::  :: Niveau 1 :: Salle de sport
Like OOH AHH ft. Luna ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
Pseudo : Ruccian
Messages : 4643
Capsules : 5216
Date d'inscription : 14/07/2017
Age : 19
Crédits : KwonRu ♥ / signa : crackle bones
Multicomptes : Takahashi Naoki
Appartenance : Abri - Explorateur
Affectation : Leurre
Arme : Pistolet Improvisé + Pistolet de l'Abri
Carnet de bord :
☼ Prez' ╰☆╮ Liens ☽
Suivi ϟ Acti

Force (1) ~ Perception (4) ~ Endurance (4) ~ Charisme (5)
Intelligence (7) ~ Agilité (8) ~ Chance (2)

"Je continuais à te sourire. Malgré une douleur au fond de mon coeur, ce fragment de soleil sur mon visage s’avérait sincère. Et si tu entrevoyais au coin de mes yeux, la pluie perler, rappelle-toi que c’est ainsi que naissent les arc-en-ciel." #YeonKi


Ra On
Rayon de Soleil filtrant à travers les nuages, de la chaleur de son sourire elle resplendit. Impétueuse et victorieuse, elle respire la vie à plein poumons. Enfermée, sa gorge s'assèche d'un désir de liberté. Princesse intrépide, elle défie fièrement le danger. Jolie effrontée qui sous son nom de naissance a hérité de la grâce de la Joie.


Yeonwoo
Clarté lunaire, caresse apaisante, du bout de ses doigts elle confère la douceur. Aimante, elle défend et protège ceux qui lui sont chers. Son esprit se déchire à la vue des conflits entre tous ceux auxquels elle tient. Insaisissable orpheline, elle est l'enfant de tous et de personne. File au gré du vent en quête d'un amour éperdu. Clair de lune dessiné par les nuages sous la bénédiction d'une pluie scintillante.




Elle est le soleil qui réchauffe,
l’orage qui gronde, l’étoile qui scintille,
la lune qui éclaire dans l’obscurité.





ϟ HUN ✭



I’ve never forgotten about you even for a single day
In this life, next life
Even if I can meet you I tear up because of you
Even if the sad fate’s shadow covers me
I can’t get rid of myself who loved you ♫




I miss you, I miss you so much, I can’t ever forget you
My tears, my heart is calling you
I love you, I love you so much, I can’t ever let you go
I’m lost behind you
So I’m only crying My Love ♫




My One and Only You
If only you can see
my frozen heart someday
Like a miracle, like a dream
I hope you will be there,
when I dreamed of you
Eventually, in the end,
I hope we will become each other's desperate wish




I Believe ღ



Explorateur Unité C • leurre
MessageSujet: Like OOH AHH ft. Luna ♥ Mar 30 Jan - 16:57

Like OOH AHH
#YeonNa <3
Leçon du jour : L'art de manier la queue !

Rentrée quelques heures plus tôt d’une expédition matinale de routine, une sortie qui pour une fois n’avait encouru de péripéties inattendues, au cours du déjeuner que nous avions partagé avec Hana et ton frère, toutes deux, nous avions décidé de se retrouver pour un entrainement spécial. J’avais eu peine à y croire à mon retour de captivité, ma sortie de quarantaine, que toi ma précieuse Luna tu avais pris la décision de rejoindre les unités d’exploration de l’Abri 826. Une mouche bouffie t’aurait-elle piqué ? Mais soucieuse de ne pas te décourager, jamais pareille remarque je ne t’avais émis. Pas même sous forme de boutade, je ne doutais que trop ô combien un tel engagement tu n’avais pas pris à la légère.  Et ma disparition n’y était certainement pas innocente. Pouvoir notre entrainer désormais ensemble me réjouissait, tout autant que je m’en inquiétais. Le monde extérieur était dangereux. Vraiment très dangereux. Je te savais sans doute plus capable de devenir une bonne exploration que tu ne le soupçonnais toi-même. Cependant, pourrais-je me dire être ton amie si je ne me faisais du soucis ? D’autant quand les Terres Désolées semblaient devenir plus insécure que jamais. Devant toi, je n’avais osé aborder le sujet de ces gens. Encore moins l’information selon laquelle, j’en avais rencontré encore récemment, repéré un campement au sein de l’ancienne caserne de pompiers désaffectée. Ils se rapprochaient. Une partie de mon coeur t’aurait probablement préféré en sécurité à l’Abri mais je m’en serais voulue de t’empêcher de découvrir cet extérieur dont je demeurais malgré tout éprise.


Alors, plutôt que de te retenir, au contraire, je devais t’aider ! T’encourager ! Et t’entrainer pour que tu sois parée au mieux pour affronter le danger quand même tu serais si modestement armée… À la vue de cet objet, mes yeux brillaient. Ta queue de billard entre mes mains, je la couvais du regard. Nombres de souvenirs me revenaient. Je chassais les mauvais et ne gardais que ceux qui le valaient. « Tu vas voir, c’est de loin la meilleure des armes ! »  clamais-je avec assurance et non sans une pointe de fierté d’avoir su auparavant manier et surtout rendre utile un tel objet qui de prime abord n’avait rien d’une arme. Outre les tournois du bar, j’avais su rendre la mienne célèbre pour avoir été brandie – avec insolence paraissait-il – en direction de Cha Dong Ho, cruel leader de la Main Rouge pour certains, Chef pour les siens et Appa pour moi ! Mais ce surnom était un secret que désormais je taisais. Plus d’un en serait choqué, toi la première. Toi, mon amie sur laquelle mes rétines se posaient. Quelques instants, je me figeais. Je te regardais et soudainement, fondais sur ta personne : « Nyan ! Je suis trop émue ! » De mes bras je t’entourais, t’enlaçant affectueusement tout en trépignant d’excitation. Au bout de plusieurs petits rebonds, je te libérais. De ma main libre, j’attrapais doucement l’une des tiennes. « J’ai l’impression de passer le flambeau à la meilleure des recrues ! » Sur mes lèvres, un sourire s’épanouissait à ton attention. Comme j’aurais aimé que cette queue dont tu te servirais eut été la précédemment la mienne. Malheureusement, cette dernière avait disparu dans la fournaise de l’enfer. Une pensée que rapidement j’évinçais. Cette après-midi, nous ne laisserions aucune ombre s’étendre au-dessus de nos têtes, n’est-ce pas ?  « Tu aurais attendu quelques mois et j’aurais pu être ton mentor ! » Je me redressais, bondant le torse ce qui fit ressortir ma poitrine, et pavanait à l’image d’un supérieur un peu trop imbu de lui-même et strict : « Prête pour votre leçon du jour, Exploratrice en formation Bae Luna ? » Ton arme que je détenais, je la présentais devant moi. La queue à la verticale de ma main gauche je la maintenais tandis que de la droite, j’entourais délicatement mes doigts autour et les fit lentement glisser vers le bas : « Aujourd’hui : l’art de manier une queue ! » Suite à cet annonce, je ne parvins à conserver mon sérieux environ un quart de seconde avant de pouffer de rire. Oui, il n’y avait bien avec toi que je laissais entrevoir qu’à l’instar de toutes les filles de mon âge, mes pensées n’étaient pas toujours si sage. Que de blagues salaces ou allusions douteuses ma langue n’était pas toute vierge.

Made by Neon Demon


When I look at you, tears keep falling I don’t know why Did you go round and round to come to me ? I can’t avoid this love Did you recognize me right away ? I will find you Let’s never be apart now From my side Don’t leave me
   
I Miss You
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : muse
Messages : 1186
Capsules : 1405
Date d'inscription : 24/01/2018
Age : 20
Crédits : suture
Appartenance : abri 826 ☽ exploratrice
Affectation : soigneur (apprentie infirmière à l'abri)
Arme : queue de billard
Carnet de bord :

PrésentationLiensSuiviActi
force +2 ☽ perception +1 ☽ endurance +1 ☽ charisme +4 ☽
intelligence +6 ☽ agilité +1 ☽ chance +5

« The moon understands what it means to be human.
Uncertain. Alone. Cratered by imperfections.
»



« forever is composed of nows »
fleur bleue ☽ timide ☽ prudente ☽ perverse ☽ curieuse ☽ à l’écoute ☽ impatiente ☽ affectueuse ☽ cœur d’artichaut ☽ attentionnée ☽ dissipée ☽ joyeuse ☽ pessimiste ☽ drôle ☽ feignante ☽ chaleureuse ☽ naïve ☽ combative ☽ immature ☽ complice ☽ peureuse ☽ disciplinée ☽ angoissée ☽ rêveuse ☽ assistée ☽ délicate ☽ défaitiste ☽ dévouée ☽ hésitante ☽ intelligente ☽ indiscrète ☽ dynamique ☽ jalouse ☽ logique ☽ maladroite ☽ loyale ☽ nerveuse ☽ mignonne ☽ possessive ☽ passionnée ☽ revancharde ☽ persévérante ☽ sournoise ☽ pétillante ☽ stressée ☽ responsable ☽ têtue ☽ romantique ☽ râleuse ☽ maligne ☽ taquine ☽ sensible ☽ moqueuse ☽ tendre ☽ coquette


Localisation : l'abri 826, comme toujours...
Explorateur Unité C • soigneuse
MessageSujet: Re: Like OOH AHH ft. Luna ♥ Mer 31 Jan - 13:19

Like OOH AHH
#YeonNa <3
Leçon du jour : L'art de manier la queue !

La joie. Ce sentiment m’avait transcendée tandis qu’enfin, miroitait l’espoir d’obtenir ce que je voulais tant : ton attention. Pas qu’un fragment, pas qu’un instant… Non, toute ton attention, en bonne égoïste que j’étais. J’en avais eu cruellement besoin depuis si longtemps que… Lorsque l’on m’avait confié cette queue de billard, plus tôt dans la journée, je n’avais pu m’empêcher de bondir de joie, tant je me trouvais fière d’avoir obtenue la même arme que toi, qu’importe qu’elle soit dérisoire par rapport à certaines. Sûrement saurais-je mieux donner un coup de bâton qu’apprendre à viser, de toute façon. Il n’y avait pas vraiment photo en fait. Mais plus que d’avoir eu ma première arme, ce qui me transportait à ce point de ce sentiment si grisant, c’était bel et bien le fait que j’allais pouvoir pavaner avec devant toi. Te montrer que je suivais tes pas… Et pouvoir enfin accrocher ton regard sur moi. Voir même te demander de m’entraîner ? Chose que je n’avais pu m’empêcher de faire à peine assise à table, comme me brûlant les lèvres, face à cet enfant que j’aurais sans hésiter poussé pour me mettre à tes côtés. Rude ? Je l’étais sûrement quand il s’agissait de ce que je chérissais vraiment… Mais je n’y pouvais rien, tu m’avais tant manqué… J’avais cru te perdre et en avais tant pleuré que je me permettais de la revendiquer, cette place à tes côtés. N’avais-je pas tout donné pour y être ? N’était-ce pas que justice de me l’octroyer ? J’aurai pourtant aimé que cela vienne de toi, plutôt qu’avoir à me battre contre un oisillon tombé du nid.

Pourtant, lorsque nous furent dans la salle d’entraînement, j’oubliais tous mes tourments. Tellement heureuse de pouvoir enfin m’entraîner avec toi… Mais également de pouvoir partager ton expérience, et puis à l’avenir… Tes sorties, voir tes peurs et tes tourments. Qui sait ? Je pouvais bien rêver. Car te protéger n’était plus mon seul et unique but désormais. Je voulais aussi me rapprocher, récupérer ce temps qu’on nous avait si vilement voler… Et enfin effacer ce trouble qui grignotait mon cœur à m’en faire peur. Te voyant à ce point émerveillée par mon arme qui semblait te rappeler quantité de souvenirs dont je n’avais pas la moindre idée, je souriais de plus belle, comme si cela nous avait liée. « J’en prendrai soin, mon commandant ! » S’en suivit mes jambes que je claquais l’une contre l’autre tandis que mon bras s’élevait vers mon front en un salut militaire. Incapable de rester de marbre, je me mettais alors à rire, le cœur tellement plus léger de pouvoir plaisanter à tes côtés. Je ne te vis alors pas fondre sur moi, restant un traître instant tétanisée avant de te serrer encore plus contre moi, mes bras agrippant ta taille comme se rappelant de la chaleur de tes étreintes. J’en avais tellement eu besoin… Le sourire inondant mon visage, le rire au bord des lèvres et les larmes prêtent à s’écouler mais restant pour autant derrière ce barrage, les faisant miroiter, je trépignais avec toi, tellement fière d’entendre pareils mots. Si j’avais su… Aurais-je sauté le pas plus tôt ? « Yah, c’est pas le moment d’être sentimentale, évidemment que je suis la meilleure ! » Relevais-je la tête sans vraiment y croire, un air effronté pourtant bien présent avant qu’un clin d’oeil volette en ta direction. « Du moins, je le serais après avoir reçue ma formation de la meilleure des exploratrices. » Et ces mots, eux, étaient des plus sincères. Car j’étais certaine qu’en restant à tes côtés et en suivant tes conseils, je serais aussi apte à me défendre qu’avec un pistolet laser, ou je ne savais quel arme de niveau dit supérieur, n’y connaissant pour ainsi dire… Strictement rien. Qu’importe, il serait toujours temps d’y remédier ! « Peut être mais… Aurais-tu voulu que j’attende plus longtemps ? » Moi je n’en pouvais plus d’attendre, et il était hors de question que je perde plus de temps encore en restant loin de toi. Alors qu’importe qui serait mon mentor, tu serais celui de mon cœur, il en va de soit. Te voyant pourtant ainsi pavanée, si fière, je n’en dis mot, un mince sourire étirant mes lippes tandis que je croisais les bras contre ma poitrine, te regardant avec amusement. Alors au lieu de reprendre mon sérieux face à cette demande, je levais mon poing vers le ciel comme si j’allais m’envoler avant d’hurler « PRÊTE ! » pour partager mon engouement. Promis, aujourd’hui, je ne me plaindrai pas, qu’importe la difficulté de l’enseignement. Je ne m’attendais pourtant pas à cette réplique, tandis que mon cerveau était entrain de se concentrer de nouveau, ouvrant de grands yeux avant de croiser ton regard… Et exploser de rire à l’unisson. « YAH ! » Cris du cœur entre deux respirations, tandis que je voyais l’objet sous un jour nouveau. « Tu as tué les monstres en usant d’allusions, ou tu comptes m’enseigner quelque chose de plus intime ? » Riais-je de plus belle, avant de lui offrir un nouveau clin d’oeil. « Damn, je peux dire que l’entraînement a commencé, j’ai déjà mal aux abdos ! » Abdos quasi inexistants, mais en même temps, j’avais si peu ri dernièrement… Que même mes muscles faciaux semblaient douloureux tant ma bouche s’étirait. Tentant de reprendre un tant soit peu mon sérieux, je me raclais la gorge avant de reprendre, me tenant bien droite comme si ce qui allait sortir… Était intelligent. « Donc… Si je suis tes gestes, pour apprivoiser sa queue, il faut commencer par la caresser ? » Nouveau sourire espiègle retenant un énième rire tandis que mes sourcils entamaient une danse suggestive. Si quelqu’un nous entendait… Notre réputation était finie ! Enfin qu’importe au fond… On avait mon arme en bon alibi ! « Enseignez moi l’art de manier la queue avec douceur et fermeté, mais surtout, efficacité, ô déesse des coups de queue ! » Et comme si aucun sous-entendu ne s’y glissait, mon visage se fit celui d’un orateur mais aussi d’un fidèle, vouant un culte à la femme qui avait su maîtriser cet art capable d’assouvir l’homme… Dans tous les sens du terme.

Made by Neon Demon


Listen up my boy
Some people ask “who’s your mama?” They take a fresh approach but I don’t feel a thing. I want to love somebody. Wanna fall in love Baby. I’m waiting for someone who can make me feel. Something like never before. That’s who I’m waiting for. I’ll wait no matter how long it takes. I just wanna fall in love.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Ruccian
Messages : 4643
Capsules : 5216
Date d'inscription : 14/07/2017
Age : 19
Crédits : KwonRu ♥ / signa : crackle bones
Multicomptes : Takahashi Naoki
Appartenance : Abri - Explorateur
Affectation : Leurre
Arme : Pistolet Improvisé + Pistolet de l'Abri
Carnet de bord :
☼ Prez' ╰☆╮ Liens ☽
Suivi ϟ Acti

Force (1) ~ Perception (4) ~ Endurance (4) ~ Charisme (5)
Intelligence (7) ~ Agilité (8) ~ Chance (2)

"Je continuais à te sourire. Malgré une douleur au fond de mon coeur, ce fragment de soleil sur mon visage s’avérait sincère. Et si tu entrevoyais au coin de mes yeux, la pluie perler, rappelle-toi que c’est ainsi que naissent les arc-en-ciel." #YeonKi


Ra On
Rayon de Soleil filtrant à travers les nuages, de la chaleur de son sourire elle resplendit. Impétueuse et victorieuse, elle respire la vie à plein poumons. Enfermée, sa gorge s'assèche d'un désir de liberté. Princesse intrépide, elle défie fièrement le danger. Jolie effrontée qui sous son nom de naissance a hérité de la grâce de la Joie.


Yeonwoo
Clarté lunaire, caresse apaisante, du bout de ses doigts elle confère la douceur. Aimante, elle défend et protège ceux qui lui sont chers. Son esprit se déchire à la vue des conflits entre tous ceux auxquels elle tient. Insaisissable orpheline, elle est l'enfant de tous et de personne. File au gré du vent en quête d'un amour éperdu. Clair de lune dessiné par les nuages sous la bénédiction d'une pluie scintillante.




Elle est le soleil qui réchauffe,
l’orage qui gronde, l’étoile qui scintille,
la lune qui éclaire dans l’obscurité.





ϟ HUN ✭



I’ve never forgotten about you even for a single day
In this life, next life
Even if I can meet you I tear up because of you
Even if the sad fate’s shadow covers me
I can’t get rid of myself who loved you ♫




I miss you, I miss you so much, I can’t ever forget you
My tears, my heart is calling you
I love you, I love you so much, I can’t ever let you go
I’m lost behind you
So I’m only crying My Love ♫




My One and Only You
If only you can see
my frozen heart someday
Like a miracle, like a dream
I hope you will be there,
when I dreamed of you
Eventually, in the end,
I hope we will become each other's desperate wish




I Believe ღ



Explorateur Unité C • leurre
MessageSujet: Re: Like OOH AHH ft. Luna ♥ Mar 6 Fév - 13:13

Like OOH AHH
#YeonNa <3
Leçon du jour : L'art de manier la queue !

Non, je n’aurais probablement guère pu attendre si tu m’avais annoncé que tu comptais rejoindre les unités d’explorateurs mais que pour se faire, tu patientais jusqu’à ma titularisation. Sans doute aurais-je retourné les terres désolées à la recherche d’un accélérateur de temps, dans le fol espoir qu’une telle invention puisque exister. Si je n’y aurais véritablement cru, au moins, la pendule du temps m’aurait paru tourner moins lentement. A mes facéties, tu ne manquais de rire et moi de rétorquer encore : « En tant que leurre, l’essentiel est d’attirer l’attention alors que ce soit en agitant la langue ou remuant le popotin, peu importe ! » Il me fallait bien varier les procédés pour ne pas sombrer dans la monotonie du travail. Si mon affectation était périlleuse, elle m’offrait, à mes yeux, l’avantage de jouir d’une certaine liberté vis à vis de mon unité. « Et s’ils sont humains et que le rire peut les ralentir, alors pourquoi pas ? » Les créatures ne présentaient guère de sensibilité à mon humour mais en vérité, il semblerait que mon caractère effronté agaçait plus qu’il ne déridait les pillards indépendants ou Main Rouge que je pouvais parfois croiser et berner.


Quant à rire, toutes deux nous aurons à faire pour y résister aujourd’hui. Plaisir retrouvé de manier une queue de billard, plaisir de détourner enfin toutes les remarques et allusions graveleuses dont j’avais été la cible pendant plus de deux ans. Mais avec toi, ces mots, nous les échangions en toute complicité. Et innocence ! Bien évidemment. « C’est une expérience qui ne s’acquiert pas rapidement. » La queue je relevais, je la plaçais cette fois à l’horizontale, l’effleurant de quelques caresses. « Il faut des heures et des heures de pratiques, voire parfois de nombreux essais pour trouver LA queue qui répond à tous nos désirs. » Sur un ton suave, je m’exprimais, telle une experte. Tout soupçon de rire, je contenais. Encore quelques mouvements lents et sensuels, puis soudainement, la pointe de la queue je tendais vers toi. « Il faudra qu’on s’occupe de ça aussi ! » De la queue, je désignais ton abdomen. Ces abdominaux qui ne sauraient se contenter de quelques fous rires pour se muscler véritablement. « Tu dois fusionner avec la queue, ne faire plus qu’un, mais pour cela, ton corps doit être prêt à la recevoir. » Pinçant ma lèvre, je remontais sur la queue, totalement dans mon rôle très sous-entendeur. Je détournais l’arme de toi et la maniait d’un bras dont elle devenait prolongement. « Il faut se mouvoir avec elle, suivre ses mouvements… » Et mes doigts lâchèrent. L’impact de la queue sur le sol résonna légèrement, étouffer par mes éclats de rire. Quelques instants, je m’en tordais en deux. En mourir de rire… Tes mots me revinrent en écho. Le rire se tut. Je me redressais. Le visage doux mais sérieux, je te regardais. Je te rejoignais.


Face à toi, doucement, je déglutis. Inspirant paisiblement mais profondément, je baissais les yeux sur mes paumes tournées vers le plafond. « Je n’ai jamais tué de créatures, enfin, pas directement, pas de mes propres mains… » Au milieu de la plaisanterie, je ne l’avais pas relevé sur l’instant, cependant, je l’avais bien entendu. « Tuer les monstres », sans doute vu de l’intérieur cela pouvait-il paraître facile, évident, naturel… mais ôter la vie ne l’était, certainement pas pour moi. Que ce soit une vie animale ou humaine, tu devais savoir qu’ici ou dehors, je restais la même. Que dans le coeur, j’avais une promesse, une parmi trois, qui m’implorait de ne jamais tuer. Jusqu’ici, j’y étais parvenue plus ou moins. Car des créatures, j’avais participé, aidé à l’abattage. Et récemment, ce serpent. Et cette vie humaine que j’avais été capable de sauver. Aujourd’hui encore, mon coeur en saignait, presque autant que le sang s’était déversé sur le visage du perdant. Infamie de la roulette russe.


De mes mains, je pris l’une des tiennes que je couvris tendrement. « La mort ne doit être que le plus extrême des recours, Luna, même dehors. Tu es une soigneuse… » Si du sang tachait tes mains, ce serait pour soigner, pour sauver. Certainement pas pour tuer. Peut-être deviendrais-tu plus valeureuse que moins à ce niveau, cependant, je ne te le souhaitais. La peur me prenait que tu découvres la vérité sur ce que la morte représentait. Mes iris se relevèrent à la rencontre des leurs jumelles. Une promesse dans le regard, celle te protéger. Et je savais que tel le reflet du miroir, au fond de tes yeux, je pouvais en lire l’écho. Comme deux soeurs qui se promettraient de toujours être là l’une pour l’autre. Un voeu de confiance et de loyauté. Comme deux coeurs qui n’auraient aucun secret l’un pour l’autre. À cette pensée, le mien se meurtrissait. Sur mes épaules, le fardeau de ma culpabilité s’abattait. Tu ne savais même pas qui j’étais. Je brûlais de pouvoir un jour te le confesser, mais plus le temps passait et plus j’appréhendais. Te perdrais-je ? Avais-je seulement le droit de le redouter alors que j’entretenais toujours le dessein, un jour de vous quitter. Que ma seule raison d’abandonner ma véritable identité serait d’avoir la certitude formelle de son décès… Depuis mon retour de captivité, j’avais appris. J’avais compris à travers toi, ton frère, Myungki et Kwangsun, que Yeonwoo ne pourrait disparaitre si aisément. Que ma volonté de n’être que poussière de fée qu’un jour le vent viendrait balayer n’était que chimère. Si seulement de vos mémoires je pouvais m’effacer à mon départ… Ô combien j’en serais dévastée. Ô combien plus les jours passaient, plus je vous aimais et moins je parvenais véritablement à concevoir de vous quitter. Cependant, si j’en avais le pouvoir, je l’emploierais, pour qu’aucun de vous ne souffre par ma faute. Que je sois seule encore une fois à porter le poids du chagrin. Que la détresse me prenne pour seule maitresse et vous laisse à vos joies. Ironie que le prénom de Ra On soit synonyme de deuil dans vos coeurs….


Une pointe de sel se mit à piquer au coin de mon oeil, avant qu’il ne rougisse ou qu’une larme en naisse, d’un pas je reculais. Sur mes lèvres, un sourire, un rayon de soleil qui assècherait toute larme naissante, je me ragaillardissais. Inutile de pleurer l’avenir, le passé avait déjà verser assez de larmes et de sang, savourons le présent sans nous préoccuper des blessures futures.  Parée de nouveau de l’objet de notre dévolu, je m’exclamais : « Bon, revenons-en à cette queue ! Tu veux une petite démonstration ? » Du son de ma voix enjouée toute mélancolie fut soufflée. Dans un mouvement semblable à de la danse, mes mains maintenant la queue me servant de barre d’appui, je me descendis, pliant les genoux et me dandinant. Qui a dit que s’entrainer ne pouvait être synonyme de s’amuser ?

Made by Neon Demon


When I look at you, tears keep falling I don’t know why Did you go round and round to come to me ? I can’t avoid this love Did you recognize me right away ? I will find you Let’s never be apart now From my side Don’t leave me
   
I Miss You
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Like OOH AHH ft. Luna ♥

Revenir en haut Aller en bas
Like OOH AHH ft. Luna ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Luna Scamander [ACCEPTEE] ~ Auror
» LUNA X GRIFFON FEMELLE 1 - 2 ANS (34) ADOPTEE
» Vient demander à Guillaume de renouer avec Luna
» Luna Lovegood(Serdaigle)
» Luna SnowWolf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Badlands ::  :: Niveau 1 :: Salle de sport-
Sauter vers: