La punition d'un héros du dimanche ft Kyung Hong
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Suwon :: Zone Sud :: Prison :: Cellules des prisonniers
avatar
Pseudo : Deubeulesse
Messages : 246
Points : 514
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 28
Crédits : Mork
Appartenance : Abri
Arme : Arbalète
Carnet de bord :
Explorateur Unité A • chasseur
MessageSujet: La punition d'un héros du dimanche ft Kyung Hong Mar 17 Oct - 22:42
Min Hun broyait du noir dans sa cellule. Affalé sur la piteuse paillasse qui lui faisait regretter les lits de camp de l’abri, il ruminait, déjà lassé de sa captivité. Il en avait marre. Il ne faisait aucun autre chemin que celui qui le reliait de sa cellule au champ de pommes de terres et subissait cette aller-retour répétitif sans aucune motivation. Les jours semblaient aussi lents que des mois et l’enfermement commençait à le rendre fou. Lui qui était habitué à passer régulièrement beaucoup de temps à l’extérieur de l’abri avec son unité ne supportait pas cette routine et cette sensation de solitude. L’ennui aussi était souvent présent, frustrant le jeune homme qui détestait le fait de ne rien pouvoir faire dans sa cage crasseuse et sombre.

C’était le cas cette nuit là. Sauf qu’en prime, en plus de se faire littéralement chier dans ce trou à rat, il redoutait la correction qu’il allait sûrement se prendre dans le courants des heures qui suivraient. Alors il attendait, morose et contrarié, que quelqu’un vienne pour s’occuper de son cas. Malgré ça il ne regrettait pas une seconde ce qui était à l’origine de sa prochaine punition. Il avait pu se défouler et même finir par s’amuser un peu et ça il en avait largement eu besoin. Il avait accumulé sa rancœur et sa frustration ces derniers temps. Il ne supportait pas la façon dont on le traitait et dont on traitait Min Jae, notamment au champ de patates. Car bien que les deux aient été forcé de rester éloigné un minimum pendant leur passionnant passe temps, Min Hun avait toujours le regard qui traînait en direction de son frère de cœur, veillant toujours exagérément sur lui. Et celui-ci semblait prendre un malin plaisir à l’inquiéter, traînant toujours assez pour attirer l’attention des membres de la Main Rouge sur lui et faire pousser les cheveux blancs sur la tête du chasseur.

Et peut-être que cette inquiétude permanente, ses dernières insomnies, la douleur physique dues à ces heures passées couché sur le sol ou a s’affairer la journée à cette tâche ingrate avaient causé le débordement de ses émotions. Ou simplement le soleil qui, à son paroxysme, avait trop tapé sur son crâne l’avait rendu fou. Mais dans tous les cas, quand il avait vu l’une de ces armoires à glace s’en prendre vigoureusement à Min Jae, il avait perdu le contrôle de son corps et avait prit la première chose qu’il avait eu sous la main comme projectile à balancer pile dans la tronche du mec. Une pauvre patate. Finalement un sourire mesquin avait prit place sur ses lèvres en voyant l’efficacité de la tubercule et le membre de l’abri prit à nouveau pour cible sa précédente victime, visant à la perfection les parties les plus sensibles à plusieurs reprises, vidant en un clin d’oeil le panier qu’il avait tant sué à remplir. Cependant, bien vite, un de ses ami entreprit de l’arrêter avec plus ou moins de mal, se prenant de nombreux coups au passage jusqu’à entièrement neutraliser le chasseur qui avait bien du se calmer quand des renforts s’étaient ramenés.

Voilà pourquoi le fils Seo ne fut pas étonné d’entendre des pas s’approcher de sa cellule alors que la nuit était déjà bien entamée. En revanche, il eu du mal à réprimer sa grimace quand il parvint à reconnaître les traits de son visiteur dans la faible lumière, se rappelant de son couteau de boucher, son air de psychopathe et les projets peu ragoutants qu’il avait eu pour Nana. Rien que d’y penser lui fichait les frissons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : truc.
Messages : 1799
Points : 1086
Date d'inscription : 20/05/2017
Crédits : ta mère toujours
Multicomptes : Pyo Sung Il
Appartenance : la main rouge
Affectation : mécano
Arme : pistolet alien
Carnet de bord : Ed Ruscha l'avait prédit;

ma personnalité, c'est le SPAM


Sponsorisé par;

Localisation : aux portes du pénitencier ♫
La Main Rouge • mécanicien
MessageSujet: Re: La punition d'un héros du dimanche ft Kyung Hong Sam 28 Oct - 23:08
La punition d'un héro du dimanche
ft.Seo Min Hun

Mes yeux froncés, rivés sur les câblages électrique m'avaient empêché de voir ce qu'il s'était passé au dehors. Il se trouvait qu'aujourd'hui, il y eut de l'animation au champs de pomme de terre. En effet, l'un des mien s'en était encore prit au fameux Min Jae... encore lui. A croire que ce gamin avait une chance similaire à la mienne. Je l'avais pourtant mit en garde. Le fait d'avoir tiré avec son jouet sur notre Boss bien-aimé avait fait de lui la tête de turc de tout le clan. Tout était bon pour s'en prendre à lui. Son regard défiant, son attitude arrogante, sa façon de se tenir, de parler... Tout, absolument tout était une incitation aux coups. La preuve, pour une raison obscure, quelqu'un s'en était encore prit à lui.
C'est en quittant mon poste que j'avais pu assister de loin à la scène. Je n'étais cependant pas intervenu, quelqu'un s'était occupé de focaliser l'attention du clan sur lui plutôt que sur Min Jae: l'autre gars de l'Abri. Il s'agissait du prisonnier de Dong Ho. Je me pinçais les lèvres, rapportant à mon Boss ce qu'il s'était passé. C'était l'occasion rêvé pour mettre notre menace à exécution: l'arène. Il m'avait d'ailleurs chargé d'amené l'homme de l'Abri à cette dernière. La nouvelle avait fait le tour de notre communauté.
Reclus dans une cellule à part, l'homme attendait son heure. Nous l'avions prévenu par le passé, ici, toute tentative de jouer les héros était vaine, surtout lorsque nous étions prisonnier.
La nuit était à présent tombée, une bonne partie du clan s'était déplacée dans l'arène pour assister au combat. Quant à moi? Je m'étais glissé dans l'infirmerie où se reposait l'homme de mon clan pour lui donner une leçon, abîmant mes phalanges à force de lui exploser la tête à l'aide de mes points, assez pour qu'il ne puisse plus afficher un sourire étincelant. Les mains tâchées de son sang, je me dirigeai enfin vers la cellule de l'homme de l'Abri. Sans prévenir, je rentrais dans cette dernière. Mon regard sombre se planta dans celui de l'homme qui avait frappé l'un des mien. Je m'approchais de lui l'air menaçant pour d'un main lui attraper le col de son haut. Avec toute ma force, je le bloquais violemment contre le mur pour venir le frapper au visage jusqu'à ce que mon regard soit attiré par quelque chose autour de son cou. Cela brillait. Ma main libre venait soulever la chaîne qui pendait autour de son cou pour regarder le bijou. Une bague. C'était Ma bague même. Je lui arrachais sa chaîne, l'air froid pour enfin lui donner un second coup. Je détestais ceux qui se donnaient le droit de piller mon ancienne demeure!


An army has fallen, blood soaking the earth where he took their lives one by one.

Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Deubeulesse
Messages : 246
Points : 514
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 28
Crédits : Mork
Appartenance : Abri
Arme : Arbalète
Carnet de bord :
Explorateur Unité A • chasseur
MessageSujet: Re: La punition d'un héros du dimanche ft Kyung Hong Ven 3 Nov - 16:02

De tous les psychopathes de la Main Rouge, celui qui vint à ce moment à sa rencontre était celui avec qui il avait le moins envie de passer du temps. Fallait dire qu’il lui avait fait très forte impression lui. Et même encore à ce moment là, il ne lui inspirait rien de bon. Rien que son regard parvenait à le déstabiliser. Il ne lui avait pourtant rien fait. Du moins pas encore. Mais il ne pouvait pas se le voir. Surtout depuis qu’il l’avait aperçu, au champ de pomme de terre, tournant dangereusement autour de SON Min Jae, lorgnant son protégé d’une manière qu’il n’aimait que très très peu. Oui, il était du genre surprotecteur et possessif avec le jeune éclaireur, mais il n’y pouvait rien, c’était comme ça.

Min Hun se redressa automatiquement quand il vit l’homme ouvrir sa cellule pour y entrer. Oh il allait prendre cher, il le savait. Et même s’il ne l’avait pas déjà deviné, pendant ses heures de solitudes dans sa jolie chambre d’appoint, c’était inscrit sur le visage de son futur tortionnaire. Mais bon sang il ne regrettait pas. Il était hors de question qu’il se la ferme alors que son meilleur ami était la cible préféré de leurs hôtes si attentionnés, quitte à finir dans un sale état. Il savait supporter la douleur physique et encaissait bien mieux que ce qu’il laissait penser.
Alors il ne chercha tout d’abord pas à résister, soutenant non sans peine le regard de l’homme alors qu’il se faisait surélever et écraser contre le mur sale et rocailleux. Il ne broncha pas plus alors que son poing s’abattit sur son visage, le forçant à tourner la tête et à briser le contact visuel. Il se contenta de rire étrangement, ses membres supérieurs et inférieurs toujours menottés pendant piètrement le long de son corps. Il avait l’impression de devenir aussi fou que ceux qui habitaient ces lieux et cette réflexion le fit pouffer un peu plus.

Il tourna à nouveau ses yeux emplis de haine vers le membre de la Main Rouge, juste à temps pour voir que les siens étaient pendus à son cou. Et quand il le sentit se saisir du seul bien matériel qu’il lui restait ici, il perdit immédiatement son sourire. « Non ! » avait-il juste eu le temps de crier avant de se prendre un nouveau coup et de sentir une fine pression sur sa nuque, lui faisant comprendre qu’il ne portait désormais plus le collier. Un flot d’émotions vint le submerger alors qu’il s’était de nouveau retrouvé avachi au sol. Il regardait désespérément la bague qui se trouvait à présent dans le creux de la main de ce type et n’attendit pas une seule seconde de plus avant de réagir. Les sourcils froncés et les traits tirés par la colère il se jeta littéralement sur lui pour le faire tomber, perdant lui aussi l’équilibre à cause des entraves à sa chevilles et tenta de récupérer ce qui lui appartenait, lâchant une longue litanie d’insultes à l’encontre de son voleur. « Rend moi ça putain d’bâtard ! » s’égosilla-t-il sans retenue, entre la crise de nerfs et les larmes. « A moi…C’est à moi ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : truc.
Messages : 1799
Points : 1086
Date d'inscription : 20/05/2017
Crédits : ta mère toujours
Multicomptes : Pyo Sung Il
Appartenance : la main rouge
Affectation : mécano
Arme : pistolet alien
Carnet de bord : Ed Ruscha l'avait prédit;

ma personnalité, c'est le SPAM


Sponsorisé par;

Localisation : aux portes du pénitencier ♫
La Main Rouge • mécanicien
MessageSujet: Re: La punition d'un héros du dimanche ft Kyung Hong Ven 3 Nov - 16:46
La punition d'un héro du dimanche
ft.Seo Min Hun

La réaction du prisonnier ne se fit pas attendre. Ce dernier se jeta littéralement sur moi, me faisant tomber. Par réflexe, j'avais fermé ma main pour emprisonner ma bague. Cela faisait si longtemps que je n'avais pas vu un objet du passé m'ayant appartenu et la rage m'envahissait à mesure des secondes alors que j'imaginais l'inconnu se faufiler dans ma maison pour y faire ses courses. Peut être avait-il vu mes parents... et mon frère...? Machinalement, je me mordais la lèvre inférieure. Je ne pouvais pas m'imaginer ma famille morte. Je préférais les savoir transformés en goule plutôt que de d'imaginer leur corps sans vie.
Le prisonnier à présent au dessus de moi tentait de m'arracher ce bien. Je me débattais, ignorant ses insultes pour enfin réussir à le frapper une nouvelle fois au visage. Mon genoux droit vint se glisser entre nos deux corps pour le pousser plus loin. Cet homme ressemblait à une furie! Ma bague lui plaisait temps que ça? Il semblait prêt à donner sa vie pour la reprendre mais moi, je ne lui céderai pas si facilement. Je profitais d'avoir éloigner cet vermine pour m'installer à califourchon au dessus de lui, frappant sans retenu de visage, salissant davantage mes mains déjà tâchés du sang de l'agresseur de Min Jae. Je saisissais ses chaines pour l'immobiliser, les levant au dessus de sa tête pour le définitivement le bloquer. Ainsi, il ne pourrait plus bouger et avant de lui soutirer les informations qui m'intéressaient temps. J'ouvris ma main pour lui montrer la bague, mon regard assassin planté dans le sien. "Ça, c'est à moi." Déclarais-je sèchement. "Avant même qu'elle arrive à ton cou. Si tu veux des bijoux, va piller d'autres maisons que la mienne." Je le lâchais pour me reculer, retirant la chaîne pour la jeter par terre alors que je passais sans difficulté l'objet à mon doigt. Même encore maintenant elle m'allait. Cependant, je n'eus pas le temps de l'admirer, frappant du pied le garçon. Je le regardais froidement de haut avant de lâcher: "Y avait-il des gens ou des goules dans cette maison?" Je sortais mon hachoir prêt à lui couper la tête s'il osait me dire qu'il leur avait fait du mal. Je lui attrapais une poigne de cheveux, pour relever la sienne,
installant Jacqueline juste en dessous de sa mâchoire.


An army has fallen, blood soaking the earth where he took their lives one by one.

Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Deubeulesse
Messages : 246
Points : 514
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 28
Crédits : Mork
Appartenance : Abri
Arme : Arbalète
Carnet de bord :
Explorateur Unité A • chasseur
MessageSujet: Re: La punition d'un héros du dimanche ft Kyung Hong Ven 3 Nov - 18:26
Lamentablement échoué au sol, avachi sur le corps gigotant de ce gars de la main rouge, il donnait toute son énergie pour garder le dessus et essayer de reprendre son bien. Le bien pour lequel il avait déjà risqué sa vie. La dernière chose qui le raccrochait à son frère qu’il avait fini par croire perdu. N’ayant plus jamais eu de signe de vie de sa part, il avait finalement conclu qu’il n’était plus de ce monde. Ca avait été difficile de faire son deuil en se disant que plus jamais il n’aurait de chance de le croiser et voilà que ce connard lui avait dérobé sans aucun égard la bague qui ne l’avait pas quitté depuis plus de quinze ans. Hors de question. Min Hun ne céderait pas. Il ne lâcha d’ailleurs pas sa prise une seconde, même alors que le poing de l’autre rencontra à nouveau son visage, le faisant grogner de douleur. Il tint bon, jusqu’à ce qu’il arrive à le repousser.

Il était parvenu à lui grimper dessus, à enchaîner les coups et à profiter du fait qu’il n’était pas totalement libre de ses mouvements pour le maîtriser.
A bout de souffle, Min Hun était à la merci de son bourreau. Il était aussi terriblement agacé et frustré. Aucun de ces gars ne se gênait pour profiter du fait qu’ils étaient attachés et donc moins aptes à se défendre. Le chasseur était certain qu’il aurait pu lui tenir tête bien plus que ça si seulement il n’avait pas eu ces putains de chaînes qui l’empêchaient d’être libre de tout mouvement.
Enfin le membre de la Main Rouge cessa de se défouler sur son visage désormais tuméfié et ensanglanté. Il redressa légèrement la tête, grimaçant alors qu’il avait l’impression d’être anesthésié grâce au ravalement de façade que le brun lui avait très généreusement offert. Il sentait le goût du fer, laissé par le sang qui coulait dans sa bouche et avec un soupire las, Min Hun se remit à fixer l’autre entre ses paupières à moitié closes sans un mot.

Il écouta ensuite vaguement les paroles acerbes du plus vieux et ne pu retenir un ricanement amer, le regardant enfiler l’anneau avec une boule au ventre. « Ah oui ? Bien sûr. » lâcha-t-il sans le prendre au sérieux, se crispant alors que son pied vint à la rencontre de son estomac, le faisant tousser piteusement. « Ta maison…tu m’en diras tant. » ajouta-t-il sans broncher alors que la lame froide de son assaillant se pressait contre sa gorge. Il le défia du regard avant de lui lancer un sourire narquois. Il avait bien entendu ce qu’il lui avait dit et il aurait vraiment eu envie d’y croire. Pourtant ce n’était pas le cas. C’était qu’un tas de conneries ce qu’il lui servait. Si ça avait été sa maison, il n’aurait pu être que son frère. Mais lui il était sur que c’était pas lui. Il n’aurait pas pu finir comme ça. Lui il se souvenait de Kyung Hong comme quelqu’un d’aimant et de foncièrement gentil, bien que dans son monde. Rien à voir avec ce qu’il avait devant les yeux. « Piller ? On ne pille pas sa propre maison. Et aux dernières nouvelles, cette maison appartenait à la famille Seo. Pas aux branleurs de la Main Rouge. » fini-t-il en lui crachant son sang au visage, geignant alors qu’il se faisant empoigner durement les cheveux. « Arghh non yavait personne putain ! ». Min Hun râla et recommença à se débattre, essayant de soulever ses hanches pour le pousser à dégager. Cette histoire commençait vraiment à les lui briser.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : truc.
Messages : 1799
Points : 1086
Date d'inscription : 20/05/2017
Crédits : ta mère toujours
Multicomptes : Pyo Sung Il
Appartenance : la main rouge
Affectation : mécano
Arme : pistolet alien
Carnet de bord : Ed Ruscha l'avait prédit;

ma personnalité, c'est le SPAM


Sponsorisé par;

Localisation : aux portes du pénitencier ♫
La Main Rouge • mécanicien
MessageSujet: Re: La punition d'un héros du dimanche ft Kyung Hong Ven 3 Nov - 21:02
La punition d'un héro du dimanche
ft.Seo Min Hun

Après mes mains, ce fut à mon visage de se faire souiller par le sang d'autrui. L'espace d'un instant, je fermais les yeux, grimaçant. Ma tête se tournais légèrement alors que le prisonnier pouvait clairement lire le dégoût sur mon visage. Je le lâchais, retirant Jacqueline de sous sa gorge pour le jeter au sol. Doucement, je venais m'essuyer le visage. Ses mots tournaient en boucle dans ma tête. Sur le coup, je n'avais pas eu l'air surprit, juste dégoûté par ce qu'il venait de faire. D'ailleurs, ma maladresse d’antan faisait surface puis qu'au lieu de m'essuyer correctement, j'avais étaler le sang du garçon qui prétendait être un Seo. Le visage à présent orangé par endroit, je lâchais un long soupire. Bien que précédemment j'avais commencé à m'énerver et m'acharner sur mon prisonnier, je me faisais violence pour rester calmer. Le garçon pouvait mentir sur son identité après tout! Ou plutôt... s'il était la personne que je pensais être cela signifiait que j'avais été abandonné? Je sentais mon coeur se serrer. Je ne savais pas comment réagir, complètement perdu. Bien qu'extérieurement je semblais calme et froid, intérieurement, je bouillonnais. C'était le bordel total! Je fixais le garçon, mon hachoir toujours en main. J'analysais son visage d'adulte la mâchoire serrée. Maintenant que j'y pensais, il avait effectivement le visage aussi fin que Min Hun, un visage androgyne débordant de douceur... si on mettait à l'écart les marques que je venais de laisser sur ce dernier. Je m'approchais de lui pour attraper son menton, le forçant à me regarder. Jacqueline posée à côté de nous, j'essayais de passer mes doigts sur ses blessures sans lui faire de mal alors que mes yeux ne le lâchaient plus. Mes sourcils froncées, j'essayais de déceler le moindre détail qui puisse me donner la confirmation qu'il s'agissait bien de lui jusqu'à ce que je me recule légèrement pour lui montrer la bague. "Si tu es Min Hun, prouve le moi. Dis moi pourquoi je ne l'avais pas au doigt lors des bombardements." J'avais du mal à croire que mon petit frère était encore en vie. J'avais du mal à penser que nos parents m'avaient laissé mais maintenant que l'impression de retrouver ma vraie famille m'envahissait, je sentais la tristesse, joie et la peur m'envahir.


An army has fallen, blood soaking the earth where he took their lives one by one.

Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Deubeulesse
Messages : 246
Points : 514
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 28
Crédits : Mork
Appartenance : Abri
Arme : Arbalète
Carnet de bord :
Explorateur Unité A • chasseur
MessageSujet: Re: La punition d'un héros du dimanche ft Kyung Hong Sam 4 Nov - 12:08
Lorsque finalement, son assaillant le laissa à nouveau choir sur le sol poussiéreux, le faisant le cogner de sa tête, Min Hun ne chercha pas à retenir la faible plainte qui lui échappa. Il ne masqua pas non plus le sourire presque victorieux qui avait prit forme sur ses lèvres abîmées. Il n’avait peut-être pas eu le dessus lors de leur précédente confrontation mais il avait tout de même réussi à ébranler un minimum son adversaire. Son soupire de soulagement en ne sentant plus la lame aussi près de sa peau, en revanche, il le ravala et continua de fixer l’homme face à lui, observant sa moue dégoûtée sans gêne. Il goûtait un peu l’humiliation que lui n’avait cessé de ressentir tout le long de sa captivité à la Main Rouge. Cependant, il fût surpris de ne pas le voir s’énerver sur le contre-coup et encore plus de la façon dont il avait échoué à essuyer son visage, déclenchant un drôle de sentiment en lui. Sentiment qu’il fit vite taire d’un froncement de sourcil. Cet homme n’était pas son frère, un point c’est tout.

Le chasseur chercha à reculer en le voyant s’approcher de nouveau. Son visage était déjà assez douloureux comme ça, il aurait du mal à encaisser d’autres coups sans tenter d’en éviter certains. Cependant il n’eu le temps de s’éloigner que de quelques centimètres avant que l’autre n’arrive à sa hauteur. Il ferma les yeux, se crispant en attendant son prochain traitement mais s’étonna de ne sentir que ses doigts sur son menton. Lentement, il souleva ses paupières pour retrouver le visage du plus grand dans son champ de vision et haussa les sourcils et le voyant le détailler. Qu’avait-il en tête cette fois ? Allait-il essayer une autre sorte de torture ? Méfiant, il ne bougea pas et le laissa faire, la curiosité s’éveillant en lui. Il le laissa toucher son visage non sans grimacer légèrement parfois malgré sa délicatesse étonnante. Une brute comme lui pouvait être délicate ? Enfin, le membre de la Main Rouge reprit la parole après un silence pesant pour Min Hun, amenant le précieux bijou sous ses yeux tandis que les mots prenaient sens à ses oreille. « Pardon ? » répondit-il d’abord incrédule, la situation lui échappant complètement. « T’es sérieux ? » poursuivit-il, agacé et lassé de cette conversation avant de tourner vivement la tête pour lui faire lâcher son visage. Il lui lança ensuite un regard noir et entreprit de se reculer un peu plus de lui. « Tu vas me faire croire que  toi, tu es mon frère ? » lâcha-t-il en riant nerveusement. Il pensait pouvoir lui retourner le cerveau avec cette question ? Certes il savait son nom, mais il n’était un secret pour personne. Cependant, lui rendrait-il son bien si il lui donnait la réponse qu’il semblait vouloir ? « ...Mon frère me la confiait quand il s’absentait de la maison. Il..ne voulait pas que quelqu’un puisse la voler. Satisfait ? » répondit Min Hun dans un soupire. En reparler était sensiblement difficile, d’autant plus que certains de ces souvenirs étaient plus que vagues. En revanche il s’était bien gardé de parler des visites de Kyung Hong dans ce...centre. Si il ne le savait pas, alors il pourrait définitivement faire une croix sur l’infime possibilité que ce gars puisse être son frère disparu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : truc.
Messages : 1799
Points : 1086
Date d'inscription : 20/05/2017
Crédits : ta mère toujours
Multicomptes : Pyo Sung Il
Appartenance : la main rouge
Affectation : mécano
Arme : pistolet alien
Carnet de bord : Ed Ruscha l'avait prédit;

ma personnalité, c'est le SPAM


Sponsorisé par;

Localisation : aux portes du pénitencier ♫
La Main Rouge • mécanicien
MessageSujet: Re: La punition d'un héros du dimanche ft Kyung Hong Sam 4 Nov - 16:46
La punition d'un héro du dimanche
ft.Seo Min Hun

Je restais bête face à Min Hun. Pas besoin d'avoir 140 de QI pour comprendre qu'il refusait de me croire. Je sentais ma poitrine se serrer alors que moi, j'avais envie de le croire. Il pouvait appartenir à n'importe quel clan, être même notre pire ennemi, temps qu'il était en vie et en bonne santé cela me suffisait. Alors que pour lui, le fait qu'il ne semble pas me porter dans son coeur alors que nous ne nous étions jamais vraiment parlé semblait lui suffit pour contester mon identité. Je regardais cet homme en face de moi, m'approchant à nouveau pour toucher son visage. J'étais incroyablement tactile avec lui. Tel un sujet d'étude, je l'observais, retraçant dans ma mémoire les faibles traits qui me restaient de mon frère. La dernière fois que je l'avais vu, il n'avait que onze ans et si on en croyait les calcules, il devait à présent en avoir vingt-huit. Dix-sept ans à croire mon frère mort, privé de le voir grandir et se métamorphoser en homme. Ma man droite venait caresser sa joue alors que mes doigts retraçaient la ligne de sa mâchoire. "C'est bien toi..." Marmonnais-je en laissant échapper quelques larmes. Je soupirais nerveusement en essuyant mes joues. "Si... c'est moi... c'est Kyung Hong..." Balbutiais-je alors que je m'étais mit à pleurer de joie. Intérieurement, je sentais des vagues de chaleurs remonter mon corps, s'échouant au niveau de ma poitrine. J'étais si heureux de le revoir! Tellement que je me permis un geste qui ne ressemblait pas à celui que j'avais été dans le passé. Je me jetais au cou de Min Hun pas pour l'étriper mais pour le serrer dans mes bras. Je le serrai si fort pour la première étreinte que je me permettais de lui offrir! Je ne voulais plus qu'il m'échappe! Plus jamais! J'allais blottir mon nez dans son cou, cachant mon visage en larme. Il m'avait fallu vingt-huit ans pour réussir à le toucher, pour l'enlacer comme tout frères l'aurait fait."Min Hun... tu m'as tellement manqué!" Marmonnais-je avant de poursuivre. "Père et Mère sont à l'Abri?" J'avais besoin de savoir. Notre mère avait été derrière moi jusqu'à ce qu'ils me fassent interner. Elle avait toujours veiller sur moi et nous avions développé une relation particulière elle et moi. Ce qui serait d'autant plus douloureux si je venais à apprendre qu'elle avait prit la décision de m'abandonner à cause de ma maladie.


An army has fallen, blood soaking the earth where he took their lives one by one.

Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La punition d'un héros du dimanche ft Kyung Hong
Revenir en haut Aller en bas
La punition d'un héros du dimanche ft Kyung Hong
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une salle de torture pour une punition parfait [PV Loris]
» Le péché porte sa punition. L'épreuve est dans la vertu [PV : Aiden Hawkings et Gabriel D'Angelo]
» De la punition des maires
» Le talent Punition de l'armure Damascus : grosse Daube ?
» Utilité de l'armure uragaan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Badlands :: Suwon :: Zone Sud :: Prison :: Cellules des prisonniers-
Sauter vers: