One way to release stress ft. Lia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Dans l'abri :: Niveau 1 :: Salle de sport
avatar
Pseudo : Kwonhyo
Messages : 729
Points : 1120
Date d'inscription : 03/06/2017
Age : 34
Crédits : truc :y:
Multicomptes : Woo Jae Shin
Appartenance : Abri
Affectation : Garde
Arme : Fusil de l'abri
Carnet de bord : Prezlienactivitésuivi
Localisation : A l'entrée de l'abri, gardant bien sagement la porte
Admin • we rule the world
MessageSujet: One way to release stress ft. Lia Jeu 17 Aoû - 22:15
One way to release stress
Feat Lia
Beaucoup trop précieuse pour être abîmée, petit lapin sorti de l'enfer, aujourd'hui encore...
Tu deviendra un tigre.

Deux.. Trois.. Quatre..

Un.. Deux.. Trois..


Un souffle discret passait ses lèvres lorsque son esprit énonçait un chiffre, l'un après l'autre, gonflant ses poumons pour les vider quelques secondes plus tard. Comme une mécanique bien rodée, ancrée en lui depuis des années. Aujourd'hui encore, son service fini, Myung Ki venait libérer toute la tension, le stress et la frustration qui habitait son être en se fatiguant pendant une période de temps qu'il lui était impossible d'estimer. Les minutes passaient sans qu'il ne s'en rende compte et ça l'arrangeait. Il n'était pas capable de supporter la vue de ces interminables secondes qui défilaient sous ses yeux alors qu'il ne faisait rien. Ayant sans cesse besoin de s'occuper pour ne plus penser, Myung Ki était plus devenu un robot qu'un humain depuis quelques jours. D'ailleurs, ses entraînements s'étaient multipliés, le fatiguant plus qu'à l'accoutumée.

Des bruits de pas venaient troubler le calme de la pièce, le faisant sortir de ses comptes. Le garde accrodait un moment de repos à son organisme pour voir qui venait dans cette salle si peu visitée d'habitude. C'était comme s'il avait oublié que tu venais régulièrement pour t'entraîner toi aussi. D'ailleurs était-ce aujourd'hui que vous vous entraîniez d'habitude? Le militaire attrapait sa bouteille d'eau pour en boire quelques gorgées avant de penser à parler, sa gorge étant trop sèche pour effectuer cette opération. Tout aussi stressé qu'il pouvait être, il n'en était pas moins ravi de te voir là. Chacune de tes arrivées ici le faisait sourire et le rendait fier à la fois. Tu avais tellement changée depuis le premier jour, tu étais devenue une vraie femme de caractère! Capable de te défendre et de prendre soin de toi. Quelques dizaines d'années auparavant, il te courrait après pour prendre soin de toi et maintenant le voilà qui t'aider à devenir une femme indépendante. La vie était parfois tellement ironique! Mais c'était une façon de se faire pardonner tout comme c'était une façon d'évacuer la tendresse du premier amour qui l'habitait. Comme on le dit bien trop souvent, on se souvient tous de son premier amour. Et il n'était pas difficile de s'en souvenir quand on côtoyait cette personne régulièrement.

« Comment tu vas Lia? » L'homme t'aurait bien pris dans ses bras si la fine pellicule de transpiration qui couvrait son corps était inexistante. A la place donc, il posait une main sur ton épaule le temps de quelques secondes, un sourire visé sur ses lèvres. « J'avais oublier qu'on devait s’entraîner aujourd'hui.. » Myung Ki? Oublier? C'était certainement une première! Mais cela pouvait facilement s'expliquer en connaissant la situation actuelle de l'abri. Tout le monde était à cran, stressé, prêt à péter un plomb d'une seconde à l'autre. Comme une bombe à retardement n'attendant que l'opportunité d'exploser pour effacer tout sur son passage. Avalant à nouveau quelques gorgées du liquide translucide, le garde réfléchissait à quel parcours il allait réaliser avec toi pour que ça te soit utile au maximum. Tu pouvais facilement voir sa concentration quand ses pupilles passaient d'une machine à l'autre, mais plutôt qu'un parcours bête et idiot, autant voir avec toi ce que tu préférais entraîner pour tes futures explorations. « Il y a quelque chose que tu préfères faire? » Comme d'habitude, l'homme était disposé à t'aider en cas de besoin et même à faire les exercices avec toi si cela pouvait te motivé.


Made by Neon Demon


Hands covered with blood, my mind is broken, how can you feel safe being around a guy like me?
Kikimeme:
 
#CDD #ContratFini #YeonKi #MidAugust #September #October8th:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : SYU
Messages : 118
Points : 327
Date d'inscription : 14/07/2017
Crédits : suture
Appartenance : Abri
Affectation : Unité D (leader)
Arme : Fusil de Gauss
Carnet de bord :
PRÉSENTATION ☾ LIENSSUIVI



REAPER ☾ 30 ans ☾ Leader de l'unité D ☾ introvertie ☾ calme ☾ réfléchie ☾ stratège ☾ assurée

FORCE : 4/10 — PERCEPTION : 4/10 — ENDURANCE : 3/10 — CHARISME : 7/10 — INTELLIGENCE : 4/10 — AGILITÉ : 4/10 — CHANCE : 4/10







UC.


Explorateur Unité D • leader
MessageSujet: Re: One way to release stress ft. Lia Lun 21 Aoû - 3:10
One way to release stress
Feat Lia
Beaucoup trop précieuse pour être abîmée, petit lapin sorti de l'enfer, aujourd'hui encore...
Tu deviendra un tigre.
Malgré ses grands airs, principalement toujours blasée, Lia est plus qu'atteinte par les récentes disparitions. Surtout celle de sa protégée. Sa douce Yeonwoo. Elle qui avait pris l'habitude, en exploration comme au quotidien, de n'avoir qu'à se retourner pour voir la jeune femme derrière elle, se trouve bien démunie et inquiète. Inquiète de ce qui pourrait arriver à la jeune fille. C'est l'estomac noué qu'elle marche d'un pas distrait vers le lieu où elle s'entraine chaque jour comme une forcené. Elle sait très bien que s'exercer l'aide à se détendre et à oublier, mais ce jour-là, ce n'est pas oublier, qu'elle souhaite. C'est autre chose. Quelque chose de bien plus précis. Et Lia sait où le trouver même si l'angoisse et les regrets lui étreignent le coeur.

Lorsqu'elle pousse la porte de la salle de sport, un soupire lui échappe. Merde. Elle est partagée. D'un côté, elle priait pour ne pas trouver cette personne ici mais d'un autre, il est sans aucun doute sa seule et unique chance. Durant plusieurs secondes, elle observe chacun de ses faits et gestes. Impossible de faire machine arrière mais elle a encore des doutes. Fait-elle le bon choix ? Certainement pas. Elle risque gros, dont fort probablement sa tête. Mais à nouveau, la vie de Yeonwoo passe avant tout. C'est l'image de son doux sourire qui est imprimée au fond de sa rétine tandis qu'elle approche l'homme qui s'entraîne sans la voir. Il a toujours été ainsi, d'aussi loin qu'elle se souvienne. Passionné et investi. Inconsciemment, peut-être a-t-elle pris de lui lorsque son ex compagnon a été exilé de l'Abri. Il lui fallait quelque chose à quoi se raccrocher et il a été là. Myung Ki a été là pour la rattraper et l'aider à se construire, faisant d'elle une femme forte et redoutable que plus personne n'ose fâcher. Parfois, oui, elle regrette de ne plus savoir être une femme douce et féminine, habitude qu'elle s'est rapidement forcée de perdre.

Elle sourit lorsque Myung Ki se tourne vers elle sans surprise mais son sourire hésite à se montrer. Elle n'arrive même pas à prétendre. Lia est incapable de répondre à sa question, car clairement, elle ne va pas bien. Son ventre est tordu de douleur et son coeur fait des loopings d'anxiété dans sa poitrine mais l'exploratrice garde un profil impassible. Tu ne m'as pas attendue. Elle préfère s'en tenir à cette simple constatation sans arrière-pensée tandis qu'elle relève ses cheveux en queue de cheval et enfile une bandeau autour de sa tête pour retenir la transpiration. Son regard parcours les équipements mais rien ne lui fait envie. Elle est fixée sur un autre objectif. Mieux vaut noyer le poisson, se dit-elle. J'ai besoin de cardio, aujourd'hui. Et de courir à l'air libre. Pas de machines, juste... Juste nous. D'accord ?

Sans vraiment attendre l'approbation de son ami et mentor, Lia s'écarte pour commencer ses étirements en partant des jambes jusqu'à la nuque. Elle y met du sien et se concentre car elle sait que malgré les circonstances, Myung Ki ne l'épargnera pas et, quelque part, c'est une des choses qu'elle attend de lui. Désolée de te faire recommencer l'entraînement. On peut y aller ? J'ai encore besoin de toi pour certains exercices.


Made by Neon Demon


time to do or die
this is war. ▬ No warning sign, no alibi. We faded faster than the speed of light, took our chance, crashed and burned. No we'll never ever learn.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Kwonhyo
Messages : 729
Points : 1120
Date d'inscription : 03/06/2017
Age : 34
Crédits : truc :y:
Multicomptes : Woo Jae Shin
Appartenance : Abri
Affectation : Garde
Arme : Fusil de l'abri
Carnet de bord : Prezlienactivitésuivi
Localisation : A l'entrée de l'abri, gardant bien sagement la porte
Admin • we rule the world
MessageSujet: Re: One way to release stress ft. Lia Mar 22 Aoû - 3:20
One way to release stress
Feat Lia
Beaucoup trop précieuse pour être abîmée, petit lapin sorti de l'enfer, aujourd'hui encore...
Tu deviendra un tigre.
Faux sourire comme pour te réconforter, cela ne semblait pas suffire pourtant. Tu semblais fatigué de tout cela, comme si prendre la peine de faire semblant était devenu trop dur. Sur ces Terres, personne ne savait ce qui pouvait arriver, il le savait même s'il n'y mettait que rarement les pieds. Alors toi.. Tu devais le savoir mieux que personne. Pourtant, tout le monde avait espoir de revoir l'unité E et tous les autres de retour, tout le monde y croyait et les cherchait activement. Un simple hochement de tête te montrait sa compréhension, même si tu étais devenu plus forte, visiblement tu étais incapable de l'être quand il s'agissait de personnes proches. C'était compréhensible dans un sens, mais il espérait que cette faiblesse ne te ferait pas disparaître à ton tour en voulant jouer aux justicières. Myung Ki ne supporterait certainement pas de voir d'autres personnes disparaître, demandant à tous ses proches de faire attention, d'être prudent. Pire qu'une mère avec ses enfants, il devenait encore plus protecteur qu'auparavant. « J'avais besoin de me changer les idées après le service.. » Voix quelque peu faible, les traits anxieux, il était impossible pour lui d'expliquer la raison de sa présence ici sans repenser à tout cela.

Vos regards parcouraient les différentes machines, comme si vous vouliez tous les deux éviter les sujets qui fâchent sans vraiment réussir à vous fixer un objectif. Perdu dans ses pensées, le garde se contentait d'accepter ta proposition sans rechigner. Le cardio était ce qui était le plus nécessaire pour des explorateurs après tout. Un mauvais entraînement pouvait vous amener vers un désastre, voir une mort certaine, alors autant entraîner son cœur du mieux qu'on le pouvait. Mais tu ne semblais pas l'avoir attendue pour commencer à t'échauffer. Un léger sourire aux lèvres, le trentenaire venait t'aider pour être sûr que tu sois prête à la séance qui allait suivre. Il n'allait pas te ménager. Non pas qu'il avait besoin de se défouler sur quelqu'un, mais qu'une fois arrêter il ne s'amusait pas à compter combien de temps était passer. Tu risquais de sortir bien vidée de cet entraînement, plus que d'habitude. « T'as cru que j'allais te faire travailler toute seule? Je ne comptais pas t'abandonner ici. » Voulant changer l'ambiance, sa voix se faisait un peu plus vivante, chantante presque. Ce n'était pas son lui habituel et tu pouvais le savoir facilement mais... Cela partait d'une bonne attention au moins.

Le garde faisait craquer sa nuque avant de commencer l’entraînement avec toi à ses côtés, t'expliquant ce que tu pourrais ne pas savoir ou réajustant ta posture si besoin était pour éviter toute blessure. Semblable à un coach sportif, l'homme avait passer assez de temps dans des salles de sport pour savoir comment faire tous les exercices possible et inimaginable. Outre le yoga. Ce n'était pas son domaine de prédilection après tout. Son regard se levait vers l'horloge, se disant qu'il devrait faire attention à toi plus qu'à lui. « Dans 30 minutes on fait une pause. » lançait-il sérieusement, espérant ne pas oublier de regarder régulièrement l'heure cette fois..


Made by Neon Demon


Hands covered with blood, my mind is broken, how can you feel safe being around a guy like me?
Kikimeme:
 
#CDD #ContratFini #YeonKi #MidAugust #September #October8th:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : SYU
Messages : 118
Points : 327
Date d'inscription : 14/07/2017
Crédits : suture
Appartenance : Abri
Affectation : Unité D (leader)
Arme : Fusil de Gauss
Carnet de bord :
PRÉSENTATION ☾ LIENSSUIVI



REAPER ☾ 30 ans ☾ Leader de l'unité D ☾ introvertie ☾ calme ☾ réfléchie ☾ stratège ☾ assurée

FORCE : 4/10 — PERCEPTION : 4/10 — ENDURANCE : 3/10 — CHARISME : 7/10 — INTELLIGENCE : 4/10 — AGILITÉ : 4/10 — CHANCE : 4/10







UC.


Explorateur Unité D • leader
MessageSujet: Re: One way to release stress ft. Lia Mer 23 Aoû - 14:21
One way to release stress
Feat Lia
Beaucoup trop précieuse pour être abîmée, petit lapin sorti de l'enfer, aujourd'hui encore...
Tu deviendra un tigre.
Dès lors que Lia entend la voix plus faible et hésitante de son mentor, elle se détend et s'en veut immédiatement d'avoir été si dure avec lui, même si son ton a dépassé ses intentions. S'il y a une chose qu'elle s'est toujours refusé, c'est de céder à la panique et de se montrer d'humeur changeante envers ses proches. Et la voilà qu'elle se retrouve à faire tout le contraire en présence de Myung Ki, qui pourtant a toujours été là pour la protéger et la rassurer en l'endurcissant en même temps. Néanmoins, elle n'arrive pas à s'excuser, comme si sa gorge était encombrée et refusait de laisser passer quelque mot doux. Pourtant, ça ne serait pas la mer à boire mais la jeune femme a trop peur de baisser sa garde et de perdre pied. Elle ne veut même pas risquer de se mettre à pleurer devant lui, peu importe à quel point elle se sent affectée par toutes ses disparitions, et surtout celle de Yeonwoo.

Un bras tendu en travers de sa poitrine, l'autre replié par-dessus pour l'étirer correctement, elle se tourne vers lui avec un sourire qui semble carnassier mais s'apparente plus à de l'excitation face à la séance de sport à venir. C'est bien. Accroche-toi car je ne compte pas abandonner si facilement. Elle aime le taquiner et l'embêter mais il est rare qu'il lui réponde et même qu'il engage le combat comme aujourd'hui. Elle change de bras en l'observant. Il est sûrement tout aussi bouleversé qu'elle par tous les évènements récents et elle ne peut pas lui en vouloir. Tout le monde à l'abri est sur les nerfs et tente tant bien que mal de penser à autre chose en attendant que les dirigeants aient pris des décisions conséquentes. Trente minutes ? demande-t-elle alors qu'elle a mis la tête en bas, les jambes écartées pour étirer son dos. Qu'est-ce que t'as à te comporter comme un petit joueur, aujourd'hui ? Lia se redresse, en courbant le dos vers l'extérieur pour éviter de se tirer un muscle et se blesser avant même le début de l'entraînement, et le dévisage avec défi. Excuse-moi, mais si j'avais voulu m'entraîner avec des filles, je serais allée faire un footing dans la prison.

Bien entendu, elle évite de mentionner que c'est ce qu'elle a fait il y a peu et que cette petite visite lui aura valu un court séjour à l'infirmerie, plusieurs bleus et contusions à son effectif suite à une rencontre fortuite — quoi que fort distrayante en y repensant — avec le chef de la Main Rouge. Cependant, elle ne ment pas complètement. Elle préfère s'entraîner avec les hommes et suivre leur rythme car il lui convient beaucoup mieux que celui des femmes, trop doux à son goût. C'est bon, coach, fini de minauder ? On peut y aller ?


Made by Neon Demon


time to do or die
this is war. ▬ No warning sign, no alibi. We faded faster than the speed of light, took our chance, crashed and burned. No we'll never ever learn.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Kwonhyo
Messages : 729
Points : 1120
Date d'inscription : 03/06/2017
Age : 34
Crédits : truc :y:
Multicomptes : Woo Jae Shin
Appartenance : Abri
Affectation : Garde
Arme : Fusil de l'abri
Carnet de bord : Prezlienactivitésuivi
Localisation : A l'entrée de l'abri, gardant bien sagement la porte
Admin • we rule the world
MessageSujet: Re: One way to release stress ft. Lia Mer 30 Aoû - 14:13
One way to release stress
Feat Lia
Beaucoup trop précieuse pour être abîmée, petit lapin sorti de l'enfer, aujourd'hui encore...
Tu deviendra un tigre.
Le garde semblait avoir réussi à changer l’ambiance de la pièce, ton sourire le convainquait de cela en tout cas. Veillant à ce que tu prépares correctement tes muscles, il annonçait une durée qui semblait ne pas te convenir et tu l’exprimais non pas une fois ou deux, mais plusieurs fois, trop de fois pour qu’il puisse réellement avoir envie de les compter. Ne prenant pas personnellement les remarques que tu pouvais faire, il se contentait de rire de bon cœur à celles-ci, les unes après les autres. Quand est-ce que tu étais devenue aussi garçon manqué au juste ? Pourtant il trouvait ton comportement adorable, ayant presque encore plus envie de te protéger alors que tu n’en avais pas besoin. « Aah... » soupirait-il alors que ton échauffement approchait à sa fin. Les bras croisés sur son torse, ses traits semblaient toujours aussi amusés. « C’était pour toi que je disais ça pourtant. » ajoutait-il rapidement suite à son soupir, reculant un peu pour s’approcher de la première machine. « Mais si tu veux vraiment un entrainement différent des filles de la main rouge.. » Sa phrase restait en suspens, ne la finissant pas puisque tu allais rapidement comprendre de quoi il en retournait.

Si une demi-heure était trop peu pour toi il allait faire comme à son habitude depuis un moment : ne pas se fixer de temps. La fin serait quand vos corps seraient totalement incapables de bouger d’avantage, quand vos muscles ne pourraient plus rien soulever pas même une bouteille vide, quand vos poumons seront douloureux des efforts continus. Peut-être regretterais-tu ton refus d’avoir une minute de pause toute les demi-heures après cela ? Le garde t’invitait à grimper sur la première machine : un tapis de course. Après avoir programmé la vitesse pour que chaque machines aient la même, le garde lançait la sienne en sachant pertinemment que tu allais le suivre de près. D’ici que vos jambes soient engourdies il ne risquait pas de proposer de pause, tu l’avais voulu cet entraînement intensif, plus que d’habitude et tu l’aurais. Malgré tout, le garde jetait quelques coups d’œil vers ta personne, s’assurant que tu souffle correctement dans tes foulées et surtout que tu ne risques pas de te fouler une cheville, ce serait le comble. « C’est quand ta prochaine expédition ? » Peut-être qu'il sera de garde ce jour-là et pourra te souhaiter bonne chance alors que tu t'éloigneras vers le danger. Puis quitte à être coincés à courir sur place pendant un temps indéfinis, autant faire la discussion, ça passerait plus vite et ça permettra de développer les poumons en plus. D’une pierre deux coups.


Made by Neon Demon


Spoiler:
 


Hands covered with blood, my mind is broken, how can you feel safe being around a guy like me?
Kikimeme:
 
#CDD #ContratFini #YeonKi #MidAugust #September #October8th:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : SYU
Messages : 118
Points : 327
Date d'inscription : 14/07/2017
Crédits : suture
Appartenance : Abri
Affectation : Unité D (leader)
Arme : Fusil de Gauss
Carnet de bord :
PRÉSENTATION ☾ LIENSSUIVI



REAPER ☾ 30 ans ☾ Leader de l'unité D ☾ introvertie ☾ calme ☾ réfléchie ☾ stratège ☾ assurée

FORCE : 4/10 — PERCEPTION : 4/10 — ENDURANCE : 3/10 — CHARISME : 7/10 — INTELLIGENCE : 4/10 — AGILITÉ : 4/10 — CHANCE : 4/10







UC.


Explorateur Unité D • leader
MessageSujet: Re: One way to release stress ft. Lia Mar 5 Sep - 10:07
One way to release stress
Feat Lia
Beaucoup trop précieuse pour être abîmée, petit lapin sorti de l'enfer, aujourd'hui encore...
Tu deviendra un tigre.
Personne n'était dans son état normal depuis la disparition des membres de l'abri et Lia ne pouvait pas en vouloir à son cher Myung Ki de se montrer énergique à outrance alors qu'elle n'arrivait même pas à décrocher un sourire de plus de dix secondes. Au moins, lui, il fait les efforts que sa compère ne sait pas faire. Et elle ne peut lui être qu'extrêmement reconnaissante de ne pas mentionner la disparition de son apprentie. Cependant, impossible de lui pardonner de ne pas l'écouter. Elle fronce le nez à la vue du tapis de course. Bon Dieu, ce qu'elle peut détester cet équipement, préférant de loin sentir la chaussée sous ses baskets plutôt que de courir en boucle sur une machine d'entraînement. Tout est toujours plat alors que lors de leur jogging matinal autour de l'abri, ils doivent faire face à des escaliers ou autres petits obstacles. Mais pour un moment, Lia se plie à la volonté de son entraîneur et saute sur le tapis, n'accélérant que jusqu'à avoir pris le rythme d'un léger footing. Bien qu'elle fasse attention à son souffle et à sa position, un tel rythme ne lui demande que très peu d'effort et la jeune femme est rapidement lassée. Je ne sais pas, répond-t-elle d'une voix où on ne peut déceler le moindre essoufflement. Avec les effectifs réduits, on ne pourrait pas aller bien loin de toute façon. Ce n'est pas comme si on pouvait remplacer des explorateurs. Je n'ai même pas pu en discuter avec Mahala. Mahala. L'amitié forte des deux jeunes leaders n'est pas passée inaperçue dans l'abri et Lia est certaine que Myung Ki en a conscience. Mahala et Lia prennent très souvent les lourdes décisions d'un commun accord.

Déjà ennuyée, Lia s'arrête et saute de son tapis de course. Myung Ki, allons courir dans l'abri, fait-elle en attrapant la main de son mentor et ami pour le tirer loin de son précieux tapis et hors de la salle de gym. Tu sais bien que je préfère courir à l'extérieur et pourtant, tu me cantonnes à cette affreuse machine ! Quelle cruauté... Elle lui adresse un sourire complice et entame un rythme doux au début pour leur laisser le temps de démarrer. Comme à chaque fois qu'ils font le tour de l'immense abri, ils savent quand ils commencent mais jamais quand ils s'arrêtent. En général, ce n'est que quand l'un d'eux commence à se sentir malade. Ou s'effondre. Alors qu'ils courent, ils croisent les autres habitants de l'abri, les saluant d'un signe de tête. Lia lâche un soupire, qui pourrait passer pour un souffle épuisé mais il n'en est rien. C'est étrange. Quand je vivais avec mon père, je ne saluais jamais les voisins. Ça ne me venait jamais à l'esprit. Pourtant, là, j'ai l'impression de connaître tout l'abri alors qu'il doit avoir la population de... je ne sais pas. Une petite ville ? On doit être plutôt nombreux maintenant, non ?


Made by Neon Demon


time to do or die
this is war. ▬ No warning sign, no alibi. We faded faster than the speed of light, took our chance, crashed and burned. No we'll never ever learn.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Kwonhyo
Messages : 729
Points : 1120
Date d'inscription : 03/06/2017
Age : 34
Crédits : truc :y:
Multicomptes : Woo Jae Shin
Appartenance : Abri
Affectation : Garde
Arme : Fusil de l'abri
Carnet de bord : Prezlienactivitésuivi
Localisation : A l'entrée de l'abri, gardant bien sagement la porte
Admin • we rule the world
MessageSujet: Re: One way to release stress ft. Lia Sam 9 Sep - 3:26
One way to release stress
Feat Lia
Beaucoup trop précieuse pour être abîmée, petit lapin sorti de l'enfer, aujourd'hui encore...
Tu deviendra un tigre.
A défaut de changer de sujet, le garde se rendait compte que sa question venait juste de jeter de l’huile sur le feu. Qu’elle idée de demander la date de la prochaine expédition quand autant de personnes manquaient à l’appel ? Il se pinçait les lèvres comme s’il voulait se faire taire et écoutait la jeune femme lui annoncer que la situation était si désastreuse qu’elle n’avait même pas pu échafauder de plans avec son amie. Autant dire que cela n’annonçait rien de véritablement positif aux yeux du garde. Silencieux, ce n’est que lorsque Lia descendait de son tapis qu’il arrêtait le sien pour la regarder avec un certain amusement. « Ah.. les tapis et toi… » soufflait-il dans un léger rire, incapable de ne pas trouver cela amusant quand on connaissait la femme qu’elle était. Le garde la suivait en gardant sa main dans la sienne jusqu’à la destination qu’elle avait choisi pour le début de leur course. « Mais cette machine est bien pratique parfois ! Tu devras faire ami-ami avec elle un jour Lia. » Sa main venait tapoter le haut de ses cheveux en prononçant ces derniers mots, comme il le ferait avec une enfant, avant de commencer à courir tranquillement. Il surveillait tout de même que la bête en l’exploratrice ne cherchait pas à se venger de cette petite caresse qu’il s’était autoriser, elle qui ne se laissait plus marcher sur les pieds pourrait vite prendre cela comme une invitation à la bagarre amicale.

Suivant le rythme de la femme à ses côtés, le garde se penchait légèrement dès qu’il croisait quelqu’un qu’il n’avait pas vu de la journée. Autant dire qu’avec un footing, il risquait de se pencher très souvent vu le nombre de personnes qui habitait l’Abri. Le brun réfléchissait à la question qui lui était posé, une moue pensive au visage. « Je pense qu’on peut dire qu’environ neuf cent à mille personnes habitent ici. Le taux de mortalité n’est pas très haut avec la science qui a été sauvée, le taux de natalité non plus à vrai dire, donc je ne pense pas que ça ait beaucoup changé depuis le dernier briefing qu’on a eu. » Il faut dire qu’en tant que garde, il valait mieux pour lui connaitre un peu l’état intérieur de l’Abri qu’il gardait. Cela pouvait toujours servir en cas de crise majeure. « A vivre enfermé, on finit par faire le tour. C’est normal que tu ais la sensation de connaitre tout le monde. Ça fait pareil pour n’importe qui ayant mis les pieds ici depuis un moment je pense. » Le garde aussi avait cette sensation bizarre, d’être proche de presque la totalité de l’Abri sans vraiment l’être. Comme dans ces petits villages perdus dans les campagnes où tout le monde se connait très bien, pour plusieurs générations presque même.

Le garde accélérait le pas pour courir face à Lia quelques secondes, son index venant embêter le bout de son nez. « Mais il faut toujours dire bonjour aux gens ! Enfant mal polie que t’étais. » Il reculait un peu plus vite en esquissant un sourire taquin et en la menaçant presque du doigt un court instant avant de faire volteface pour continuer son footing plus rapidement pour éviter les foudres qui allaient s’abattre sur lui.



Made by Neon Demon


Hands covered with blood, my mind is broken, how can you feel safe being around a guy like me?
Kikimeme:
 
#CDD #ContratFini #YeonKi #MidAugust #September #October8th:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : SYU
Messages : 118
Points : 327
Date d'inscription : 14/07/2017
Crédits : suture
Appartenance : Abri
Affectation : Unité D (leader)
Arme : Fusil de Gauss
Carnet de bord :
PRÉSENTATION ☾ LIENSSUIVI



REAPER ☾ 30 ans ☾ Leader de l'unité D ☾ introvertie ☾ calme ☾ réfléchie ☾ stratège ☾ assurée

FORCE : 4/10 — PERCEPTION : 4/10 — ENDURANCE : 3/10 — CHARISME : 7/10 — INTELLIGENCE : 4/10 — AGILITÉ : 4/10 — CHANCE : 4/10







UC.


Explorateur Unité D • leader
MessageSujet: Re: One way to release stress ft. Lia Sam 9 Sep - 15:31
One way to release stress
Feat Lia
Beaucoup trop précieuse pour être abîmée, petit lapin sorti de l'enfer, aujourd'hui encore...
Tu deviendra un tigre.
Myung Ki avait raison d'en rire. Lia avait toujours détesté les machines. Quel intérêt d'avoir des tapis de course, quand on a des kilomètres de souterrains pour y courir ? De temps à autre, Lia se sent déjà à l'étroit dans cet abri, alors si c'est pour rester enfermée dans une salle à alterner entre tapis et autres machines, très peu pour elle. Heureusement, son ami ne rechigne pas à la suivre. Il le savait, de toute façon, mais il tente toujours de la faire monter sur un tapis de course plus de cinq minutes. Ça n'a jamais marché jusqu'à présent. Elle hausse les épaules en souriant innocemment. Jamais. Lorsqu'il tente de la toucher, Lia détourne prestement la tête. Elle ne supporte plus ce genre de gestes qui, même doux, lui paraissent brusques, comme si on allait de nouveau la frapper. Pourtant, elle sait très bien que cet homme n'osera jamais, mais dans ces moments-là, ce n'est plus son esprit qui la contrôle, c'est son inconscient. Néanmoins, ce mouvement de la tête est totalement contrôlé. Elle ne s'affole plus. Fut un temps, il était impossible de la toucher sans qu'elle panique. Ce temps est révolu même si elle ne tolère toujours pas qu'on la touche au-dessus des épaules.

Neuf cents à milles... marmonne-t-elle d'un air pensif. Quel chiffe énorme. Elle ne s'attendait pas vraiment à un tel chiffre tant elle a l'impression de vivre dans un petit village avec quatre ou cinq familles grand maximum. Contrairement à Myung Ki, elle ne s'incline pas devant les gens qui se retournent sur leur passage mais se contente de leur sourire gentiment, empreinte de sa douceur habituelle. C'est la quantité de personnes qui se retournent pour les saluer qui la frappe. Tout le monde connait tout le monde. C'est terrifiant et étouffant. Elle comprend mieux pourquoi Mahala aime par-dessus tous les explorations. On sort, on voit d'autres choses, on explore, on découvre.

Le garde se postant face à elle pour courir à reculons la sort de sa rêverie. Elle se tend immédiatement et, avec des réflexes de félin sous cocaïne, lui administre une tape sur la main. Arrête ça. Dits d'un ton ferme et indiscutables, ses mots sont sans appel. Qu'il ne pense même pas à la toucher de la sorte. Sans pour autant en rajouter, elle s'ajuste à sa vitesse et son visage se décrispe lentement.

Quand j'y repense, fait-elle. Ce n'est pas étonnant que personne ne veuille faire d'enfants. Tu as vu le contexte ? On est enfermés sous terre, presque tout le monde est armé. Les mères ne pourraient même pas laisser leurs enfants courir en liberté à l'extérieur tellement c'est dangereux. Ils ne connaîtraient pas la douceur du soleil ou la sensation de l'herbe sous leurs pieds comme quand on jouait au parc quand on était gosses. Qui voudrait élever un enfant dans des conditions pareilles ? Dépitée, la jeune femme secoue la tête et soupire. Elle est incapable d'avoir des enfants et finalement, ce n'est peut-être pas plus mal. Du coin de l'oeil, alors qu'ils passent devant la salle d'armes, son regard est attiré par un groupe d'enfants, probablement entre cinq et dix ans pour le plus âgé, jouant sans surveillance avec un pistolet de fortune. Elle fronce les sourcils et bifurque vers eux sans prévenir Myung Ki.

Sans qu'aucun d'eux la voie venir, elle attrape l'arme et la leur enlève des mains, leur jetant un regard lourd de sous-entendus. Qui vous a laissé prendre ça ? Ce n'est pas un jouet, même déchargé, c'est une arme et vous pouvez vous blesser gravement avec. Son ton menaçant ne donne pas lieu aux protestations et les enfants baissent les yeux. Fichez le camp. Allez plutôt à la salle d'arcades. Les enfants s'éclipsent sans se faire prier. Regardant autour d'elle, Lia remarque les deux gardes supposés surveiller l'armurerie assis par terre. Ces deux guignols jouent aux cartes et ne voient même pas l'exploratrice arriver à grands pas. Elle lâche le pistolet sur leur pioche. Faites votre boulot, ça vous changera, crache-t-elle avant de retourner vers Myung Ki, exaspérée. Même les gosses veulent des armes maintenant ! Non mais t'as vu ça ? Elle lâche un soupire d'épuisement puis rit. Les nerfs, on vous dit. S'ils commencent à nous prendre nos armes, on en aura plus à ce rythme. Heh.


Made by Neon Demon


time to do or die
this is war. ▬ No warning sign, no alibi. We faded faster than the speed of light, took our chance, crashed and burned. No we'll never ever learn.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Kwonhyo
Messages : 729
Points : 1120
Date d'inscription : 03/06/2017
Age : 34
Crédits : truc :y:
Multicomptes : Woo Jae Shin
Appartenance : Abri
Affectation : Garde
Arme : Fusil de l'abri
Carnet de bord : Prezlienactivitésuivi
Localisation : A l'entrée de l'abri, gardant bien sagement la porte
Admin • we rule the world
MessageSujet: Re: One way to release stress ft. Lia Lun 18 Sep - 0:21
One way to release stress
Feat Lia
Beaucoup trop précieuse pour être abîmée, petit lapin sorti de l'enfer, aujourd'hui encore...
Tu deviendra un tigre.
Le garde s’amusait malgré lui à embêter Lia encore et encore, comme si il n’arrivait pas à s’en empêcher. Mais mieux valait rire que de garder un visage morose avec les événements actuels pourtant il manquait son coup à chaque fois, à croire qu’il n’arrivait pas à divertir l’exploratrice autant qu’il l’aurait voulu. Encore une fois, il se faisait donc engueuler, interdit de continuer à l’embêter de la sorte mais elle ne poussait pas plus loin sa réprimande, se contentant de courir à ses côtés comme s’il était déjà pardonner. Bien silencieux comme à son habitude, il écoutait la jeune femme commencer à s’exprimer sur la natalité dans l’Abri, ne disant mot jusqu’à ce qu’elle ait fini. Le militaire esquissait un faible sourire, triste d’admettre qu’elle avait raison malheureusement. « Certains seraient pourtant heureux avec cet enfermement. Leur enfant ne partirait jamais loin de chez eux, il serait en sécurité dans l’Abri et ils le formateraient probablement pour qu’il y reste jusqu’à la fin de sa vie. C’est un mal pour un bien selon le point de vue. Il y a également cette peur de ne rien laisser derrière soi et celle de voir son entourage diminuer à mesure que les gens meurent. » Loin d’être une personne très cultivée sur l’espèce humaine, il y avait tout de même des choses qu’il avait assimilées au cours de sa trentaine d’années de vie. Notamment que l’humain détestait la plupart du temps d’être seul au monde, il serait incapable de se débrouiller, la preuve étant cet enclos où ils vivaient tous comme un joyeux troupeau.

A peine avait-il eu le temps de finir de parler que Lia s’éloignait, il ralentissait pour la regarder de loin gérer la situation. Ses yeux se plissaient légèrement alors que son attention se portait vers les gardes bien avant l’exploratrice. Voilà exactement le genre de personne qu’il détestait le plus : ceux qui étaient incapable de faire leur travail avec sérieux. Les enfants se dispersaient et il les regardait partir en silence avec la question en tête de savoir ce qu’ils deviendraient dans quelques années. Des explorateurs ? Des gardes ? Du personnel intérieur ? Ce n’était pas son rôle de s’inquiéter, mais c’était plus fort que lui, il ne pouvait s’en empêcher. Ce n’est que lorsque Lia revenait en lui adressant la parole qu’il sortait de ses pensées. Son regard se posait sur la femme et il esquissait un sourire. « Ils voient tout le monde en porter, c’est normal qu’ils essaient de faire pareil. » L’homme tournait les yeux vers l’endroit où ils étaient partis comme pour s’assurer qu’ils n’allaient pas refaire de bêtises ici à nouveau avant de secouer la tête pour rassurer l’exploratrice. « Nan... On finira mort avant qu'ils aient vidé les stocks. Je ne suis pas sûr qu’ils sachent sur quoi ils doivent viser avec ces joujoux. »

Il secouait la tête en prononçant sa dernière phrase, un sourire amusé sur les lèvres avant d’aller voir les deux gardes qui semblaient se tenir à carreaux à contre cœur. « La prochaine fois que je vois un enfant avec une arme je ferais en sorte qu’il soit chargé et qu’il soit face à vous quand il joue. Alors que ça se reproduise pas. » Le garde jugeait les deux hommes quelques secondes, espérant leur faire comprendre à quel point il était sérieux sans pour autant paraitre menaçant, avant de se tourner vers Lia. «  On y retourne ? » demandait-il avec un mouvement de tête avant de se remettre à courir sans attendre de réponse de la part de l’exploratrice.  


Made by Neon Demon


Hands covered with blood, my mind is broken, how can you feel safe being around a guy like me?
Kikimeme:
 
#CDD #ContratFini #YeonKi #MidAugust #September #October8th:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: One way to release stress ft. Lia
Revenir en haut Aller en bas
One way to release stress ft. Lia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Trop de stress.. ça presse !
» Stress test surprise le 14 mai!
» [27/06/2012] Nouveau stress test
» [BloodBowl] Stress Cup 2 Le 18/11/12 METZ
» 08-09/06 Brussels Modern Masters Release Draft

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Badlands :: Dans l'abri :: Niveau 1 :: Salle de sport-
Sauter vers: