::  :: RPs finis & abandonnés :: RPs finis
Hidden Story ft. Im Jae Na
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Pseudo : Ruccian
Messages : 4643
Capsules : 5216
Date d'inscription : 14/07/2017
Age : 19
Crédits : KwonRu ♥ / signa : crackle bones
Multicomptes : Takahashi Naoki
Appartenance : Abri - Explorateur
Affectation : Leurre
Arme : Pistolet Improvisé + Pistolet de l'Abri
Carnet de bord :
☼ Prez' ╰☆╮ Liens ☽
Suivi ϟ Acti

Force (1) ~ Perception (4) ~ Endurance (4) ~ Charisme (5)
Intelligence (7) ~ Agilité (8) ~ Chance (2)

"Je continuais à te sourire. Malgré une douleur au fond de mon coeur, ce fragment de soleil sur mon visage s’avérait sincère. Et si tu entrevoyais au coin de mes yeux, la pluie perler, rappelle-toi que c’est ainsi que naissent les arc-en-ciel." #YeonKi


Ra On
Rayon de Soleil filtrant à travers les nuages, de la chaleur de son sourire elle resplendit. Impétueuse et victorieuse, elle respire la vie à plein poumons. Enfermée, sa gorge s'assèche d'un désir de liberté. Princesse intrépide, elle défie fièrement le danger. Jolie effrontée qui sous son nom de naissance a hérité de la grâce de la Joie.


Yeonwoo
Clarté lunaire, caresse apaisante, du bout de ses doigts elle confère la douceur. Aimante, elle défend et protège ceux qui lui sont chers. Son esprit se déchire à la vue des conflits entre tous ceux auxquels elle tient. Insaisissable orpheline, elle est l'enfant de tous et de personne. File au gré du vent en quête d'un amour éperdu. Clair de lune dessiné par les nuages sous la bénédiction d'une pluie scintillante.




Elle est le soleil qui réchauffe,
l’orage qui gronde, l’étoile qui scintille,
la lune qui éclaire dans l’obscurité.





ϟ HUN ✭



I’ve never forgotten about you even for a single day
In this life, next life
Even if I can meet you I tear up because of you
Even if the sad fate’s shadow covers me
I can’t get rid of myself who loved you ♫




I miss you, I miss you so much, I can’t ever forget you
My tears, my heart is calling you
I love you, I love you so much, I can’t ever let you go
I’m lost behind you
So I’m only crying My Love ♫




My One and Only You
If only you can see
my frozen heart someday
Like a miracle, like a dream
I hope you will be there,
when I dreamed of you
Eventually, in the end,
I hope we will become each other's desperate wish




I Believe ღ



Explorateur Unité C • leurre
MessageSujet: Hidden Story ft. Im Jae Na Jeu 2 Nov - 14:58

Hidden Story

The road that told me the stories of starlight
The time has come that it will spread like a dream
Le marché. Cet endroit connu de toutes les Terres Désolées mais où je n’avais guère jamais mis les pieds. Faute d’autorisation. Ji Hyuk avait ses raisons de s’y opposer. Je les attendais pour cela que malgré moi, pour une fois, j’avais longtemps obtempéré. Ce lieu de croisées, bien que sécurisé et neutre n’était pas sans impliqué des dangers. Ceux de rencontrer et d’être reconnu par des Mains Rouge, voire des Veilleurs car si je n’avais à craindre leurs sentences, le seul fait que mon identité puisse être répandue représentait une menace selon les dires de mon tuteur. Bien que souvent en désaccord, je ne pouvais néanmoins qu’admettre le bon sens de son jugement généralement avisé. Ji Hyuk était un homme de raison. De tous les membres de l’Abri, il faisait partie des rares qui avaient toute ma confiance. Cependant, aujourd’hui, j’avais fini par transgresser cet interdit. Mon coeur avait besoin de tout tenter pour le retrouver : cet objet si précieux que je conservais en secret. J’ignorais l’avoir perdu ou s’il m’avait été ôté pendant mon inconscience par mes ravisseurs. La raison chercherait à me pousser à croire en là seconde possibilités. Et quand bien même, je l’aurais égaré, la probabilité de le retrouver frôlait le néant. Pourtant, je ne pouvais renoncer. Secrètement, car la véritable valeur de cet objet n’était connu au sein de l’Abri que de Myung Ki, je me devais de tout tenter. Je ne pouvais me résigner à abandonner. Ni le bijou, ni la promesse qu’il représentait…

De mes pieds, je foulais les allées du marché. Mes yeux effleurant les étalages sur mon passage, je regardais également les visages que je croisais. Coeur aux abois, je ne portais en ce jour que trop d’espoir que moi-même pourrait prédire déçus. Mais il en était ainsi. J’étais faite de cette foi inébranlable. Ou, tout simplement, n’étais-je pas encore prête à le voir m’échapper, à tirer ce trait définitif sur le passé. Je voulais y croire encore un temps… Mon obsession pour mon pendentif papillon me conférait aussi une échappatoire pour ne pas davantage ressasser le cauchemar infernal de notre captivité. La lueur de l’Amour me servait de phare dans le noir. Hors de question de la laisser s’éteindre. Pas maintenant.

Outre mon objectif, je me permettais quelques curiosités. Je m’arrêtais, flânais, parcourais les marchandises qui s’échangeaient par ici. Peut-être y trouverais-je autre acquisition intéressante à mes yeux ? Pas chez ce commerçant vraisemblablement que j’interrogeai ensuite au service de ma quête. L’homme m’indiquait alors un étalage un peu plus loin : le tien. Mes pas me portèrent jusqu’à toi, jolie jeune femme de quelques années mon aînée dirais-je. D’un aimable  « Bonjour, » je te saluais, puis mes yeux se perdaient à scruter tous ces bijoux que tu vendais. Mon attention n’avait d’égal que les palpitations dans ma poitrine. L’espoir tambourinait à la porte, pourchassée par la menace de la désillusion…


When I look at you, tears keep falling I don’t know why Did you go round and round to come to me ? I can’t avoid this love Did you recognize me right away ? I will find you Let’s never be apart now From my side Don’t leave me
   
I Miss You
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : tragie
Messages : 1814
Capsules : 960
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 27
Crédits : ava: amor fati ; signa: astra
Multicomptes : moon yorell
Appartenance : veilleurs
Affectation : artisane (quincaillerie, bijoux et breloques)
Arme : fusil de chasse
Localisation : au marché neutre
Les Veilleurs • artisane
MessageSujet: Re: Hidden Story ft. Im Jae Na Lun 6 Nov - 0:08

Hidden Story

The road that told me the stories of starlight
The time has come that it will spread like a dream
Je dispose sagement les bijoux sur l'étalage avec l'aide de ma mère. Ses mains tremblent un peu, je la soupçonne de tomber malade. Lentement, mais sûrement, elle s'affaiblit. Je ne suis pas la seule à l'avoir remarqué. Je la regarde du coin de l'oeil. J'aurais dû lui dire de rester au camp aujourd'hui. Elle semble fatiguée, et les cernes sous ses yeux peuvent en témoigner. Mais comment dire non à une femme si gentille ? Les bijoux, c'est un peu toute sa vie... Avant la grande guerre, elle tenait une boutique luxueuse. Elle a toujours aimé manipuler tout ce qui brille. Voir un bijou au cou, au poignet ou aux oreilles d'une personne, ça la fait toujours sourire, même si aujourd'hui le temps a fait ses ravages. Elle n'est plus qu'une ombre... L'ombre d'elle-même, essayant de survivre jour après jour avec le poids du deuil de mon défunt frère. Je sais qu'elle ne m'en veut plus de l'avoir "tué". Mais je sais aussi qu'elle ne s'en remettra probablement jamais. Alors j'essaie d'être avec elle, de la soutenir, d'être une fille modèle pour elle. C'est peut-être pour ça aussi que je suis ses traces. Les bijoux, le marché, tout ça... C'est peut-être pour elle que je fais tout ça. Je meurs d'envie de voyager sur les terres désolées et même plus loin encore, mais mon amour pour mon clan et ma famille me retient ici. Je ne le regrette pas. Je sais que ce choix est plus que raisonnable. Un jour viendra où je quitterai cet endroit. Mais ce n'est pas pour maintenant.

Je me mets devant l'étalage pour observer l'allure qu'a notre stand. Ce n'est pas mal ! Je pense que ça attire bien le regard et nous sommes bien abritées des rayons forts du soleil. Je reviens auprès de ma mère qui s'adonne à un peu de couture pour passer le temps, et j'attends. Les passants ne tardent pas à arriver et je reste silencieuse. Je regarde quelques intéressés par nos bijoux, marchande avec eux en toute raison. Je parviens même à échanger quelques poulets contre un beau collier ! Je les présente à ma mère qui sourit, contente d'avoir quelque chose à cuisiner ce soir. Ils sont bien dodus, je suis sûre qu'on va se régaler. Je les range dans un sac en toile et me recoiffe discrètement, reprenant ma place sur une chaise pliable que j'ai trouvé l'autre jour en fouillant dans une vieille tente perdue en plein milieu de la forêt. Soudain, une ombre se profile sur le stand, signe qu'une nouvelle âme s'est égarée sur nos bijoux. Je lève la tête dans un sourire accueillant. Son visage me rappelle néanmoins quelqu'un... Je serai incapable de dire qui en particulièrement, mes souvenirs sont si flous... Je reste silencieuse quelques longues secondes, mon regard interloqué sur la jeune fille. Ma mère finit même par me donner un coup de coude en me rappelant que la cliente est toujours là. Je secoue légèrement la tête pour sortir de ma rêverie, puis je me lève et sourit de plus belle à la demoiselle. « Pardon, hum ! Je peux faire quelque chose pour toi ? » Je me permets de la tutoyer, j'aime instaurer un climat de confiance avec les clients. A-t-elle flashé pour une de nos créations ? Qu'a-t-elle à nous offrir en échange ? J'ai beau regarder autour d'elle, je ne vois rien qui a de la valeur avec elle... Mais je vais la laisser me répondre avant de faire des conclusions hâtives, cela vaut mieux.



the brightness

you deserve every star in the galaxy laid out at your feet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Ruccian
Messages : 4643
Capsules : 5216
Date d'inscription : 14/07/2017
Age : 19
Crédits : KwonRu ♥ / signa : crackle bones
Multicomptes : Takahashi Naoki
Appartenance : Abri - Explorateur
Affectation : Leurre
Arme : Pistolet Improvisé + Pistolet de l'Abri
Carnet de bord :
☼ Prez' ╰☆╮ Liens ☽
Suivi ϟ Acti

Force (1) ~ Perception (4) ~ Endurance (4) ~ Charisme (5)
Intelligence (7) ~ Agilité (8) ~ Chance (2)

"Je continuais à te sourire. Malgré une douleur au fond de mon coeur, ce fragment de soleil sur mon visage s’avérait sincère. Et si tu entrevoyais au coin de mes yeux, la pluie perler, rappelle-toi que c’est ainsi que naissent les arc-en-ciel." #YeonKi


Ra On
Rayon de Soleil filtrant à travers les nuages, de la chaleur de son sourire elle resplendit. Impétueuse et victorieuse, elle respire la vie à plein poumons. Enfermée, sa gorge s'assèche d'un désir de liberté. Princesse intrépide, elle défie fièrement le danger. Jolie effrontée qui sous son nom de naissance a hérité de la grâce de la Joie.


Yeonwoo
Clarté lunaire, caresse apaisante, du bout de ses doigts elle confère la douceur. Aimante, elle défend et protège ceux qui lui sont chers. Son esprit se déchire à la vue des conflits entre tous ceux auxquels elle tient. Insaisissable orpheline, elle est l'enfant de tous et de personne. File au gré du vent en quête d'un amour éperdu. Clair de lune dessiné par les nuages sous la bénédiction d'une pluie scintillante.




Elle est le soleil qui réchauffe,
l’orage qui gronde, l’étoile qui scintille,
la lune qui éclaire dans l’obscurité.





ϟ HUN ✭



I’ve never forgotten about you even for a single day
In this life, next life
Even if I can meet you I tear up because of you
Even if the sad fate’s shadow covers me
I can’t get rid of myself who loved you ♫




I miss you, I miss you so much, I can’t ever forget you
My tears, my heart is calling you
I love you, I love you so much, I can’t ever let you go
I’m lost behind you
So I’m only crying My Love ♫




My One and Only You
If only you can see
my frozen heart someday
Like a miracle, like a dream
I hope you will be there,
when I dreamed of you
Eventually, in the end,
I hope we will become each other's desperate wish




I Believe ღ



Explorateur Unité C • leurre
MessageSujet: Re: Hidden Story ft. Im Jae Na Mer 8 Nov - 18:44

Hidden Story

The road that told me the stories of starlight
The time has come that it will spread like a dream
Petit papillon aux reflets de nacre, où t’étais-tu envolé ? Agonisais-tu sur le sol de quelques décombres parmi les ruines des Terres Désolées, pleurant ta destinée que tu n’avais pu accomplir ? Avais-tu été toi aussi fait prisonnier de ses mains damnées m’ayant condamnée à la captivité ? Te portaient-ils impunément en collier avec fierté ? Ou par la chance improbable des chances, reposais-tu sur cet étalage ? Patientant sagement qu’à nouveau de mes yeux je te couvre ? Petit papillon serti de précieux fragments minéral, me reviendrais-tu ? Me le ramènerais-tu, cet homme que j’ai perdu…

De mes iris, je le caressais, à un à un, ces bijoux présentés sur ton étalage. Je le détaillais, en effleurais certains du bout de mes doigts, comme s’ils allaient se briser si je les touchais. Comme si l’espoir s’anéantirait. L’appréhension me tenaillait. Aveuglée par ma quête, je ne saurais reconnaitre la beauté des objets que tu vendais. Avide de ce pendentif, je ne m’attardais ainsi que dans le fol espoir de le reconnaitre à travers des bijoux qui pourtant ne lui ressemblaient en rien. Je persévérais, sachant mon obstination vaine. Que nul ornement même ressemblant ne saurait le remplacer. Parce qu’il était particulier, je ne désirais nul autre que celui-là. Parce qu’il m’était cher. Parce qu’il incarnait mon dernier pont avec celui que j’aimais. 

Ainsi moi-même captivée, absorbée dans mes pensées, je ne t’accordais que trop peu d’attention après t’avoir saluée. Jeune vendeuse, j’allais même jusqu’à ignorer que tu me fixais de la sorte. Alors, je ne relevais guère l’absence de réponse et ce ne fut que le son de ta voix qui finalement me rappela à toi. « Hum ? Oh, non, merci… » Ma tête, je redressais et des paupières, je papillonnais, brièvement, à la rencontre de tes yeux avec les miens. Comme une impression singulière, celle que tu fus familière.  T’aurais-je connu en ce temps lointain où ma chair ne portait pas encore la marque du diable ? Où sous la coupe de ton clan, je répondais en tant que semblable. Qui étais-tu ? La question poussait au bout de mes lèvres, mais il ne me saurait permis de te la poser. Les mères de sagesse, Prudence et Raison, me le déconseillaient. Parfois, comme ce jour-là, je les écoutais. « Je ne faisais que regarder, » finis-je ma phrase au bout de quelques instants, troublée par la croisée de nos regards. Je n’avais trouvé ce que je cherchais, alors poliment, je m’excusais, prête à prendre congé. Mais, mes talons à peine tournés, finalement, je me ravisais. À nouveau, je t’interpelais : « Dites-moi. » Les battements de mon coeur dont la déception avait été quelque peu atténuée par le trouble, reprirent leurs percussions de plus bel. Timidement, le bout de ma langue passant sur mes lèvres, ma salive, discrètement, je ravalais. Dans un élan de courage, je te questionnais : « Vous n’auriez pas d’autres bijoux en réserve qui ne seraient pas exposés ? » Jeune et jolie vendeuse qu’un jour j’eus peut-être déjà connue, tu ne pouvais savoir comme à tes lèvres, je raccrochais à présent, un énième espoir.



When I look at you, tears keep falling I don’t know why Did you go round and round to come to me ? I can’t avoid this love Did you recognize me right away ? I will find you Let’s never be apart now From my side Don’t leave me
   
I Miss You
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : tragie
Messages : 1814
Capsules : 960
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 27
Crédits : ava: amor fati ; signa: astra
Multicomptes : moon yorell
Appartenance : veilleurs
Affectation : artisane (quincaillerie, bijoux et breloques)
Arme : fusil de chasse
Localisation : au marché neutre
Les Veilleurs • artisane
MessageSujet: Re: Hidden Story ft. Im Jae Na Jeu 9 Nov - 17:50

Hidden Story

The road that told me the stories of starlight
The time has come that it will spread like a dream
Je vois ses doigts glisser le long de l'étalage, effleurer les précieux bijoux que ma mère et moi prenons tellement de temps à confectionner... Elle semble absente. Son regard fixe le vide, comme si son âme avait quitté son corps. Ce n'est qu'une carcasse, un peu trop maigre à mon goût, qui tient à peine debout. Ses bandages sur ses bras me témoignent qu'elle semble revenir de loin. Mais qui suis-je pour lui poser la question ? Je reste silencieuse tandis que mon regard suit ses doigts fatigués le long de l'étalage. Elle semble si loin dans ses pensées, je n'ose pas la déranger. Même ma mère a arrêté son tricot pour observer cette âme en peine. Elle doit se demander si nous lui devrions lui venir en aide ou pas. Mais rien. Nous la regardons avec cette même curiosité, cette pointe d'inquiétude, jusqu'à ce que la demoiselle me réponde enfin. Pas besoin d'aide ? Le ton de sa voix, à peine audible, en dit long, et surtout le contraire de ce qu'elle a dit... Mais c'est elle la cliente. Le client est roi. Alors je n'insiste pas, glissant mes mains derrière mes hanches. Je garde une posture droite, mon regard ne lâchant pas le sien. Je me demande même ce qu'elle fait ici, elle n'a pas l'air en pleine forme. Elle devrait retourner chez elle. D'où vient-elle d'ailleurs ? Je ne l'ai jamais vue au marché. Il faut bien une première fois à tout.

Et puis elle s'en va. Elle s'éloigne, apparemment déçue. Elle ne faisait que regarder, qu'elle me dit, mais je n'y crois pas trop. J'ai conscience que nos bijoux puissent être agréables à regarder, mais son regard à elle dit tout autre chose. Je ne suis pas sûre de bien comprendre, c'est pourquoi je ne m'attarde pas plus sur ce détail. Je la vois partir. Son dos semble porter tous les malheurs du monde. Je lance un regard à ma mère. Elle hausse les épaules, hésite à prévenir un des soldats de l'abri sur le comportement inquiétant de la demoiselle. Oh, elle n'est pas dangereuse ! Du moins, pas pour nous au marché... Dangereuse pour elle-même. Je ne sais pas si nous avons le droit d'intervenir, mais pour l'heure, elle part. Du moins, pas pour longtemps car je la vois tourner des talons pour revenir vers le stand. Tiens, un éclair de lucidité ? Je lui refais face, intriguée par cette étincelle dans son regard précédemment éteint. Sa question est quelque peu déroutante, jamais on ne me l'avait faite. « Euh, et bien je vais regarder, attends... » Je lui tourne le dos pour fouiller dans un de nos nombreux baluchons. Je sais que Maman ramène souvent des bijoux, mais la plupart du temps ils ne sont pas terminés. Je reviens près de la jeune fille, lui présentant l'intérieur du contenant de mes deux mains. « Vas-y, fouille ! Peut-être que tu trouveras ton bonheur dedans ? » Peut-être, peut-être pas. J'ai surtout l'impression que sa recherche est spécifique, et j'ai peur de ne pas pouvoir l'aider...



the brightness

you deserve every star in the galaxy laid out at your feet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Ruccian
Messages : 4643
Capsules : 5216
Date d'inscription : 14/07/2017
Age : 19
Crédits : KwonRu ♥ / signa : crackle bones
Multicomptes : Takahashi Naoki
Appartenance : Abri - Explorateur
Affectation : Leurre
Arme : Pistolet Improvisé + Pistolet de l'Abri
Carnet de bord :
☼ Prez' ╰☆╮ Liens ☽
Suivi ϟ Acti

Force (1) ~ Perception (4) ~ Endurance (4) ~ Charisme (5)
Intelligence (7) ~ Agilité (8) ~ Chance (2)

"Je continuais à te sourire. Malgré une douleur au fond de mon coeur, ce fragment de soleil sur mon visage s’avérait sincère. Et si tu entrevoyais au coin de mes yeux, la pluie perler, rappelle-toi que c’est ainsi que naissent les arc-en-ciel." #YeonKi


Ra On
Rayon de Soleil filtrant à travers les nuages, de la chaleur de son sourire elle resplendit. Impétueuse et victorieuse, elle respire la vie à plein poumons. Enfermée, sa gorge s'assèche d'un désir de liberté. Princesse intrépide, elle défie fièrement le danger. Jolie effrontée qui sous son nom de naissance a hérité de la grâce de la Joie.


Yeonwoo
Clarté lunaire, caresse apaisante, du bout de ses doigts elle confère la douceur. Aimante, elle défend et protège ceux qui lui sont chers. Son esprit se déchire à la vue des conflits entre tous ceux auxquels elle tient. Insaisissable orpheline, elle est l'enfant de tous et de personne. File au gré du vent en quête d'un amour éperdu. Clair de lune dessiné par les nuages sous la bénédiction d'une pluie scintillante.




Elle est le soleil qui réchauffe,
l’orage qui gronde, l’étoile qui scintille,
la lune qui éclaire dans l’obscurité.





ϟ HUN ✭



I’ve never forgotten about you even for a single day
In this life, next life
Even if I can meet you I tear up because of you
Even if the sad fate’s shadow covers me
I can’t get rid of myself who loved you ♫




I miss you, I miss you so much, I can’t ever forget you
My tears, my heart is calling you
I love you, I love you so much, I can’t ever let you go
I’m lost behind you
So I’m only crying My Love ♫




My One and Only You
If only you can see
my frozen heart someday
Like a miracle, like a dream
I hope you will be there,
when I dreamed of you
Eventually, in the end,
I hope we will become each other's desperate wish




I Believe ღ



Explorateur Unité C • leurre
MessageSujet: Re: Hidden Story ft. Im Jae Na Sam 11 Nov - 12:02

Hidden Story

The road that told me the stories of starlight
The time has come that it will spread like a dream
Ô combien mon coeur pouvait être écraser par le poids du désespoir qui s’obstinait dans sa campagne de conquête pour l’emporter sur les vastes plaines de mon âme. Souffle empoisonné qui tentait d’étouffer tout bourgeon venant à renaître depuis que j’étais parvenue à m’extraire des ténèbres de notre misérable condition d’esclaves. Malgré tout, une petite voix persistait. Qu’elle se fasse doux murmure ou ordre cinglant, je ne pouvais la faire taire. Je ne le voulais. Tout au contraire, j’entendais la suivre encore un temps pour seule guide. Quand bien même, elle serait l’unique à m’indiquer une direction que quiconque me conseillerait d’oublier. S’il me fallait un objectif, alors plus je choisirais celui de le retrouver. Ce papillon et par extension, l’homme qu’il représentait.  Je revins ainsi sur ma décision de partir. Je devais encore creuser, ne laissait passer aucune chance aussi soit-elle. Mes yeux rivés sur ta personne, tu tenais mon coeur en haleine tandis que tu t’en retournais vérifier. J’avais l’impression que tu détenais la clé de mes espérances qui se ravivèrent quand tu me présentas au creux de tes mains les petits trésors que vous gardiez encore en réserve : « Merci ! Merci beaucoup ! » Une nouvelle lumière, de mon visage, émanait mais bien vite, l’ombre se répandit derechef. J’eus beau passer en revue du bout de mon index les différents bijoux que tu me présentais, mon bonheur n’y apparaissait. Je murmurais dans un souffle en proie en dépit : « Non… Merci quand même ! » redressant la tête, j’agrémentais ma phrase d’une note plus joyeuse forçant sur un sourire pour te rendre les remerciements qui t’étais dus. Alors, cette fois, je devrais définitivement y aller ? M’en retourner là d’où je venais ? Repartir bredouille… Pourtant, mon indomptable spontanéité refusa de capituler. À ma langue, elle dicta de persévérer : « Mais, peut-être ! » Je m’exclamais dans un élan un peu trop vif et soudain, avant de me tempérer. Que trop consciente qu’à la finalité, je serais la seule blessée.  « Auriez-vous récemment échangé, vu porté, aperçu tout court un petit ornement pendentif en forme de papillon ? » J’étais prête à exploiter la moindre piste, quitte à peu à peu m’exposer. Je devinais ta perplexité. Sans trop en dire, je concédais de me présenter, sous les traits qu’à présent on me connaissait : « Je suis exploratrice de l’Abri et j’ai perdu, il y a environ trois mois de cela, un bijou qui m’est précieux… » Bijou dont seul Myung Ki au sein de l’Abri connaissait l’importance et le secret. Trois mois, un indice qui, si tu étais personne à suivre les actualités des Terres Désolées, pourrait te mettre la puce à l’oreille quant aux origines de ma silhouette encore bien frêle et chétive, bien plus qu’auparavant. Je ne voulais pas de pitié, mais après tout, je devais aussi vivre en acceptant ce qui s’était passé. Sans être encore capable de véritablement en parler pour le moment, je n’avais pas à le cacher. Cela ferait à présent partie de mon identité. De ma mémoire. Le dissimuler risquait de m’amener à le nier, le nier à moi-même. Hors, j’avais déjà bien trop de secrets à renfermer pour que celui-ci trouve sa place sous scellé.



When I look at you, tears keep falling I don’t know why Did you go round and round to come to me ? I can’t avoid this love Did you recognize me right away ? I will find you Let’s never be apart now From my side Don’t leave me
   
I Miss You
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : tragie
Messages : 1814
Capsules : 960
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 27
Crédits : ava: amor fati ; signa: astra
Multicomptes : moon yorell
Appartenance : veilleurs
Affectation : artisane (quincaillerie, bijoux et breloques)
Arme : fusil de chasse
Localisation : au marché neutre
Les Veilleurs • artisane
MessageSujet: Re: Hidden Story ft. Im Jae Na Lun 20 Nov - 0:23

Hidden Story

The road that told me the stories of starlight
The time has come that it will spread like a dream
Lorsque je me suis retournée pour lui présenter le précieux baluchon, j'ai réellement cru pouvoir rallumer une flamme dans son regard pourtant éteint. Sa voix s'est faite plus claire, plus fluette. Elle semble soudainement prise d'un élan d'espoir qui la pousse à plonger franchement sa main à l'intérieur. Elle fouille, tâte avec vigueur, je peux même voir son visage se déformer sous l'effort. J'ai peut-être raison après tout: sa recherche doit être effectivement précise, d'où le fait qu'elle met un peu de temps à toucher à tout. J'ai réellement envie de l'aider, que sa recherche se fasse fructueuse à l'intérieur de ce sac et de ce fait, mon sourire s'élargit à mesure que ses doigts glissent le long des pierres et du métal travaillé. Mais hélas, tel le Prince cherchant sa Cendrillon avec sa pantoufle de vair, la jeune fille s'arrête et m'annonce que rien ne lui convient. Je suis tellement déçue, je pensais sincèrement pouvoir alléger son fardeau. Je arque mes sourcils en acquiesçant malgré tout, comprenant la détresse de ma cliente du jour. Je repose alors le baluchon à l'arrière. Ma mère, curieuse, s'en saisit discrètement après pour plonger son nez à l'intérieur, essayant de deviner pourquoi la brune n'a pas jeté son dévolu sur l'un des bijoux non-exposés sur la table.

Je crois deviner que quand même, la demoiselle est plus animée par quelque chose. La trouvant auparavant livide, déambulant sans but dans les allées du marché neutre, maintenant je suis surtout soulagée de la voir souriante, vivante. Même si elle n'a pas trouvé le bonheur à notre stand, elle a retrouvé des couleurs et se lance même dans une question qui m'aide à en savoir plus sur sa situation. Un pendentif en forme de papillon? Voilà pourquoi sa recherche est périlleuse ! Hélas, je n'ai rien de tel avec moi. J'aimerais tellement lui dire oui, lui donner toutes les informations dont elle a tant besoin. Mon visage se déforme d'une légère grimace. M'apprêtant à lui répondre, elle m'explique ensuite comment elle a perdu son bijou. Il y a trois mois, lorsque les premières disparitions ont été recensées... Dois-je comprendre qu'elle en faisait partie ? J'ai l'impression de marcher sur des oeufs. Je me dresse un peu, anxieuse, ramenant mes mains devant moi et jouant nerveusement avec mes doigts. « Je suis désolée mademoiselle, mais je n'ai rien vu de tel... » J'ai l'impression de tuer son espoir naissant. De massacrer son coeur fatigué à coups de couteau. Mais ça me brûle les lèvres, ça me tiraille l'esprit. Ai-je juste la concernant ? L'Abri avait des disparitions aussi, et en vue de sa condition physique, j'ai peu de chance d'avoir tort. « Es-tu l'une des rescapées ?... Je suis désolée, je ne veux pas raviver de mauvais souvenirs. » Je serre les dents. Je rétrécis l'écart entre nos deux silhouettes, me permettant de confier mes intentions à la jeune fille. « Si tu le désires, je pourrai partir à la recherche de ton bijou. Je sillonne souvent les terres désolées à la recherche de matières premières. Si tu me dis où tu l'as perdu, je m'y rendrai. » Et qui sait, la chance nous sourira à toutes les deux ?



the brightness

you deserve every star in the galaxy laid out at your feet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Ruccian
Messages : 4643
Capsules : 5216
Date d'inscription : 14/07/2017
Age : 19
Crédits : KwonRu ♥ / signa : crackle bones
Multicomptes : Takahashi Naoki
Appartenance : Abri - Explorateur
Affectation : Leurre
Arme : Pistolet Improvisé + Pistolet de l'Abri
Carnet de bord :
☼ Prez' ╰☆╮ Liens ☽
Suivi ϟ Acti

Force (1) ~ Perception (4) ~ Endurance (4) ~ Charisme (5)
Intelligence (7) ~ Agilité (8) ~ Chance (2)

"Je continuais à te sourire. Malgré une douleur au fond de mon coeur, ce fragment de soleil sur mon visage s’avérait sincère. Et si tu entrevoyais au coin de mes yeux, la pluie perler, rappelle-toi que c’est ainsi que naissent les arc-en-ciel." #YeonKi


Ra On
Rayon de Soleil filtrant à travers les nuages, de la chaleur de son sourire elle resplendit. Impétueuse et victorieuse, elle respire la vie à plein poumons. Enfermée, sa gorge s'assèche d'un désir de liberté. Princesse intrépide, elle défie fièrement le danger. Jolie effrontée qui sous son nom de naissance a hérité de la grâce de la Joie.


Yeonwoo
Clarté lunaire, caresse apaisante, du bout de ses doigts elle confère la douceur. Aimante, elle défend et protège ceux qui lui sont chers. Son esprit se déchire à la vue des conflits entre tous ceux auxquels elle tient. Insaisissable orpheline, elle est l'enfant de tous et de personne. File au gré du vent en quête d'un amour éperdu. Clair de lune dessiné par les nuages sous la bénédiction d'une pluie scintillante.




Elle est le soleil qui réchauffe,
l’orage qui gronde, l’étoile qui scintille,
la lune qui éclaire dans l’obscurité.





ϟ HUN ✭



I’ve never forgotten about you even for a single day
In this life, next life
Even if I can meet you I tear up because of you
Even if the sad fate’s shadow covers me
I can’t get rid of myself who loved you ♫




I miss you, I miss you so much, I can’t ever forget you
My tears, my heart is calling you
I love you, I love you so much, I can’t ever let you go
I’m lost behind you
So I’m only crying My Love ♫




My One and Only You
If only you can see
my frozen heart someday
Like a miracle, like a dream
I hope you will be there,
when I dreamed of you
Eventually, in the end,
I hope we will become each other's desperate wish




I Believe ღ



Explorateur Unité C • leurre
MessageSujet: Re: Hidden Story ft. Im Jae Na Lun 20 Nov - 15:37

Hidden Story

The road that told me the stories of starlight
The time has come that it will spread like a dream
Papillon de l’espoir je ne laisserais facilement s’envoler. Encore habitée de toute ma combativité, je ne renoncerais. Je n’abandonnerais. Temps qu’une preuve de sa mort ne me sera apporté, je continuerais à persister. À chercher un moyen de le retrouver, aussi infime et un improbable qu’il puisse être à l’instar d’un bijou en guise de promesse, doté d’un pouvoir mystique de nous ramener l’un à l’autre, quoi qu’il advienne. Présentement, mon espoir reposait sur tes épaules et je me rendis compte comme, et l’éclat de ma voix, et celui de mes yeux, pouvaient te peser. Je me serais volontiers excusés, si ta curiosité précautionneuse ne m’avait irrité. « Je n’ai pas besoin de pitié. » Ma voix échappée s’était instantanément faite plus froide et sèche. J’avais été suffisamment déshumanisé. Je ne voulais des regards étrangers qui ferait de ma personne une victime, une misérable… Ma fierté n’avait pas encore été tué ! Elle avait une revanche à revendiquer ! Néanmoins, face à ta trop grande bonté, j’en aurais presque culpabilisé si encore une fois, tes mots alors discrètement intimés ne m’avait alarmé. « Ne vous donnez pas cette peine ! » Réflexe presque affolé, je ne saurais accepter une telle proposition mais ce ne fut par vexation, plutôt déconcertée par une telle dévotion mais aussi ce qui m’apparut du fait de mon vécu comme une folle inconscience. Je me tempérais et m’adoucissais néanmoins : « C’est gentil de votre part mais… » Je forçais sur un timide sourire, consciente que présentement, mes dires ne trouveraient assurément pas leur appui dans ma piteuse condition physique. « Je suis probablement plus habilité à mener une exploration de recherches. » Je ne pouvais envoyer une personne étrangère en quête de cet objet alors que moi-même exploratrice, d’autant plus par les temps qui couraient. « Et vous devriez être prudente… » De ma voix douce, ma gorge se noua légèrement. De mes mains, je vins en chercher l’une des tiennes que je pris avec une infime délicatesse, la lovant dans une alcôve riche de la timide caresse de mes paumes. « Les dangers qui rôdent ne sont vraiment pas à prendre à la légère. » Plus que des rescapés, nous mériterions certainement le titre de miraculés. Plus que les épreuves que nous avons eu à surmonter : les conditions de notre détention, les souffrances et la torture, le péril de notre évasion, la chance de chacun – sauf un – à la roulette russe, la lutte contre la maladie… c’était la conscience du nombre qui n’avaient survécu qui teintait le plus ce tableau d’effroi. Bien au-delà des quelques veilleurs, explorateurs et le main rouge, combien d’individus ont déjà été décimé par ces monstres déments ? Si nous avions été fait captifs, le tour d’autres pourraient venir. Le tien ? Je ne saurais te le souhaiter. Nulle ne devrait plus subir de tels traitements. Alors, encore quelques instants, mes mains restaient fermées sur la tienne. Comme si je n’osais la libérer. Comme si j’appréhendais que tu puisses disparaître toi que peut-être un jour j’eus connu. Un discret murmure dans ma mémoire te désignait ainsi bien que pour le moment, je ne parvenais à me rappeler distinctement de ce passé peut-être un peu trop éloigné…



When I look at you, tears keep falling I don’t know why Did you go round and round to come to me ? I can’t avoid this love Did you recognize me right away ? I will find you Let’s never be apart now From my side Don’t leave me
   
I Miss You
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : tragie
Messages : 1814
Capsules : 960
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 27
Crédits : ava: amor fati ; signa: astra
Multicomptes : moon yorell
Appartenance : veilleurs
Affectation : artisane (quincaillerie, bijoux et breloques)
Arme : fusil de chasse
Localisation : au marché neutre
Les Veilleurs • artisane
MessageSujet: Re: Hidden Story ft. Im Jae Na Jeu 7 Déc - 1:50

Hidden Story

The road that told me the stories of starlight
The time has come that it will spread like a dream
Surprise, consternation, il se trouve qu'en réalité, cette demoiselle affaiblie en a à revendre. Le ton de sa voix a soudainement changé, comme si mes mots qui se voulaient doux l'avaient piquée à vif. Je me retrouve fort embêtée par un tel revirement de situation. Moi qui ai les meilleures intentions, ne voulant que le bien autour de moi, ma proposition d'aide vient d'être tout bonnement rejetée par une jeune fille au tempérament de feu. Ce dernier trahit l'apparence chêtive qu'elle peut arborer. Même si j'ai compris qu'elle a été une victime des récents événements sur les terres désolées, je suis plutôt agréablement surprise de la découvrir d'une vitalité insoupçonnée. Ces gens ne l'ont pas brisée alors... Qu'en est-il des autres ? Oh, si seulement tout pouvait être plus facile pour tout le monde... Pourquoi le mal, pourquoi se battre, pourquoi se kidnapper pour se torturer et ensuite s'entretuer ? Je ne comprendrai jamais l'être humain sur ce point-là, mais ce n'est pas pour autant que je vais me miner le moral avec ça. Il y a tellement de belles choses à côté de ça, et plutôt que de mal prendre la hargne de la jeune fille, je préfère me rassurer et comprendre qu'en réalité, elle tient juste à prouver qu'elle est forte malgré l'adversité. Oui, ça c'est beaucoup plus facile à comprendre et accepter.

Mon regard se pose sur elle. Je n'arrive pas à comprendre ce qu'elle veut par la suite. Soudain elle est pleine d'énergie, fière et vexée à la fois, et puis elle devient douce, chaleureuse, cherchant à me protéger des dangers des terres désolées. Une louable intention de sa part, ses mains jointes aux miennes. C'est peut-être une exploratrice, mais moi j'ai vécu dehors toute ma vie. J'ai grandi avec l'apocalypse. Je ne sais pas pour le cas de cette fille, mais c'est mal me connaître de me dire de faire attention alors que j'arpente les sentiers de la région depuis des années. Et si j'ai proposé mes "services" - n'y voyez pas une quelconque compensation, j'ai proposé en mon âme et conscience -, je ne suis pas du genre téméraire. Je connais la zone et ses dangers. Alors me dire en pleine face qu'elle est plus apte à ce genre de chose... Ma fierté en prend un coup. Mais je prends sur moi, parce que je ne vois pas l'intérêt de me battre avec elle. Elle revient de loin, et si elle s'est égarée sur mon stand, c'est qu'elle cherche un collier. « Oh, ne t'en fais pas, je sais me défendre. » Je lui souris avec toute la sincérité du monde, me reculant de quelques pas et rompant tout contact avec elle en ôtant mes mains des siennes. Hélas, la situation reste inchangée: je n'ai pas le pendentif qu'elle recherche tant. Et si elle n'accepte pas ma proposition, alors je ne peux rien faire d'autre pour elle. Je reviens donc vers mon stand, vers ma mère, le ton franc et animé. « J'essaierai quand même de récupérer des informations concernant ton papillon. Reviens quand tu veux me voir, je suis souvent ici. » Et je lui souris, professionnelle.



the brightness

you deserve every star in the galaxy laid out at your feet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Ruccian
Messages : 4643
Capsules : 5216
Date d'inscription : 14/07/2017
Age : 19
Crédits : KwonRu ♥ / signa : crackle bones
Multicomptes : Takahashi Naoki
Appartenance : Abri - Explorateur
Affectation : Leurre
Arme : Pistolet Improvisé + Pistolet de l'Abri
Carnet de bord :
☼ Prez' ╰☆╮ Liens ☽
Suivi ϟ Acti

Force (1) ~ Perception (4) ~ Endurance (4) ~ Charisme (5)
Intelligence (7) ~ Agilité (8) ~ Chance (2)

"Je continuais à te sourire. Malgré une douleur au fond de mon coeur, ce fragment de soleil sur mon visage s’avérait sincère. Et si tu entrevoyais au coin de mes yeux, la pluie perler, rappelle-toi que c’est ainsi que naissent les arc-en-ciel." #YeonKi


Ra On
Rayon de Soleil filtrant à travers les nuages, de la chaleur de son sourire elle resplendit. Impétueuse et victorieuse, elle respire la vie à plein poumons. Enfermée, sa gorge s'assèche d'un désir de liberté. Princesse intrépide, elle défie fièrement le danger. Jolie effrontée qui sous son nom de naissance a hérité de la grâce de la Joie.


Yeonwoo
Clarté lunaire, caresse apaisante, du bout de ses doigts elle confère la douceur. Aimante, elle défend et protège ceux qui lui sont chers. Son esprit se déchire à la vue des conflits entre tous ceux auxquels elle tient. Insaisissable orpheline, elle est l'enfant de tous et de personne. File au gré du vent en quête d'un amour éperdu. Clair de lune dessiné par les nuages sous la bénédiction d'une pluie scintillante.




Elle est le soleil qui réchauffe,
l’orage qui gronde, l’étoile qui scintille,
la lune qui éclaire dans l’obscurité.





ϟ HUN ✭



I’ve never forgotten about you even for a single day
In this life, next life
Even if I can meet you I tear up because of you
Even if the sad fate’s shadow covers me
I can’t get rid of myself who loved you ♫




I miss you, I miss you so much, I can’t ever forget you
My tears, my heart is calling you
I love you, I love you so much, I can’t ever let you go
I’m lost behind you
So I’m only crying My Love ♫




My One and Only You
If only you can see
my frozen heart someday
Like a miracle, like a dream
I hope you will be there,
when I dreamed of you
Eventually, in the end,
I hope we will become each other's desperate wish




I Believe ღ



Explorateur Unité C • leurre
MessageSujet: Re: Hidden Story ft. Im Jae Na Ven 8 Déc - 17:02

Hidden Story

The road that told me the stories of starlight
The time has come that it will spread like a dream
Si je m’en faisais. Je ne comprenais la raison d’une telle préoccupation, mais s’attiser de plus bel à t’entendre m’assurer qu’il n’y avait à s’en faire pour ta personne. Que tu étais à même de te défendre. Je me reconnais là, un peu à travers, ta fierté, ton assurance et ta témérité bien qu’indéniablement plus mesurée que la mienne. Inévitablement mon propre tempérament aurait réfuté mes mots s’ils m’avaient été adressé. Pourtant, je parlais présentement en connaissance de causes. Des faits. Oui, j’ignorais qui tu étais. Je ne soupçonnais peut-être pas tes capacités dissimulés derrière une belle apparence de douceur. Cependant, tu le croirais ou non, je ne te jugeais sur le physique. Tu aurais été bien plus imposante. Tu aurais été un homme, que cela n’aurait rien changé. Je me serais inquiétée, peut-être pas autant mais l’origine de ma sincérité provenait uniquement du coeur. Lui qui possédait plus grande mémoire encore que l’esprit apparemment. Je doutais de plus en plus de te connaitre, de t’avoir connu, mais si la curiosité me tiraillait, ton nom, je ne te demanderais. Savoir à qui je suis en train de mentir pourrait ne mettre que d’autant plus pénible. Alors, tes mains, je laissais filer. Dans un voeu silencieux, je souhaitais qu’au moins tu te souviendrais de mes conseils. Que tu les prendrais comme des avertissements avisés la prochaine fois que tu t’aventurerais dans les terres désolées.

Ainsi, notre entrevue semblait s’achever. Si mon espoir n’avait su être exaucé, au moins, il ne s’avérait pas totalement enterré. Tu essaierais, toi aussi. Peut-être que le hasard sera de ton côté à défaut du mien. Peut-être que le destin ne faisait que tester ma foi et ma détermination autant à le suivre qu’à le braver quoi qu’il arrive. Si ma destinée était d’être la moitié de cet homme qu’un jour enfin, il me serait permis de retrouver, alors je la poursuivrais quoi qu’il advienne ! J’oeuvrais quelques soient les efforts pour l’accomplir. Si au contraire, elle tente de bifurquer pour éternellement nous séparer alors, je l’affronterais, sans faiblir.  « Ah ! Attendez ! » Juste avant de partir, je te retenais une dernière fois. De ma poche, je sortais un morceau de papier vierge froissé et un bout de crayon cassé. Néanmoins, cela me suffirait pour dessiner. « Peut-être que cela vous aidera si jamais vous l’apercevez. » Le plus fidèlement qu’il m’était possible de le réaliser, je te représentais les traits du bijou que je cherchais. Ce si précieux papillon que j’avais tant de fois observer, admirer sous tous les coutures. Modèle que d’aussi loin que remontait mon enfance, j’avais toujours privilégié pour mes dessins. À défaut du portrait de mon père, ce bijou était l’ultime souvenir que je conservais de ma famille. Un secret si peu connu qu’il m’était autorisé de représenter, sans trop de risque d’être démasqué. Bien que par prudence, chaque fois que je l’eus dessiné au sein de l’abri, je prenais ensuite soin de le brûler d’une petite flamme discrète qui le rongeait, comme s’il s’envolait. « Ne les affronter pas, » te dis-je d’un souffle sincère aussi inquiet que prévenant tandis que je te remettais le petit morceau de papier. « Soyez sur vos gardes, et fuyez. » Les insurgés, temps que nous n’en savions pas plus à leur sujet, et surtout seule face à plusieurs d’entre eux, il fallait mieux fuir que jouer les héros. À condition d’en avoir le temps bien évidemment…

Sur ces derniers mots, sur ce dernier fragment de ma mémoire d’antan que j’eus remis entre tes doigts, porteur d’une lueur d’espoir, le moment semblait venu pour moi de m’en retourner…


When I look at you, tears keep falling I don’t know why Did you go round and round to come to me ? I can’t avoid this love Did you recognize me right away ? I will find you Let’s never be apart now From my side Don’t leave me
   
I Miss You
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : tragie
Messages : 1814
Capsules : 960
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 27
Crédits : ava: amor fati ; signa: astra
Multicomptes : moon yorell
Appartenance : veilleurs
Affectation : artisane (quincaillerie, bijoux et breloques)
Arme : fusil de chasse
Localisation : au marché neutre
Les Veilleurs • artisane
MessageSujet: Re: Hidden Story ft. Im Jae Na Ven 5 Jan - 0:23

Hidden Story

The road that told me the stories of starlight
The time has come that it will spread like a dream
Ainsi, notre discussion semble toucher à sa fin. Je ne suis pas certaine de pouvoir rester complètement blanche dans cette histoire tant elle m'a touchée. Ce brin de femme qui semble à peine en vie, tiraillée par les effets de l'apocalypse. La maltraitance, l'horreur de la captivité. Frisson. Je n'aime pas y penser, malgré que ce soit inévitable quand je vois cette fille devant moi. Mais elle est forte, elle est déterminée, et jamais je n'ai rencontré quelqu'un d'aussi positif malgré la dure épreuve qu'elle a mené. Ainsi va la vie, toujours aussi semée d'embûches. Mais c'est agréable de croiser le chemin de personnes comme cette demoiselle. Un poil difficile à comprendre, mais transpirant d'assurance malgré son corps fébrile. Comme une fleur emportée par le vent, ses pétales restent intacts. Et ses couleurs demeurent vives et chaleureuses. J'aimerais être comme elle, que je me surprends à penser. Mais évidemment que je n'y arriverai jamais. Nous sommes tellement différentes, tellement uniques... Personne ne peut se ressembler, même si je semble me retrouver dans son regard pétillant. Elle a eu le mérite d'accaparer toute mon attention et je n'ose pas imaginer le temps que j'ai mis à discuter avec elle, laissant ma mère seule avec le stand. Car au final, elle n'aura rien pris chez nous, et je me suis volontairement donnée du travail. Si je regrette ? Pas le moins du monde. Aider mon prochain a toujours fait partie de mes principes. Et je n'en démordrai jamais.

Alors que je m'apprête à faire demi-tour pour rejoindre ma mère à l'ombre, la belle inconnue me retient encore une petite minute, juste le temps de dessiner quelque chose sur un bout de papier chiffonné. Je la regarde avec grand intérêt, bien curieuse de savoir ce qu'elle va donc me montrer. Mais évidemment, on en revient à ce papillon, ce joli bijou qu'elle a perdu. Je récupère sagement le dessin avec la forme de ce si beau papillon dessiné maladroitement, gardant les mains froides et minuscules de la plus jeune. Ca m'aidera, en effet. Et je me fais intimement la promesse d'essayer. Rien qu'essayer une seule fois, voire deux. Et comme je lui ai dit, elle pourra toujours venir me voir au marché neutre puisque j'y suis souvent. Oh, j'espère tellement pouvoir retrouver ce collier... Je garderai ce bout de papier précieusement avec moi, l'emporterai avec moi lors de mes expéditions. Je ferai tous les efforts possibles pour rendre à cette fille ce qui semble l'animer plus que tout. Et sur ses dernières paroles, je ne parviens pas à savoir de qui elle parle. Qui dois-je fuir ? Qui ne dois-je pas affronter ? Je vois de la nostalgie négative dans son regard. Je ne sais pas quoi en penser. Mais cet avertissement m'a l'air sérieux et je m'emploierai donc à la tâche. « C'est promis. Maintenant rentre chez toi, il te faut du repos. » Je lui souris tendrement, voire même de manière maternelle, rompant tout contact physique avec elle. Elle se retourne, s'éloigne de moi, avant de disparaître des étalages. Je resserre mon poing qui abrite le précieux bout de papier contre ma poitrine. Le coeur gonflé d'incompréhension. Le danger à nos portes. La menace qui échappe à notre contrôle. Le calme avant la tempête.



the brightness

you deserve every star in the galaxy laid out at your feet.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hidden Story ft. Im Jae Na

Revenir en haut Aller en bas
Hidden Story ft. Im Jae Na
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Maple story
» Love et Story
» Maple Story ^^
» Yuki de Anzu Story !
» Hidden Truth [ Partenariat ] Fermé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Badlands ::  :: RPs finis & abandonnés :: RPs finis-
Sauter vers: