en plus histoire d'être le plus léger et discret possible. Hochant lentement la tête, elle déplie le linge qui entourait les outils et prend un crocher dans sa main gauche et un entraîneur dans la droite. J'ai besoin que tu m'éclaires. Garde bien la lumière orientée dans la serrure. Sa voix n'est qu'un murmure. Une fois Mahala en position avec la lampe torche, Lia approche ses mains de la serrure. Personne ne lui a jamais appris le crochetage. La jeune femme a appris seule, à force d'entraînement et de déduction. Elle cherche donc la première goupille qui résiste le plus en les testant toutes avec l'entraîneur. C'est la quatrième qui résiste, donc celle à placer en premier. Un peu surprise de la facilité de l'opération, Lia n'en baisse pas moins la garde et continue, goupille après goupille, celles qui résistent contre le rotor. La deuxième, puis la cinquième, la première et enfin la troisième. Mais, légèrement déconcentrée par la facilité de l'ouverture de cette serrure, Lia ne trouve pas la troisième goupille et fronce les sourcils. Elle jure entre ses dents et prend une seconde pour regarder de chaque côté du couloir. Cet acte la recentre car il lui suffit de pivoter le crocher légèrement sur la droite pour trouver la dernière goupille et la placer. Les deux jeunes femmes entendent alors un léger claquement et il ne leur reste plus qu'à tourner la poignée de la porte pour l'ouvrir, révélant le passage au bureau tant convoitée.

Néanmoins, il ne faut pas compter sur Lia pour sauter de joie, comme d'habitude. Le plus dur reste à venir. Sans se relever, elle entre à quatre pattes, silencieuse comme un félin, puis s'arrête lorsque Mahala est entrée et a pu refermer la porte. Bon, il nous faut deux choses. Les plans de l'abri et le descriptif de la sécurité à l'entrée. Sans quoi, on ne prouvera jamais qu'il nous faut une sécurité renforcée. Et si on peut trouver le ratio arme par habitant, ce serait bien. S'il n'en tenait qu'à elle, tous les habitants seraient armés. Une arme blanche et une arme à feu. Juste pour être capable de se protéger en cas d'attaque. Mais évidemment, il n'en est pas que de son ressort et c'est pour cela qu'elle doit le prouver à l'administration de l'abri et des veilleurs. On n'a qu'à chercher chacune un coin du bureau, en espérant ne pas avoir à y passer des heures.


Made by Neon Demon


Spoiler:
 

_________________
time to do or die
this is war. ▬ No warning sign, no alibi. We faded faster than the speed of light, took our chance, crashed and burned. No we'll never ever learn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



En savoir plus

MessageSujet: Re: Times are changing — Mahala   

Revenir en haut Aller en bas
 
Times are changing — Mahala
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Summens Times] Parutions
» L'Amakna Times
» Changing rabbit's name and token
» Première page du journal de LA Times.
» Social Network Times - Edition Spéciale - "Par Jason Anderson"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Badlands :: Dans l'abri :: Niveau 3 :: Bureau du Superviseur-
Sauter vers: