anipassion.com
 ::  :: Niveau 3 :: Dortoirs :: Chambre Famille 2
Q&A: mentoring a mentor ft. Tôma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
Pseudo : Kwonhyo
Messages : 1366
Capsules : 1814
Date d'inscription : 03/06/2017
Age : 35
Crédits : suture
Multicomptes : Woo Jae Shin
Appartenance : Abri 826 - Explorateur
Affectation : Maître chien
Arme : Fusil de l'abri
Carnet de bord : Prezlienactivitésuivi
Localisation : Dehors à se balader avec l'unité C et son chien
Explorateur Unité C • maître-chien
MessageSujet: Q&A: mentoring a mentor ft. Tôma Mar 23 Jan - 5:40

Etonnement et incompréhension.
Deux sentiments qui emplissaient les cœurs et les visages de ses collègues. Aujourd’hui encore, la relève il l’acceptait. Lui qui habituellement les repoussaient, trouvant mille et un prétextes pour cela ; lui qui toujours repoussait les limites de son endurance et sa concentration au maximum sans raison apparente. Depuis ce jour, depuis cette discussion, il n’avait de cesse d’y réfléchir, de se questionner. Les jours étaient passés, les semaines également, pourtant il n’y avait un jour où il remettait toutes ces années en question. Ses choix, ses convictions ; n’avait-il choisit la solution de facilité ? Avait-il vraiment vécu toutes ses années enfermé dans un passé étouffant et devenu obsolète ? Pourtant, autour de son cou se trouvait encore cette chaîne brillante bien qu’abîmée par les années. Il ne ferait l’impasse dessus mais il ne s’enfermerait plus dedans.

Ses pas se faisaient rapides à travers le sas de l’entrée, plus qu’à son habitude. Il ne voulait le rater. L’avantage à être garde était cette parfaite connaissance de qui sortait et quand, aujourd’hui ce serait une expédition de l’unité A qui était au programme. Peut-être parviendrait-il a le capter quelques instants avant son départ ? Pendant qu’il se préparerait ? Face à lui, l’ascenseur ouvert. Sa marche se transformait en petites foulées et le voilà qui se glissait de justesse entre les plaques métalliques constituant les portes de cet habitacle. Mais pourquoi aller le voir lui en particulier ? Les années lui avaient pourtant appris : Tôma n’était l’homme le plus bavard du monde. S’il devait chercher réponse, il avait plus de chance avec n’importe qui d’autre pour des détails, pourtant… C’était bien lui le premier qui lui venait à l’esprit lorsqu’il était question de confiance. Ses fines lèvres pincées l’une contre l’autre, ses pupilles fixaient les chiffres sur l’ascenseur. Il semblait si lent aujourd’hui. A moins que, pour la première fois, le garde était sous tension ? Pourquoi l’était-il même ? Tôma n’allait disparaitre, il le savait assez fort et intelligent pour revenir de sa mission comme prévu, mais n’était-ce l’occasion parfaite ? Prétendre qu’il venait prendre des nouvelles pour avoir des informations sur sa façon de se préparer avant une expédition ? A moins qu’il devrait être honnête avec lui ? Un doute subsistait dans son esprit, un débat se lançait soudainement jusqu’à être interrompu par le « bip » sonore de l’ascenseur accompagné de cette voix féminine leur indiquant qu’ils étaient arrivé au troisième niveau.

A nouveau, sa marche reprenait. Ces couloirs qu’il foulait si souvent il les traversait sans en prendre conscience, se dirigeant vers l’une des nombreuses chambres familiales de l’abri. A y penser, Myung Ki n’avait pris la peine de retirer son arme, même avec la tête dans les nuages, il se savait assez consciencieux pour ne pas se la faire voler ou, pire encore, l’égarer. Devrait-il en changer d’ailleurs ? Il avait entendu dire d’explorateurs que les armes à feux n’étaient toujours les plus appropriées selon les situations dans lesquelles ils se trouvaient, peut-être devrait-il prévoir une arme de secours si besoin ? Devrait-il le lui demander ? Il n’avait trop le temps de faire une liste de questions : il se trouvait déjà devant la porte de sa chambre. Derrière, il pouvait entendre du mouvement et se décidait à frapper de trois coups distinctifs, comme à son habitude. Contrairement à Kwang Sun, son petit frère affectif, il ne rentrerait sans autorisation dans la pièce. Leur relation n’était la même, il ne se jugeait en droit de le faire alors il patienterait le temps qu’on lui ouvre. Un instant, sa détermination tremblait, son entrain également : et si Tôma n’était dans la chambre ? S’il était déjà parti pour un briefing avec son équipe ? Il ne savait comment les choses fonctionnaient, lui qui, habituellement, se contentait de les voir partir, d’espérer qu’ils reviendraient entier et d’attendre inlassablement pour les revoir..


Hands covered with blood, my mind is broken, how can you feel safe being around a guy like me?
Kikimeme:
 
#CDD #ContratFini #YeonKi #MidAugust #September #October8th:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Shina.
Messages : 360
Capsules : 592
Date d'inscription : 22/09/2017
Crédits : Tumblr.
Multicomptes : Kanazawa Elie
Appartenance : Abri 826
Affectation : Soldat, unité A
Arme : Fusil à plasma
Carnet de bord :

Il n'est ni trop grand, ni trop petit pour un Japonais avec son mètre soixante-dix. / Parfois, il se demande comment c'était vraiment avant tout ça, avant cette guerre, et puis il se dit que ça ne sert à rien d'y penser puisque c'est du passé. / Il avait 13 ans lors de la Troisième Guerre Mondiale. / Il a été un des premiers à partir en exploration, ayant très envie de voir ce que le monde était devenu - pitoyable. / Il n'a jamais vraiment cru en l'être humain, mais aujourd'hui c'est encore pire qu'avant. / Contrairement à ce qu'on pourrait croire, Tôma adore se retrouver à la bibliothèque pour dévorer les ouvrages. / Dans ses histoires inventées, il se dit qu'il est un artiste, libre de faire ce qu'il désire. / Il tient plus à ses proches qu'il ne le dit et ne le montre. / Il arbore des looks toujours assez sombre, ayant réussi à faire du maquillage grâce au charbon essentiellement, tout comme ses cheveux qu'il fonce de temps en temps. / Il possède une cicatrice le long de son flanc droit, souvenir d'une de ses premières missions qui a mal tourné.
Localisation : Probablement en exploration avec l'unité
Explorateur Unité A • soldat
MessageSujet: Re: Q&A: mentoring a mentor ft. Tôma Dim 4 Fév - 18:23


Tôma tâchait de se faire petit, tout petit, ces derniers temps. Il n'avait pas le droit de faire la moindre erreur, sachant pertinemment qu'il n'aurait pas du faire venir un membre du clan de la Main Rouge dans l'Abri sans autorisation. De plus, sans autorisation et en douce. Ils étaient passés, tous les deux, il ignorait encore de quelle manière. Abandonnant un soupir, Tôma tira son sac d'expédition de son placard pour s'atteler à le remplir après avoir nettoyé ses chaussures. Akane n'était qu'un foutu singe... avec lequel il s'était laissé prendre au jeu. Clairement pas capable de ce genre de sentiments, il ne pouvait pas dire qu'il l'aimait, c'était presque même tout le contraire. Il n'était qu'un être imbu de sa propre personne, incapable de voir le monde tel qu'il était en prétextant par contre que tout n'était pas si laid en y regardant à deux fois. Qui est-ce qui pouvait prétendre avoir un esprit aussi tordu que le sien ? Sauf que le temps d'un instant, Tôma avait succombé et ne s'était pas privé de coucher avec cet homme si particulier. Il grogna, saisit l'autre botte et la frotta avec sa brosse avant de l'enfiler à son tour. Inutile de penser à cet idiot, se dit-il, j'ai mieux à faire avec l'expédition qui m'attend.
Il n'était pas effrayé. Ce n'était pas la première fois qui sortait dehors. Il allait fouiner avec sa leader pour voir s'il n'y avait pas quelques médicaments dans les environs, ou, du moins, des compositions intéressantes pour que les chercheurs de l'Abri puissent reproduire cela. Parfois, le jeune homme se demandait où en étaient les stocks des vivres, s'ils pourraient continuer à manger comme ils faisaient encore longtemps, puis il oubliait sa question pour passer à autre chose. A quoi bon s'inquiéter quand le système ne suit pas ? Saisissant sa veste, Tôma tendit le bras pour attraper son arme, vérifier qu'elle était en bon état de fonctionnement et la boucla à sa ceinture, de son côté gauche. La première fois qu'il avait du se rendre à l'extérieur du bunker, il avait cru défaillir comme le reste de la troupe ; plus rien n'avait de sens, plus rien n'était comme avant. L'apocalypse, voilà un grand mot qui résumait pourtant ce qui était arrivé à la Terre. Qui étaient-ils pour prétendre avoir survécu à cela, tapis dans l'ombre six pieds sous terre justement ? C'était dégoûtant, l'être humain ne possédait plus la considération de Tôma depuis bien des années à présent.
Alors qu'il regardait ce qui se trouvait dans son sac, faisant l'inventaire de ce qui lui manquait ou pas, on frappa trois coups à la porte. D'abord, Tôma crut que c'était sa mère qui revenait du travail, puis il se dit qu'elle aurait mis la clef dans la serrure au lieu de frapper. Il lâcha donc ses affaires, les déposant sur la table de la pièce, et partit ouvrir pour tomber nez-à-nez avec Myung Ki, un garde qui possédait sa reconnaissance déjà depuis un petit moment. Tôma, surpris, ne l'invita pas tout de suite à entrer chez lui. « Aurais-je fait une bêtise pour que tu viennes jusque chez moi ? » l'interrogea-t-il, sourcils froncés, en espérant qu'il n'ait pas eu vent de la fameuse histoire avec le membre de la Main Rouge. « Je prépare mon sac pour une expédition, je n'ai pas beaucoup de temps à t'accorder malheureusement, reprit-il en lui faisant signe d'entrer. De quoi as-tu besoin ? » Peut-être qu'il était au courant pour la mission des médicaments et qu'il voulait que Tôma lui rapporte quelque chose.

Spoiler:
 



ω We can't breathe, we can't bleed surrounded by the enemy. We can't eat, we can't sleep until we make them scream defeat. The war is on.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Kwonhyo
Messages : 1366
Capsules : 1814
Date d'inscription : 03/06/2017
Age : 35
Crédits : suture
Multicomptes : Woo Jae Shin
Appartenance : Abri 826 - Explorateur
Affectation : Maître chien
Arme : Fusil de l'abri
Carnet de bord : Prezlienactivitésuivi
Localisation : Dehors à se balader avec l'unité C et son chien
Explorateur Unité C • maître-chien
MessageSujet: Re: Q&A: mentoring a mentor ft. Tôma Mar 20 Fév - 2:19

Quelques doutes s’installaient, sa détermination flanchait un bref instant. Soudainement, face à ce visage qu’il connaissait pour l’avoir vu de nombreuses années, pour l’avoir bien de nombreuses fois stopper avant que les choses ne deviennent trop graves ; face à son vis-à-vis les doutes s’envolaient comme feuille au vent. Laissant derrière elle une légère confusion mais un amusement certain dus aux propos de l’explorateur. Une bêtise ? En avait-il fait une ? L’homme qui, jusqu’à présent, était encore garde semblait réfléchir à cette interrogation avec sérieux, un sérieux feint mais qui ne savait contraster avec son professionnalisme habituel. Si ce n’était ses lèvres qu’ils pinçaient et ses yeux qu’il levait vers le plafond, signe qu’il semblait chercher la réponse avant de porter toute son attention vers Tôma une fois de plus. « Tu t’es encore pris pour un boxeur ? Je n’en ai pas entendu parler mais je suis curieux de savoir quand, qui et pourquoi. » Pour l’avoir aidé à se canaliser pendant des années, il ne savait que trop bien combien l’homme n’allait s’amuser à retomber dans ces vices biens trop simples et primaires. Cogner, tout le monde pouvait le faire, mais la vie en communauté impliquait parfois de prendre sur soi, d’éviter les conflits si on le pouvait ou, dans le meilleur des cas, les régler avec une certaine diplomatie. Certains l’oubliaient, d’autres l’apprenaient à leur dépend et, d’autres encore, parvenaient à l’accepter pour évoluer différemment.

Un sourire étirant les lèvres du trentenaire, il pénétrait dans la chambre à coucher dès qu’il lui était autorisé de le faire. Naturellement, son intérêt s’orientait vers les affaires que préparait son hôte, curieux mais trop tôt encore pour demander véritablement. C’était donc à la recherche d’un moyen d’aborder le sujet qu’il se mit en quête jusqu’aux paroles, ou plutôt interrogations, de son camarade. Myung Ki avait bien évidemment été mis au courant de cette mission ainsi que de son but. Combien de personnes partaient, quand ils partaient approximativement, où ils allaient et à combien de temps environ cela se trouvait. Mine de rien, bons nombres d’informations lui parvenaient sans que personne ne puisse s’en douter, mais seulement des informations de types « administratives ». Rien de bien technique ou en lien avec le terrain. Misant pour l’honnêteté, c’était contre un des meubles de la pièce que Myung Ki s’appuyait. Tôma saurait-il  la légère gêne qui habitait son invité ? « Je me suis juste demander… Quels genres de choses tu emmenais pour ce type d’expédition, comment tu organisais tout ça. Comment tu te préparais pour une expédition… » Un intérêt soudain et bien précis qui ne ressemblait au garde qui ne savait que trop bien que la préparation était la phase la plus importante d’une opération. Que ce soit maintenant ou avant, même dans le futur, un soldat bien préparé était un soldat avec un taux de survie plus élevé que les autres. « Quoi de mieux pour le savoir que de venir voir ? » Au moins il n’oublierait rien et pour Myung Ki, c’était l’occasion de voir la réalité des choses. Les cours ne savaient former à la dure réalité du terrain, trop faible, trop précautionneux. Les blessures, les intempéries et les imprévus, rien de tout cela n’arrivait, rien ne les y préparait. « Désolé de te déranger… » Finissait-il par souffler, un brin mal à l’aise brusquement. Parce que Tôma n’avait prévu de visite, encore moins pour « offrir un cours » d’explorateur à son aîné, parce qu’il n’avait le temps pour de telles choses, parce que le garde ne se doutait que trop bien de combien il aurait sans doute préféré être seul pour la mise en place de ses affaires.
Spoiler:
 


Hands covered with blood, my mind is broken, how can you feel safe being around a guy like me?
Kikimeme:
 
#CDD #ContratFini #YeonKi #MidAugust #September #October8th:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Shina.
Messages : 360
Capsules : 592
Date d'inscription : 22/09/2017
Crédits : Tumblr.
Multicomptes : Kanazawa Elie
Appartenance : Abri 826
Affectation : Soldat, unité A
Arme : Fusil à plasma
Carnet de bord :

Il n'est ni trop grand, ni trop petit pour un Japonais avec son mètre soixante-dix. / Parfois, il se demande comment c'était vraiment avant tout ça, avant cette guerre, et puis il se dit que ça ne sert à rien d'y penser puisque c'est du passé. / Il avait 13 ans lors de la Troisième Guerre Mondiale. / Il a été un des premiers à partir en exploration, ayant très envie de voir ce que le monde était devenu - pitoyable. / Il n'a jamais vraiment cru en l'être humain, mais aujourd'hui c'est encore pire qu'avant. / Contrairement à ce qu'on pourrait croire, Tôma adore se retrouver à la bibliothèque pour dévorer les ouvrages. / Dans ses histoires inventées, il se dit qu'il est un artiste, libre de faire ce qu'il désire. / Il tient plus à ses proches qu'il ne le dit et ne le montre. / Il arbore des looks toujours assez sombre, ayant réussi à faire du maquillage grâce au charbon essentiellement, tout comme ses cheveux qu'il fonce de temps en temps. / Il possède une cicatrice le long de son flanc droit, souvenir d'une de ses premières missions qui a mal tourné.
Localisation : Probablement en exploration avec l'unité
Explorateur Unité A • soldat
MessageSujet: Re: Q&A: mentoring a mentor ft. Tôma Dim 25 Fév - 14:37

S'était-il vendu ? Non, bien sûr que non, car Tôma demeurait impassible même dans l'adversité. C'était un peu comme si plus rien ne pouvait l'atteindre. La vie l'avait suffisamment déçu pour qu'il ne s'attende plus à rien de la part de personne ; mais, tout de même, Myung Ki n'était pas n'importe qui. Il avait été là pour lui alors que d'autres se moquaient dans les premiers moments où, avec sa mère, ils rejoignirent l'Abri. Oui, le garde avait pu lui permettre de se défouler dans le sport et avait été un véritable grand-frère en couvrant certains des ennuis qu'il créait. Cependant, ce n'était pas une raison pour qu'il lui livre ses pensées et ses faits les plus sordides. « Ce serait plutôt un "quoi" qu'un "qui", reprit-il. Je me suis amusé avec une de ces maudites créatures qui peuplent ce qui reste de la terre. Elle ne pourra pas venir se plaindre par contre. » Dans un sens, ce n'était pas tout à fait faux puisque Tôma était bel et bien tombé sur une bête sauvage en même temps qu'Akane. Heureusement qu'il avait été là pour sauver cet idiot incapable de se battre. Finalement, il fit entrer son camarade avant de refermer la porte derrière lui et de reprendre ce qu'il était en train de faire. Ses chaussures enfilées, il saisit son sac pour y enfouir un linge supplémentaire au cas où il y aurait un peu trop de poussière. Ce fut le moment que choisit Myung Ki pour expliquer ce qui l'emmenait jusque chez les Kobayashi. « Je suis étonné que cela t'intéresse autant tout à coup », lâcha franchement Tôma.
A cela, il entoura sa taille d'une large ceinture dans laquelle pendait un étui encore vide. Il allait devoir passer à l'armurerie pour récupérer son arme et la sentir de nouveau cogner contre sa cuisse gauche. Il reporta son attention vers son invité l'écoutant aussi s'excuser de venir le déranger. Ce n'était pas le dérangement en soit, c'était l'interrogation. Est-ce que son interlocuteur prévoyait quoi que ce soit ? Le garde en avait assez de demeurer aux portes d'un bunker maudit ? Un vague sourire perça sur les lèvres du brun qui appuya ses reins contre la table où reposait son sac. Bras croisés sur sa poitrine, il reprit la parole. « Je passe régulièrement à la salle de sport déjà, puis j'aime préparer mon sac la veille d'une expédition pour seulement vérifier le lendemain que je n'ai rien oublié. Dedans, j'y ai quelques vivres, une lampe de poche, une trousse de premiers secours et tout à l'heure j'ai ajouté un linge pour me protéger en cas de gaz ou poussière, expliqua-t-il. Après, comme tu le vois, j'ai mis ma tenue et je vais aller chercher mon arme. » Voyant l'attention portée sur lui, Tôma poursuivit. « Je l'ai laissée à l'armurerie pour qu'elle y soit révisée et toujours utilisable. Euhm, voilà, ensuite je dois retrouver mon équipe. » Grosso-modo, il répétait les mêmes gestes à chaque expédition, c'était devenu logique et normal pour lui, mais c'était sans doute la première fois qu'il l'évoquait à quelqu'un.
Passant une main dans sa chevelure, il finit par saisir son sac pour le jeter sur son épaule. « Je suis bon élève pour l'instant ? » s'amusa-t-il. Après tout, Tôma n'était pas du genre à vouloir absolument tout savoir sur les intentions des personnes qui lui étaient le plus proche. Chacun menait sa vie tel qu'il le pouvait et si Myung Ki avait envie de lui révéler la véritable raison pour laquelle il était venu le trouver, il le ferait de lui-même. « Tu m'accompagnes à l'armurerie ? » l'interrogea alors le plus jeune.



ω We can't breathe, we can't bleed surrounded by the enemy. We can't eat, we can't sleep until we make them scream defeat. The war is on.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Q&A: mentoring a mentor ft. Tôma

Revenir en haut Aller en bas
Q&A: mentoring a mentor ft. Tôma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un Mentor!! (PV Poil d'autrefois)
» Double mentor [pv Nuage de Douceur, Tourbillon de Flamme]
» Recherche un mentor sorcier
» Apprenti super actif recherche mentor ^^
» Mentor qui s'ennuie cherche apprenti ☼

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Badlands ::  :: Niveau 3 :: Dortoirs :: Chambre Famille 2-
Sauter vers: