NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Suwon :: Zone Sud :: Prison
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Pseudo : Kastielle
Messages : 689
Points : 319
Date d'inscription : 23/05/2017
Age : 16
Crédits : skate vibe
Appartenance : Abri
Affectation : Eclaireur
Arme : Fusil de chasse
Carnet de bord : RPLiensPrez

■  ■  ■  ■  ■  ■ ■  ■


I shot for the sky
I'm stuck on the ground
So why do I try?
I know I'm gonna fall down.
I thought I could fly
So why did I drown?
You never know why
It's coming down,

■  ■  ■ Kyung Hong ■  ■  ■


You're my obsession
My fetish, my religion
My confusion, my confession
The one I want tonight
You're my obsession
The question and conclusion
You are, you are, you are
My fetish you are
You can kiss me with your torture
Tie me up to golden chains
Leave me beggin undercover
Wrong or right
It's all role play

■  ■  ■ Myung Ki ■  ■  ■


Your hazel green tint eyes watching
Every move I make
And that feeling of doubt
It's erased
I'll never feel alone again with you by my side
You're the one
And in you I confide, Oh
And we have gone through good and bad
Times

■  ■  ■ Min Hun ■  ■  ■


Bromance
If I loved you more I might be gay
And when I'm feeling down
You know just what to say
You're my homie
Yeah ya know me
And if you ever need a wingman
I'd let any girl blow me off
Cause you're more important than the rest
I confess I'm a mess
If I'm not hangin' with my BFF
You know it's true
You my male boo
Now sing the chorus with me
If you're feeling the same way too


Explorateur Unité A • éclaireur
MessageSujet: NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong Mer 6 Sep - 23:27
You make me wanna die
Feat Kyung Hong

Les mains dans la terre , le corps affaibli , les visage sale et endurcis. Depuis combien de temps t'es ici ? Des heures ? Des jours ? Des semaines ? Des mois ? T'en sais rien. C'est dure, t'as faim, t'as chaud, t'as sommeilles, t'as peur et tu es en colère. Ils t'ont frappé, t'ont humilié et t’as finis par totalement plier, te soumettre dans la crainte qu'il ne s'en prenne a toi, ou pire, qu'ils ne s'en prennent à Min Hun.
T'as l'impression d’être enfermé dans un autre monde, un monde de violence et d'intimidation. T'as toujours un peu de mal a baisser les yeux, mais tu fais ce que l'on te dit, et c'est pour cette raison que tu es la, dans ce champ sous un soleil de septembre et planter des pommes de terre ... C'est presque ici que tu as le plus de répits. En dehors de cette étendue de terre et d'insecte, c'est une autre histoire. Tu sembles avoirs été pris pour cible. Au même titre que les autres ? Ou en pire ? Tu ne savais pas trop. Chaque jour était un combat perpétuel entre cette soudaine envie de laisser tombé, de finalement te laisser aller à la faiblesse, les laisser te frapper jusqu’à ce que mort s'en suive et cet espoir incurable de revoir ceux qui tu aimes, de retourner chez toi avec Min Hun et de retrouver ton confort.
Ta tête tourne, ton corps est faible, et tu l'entends l'autre type de loin qui vous crie dessus pour que vous accélériez le mouvement, tu t’exécutes, a croupie sur le sol, le corps endoloris par les violences et cette position presque quotidiennes. T'es tellement blasé par la situation a force.


I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : truc.
Messages : 1799
Points : 1086
Date d'inscription : 20/05/2017
Crédits : ta mère toujours
Multicomptes : Pyo Sung Il
Appartenance : la main rouge
Affectation : mécano
Arme : pistolet alien
Carnet de bord : Ed Ruscha l'avait prédit;

ma personnalité, c'est le SPAM


Sponsorisé par;

Localisation : aux portes du pénitencier ♫
La Main Rouge • mécanicien
MessageSujet: Re: NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong Ven 8 Sep - 19:20
You make me wanna die
Feat Min Jae

à retaper #vdm


An army has fallen, blood soaking the earth where he took their lives one by one.

Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Kastielle
Messages : 689
Points : 319
Date d'inscription : 23/05/2017
Age : 16
Crédits : skate vibe
Appartenance : Abri
Affectation : Eclaireur
Arme : Fusil de chasse
Carnet de bord : RPLiensPrez

■  ■  ■  ■  ■  ■ ■  ■


I shot for the sky
I'm stuck on the ground
So why do I try?
I know I'm gonna fall down.
I thought I could fly
So why did I drown?
You never know why
It's coming down,

■  ■  ■ Kyung Hong ■  ■  ■


You're my obsession
My fetish, my religion
My confusion, my confession
The one I want tonight
You're my obsession
The question and conclusion
You are, you are, you are
My fetish you are
You can kiss me with your torture
Tie me up to golden chains
Leave me beggin undercover
Wrong or right
It's all role play

■  ■  ■ Myung Ki ■  ■  ■


Your hazel green tint eyes watching
Every move I make
And that feeling of doubt
It's erased
I'll never feel alone again with you by my side
You're the one
And in you I confide, Oh
And we have gone through good and bad
Times

■  ■  ■ Min Hun ■  ■  ■


Bromance
If I loved you more I might be gay
And when I'm feeling down
You know just what to say
You're my homie
Yeah ya know me
And if you ever need a wingman
I'd let any girl blow me off
Cause you're more important than the rest
I confess I'm a mess
If I'm not hangin' with my BFF
You know it's true
You my male boo
Now sing the chorus with me
If you're feeling the same way too


Explorateur Unité A • éclaireur
MessageSujet: Re: NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong Lun 11 Sep - 22:44
You make me wanna die
Feat Kyung Hong

Tu ne faisais clairement attention à rien, tu étais plongé dans une intense réflexion, des pensées triste, noire, tu ne t’enfonçais pas vraiment dans ta misère , tu ne faisais qu'analyser les choses , te demandant si ce jour serait le dernier ? Ou si ce serait demain ? Et alors, tu te posais un tas de questions, où était passé l’unité d'exploration E ? De toute évidence, elle n’était pas ici ... Ou alors étaient-ils déjà tous mort ? Mais alors pourquoi vous garder vous en vie ? Eux aussi auraient pu leur être utile. Et alors tu penses aussi à ton père ... Ton vrai père, celui qui avait souillé ta mère. Tu te demandes encore pourquoi ta mère t'avais raconté ça... Peut-être parce que tu avais insisté , cette envie , que tu regrettes désormais, de savoir qui il était. Tu ne sais toujours pas vraiment d'ailleur... Tu sais ce qu'il a fait, mais pas qui il est. Peut-être d’ailleurs que tu l'as déjà croisé ? Tu n'oses même pas demander, t’ose demander à personne ... Parce que ça te fais peur autant que ça te rend haineux. Semblant de lucidité venant de toi, tu sais que de toute façon le savoir ne t’apportera rien, tu n'as même peut n'être pas envie de savoir ... Pas tout de suite, tu ne pourrais de toute façon rien faire. Et puis quand bien même tu demandais, pas sûr que l'on veuille te répondre ... Personne n'est ton allié ici !
Et tu ralentis encore, parce que t'es trop absorbé par ce qu'il se passe dans ta tête que pour te rendre compte que tu es lent.
T'es pas concentré sur ce que tu fais. Ton regard se lève vers votre « gardien » qui avait fini de vous hurler dessus, tes yeux s'ouvrent grand, rond. Ton cœur commence déjà à battre bizarrement alors que tu vois Kyung Hong , maintenant, tu connaissais son nom, en train de retirer son t-shirt dans un mouvement brusque ... Lui aussi, il veut planter des patates ? Tu le regardais un peu trop fixement, tes yeux ne pouvaient se détacher de son corps et tu te rappelais de cette fois, ou il te tenait contre lui pour passer devant l'abri, tu rougissais légèrement, mais tu avais déjà chaud alors personne ne le verrais. Ensuite tu repensais à tous les coups qu'il t'avait mis dans la tronche, a la douleur qu'il avait pu provoquer chez toi. Et tes sourcils se froncent en le voyant se diriger vers toi, d'un pas décidé , tu regardes autours de toi , comme pour vérifier que c'est bien vers toi qu'il avance ... Il n'y avait personne d'autre que toi dans cette direction. Tu te mords la lèvre, reposant ton regard sur les patates.
Il se met à ta hauteur, tu sers des doigts autour du germe de patate que tu tenais, continuant à creuser afin de la mettre dans la terre.
Ses paroles, cette voix, ça t’énerve... Mais pourquoi te sens, tu satisfais de le voire là ?
Ton regard se plonge dans le siens, défiant, encore, toujours, c'est plus fort que toi, t'es comme ça.
« Je le fais comme on m'a montré ... »
Tes paroles semblent pourtant emprunte d'une telle soumission. Tu rebaissais de nouveau les yeux pour regarder ce que tu faisais, mes tons regard s’arrêta quelque longue seconde sur la musculature de son torse, tu soupires en continuant ta corvée.
« T'aimes planter des patates que t'es venu jusqu'ici ? »
légère pointe de sarcasme , mais ta question étaient sérieuses , tu voulais savoir ce qu'il foutait la , et pourquoi torse-poile ?
Il était désarmé. Tu te sentais donc en quelque sorte un peu rassuré.
« Au fait .... »
Tu laisses un blanc, hésitant avant de replonger ton regard profondément dans le siens, les sourcils froncés.
« Tu m'en dois une .... »
L'insolence transpirait de chaque pores de ta peau. .


I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : truc.
Messages : 1799
Points : 1086
Date d'inscription : 20/05/2017
Crédits : ta mère toujours
Multicomptes : Pyo Sung Il
Appartenance : la main rouge
Affectation : mécano
Arme : pistolet alien
Carnet de bord : Ed Ruscha l'avait prédit;

ma personnalité, c'est le SPAM


Sponsorisé par;

Localisation : aux portes du pénitencier ♫
La Main Rouge • mécanicien
MessageSujet: Re: NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong Ven 15 Sep - 12:15
You make me wanna die
Feat Min Jae

Décidément, ce gosse n'en manquait pas une pour m'énerver. Son regard défiant, je ne le connaissais que trop bien. Les dents et les poings serrés, je me retenais de lui en coller une pour le redresser hélas, mon instit semblait plus fort que ma raison puisque mon poing vint cogner sa joue à ses mots. Je restais cependant silencieux, me contentant simplement de lui lancer un regard assassin. Je ne l'avais pas frappé uniquement pour son regard défiant qui m'irritait certes en tout point. Non, ce dernier aurait pu passer si seulement il avait essayé de me défier à nouveau. Ses mots, sa phrase ou même son comportement semblait actuellement faible et soumis. Tout ce qui m'insupportait. Ce gamin de l'Abri avait bien changé depuis le début de sa détention en ses murs. Les sourcils froncés plus qu'à leur habitude, je laissais échapper un grognement de frustration. Ce sale gosse, je le détestais encore plus maintenant lorsque je voyais ce qu'il était devenu, misérable. Même son sarcasme se faisait plus doux que lors de notre rencontre au nord de Suwon. Je soupirai, portant ma main droite jusqu'à l'arrête de mon nez pour la masser, un mal de tête s'étant déjà installé à force de l'écouter parler. "Ferme ta gueule, t'es encore en vie à ce que je sache." Répondais-je enfin en grimaçant. Au moins, son audace n'avait pas disparu. Je baissais ma main, ne pouvant rien faire de plus pour soulager la douleur qui s'était installé à la frontière de mes sourcils.
Je décidais enfin d'agir, bougeant derrière lui pour emboîter mon genoux à l'arrière du sien, les lui faisant plier. Ma main droite se posa sur son épaule pour profiter de se déséquilibre pour le faire se baisser de force. Je n'avais pas mesuré cette dernière, faisant de ce fait tomber le garçon à genoux dans la terre. Cette position était typique de celle des exécutions à bout portant hors, mes intentions était tout autre. Je me baissais en pliant les genoux à mon tour, passant mes bras devant lui pour attraper ses mains. "Déjà, plie les genoux, t'auras moins mal au dos." Je me collais au dos du garçon, n'étant plus réticent à ce contact que nous avions déjà partagé par le passé. "Dans cette position, tu peux faire cette rangée..." Je lui désignais la rangée qu'il avait commencé a planté pour enfin le tourner vers celle d'à côté. "...et celle-ci."


An army has fallen, blood soaking the earth where he took their lives one by one.

Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Kastielle
Messages : 689
Points : 319
Date d'inscription : 23/05/2017
Age : 16
Crédits : skate vibe
Appartenance : Abri
Affectation : Eclaireur
Arme : Fusil de chasse
Carnet de bord : RPLiensPrez

■  ■  ■  ■  ■  ■ ■  ■


I shot for the sky
I'm stuck on the ground
So why do I try?
I know I'm gonna fall down.
I thought I could fly
So why did I drown?
You never know why
It's coming down,

■  ■  ■ Kyung Hong ■  ■  ■


You're my obsession
My fetish, my religion
My confusion, my confession
The one I want tonight
You're my obsession
The question and conclusion
You are, you are, you are
My fetish you are
You can kiss me with your torture
Tie me up to golden chains
Leave me beggin undercover
Wrong or right
It's all role play

■  ■  ■ Myung Ki ■  ■  ■


Your hazel green tint eyes watching
Every move I make
And that feeling of doubt
It's erased
I'll never feel alone again with you by my side
You're the one
And in you I confide, Oh
And we have gone through good and bad
Times

■  ■  ■ Min Hun ■  ■  ■


Bromance
If I loved you more I might be gay
And when I'm feeling down
You know just what to say
You're my homie
Yeah ya know me
And if you ever need a wingman
I'd let any girl blow me off
Cause you're more important than the rest
I confess I'm a mess
If I'm not hangin' with my BFF
You know it's true
You my male boo
Now sing the chorus with me
If you're feeling the same way too


Explorateur Unité A • éclaireur
MessageSujet: Re: NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong Lun 18 Sep - 23:55
You make me wanna die
Feat Kyung Hong

Sans surprise, il te frappe, ton visage est donc projeter sur le côté, et presque lasse, tu soupires alors que cette douleur presque trop habituelle irradie sous ta peau.
Tu redresses vite ton regard vers lui pour le regarder méchamment. Peut-être qu'un jour toi aussi, tu devrais le frapper ? Mais tu te sens trop intimidé que pour faire quoi que ce soit, et ça t’énerves.Cela dit , son regard ne te fait même plus peur ... Ici t'en a vu des « méchant » t'es presque habitué. Mais sa présence reste oppressante
« T'as vraiment un gros problème de gestion de toi-même ... »
Tu te disais que c’était important de le lui signaler, parce que concrètement, le gars, il frappe pour un oui, pour un non... Il veut quoi ? Se donner un genre ? Te montrer que c'est lui le plus fort ? Ou peut être que c'est par envie ?
Un sourire faible et ironique étend tes lèvres à l'entente de sa réponse ... Tu devrais le remercier d’être en vie peut-être ? Car concrètement, plus les jours passe et plus tu penses que tu préférerais être mort que de vivre ici pour toujours. Tu tiens trop a la vie cela dit, donc tu ne fais quand même pas trop le malin, mais tu ne vas pas te mettre à les remercier non plus de ce que tu vis ici... Même si tu devrais t'estimer heureux d’être en vie.
Il vient se mettre derrière toi , te mentant à genoux sans trop de difficulté, sa main serrant ton épaule , tu tombes sur les rotules et avant que tu ne puisses vraiment contester , tu le sentais se mettre à genoux derrière toi , son torse se collant contre ton dos , et au plus profond de toi , tu avais l'impression d'attendre ce contacte depuis toujours, depuis la dernière fois, tu y avais beaucoup trop pensé. La chaleur de son corps qui se mélange avec la chaleur du tien. Pourtant, tu trouvais ça aussi désagréable qu’agréable, car tu te sentais énervé aussi. Et ses bras qui passent de chaque côté de toi, tu te sentais presque prisonnier, plus que tu ne l’étais déjà, prisonnier de lui. Tu te tendais un peu lorsque ses mains se posent sur les tiennes.
Et tu entendais sa voix, il te donnait des conseils, la surprise te rendais un peu con. Et a la place d’éviter le contact, c'est comme si inconsciemment, tu en profitais un peu. Tu hochais la tête. T'aurais dû y penser avant... Cette position est plus confortable.
Il allait t'apprendre à planter des patates ... Mais tu ne pouvais pas penser a autre chose qu'au contact. Et tu te rends compte que tu as vraiment un problème, mais tu y avais tellement pensé après votre escapade devant l'abri.
Tu fronces les sourcils.
« Donc ... tu m'apprends à tirer ... Puis tu veux m'apprendre à planter des patates ? »
Tu n'oublieras jamais ce bref cours, il ne t'avait pas enseigné grand chose si ce n'est arrivé a visé avec ton « jouet » mais cela t'avais marqué, parce que pendant un instant, tu t’étais senti comme si quelqu'un ne te prenait pas pour un enfant. Et même si tu te sens bien con que ce soit arrivé alors que tu paniquais et que son arme étais juste déchargée, tu avais appris beaucoup.
Tu faisais comme il te disait, même si concrètement, planter des pommes de terre n’étais pas quelque chose qui te donnait fortement envie, tu aimes apprendre des choses... Quoi que là ... Même si tu aimes ça, ça te contraries. Tu t'en fous de l'art du plantage de patates. Pourtant, tu faisais tout comme il te disait, à genoux contre lui.  


I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : truc.
Messages : 1799
Points : 1086
Date d'inscription : 20/05/2017
Crédits : ta mère toujours
Multicomptes : Pyo Sung Il
Appartenance : la main rouge
Affectation : mécano
Arme : pistolet alien
Carnet de bord : Ed Ruscha l'avait prédit;

ma personnalité, c'est le SPAM


Sponsorisé par;

Localisation : aux portes du pénitencier ♫
La Main Rouge • mécanicien
MessageSujet: Re: NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong Mer 25 Oct - 0:52
You make me wanna die
Feat Min Jae

Un bref instant, je me décollais de la tête à claque pour prendre une patate dans le panier à côté de nous. Rapidement, je revenais derrière lui, me collant au garçon sous les yeux ahuris des témoins de la scène. C'était pas tous les jours qu'ils pouvaient me voir avoir en contact physique avec quelqu'un d'autre que Ren sans le frapper. Mais ce n'était pas ma faute si je n'aimais pas ça! Bizarrement avec le gamin, cela ne me dérangeait pas non plus, je pensais que c'était parce que je m'étais habitué à lui la dernière fois, me forçant à avoir ce type de contact que je rejetais tant habituellement. Je lui donnais la pomme de terre, profitant alors d'avoir libérer ma main pour passer mes doigts entre les siens, l'objectif étant de le guider. Je me penchais, mon corps pliant le sien. "A croire que j'suis un bon prof vu c'que t'as fait à mon Boss." Répondais-je de ma voix caverneuse. Mon ton était sec, rien qu'avec ce dernier, il pouvait comprendre que nous ne risquions pas de lui pardonner cet affront. Avoir l'audace de viser la tête de notre leader c'était la garantit de se mettre tout le clan à dos. C'était peut être pour cette raison qu'il était devenu la tête de turc du clan. Peut être aussi pour cette raison qu'on ne lui avait pas montrer correctement les choses à faire pour volontairement venir l'engueuler ensuite. Ren était parti bien trop tôt pour enquêter sur ces disparition pour vraiment s'occuper de son prisonnier. S'il avait pu tenir son rôle jusqu'au bout, le gamin aurait pu être plus efficace... ou déjà mort... mais en soit, cela m'aurait évité de lui donner ce cours alors que ma prisonnière devait être encore fourré dans les câblages à m'attendre pour savoir ce que j'avais bidouillé. A moins qu'elle avait déjà trouvé, douée comme elle était.
Les genoux à présent dans la terre, les mains tenant celle du jeune garçon, je lui faisais creuser un trou assez profond pour planter le tubercule. En soit, c'était assez enfantin et rapide. Une patate, puis deux, puis trois, il avait probablement déjà intégrer les gestes et pourtant, je ne le lâchais toujours pas. Comme s'il était sur un vélo et que progressivement, je l'aidais à enlever ses petites roulettes. A la cinquième pomme de terre, je lâchais ses mains pour enfin me reculer. Je décidais de le regarder faire, jugeant que la récréation avait assez duré pour moi -et surtout parce que je venais de me rendre compte de la bosse qui était né entre mes jambes-. A présent debout, je croisais les bras l'air de rien pour le regarder travailler de haut. "Au fait, c'quoi ton nom déjà?" Lui demandais-je car je me voyais mal l'appeler "gamin" ou par les noms d'oiseaux que nous avions l'habitude de lui donne lorsque nous étions entre main rouge.


An army has fallen, blood soaking the earth where he took their lives one by one.

Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Kastielle
Messages : 689
Points : 319
Date d'inscription : 23/05/2017
Age : 16
Crédits : skate vibe
Appartenance : Abri
Affectation : Eclaireur
Arme : Fusil de chasse
Carnet de bord : RPLiensPrez

■  ■  ■  ■  ■  ■ ■  ■


I shot for the sky
I'm stuck on the ground
So why do I try?
I know I'm gonna fall down.
I thought I could fly
So why did I drown?
You never know why
It's coming down,

■  ■  ■ Kyung Hong ■  ■  ■


You're my obsession
My fetish, my religion
My confusion, my confession
The one I want tonight
You're my obsession
The question and conclusion
You are, you are, you are
My fetish you are
You can kiss me with your torture
Tie me up to golden chains
Leave me beggin undercover
Wrong or right
It's all role play

■  ■  ■ Myung Ki ■  ■  ■


Your hazel green tint eyes watching
Every move I make
And that feeling of doubt
It's erased
I'll never feel alone again with you by my side
You're the one
And in you I confide, Oh
And we have gone through good and bad
Times

■  ■  ■ Min Hun ■  ■  ■


Bromance
If I loved you more I might be gay
And when I'm feeling down
You know just what to say
You're my homie
Yeah ya know me
And if you ever need a wingman
I'd let any girl blow me off
Cause you're more important than the rest
I confess I'm a mess
If I'm not hangin' with my BFF
You know it's true
You my male boo
Now sing the chorus with me
If you're feeling the same way too


Explorateur Unité A • éclaireur
MessageSujet: Re: NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong Sam 28 Oct - 2:29
You make me wanna die
Feat Kyung Hong

Tu te sentais bizarre, tu te sentais engourdis, tout ton corps semblais vouloir s'incruster contre le siens alors que dans ta tête, c’était tout autre chose. La dernière fois que tu t'es retrouvé dans cette position, tu t'es senti étrange aussi, mais beaucoup moins que maintenant. Parce que la différence entre cette fois-là et cette fois-ci ... C'est qu'à l'heure qu'il est t'as eu le temps de remuer encore et encore votre dernière entrevue. Inconsciemment, ça avait viré à l'obsession. Pourtant, tu ne l’apprécies pas beaucoup ... Pas du tout même ... Alors pourquoi lorsqu'il s’éloigne durant les quelques secondes qu'il faut pour prendre la patate, tu te sens contrarié ? Pourquoi lorsque ses doigts se mêlent ensuite soudainement aux tiens ton corps se tend légèrement contre le siens , pourquoi tout d'un coup, tu as l'impression que t'aimes ça planter des patates ... Non, tu ne dois pas ! Oublie pas ! Tu veux partir d'ici et ce n'est pas lui qui va t'aider... Et pourtant.
Tu dois assumer cette satisfaction malsaine que tu ne comprends même pas vraiment et pourtant, tu essaies de la combattre.
Tu le sens se pencher un peu plus , t'arrives pas à te concentrer , tu sens encore ta chaleur corporelle monter d'un cran. Et tu suis les gestes qu'il te montre de façon très automatique.
Et tu entends sa voix derrière toi. Même si maintenant, tu as clairement peur des représailles, t'es fier de ce que t'as fait , t'es fier d'avoir tiré comme ça sur leur chef et, même si celui-ci t'a bien frapper comme il fallait, tu le referais si c’était a refaire! Parce que tu n'es pas un « lâche de l'abri » contrairement à ce que tout les gens vivant ici pensent.
« Personne pensait que je savais jouer avec mon jouet ... Fallait que je prouve le contraire, je devrais te dire merci pour ça peut-être ? ... »
Le sarcasme dans ta voix était tellement arrogant. Tu ne lui dirais pas merci, tu tiens tout de même à ton ego, et vu le traitement qu'on te fait subir ici, ça t'arracherais littéralement la gueule de te montrer reconnaissant pour quoi que ce soit.

Le geste devenait répétitif, il te tenait toujours et tu ne voulais pas qu'il te lâche. Parce qu'au moins là, t’étais pas tout seul , t’étais pas la cible facile de celui qui devait vous surveiller , et surtout cela satisfaisait cette fameuse obsession malsaine. Tu ne pensais pas du tout à tes gestes, tu continuais de te focaliser mal grès toi sur son souffle, sa chaleur et ...
Ton visage devenait si rouge tout d'un coup, tu ouvrais la bouche , resserrant tes doigts autour des siens alors que soudainement, il se relevait. Tu n'es pas con, tu connais rien sur le sujet, mais t'es pas totalement ignorant, tu sais ce qu'il a entre les jambes ... Tu sais ce qu'il peut se passer a cet endroit, ce que tu ne comprenais pas, c'est pourquoi tu l'avais sentie aussi présente contre toi. Tu n'osais même pas relever les yeux, totalement perturbé. Tu sentais ton cœur, il tentait vainement de sortir de ta cage thoracique. Tambourinant de façon si inexpliquée, plus rien ne pouvais sembler rationnel ou logique
Tu passes le dos de ta main sur ton front, tu soupires un coup ... Tu es trop fatigué ça doit être ça. Tu relèves ensuite le visage vers lui.
« Min Jae ... »
Pas la peine de lui demander le siens ... Il ne t'a suffi de l'entendre qu'une seule fois pour que tu le retiennes.

Ton regard ... Tu ne le contrôles même pas, aucune gêne, tu regardes, encore. Son torse, légèrement luisant face au soleil, son visage dur, ses bras croisés dans une posture de jugement. Tu fronces les sourcilles, et ton regard se pose sans que tu ne puisses trop y résister sur son entrejambe ... Pourquoi ? Le rouge aux joues, tu finis par te relever toi aussi. Être à genoux comme ça devant lui, t'aimes pas vraiment. Tu t’essuies un peu les mains sur ce qu'il restait de tes vêtements
« Je ... J'ai presque fini, il ne m'en reste pas beaucoup »
Changé de sujet ... Quelle idée, t'es pas crédible. Tu te fous une claque mentale et passe ta main dans tes cheveux, la saleté est tellement incrusté sur chaque parcelle de ta peau que t'en est plus a ça près. Tu soupires un coup, tu souris ensuite pour toi-même. Tu te moques de toi ... Tout seul.
« Tu veux encore m'apprendre à planter le reste ? »
T'es arrogant, mais t'es pas sur de toi ... Ça se sens moins parce que t'essaies quand même de garder la confiance... Mais tout ce qui tourne dans ton esprit, c'est le fait d’être proche de lui, de le regarder, et ça te perturbe vraiment beaucoup. Tu ne veux pas le lui montrer, mais ... t'es beaucoup trop transparent. Sur le coup, t'as presque envie qu'il t'en foute une pour que tu reprennes tes esprits.  


I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : truc.
Messages : 1799
Points : 1086
Date d'inscription : 20/05/2017
Crédits : ta mère toujours
Multicomptes : Pyo Sung Il
Appartenance : la main rouge
Affectation : mécano
Arme : pistolet alien
Carnet de bord : Ed Ruscha l'avait prédit;

ma personnalité, c'est le SPAM


Sponsorisé par;

Localisation : aux portes du pénitencier ♫
La Main Rouge • mécanicien
MessageSujet: Re: NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong Sam 28 Oct - 18:35
You make me wanna die
Feat Min Jae

Ce nom avait probablement déjà passé la barrière de mes oreilles mais je ne m'en souvenais pas. C'est que je n'en avais pas grand chose à faire des habitants de l'Abri. Je m'amusais parfois à leur donner des noms d'oiseaux les caractérisant physiquement ou décrivant le type de relation que j'avais avec eux -lorsque relation il y avait-. Par exemple, ce garde qui me les brisait à chaque fois que je le croisais. La première fois que nous nous étions adressé la parole était il y a plus d'une dizaine d'année. Je me souviens encore... à l'époque, la position de l'Abri n'était pas encore connue de ceux qui avaient été oublié de l'ancien monde. Pour nous, l'immense porte était un monument dégagé par les bombardements, rien de plus. Pourtant, c'était vers cet endroit que les proies humaines se faisaient plus facile. Encore jeune, je ne m'en prenais pas à de gros gibier, privilégiant les femmes seules qui semblaient non armées. Je n'avais pas vu le garde non loin de moi qui dans un élan chevaleresque s'était empressé de sauver ma proie. Après un combat -qu'il gagna haut la main- je m'étais juré de haïr ce type qui se mêlait de ce qui ne le regardait pas et mieux encore, de le battre un jour à mort. J'exprimais pour cet homme une haine viscérale, ne pouvant m'empêcher de vouloir lui nuire de quelque manière que ce soit. Ô combien j'avais aimé l'informer de la présence de Min Jae dans notre enceinte! J'avais compris qu'ils partageaient un lien fort, il ne fallait pas être sourd pour avoir entendu le gamin l'appeler "Papa". Ce mec, était le père d'un gamin si arrogant! Contrairement à son père, il ne semblait pas chevaleresque mais plutôt lâche mais, comme son père il semblait cependant très têtu.
Les bras croisés, la tête baissée, je regardais le gamin à genoux face à moi. Ça serait mentir de nier le fait que certaines images me passaient en tête. Ô combien son père serait déçu d'apprendre ça! Imaginer la rage dans les yeux du garde me faisait jubiler ce qui accrut mes envies: passer les mains dans cheveux du gamin et lui faire goûter -de force- à la virilité d'un homme, un vrai. Je remarquais d'ailleurs ses yeux à ce niveau, ses joues rosées comme les héroïnes des shojo, un ancien style de manga japonais. C'était amusant de voir ce visage qui semblait... si pur. Mais l'était-il vraiment?
Je ne pus assouvir mon fantasme passager car bien vite, le gamin se levait. Mon regard dur suivait l’ascension de son visage. Il l'avait remarqué, ma bosse, il l'avait même probablement senti mais, à ma grande surprise, au lieu de fuir ou de se moquer, il m'invitait à... planter des pommes de terre? Continuer de lui apprendre? Était-ce une invitation? Ou était-il trop stupide pour avoir assimiler des mouvements qui étaient pourtant simple? D'abord étonné, mes paupières papillonnaient tandis que nerveusement, je reculais la tête sous la surprise de sa question. Bien rapidement, un sourire en coin naissait. Mon regard planté dans le sien, je m'approchais pour le tourner de force, dos à moi. Comme précédemment, je le forçais à se mettre à genoux dans la terre. Je me collais à lui, lui faisant bien sentir -au cas où il n'était pas encore au courant- ma bosse. Mes bras de chaque côté de son corps l'emprisonnaient alors que j'attrapais ses mains pour devenir le maître de ses mouvement. "Tu pourras te vanter à qui veut l'entendre que je t'ai bien apprit à planter des solanum tuberosum." Murmurais-je contre son oreille alors que j'enfonçais ses mains dans la terre pour y creuser à trou.


An army has fallen, blood soaking the earth where he took their lives one by one.

Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Kastielle
Messages : 689
Points : 319
Date d'inscription : 23/05/2017
Age : 16
Crédits : skate vibe
Appartenance : Abri
Affectation : Eclaireur
Arme : Fusil de chasse
Carnet de bord : RPLiensPrez

■  ■  ■  ■  ■  ■ ■  ■


I shot for the sky
I'm stuck on the ground
So why do I try?
I know I'm gonna fall down.
I thought I could fly
So why did I drown?
You never know why
It's coming down,

■  ■  ■ Kyung Hong ■  ■  ■


You're my obsession
My fetish, my religion
My confusion, my confession
The one I want tonight
You're my obsession
The question and conclusion
You are, you are, you are
My fetish you are
You can kiss me with your torture
Tie me up to golden chains
Leave me beggin undercover
Wrong or right
It's all role play

■  ■  ■ Myung Ki ■  ■  ■


Your hazel green tint eyes watching
Every move I make
And that feeling of doubt
It's erased
I'll never feel alone again with you by my side
You're the one
And in you I confide, Oh
And we have gone through good and bad
Times

■  ■  ■ Min Hun ■  ■  ■


Bromance
If I loved you more I might be gay
And when I'm feeling down
You know just what to say
You're my homie
Yeah ya know me
And if you ever need a wingman
I'd let any girl blow me off
Cause you're more important than the rest
I confess I'm a mess
If I'm not hangin' with my BFF
You know it's true
You my male boo
Now sing the chorus with me
If you're feeling the same way too


Explorateur Unité A • éclaireur
MessageSujet: Re: NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong Sam 28 Oct - 21:18
You make me wanna die
Feat Kyung Hong

Tu avais souvent l'air d'un con , toujours a poser des question, à dire des trucs de débile. Au fond, tu l’étais peut-être un peu, tu étais loin d'avoir le droit de te venter de tes connaissances, mais tu savais réfléchir. Ton intelligence n'est clairement pas un de tes atouts et tes choix ne sont pas toujours les plus réfléchis, mais il t'arrive de faire preuve d’ingéniosité dans certaines situations. Une chose est sûre ... C'est que a l'instant, tu te laissais passer pour une attardé profond juste parce que tes neurones semblaient s’être déconnectés.
Tu t'en rends bien vite compte face à sa mine surprise. Évidemment que tu avais appris le mouvement, évidemment que tu savais comment faire... Alors pourquoi tu lui avais dit ça ? Tu ne voulais juste pas qu'il parte. Parce que tu ne savais pas à quel moment, tu le reverrais, et surtout si tu le reverrais. Pourtant, tu ne veux pas le voir n'est ce pas ? Ce gars avait une drôle d'emprise sur toi.
D'un coup , sans que tu ne puisses vraiment contester , tu te retrouvais de nouveau dos à lui , à genoux par terre. Et tu ne pouvais plus penser à rien d'autre qu'à ça. Malgrès toi, tu laissas échapper une sorte couinement de contestation. Tu n'es pas un objet !
De nouveau contre lui, les mains dans la terre , ton cœur s'affolant un peu plus , ton corps se réchauffant encore. Tu sentais dans le bas de ton dos cette pression qu'il exerçait. Étais-ce volontaire ?
Tu te mordais soudainement la lèvre, en te rendant compte que ton corps ne restait clairement pas indifférent. Et tu ne pouvais pas le contrôler. Tu te sentais contrarié de te sentir ainsi. Tu soupires ... Il faut que tu te calmes. Mais comme tu ne comprends qu'à moitié ce qu'il t’arrive et que tu ne veux pas que ça t'arrives ... Tu te sens contrarié, mais en même temps tellement fasciné.
Sa voix qui se glisse dans un murmure au creux de ton oreille, tu fronces les sourcilles un peu plus.
« A mon avis ... personne veut l'entendre »
Des quoi ? .... Encore un truc que tu ne comprends même pas, mais tu ne t'y attardes pas, ton esprit toujours beaucoup trop tourné sur son corps, ses mains qui tiennent les tiennes, ses bras qui t’emprisonnes.
Et dans un élan soudain de spontanéité, tu luis dis sans même cacher un quelconque sous-entendu.
« Je crois que t'aimes vraiment beaucoup ça planter des patates »
Il sait que tu le sens .... C'est sûr ! Qui ne le sentirait pas ? Alors pourquoi nier ? Tu te sentais gêner, pas à cause de lui, mais à cause de toi, parce qu'alors que tu n'avais aucune idée de ce qu'il se passait dans sa tête, tu savais plus ou moins ce qu'il se passait dans la tienne ... Et tu refusais d’essayer de comprendre ce qu'il se passait dans ton pantalon.  


I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : truc.
Messages : 1799
Points : 1086
Date d'inscription : 20/05/2017
Crédits : ta mère toujours
Multicomptes : Pyo Sung Il
Appartenance : la main rouge
Affectation : mécano
Arme : pistolet alien
Carnet de bord : Ed Ruscha l'avait prédit;

ma personnalité, c'est le SPAM


Sponsorisé par;

Localisation : aux portes du pénitencier ♫
La Main Rouge • mécanicien
MessageSujet: Re: NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong Sam 28 Oct - 21:38
You make me wanna die
Feat Min Jae

Un sourire en coin naissait à mes lèvres. Le gamin m'amusait, j'avais l'impression qu'il jouait avec moi, qu'il me forçait à le traiter comme une femme et comme un idiot, je suivais ses désirs. Je lui faisais sentir grâce à mon emprise qui était le chef entre lui et moi. Non, il n'était pas idiot, j'en avais la certitude, sinon pourquoi autant jouer? J'étais persuadé qu'il savait à présent comment s'y prendre, comment être plus efficace et surtout comment moins se fatiguer. La preuve, je le faisais travailler sur deux rangées en même temps. J'aurais pu prendre mon temps, apprécier ce moment mais je savais qu'en temps qu'homme arriverait un moment où je ne pourrai plus contenir la tension qu'il s'était installé entre nous. J'aurais alors fini par le battre à mort ou dans le meilleur des cas, expérimenter ma première fois avec un homme.
A ses mots, je grognais, lui donnant un coup de bassin pour qu'il la sente à nouveau à travers nos vêtements, le faisant taire. Je continuais de l'aider à planter, restant silencieux alors que son surveillant ne comprenait vraiment pas la scène qui se déroulait sous ses yeux. "Tu vas devoir me remercier pour les heures supp' de la leçon." Soufflais-je à son oreille une fois que je m'étais décidé à parler à nouveau. Entre temps, nous avions bien avancé. Il ne restait plus beaucoup de tubercules à planter et une fois que nous aurions fini, je pourrai le libérer pour la journée... à moins de lui trouver une autre tâche à faire?


An army has fallen, blood soaking the earth where he took their lives one by one.

Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Kastielle
Messages : 689
Points : 319
Date d'inscription : 23/05/2017
Age : 16
Crédits : skate vibe
Appartenance : Abri
Affectation : Eclaireur
Arme : Fusil de chasse
Carnet de bord : RPLiensPrez

■  ■  ■  ■  ■  ■ ■  ■


I shot for the sky
I'm stuck on the ground
So why do I try?
I know I'm gonna fall down.
I thought I could fly
So why did I drown?
You never know why
It's coming down,

■  ■  ■ Kyung Hong ■  ■  ■


You're my obsession
My fetish, my religion
My confusion, my confession
The one I want tonight
You're my obsession
The question and conclusion
You are, you are, you are
My fetish you are
You can kiss me with your torture
Tie me up to golden chains
Leave me beggin undercover
Wrong or right
It's all role play

■  ■  ■ Myung Ki ■  ■  ■


Your hazel green tint eyes watching
Every move I make
And that feeling of doubt
It's erased
I'll never feel alone again with you by my side
You're the one
And in you I confide, Oh
And we have gone through good and bad
Times

■  ■  ■ Min Hun ■  ■  ■


Bromance
If I loved you more I might be gay
And when I'm feeling down
You know just what to say
You're my homie
Yeah ya know me
And if you ever need a wingman
I'd let any girl blow me off
Cause you're more important than the rest
I confess I'm a mess
If I'm not hangin' with my BFF
You know it's true
You my male boo
Now sing the chorus with me
If you're feeling the same way too


Explorateur Unité A • éclaireur
MessageSujet: Re: NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong Sam 28 Oct - 23:33
You make me wanna die
Feat Kyung Hong

Ta petite remarque ne lui plaît pas, comme beaucoup de tes remarques d’ailleurs. Est ce que cette façon que tu as d’agir et volontaire ? Pas vraiment, pas tout à fait. Comme tu ne sais pas comment réagir tu réagis de façon très naturel. Ta respiration se bloque de façon très automatique lorsque tu sens ce coup de reins, lui n'a donc clairement pas honte de te laisser sentir ce genre de chose. Tu rougis un peu plus, en regardant un peu autour de toi, comme si tu voulais vérifier que personne n'avais remarqué à quel point vous étiez proche physiquement parlant. Tu croises le regard de très peu de personne, continuant ensuite en silence à planter les pommes de terre. Évidemment , depuis qu'il est la , ça va beaucoup plus vite , parce que tu te concentres sur la tâche pour éviter de penser à .... Autre chose. Mais tu n'y arrives pas, pas du tout même, tu ne penses qu'à ça, t'as l'impression que le temps s'allonge même, que les secondes deviennent des minutes.

Le remercier ? Pourquoi ? Tu ne lui dois rien ! Ou plutôt t'avais pas envie de lui en être redevable. Tu ne faisais clairement pas ça par plaisir. Et même si là, tu profitais un peu d'une certaine façon du moment, ce n'était clairement pas le plus beau jour de ta vie.
« Tu m'en devais une de toute façon, ce n'est pas comme si toi, tu m'avais remercié .... »
Manque de respect, arrogance. Tu serais ses doigts entre les tiens, comme pour le retenir de te frapper ou quoi que ce soit. Évidemment, tu parlais de cette fois ou vous êtes passé devant l'abri, ou t'as aider un ennemi a passer sur votre territoire. On ne t'avait clairement pas félicité pour ça. Et évidemment, ce qu'il venait de te rendre comme soit disant service ne te semblait pas valoir ce que toi, tu avais fait.
Tu te rendais compte qu'il n'y avait plus beaucoup de patate, plus du tout même. Tu prenais une grande respiration, te sentant toujours un peu mal à l'aise de ta propre érection ... Que t'es con. Résultat, tu ne voulais pas te lever, tu restais bêtement à genoux. Ta tâche d'aujourd'hui, longue et fatigante était enfin terminée. Mais la journée elle, était loin d’être finie... Il n'y avait qu'ici qu'on te laissait moyennement tranquille. En dehors du champ, c’était autre chose.   


I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : truc.
Messages : 1799
Points : 1086
Date d'inscription : 20/05/2017
Crédits : ta mère toujours
Multicomptes : Pyo Sung Il
Appartenance : la main rouge
Affectation : mécano
Arme : pistolet alien
Carnet de bord : Ed Ruscha l'avait prédit;

ma personnalité, c'est le SPAM


Sponsorisé par;

Localisation : aux portes du pénitencier ♫
La Main Rouge • mécanicien
MessageSujet: Re: NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong Sam 28 Oct - 23:55
You make me wanna die
Feat Min Jae

Une remarque désobligeante, encore une! Ce sale gosse, ne retiendra-t-il jamais la leçon?! J'allais lever une de mes mains pour venir lui apprendre le respect quand je sentis ses doigts serrer les miens. Je fixais nos mains jointes quelques secondes, l'air mauvais au visage. Il ne perdait rien pour attendre une fois le travail terminé. "T'es en vie, personne te fait chier depuis que j'suis venu à ton secours, je t'ai donné une leçon tout comme je t'ai appris à tirer. On continue de faire les comptes ou c'est bon?" Grognais-je pour lui faire remarquer qu'il était légitime qu'il m'en doive une de quelques manière que ce soit. Qu'il me soulage de mon érection ou qu'il me serve de larbin pour le reste de la journée, peut m'importait, c'était au gré de son imagination.
Très vite, nous eûmes terminé. Il ne lui restait plus de pomme de terre à planter. J'étais resté collé à lui tout le long de notre session jardinage. A genou dans la terre, transpirant, mon torse transpirant était collé à son haut. Manque de chance pour lui, nous étions de troisième jour, le jour de la douche. Mon odeur corporelle commençait à chatouiller mes narines sous l'effort. Une odeur virile nous entourait, une odeur que je connaissais trop bien, celle de ma transpiration. Doucement, je le lâchais pour me décoller de lui, laissant l’emprunte de mes muscles sur son dos. "Lève toi et suis moi. Maintenant que tu m'as fait perdre mon temps, j'ai besoin de toi." Déclarais-je de ma voix caverneuse me fichant complètement -comme à mon habitude- des regards des autres sur moi. En effet, ce n'était pas la première fois que mon clan assistait à une scène étrange venant de ma part, bien que pour le coup, il s'agissait vraiment de quelque chose d'inhabituelle, j'avais pour le coup bien gagné mon surnom de "4D" ou encore avant de celui de "l'Enfant fou". D'un pas décidé, je m'avançais vers le surveillant pour lui arracher mon haut des mains. "J'te l'prend." Déclarais-je sèchement. Je ne parlais évidemment pas de mon t-shirt mais bien du gamin vers qui je me tournais. "Bouge! J'ai pas toute la journée!" Grognais-je aussi fort que je le pouvais.


An army has fallen, blood soaking the earth where he took their lives one by one.

Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Kastielle
Messages : 689
Points : 319
Date d'inscription : 23/05/2017
Age : 16
Crédits : skate vibe
Appartenance : Abri
Affectation : Eclaireur
Arme : Fusil de chasse
Carnet de bord : RPLiensPrez

■  ■  ■  ■  ■  ■ ■  ■


I shot for the sky
I'm stuck on the ground
So why do I try?
I know I'm gonna fall down.
I thought I could fly
So why did I drown?
You never know why
It's coming down,

■  ■  ■ Kyung Hong ■  ■  ■


You're my obsession
My fetish, my religion
My confusion, my confession
The one I want tonight
You're my obsession
The question and conclusion
You are, you are, you are
My fetish you are
You can kiss me with your torture
Tie me up to golden chains
Leave me beggin undercover
Wrong or right
It's all role play

■  ■  ■ Myung Ki ■  ■  ■


Your hazel green tint eyes watching
Every move I make
And that feeling of doubt
It's erased
I'll never feel alone again with you by my side
You're the one
And in you I confide, Oh
And we have gone through good and bad
Times

■  ■  ■ Min Hun ■  ■  ■


Bromance
If I loved you more I might be gay
And when I'm feeling down
You know just what to say
You're my homie
Yeah ya know me
And if you ever need a wingman
I'd let any girl blow me off
Cause you're more important than the rest
I confess I'm a mess
If I'm not hangin' with my BFF
You know it's true
You my male boo
Now sing the chorus with me
If you're feeling the same way too


Explorateur Unité A • éclaireur
MessageSujet: Re: NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong Dim 29 Oct - 0:25
You make me wanna die
Feat Kyung Hong

Dans une moue clairement enfantine, celle du salle gosse qui boude, tu te rends compte que d'une certaine façon, il a raison. Le truc, évidemment, c'est que t'es un gars relativement ingrat, ceux qui te connaissent le savent ... La gratitude ce n'est absolument pas ton fort.
« Non c'bon ... On est quitte »
Et tu ne manques pas de culot en plus. Tu le sens se relever, toi tu bouges pas, et si ça se voyait ? Tu le regardes une nouvelle fois, le suivre ? Pourquoi faire ? Comment ? Dans quel but ? Tu commençais à stresser un peu. Le seul truc auquel tu pensais était ce qu'il avait dit au sujet de Nana lors de ton arrivée ici ... La tension que tu ressentais te rendait carrément parano.
« Pourquoi faire ? »
Tu semblais scandalisé de devoir le suivre, mais d'une certaine manière, tu savais que si tu le suivais, tu n'allais pas forcement passer un mauvais moment, enfin t'en sais rien du tout, mais de façon très étrange, comme il l'avait dit plus tôt, lorsque tu es avec lui, personne ne t'emmerde, comme si tu n'existais pas aux yeux de tout les autres tarés de ce clan qui te prennent pour l'ennemi publique numéro un et qui essaie, sans jamais aller jusqu'au bout, de te tuer en te frappant.
Tu t’exécutes finalement ,  te levant, pour le suivre, tu tires sur ton pantalon comme un enfant , pour le rendre un peu plus fluide sur ton corps. Tu le suivais de loin, ton regard encré sur la musculature de son dos, la tête pleine de questions. Tu ne sais même pas quel est son rôle dans ce clan.
Lorsqu'il te crie après, tu accélères le mouvement. Et comme un sale gosse, comme une vraie tête à claques de première, tu passes à côté de celui qui garde le champ en souriant, pour le narguer. Évidemment que peut être que ce qui t'attend sera bien pire que ce que tu faisais ici, mais partir de là sans t'en prendre pleins la gueule par ce gars ...Ça te fais jubiler, et même si demain tu risques de passer une journée bien pire que les autres, sur le moment, tu profitais de cette occasion pour le provoquer un peu sans qu'il ne puisse rien te faire, tu t'approchais d’ailleurs un peu plus rapidement de Kyung Hong
Ta passion dans la vie, c'est chercher les problèmes. Une fois ta petite démonstration de maturité terminée, tu te recentrais sur lui, le suivant en silence comme un petit chien.
« On va où ? ... »
Pas si silencieusement que ça finalement.   


I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : truc.
Messages : 1799
Points : 1086
Date d'inscription : 20/05/2017
Crédits : ta mère toujours
Multicomptes : Pyo Sung Il
Appartenance : la main rouge
Affectation : mécano
Arme : pistolet alien
Carnet de bord : Ed Ruscha l'avait prédit;

ma personnalité, c'est le SPAM


Sponsorisé par;

Localisation : aux portes du pénitencier ♫
La Main Rouge • mécanicien
MessageSujet: Re: NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong Dim 29 Oct - 22:28

You make me wanna die
Feat Min Jae

J'avançais sans me retourner. Je me doutais que Min Jae me suivrait s'il tenait à être tranquille le reste de l'après-midi. D'ailleurs, sa présence derrière moi fut confirmer lorsqu'il me demanda notre destination. "L'Arène." Répondais-je simplement sans me retourner. Je me dirigeais vers l'immense bâtiment pour y pénétrer. Me dirigeant avec aise dans les couloirs du rez-de-chaussé, montant un étage pour ensuite arpenter le labyrinthe qu'était la prison. Nous nous dirigeâmes vers une aile un peu moins fréquenté. J'avais bien baladé le gamin! D'ailleurs, il pouvait voir des marches qui menaient au rez-de-chaussez que nous descendîmes pour arriver face à une porte métallique consolidée par d'épaisses planches en bois. Un silence de mort régnait. Cela faisait un moment que nous n'avions pas croiser âme qui vive. Je frappais contre ces dernières et là, nous pûmes entendre des grognements plus qu'inquiétants. La porte s'ouvrit peut de temps après, juste le temps qu'une pression puisse envahir le prisonnier si ce dernier avait un semblant de plomb dans la cervelle. Derrière la porte, un homme aussi épais qu'une armoire à glace dégageait la porte.
La salle dans laquelle nous pénétrions semblait autrefois être un hall ouvert sur les étages supérieurs. Autour de nous, des cellules, certaines vides, d'autres remplies de goules qui semblaient quémander leur liberté. Étrangement, elle ne se trouvaient que d'un seul côté, le côté gauche. Du côté droit était disposé des câblages d'escalades et sur l'un, Nana Miyazaki. "Nous avons presque fini." M'informa un homme tandis qu'un autre venait à ma rencontre. "La fille a démêlé les câbles du boitier centrale, elle s'occupe des derniers dispositifs d'ouverture." Me disait un autre. J'hochais la tête l'air grave alors que la prisonnière descendait de son perchoir. Sans adresser un regard à mon autre détenu, je m'avançais vers elle. "Bravo Championne! T'as gagné ta grasse-mat'." L'informais-je alors que je venais la taquiner. Pendant ce temps, les autres mécaniciens regardaient mon accompagnateur jusqu'à ce que l'un de questionne sur sa présence. J'arrêtais mon petit jeu avec ma prisonnière, me tournant vers lui en durcissant mon visage qui s'était décrispé en la présence de la jeune fille. "Je l'ai amené pour le nettoyage." Déclarais-je en montrant l'état de la pièce, pleine de poussière, de morceau de câble coupé, de copeaux de fer et autre. Je m'approchais vers le groupe pour laisser le garçon respirer. Je le fixais. "Tu vas ramasser les petits morceaux de câble par terre." Je me baissais pour en ramasser un qui se trouvais à mes pieds pour lui montrer. "Tu ouvriras chaque morceau pour en extraire le cuivre." Un des homme me donnait un objet contondant pour que je lui montre, ouvrant le morceau de plastique pour dévoiler ce que j'attendais de lui. "Tu dois le faire avec tous, et une fois ce travail terminé, tu passeras le balais et une fois le balais passé, tu nettoieras le sol, j'veux plus voir de tâches de sang par terre." C'était dur ce que je lui demandais et je savais que tout seul, il en aurait pour des mois avant de finir mais fallait bien qu'il serve à quelque chose, non?


An army has fallen, blood soaking the earth where he took their lives one by one.

Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Kastielle
Messages : 689
Points : 319
Date d'inscription : 23/05/2017
Age : 16
Crédits : skate vibe
Appartenance : Abri
Affectation : Eclaireur
Arme : Fusil de chasse
Carnet de bord : RPLiensPrez

■  ■  ■  ■  ■  ■ ■  ■


I shot for the sky
I'm stuck on the ground
So why do I try?
I know I'm gonna fall down.
I thought I could fly
So why did I drown?
You never know why
It's coming down,

■  ■  ■ Kyung Hong ■  ■  ■


You're my obsession
My fetish, my religion
My confusion, my confession
The one I want tonight
You're my obsession
The question and conclusion
You are, you are, you are
My fetish you are
You can kiss me with your torture
Tie me up to golden chains
Leave me beggin undercover
Wrong or right
It's all role play

■  ■  ■ Myung Ki ■  ■  ■


Your hazel green tint eyes watching
Every move I make
And that feeling of doubt
It's erased
I'll never feel alone again with you by my side
You're the one
And in you I confide, Oh
And we have gone through good and bad
Times

■  ■  ■ Min Hun ■  ■  ■


Bromance
If I loved you more I might be gay
And when I'm feeling down
You know just what to say
You're my homie
Yeah ya know me
And if you ever need a wingman
I'd let any girl blow me off
Cause you're more important than the rest
I confess I'm a mess
If I'm not hangin' with my BFF
You know it's true
You my male boo
Now sing the chorus with me
If you're feeling the same way too


Explorateur Unité A • éclaireur
MessageSujet: Re: NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong Dim 29 Oct - 23:54
You make me wanna die
Feat Kyung Hong

À sa réponse, tu te crispes un peu, l'arène ? Pourquoi faire ? Tu ne sais pas exactement ce que c'est de manière concrète, mais tu sais ce à quoi ça sert. C'est donc d'un pas lourd que tu le suivais, ton regard se glissant comme toujours partout là ou tu passais, est ce que t’enfuir maintenant serais une bonne idée ? Non ... Tu le sais. T'es pris au piège ici, t’enfuir de cette situation-ci pourrais te plonger dans une autre bien pire, et même si en générale tu ne pense pas trop aux conséquences de tes actes, dans le cas présent, tu te contentais de suivre.
Chaque pas te plongeait dans une tout autre ambiance ... Pendant une seconde de naïveté, t'avais espéré que la suite ne soit pas pire que ce que tu avais dû faire jusqu'à présent... T'es vachement déçu.
Ton cœur commence à s'affoler lorsque tu entends les grognements, le son immonde et répugnant des monstres. Plus tu avançais, plus tu étais lent, comme pour éviter l’inévitable... Tu ne voulais pas voire ces créatures, et encore moins t'en approcher.
Pour un gars comme toi qui a vécu à l'abri toute sa vie et qui ne vois le soleil que depuis quelques mois, ce genre de chose reste très impressionnant.
Lorsque tu les vois, ces monstres de formes humaines, la peur se propage dans chaque membre de ton corps, tu n'en avais jamais vu de si près. Tu restais le plus loin possible des barreaux , te mordant l’intérieur des joues , la respiration un peu irrégulière, mais tu voulais rester le plus neutre possible ... Chose difficile quand on s'appelle Min Jae.
Les voix des gars te font porter ton attention sur eux , tu essaies de ne pas paniquer , t'es clairement pas en sécurité ici et tu as très peur de ce que l'on pourrait te demander de faire.
Il te faut d’ailleurs un petit moment avant de remarquer Nana ... Alors c'est ici qu'elle travail elle ? Ça faisais un moment que tu ne l'avais pas vue. De façon très contradictoire, tu restais le plus près possible de Kyung Hong. Et tu regardais Nana d'un regard inquiet, est ce qu'elle allait bien ? Est-ce qu'elle aussi avait faim ? Et soif ?
« Championne ? » « grasse mat » ? Ton regard se glissa soudainement sur le sol, alors comme ça, il suffisait d'avoir un vagin pour être bien traité ? Tu te sentais bizarrement trahi ... Une drôle de sensation puérile. Alors que toi et Min Hun vous preniez des coups , vous deviez suer dans un champ de patate du levé au couché du soleil ... elle avait droit à une grasse mat ? Tu te rendais compte que dans cette galère, vous n’étiez clairement pas trois ... Mais seulement deux. Et si tu avais l'occasion de sortir en la laissant ici ... Finalement, tu n’hésiterais pas. Ce n'est pas de sa faute, mais toi, tu t'en fous. Chacun sa merde et la sienne n'est pas la pire. Du moins, c'est ce que tu pensais sur le moment.
Tu te sentais triste d'un coup aussi ... Tu veux tellement partir d'ici. Ta haine pour Kyung Hong n'avait fait qu'augmenter en l'espace de quelques secondes ... Enfoiré.
Sur le moment, tu te sentais si mal que tu regrettais même de l'avoir ne serais-ce qu'aperçu aujourd'hui, alors que quelques dizaines de minutes plus tôt, tu te sentais presque trop bien.
Tu écoutes ses paroles, les poings serré le long de ton corps ... Tu jetais un coup d’œil rapide sur l'endroit à nettoyer et un sentiment de désespoir intense s’emparait de toi. T'es fatigué, t'as faim, t'as chaud ... Et ta journée continue ?
Tu regardais les morceaux de câble. Et tu le regardais l’ouvrir. Alors tu auras besoin de quelque chose de coupant ? L'idée de t'en servir juste pour blesser quelqu'un en guise de vengeance te passait par l'esprit alors que ton regard était noir posé sur lui. Tu sers les dents. T'as envie de hurler.
Tu commences à avoir mal au ventre, trop effrayé, trop énervé, trop pleins de sentiment négatif.
Les taches de sang ça ne t'impressionne même plus, tu ne veux même pas savoir à qui il appartient.
« C'est une blague ?? ..... »
Encore cet air de scandale, un peu à la façon diva. Mais tu sais qu'ils ne sont pas du genre à rigoler ici...
« Putain ... Fait chier .... »
Comme un véritable ado révolté, tu commences à râler...
« Ça aussi ça te fais bander ? ..... »
T'en deviens encore plus arrogant, tu sais pourtant qu'ici ce n'était pas le meilleur endroit pour dire ou faire quoi que ce soit qui puisse le contrarier, chaque outil, chaque créature, chaque personne était une possible façon de mettre fin a tes jours. Cela dit, tu ramassais un bout de câble, puis un deuxième, les sourcils froncés, t’exécutant avec cette haine qui te bouffe les tripes.


I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : truc.
Messages : 1799
Points : 1086
Date d'inscription : 20/05/2017
Crédits : ta mère toujours
Multicomptes : Pyo Sung Il
Appartenance : la main rouge
Affectation : mécano
Arme : pistolet alien
Carnet de bord : Ed Ruscha l'avait prédit;

ma personnalité, c'est le SPAM


Sponsorisé par;

Localisation : aux portes du pénitencier ♫
La Main Rouge • mécanicien
MessageSujet: Re: NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong Lun 30 Oct - 0:28

You make me wanna die
Feat Min Jae

Comme je m'y attendais, Min Jae réagissait comme un gamin. On avait beau faire la même taille, il devait être largement plus jeune puisqu'il ressemblait à ce moment à un ado en pleine crise. Je serrais les dents et les poings pour me contenir avant d'entendre la phrase qu'il ne fallait pas. Mes collègues les plus proches avaient entendu, regardant la scène sans comprendre alors que mon poing venait frapper de toute ses forces la mâchoire de Min Jae. "Ferme ta gueule gamin!" Grognais-je. Mon visage se déformait pour dévoiler de l'agressivité. Mes collègues qui connaissaient ce genre d'expressions se reculaient, protégeant Nana. Mon genoux vint frapper le garçon au niveau de ses intestins pour enfin le jeter au sol, dans le bordel et la crasse que nous avions laissé depuis un bon moment maintenant. "La journée est finie. Cassez-vous!" Grognais-je aux autres pour me retrouver seul avec le gamin et lui apprendre la vie, le tout sous les yeux de nos chers et tendres goules.
Même lorsqu'il était à terre, je ne me privais pas de le frapper -principalement au niveau du ventre-. "Tu m'fais pas bander!" Criais-je sans comprendre l'origine de mon énervement. Pour quelle raison j'avais été aussi susceptible pour ça? Je m'en fichais bien d'avoir eu une érection contre lui, la preuve en était le jeu qui s'était installé tout à l'heure dans le champs. Je n'avais pas trouvé ça désagréable, bien au contraire! Je n'aurais même pas refusé qu'il s'occupe de moi, même si pour le coup, je ne me serais pas servis sans me soucier. Ô non! Je l'aurais juste laisser faire. "Prend s'que j'te donne!" Grognais-je à nouveau en continuant de le frapper. "A moins qu'tu préfères retourner au champs?!"


An army has fallen, blood soaking the earth where he took their lives one by one.

Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Kastielle
Messages : 689
Points : 319
Date d'inscription : 23/05/2017
Age : 16
Crédits : skate vibe
Appartenance : Abri
Affectation : Eclaireur
Arme : Fusil de chasse
Carnet de bord : RPLiensPrez

■  ■  ■  ■  ■  ■ ■  ■


I shot for the sky
I'm stuck on the ground
So why do I try?
I know I'm gonna fall down.
I thought I could fly
So why did I drown?
You never know why
It's coming down,

■  ■  ■ Kyung Hong ■  ■  ■


You're my obsession
My fetish, my religion
My confusion, my confession
The one I want tonight
You're my obsession
The question and conclusion
You are, you are, you are
My fetish you are
You can kiss me with your torture
Tie me up to golden chains
Leave me beggin undercover
Wrong or right
It's all role play

■  ■  ■ Myung Ki ■  ■  ■


Your hazel green tint eyes watching
Every move I make
And that feeling of doubt
It's erased
I'll never feel alone again with you by my side
You're the one
And in you I confide, Oh
And we have gone through good and bad
Times

■  ■  ■ Min Hun ■  ■  ■


Bromance
If I loved you more I might be gay
And when I'm feeling down
You know just what to say
You're my homie
Yeah ya know me
And if you ever need a wingman
I'd let any girl blow me off
Cause you're more important than the rest
I confess I'm a mess
If I'm not hangin' with my BFF
You know it's true
You my male boo
Now sing the chorus with me
If you're feeling the same way too


Explorateur Unité A • éclaireur
MessageSujet: Re: NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong Lun 30 Oct - 1:12
You make me wanna die
Feat Kyung Hong

Alors que tu te mordais nerveusement l’intérieur de la joue, tu sentais le poing, et surtout la force de Kyung Hong s'abattre violemment sur le coin de ta mâchoire, projetant ton visage sur le côté, te faisant te mordre encore plus fort et te blesser l’intérieur de la joue. Encore des coups , toujours des coup. Tu laissais échapper un gémissement de douleur alors que son genou se logeait dans ton estomac avec la même violence. Ton visage déformé par la douleur, le goût du sang dans ta bouche devenu bien trop familier. Tu te trouvais sur le sol, te rattrapant avec la paume de tes mains, t’écorchant la peau sur tout les débris de métaux et de câblage sur le sol.
Malgré tout les coup que tu avais pris ici, tu n'avais toujours pas le réflexe de te défendre. Tu te tenais le ventre, ta respiration se bloquant par moment à cause de la douleur.
Il continuait de te frapper alors que tout le monde s'en allait, il te crie dessus ... Tu n'aurais peut-être pas dû dire ça ? Tu n'osais pas bouger, si tu t’éloignais de l'endroit ou tu étais, tu t'approcherais des goules, tu essayais tout de même de te protéger un maximum ... Pourquoi est ce que personne ne t'avait appris à te battre ?
« ARREEETT »
Tu criais à ton tour, la douleur et les coups t’empêchant de respirer. Dans un élan de rage, tu lui lances un coup de pied à ton tour, dans le tibia, de toutes tes forces.
Tu avais déjà des bleu partout sur le corps ... Ce qui te faisait encore plus mal.
« Tu me donnes rien du tout espèce de psychopathe ... Je préfère retourner là ou tu n'es pas ...»
Tout le monde te frappait ici, mais lorsque c’était lui, c’était particulièrement violent, cela ne se limitais pas à une simple gifle pour calmer ton arrogance ou a une main coincée dans le dos pour te faire taire ... Non , là, c’était particulièrement rude.
Tu te pliais en deux, quelques larmes de douleur incontrôlée glissant sur tes joues, tu ne voulais pas le regarder, a la place, ta voix se brisait à moitiez alors qu'il ne semblait pas d'humeur à se calmer.
« C'est bon ... Arrêt, arrêt ... J'ai trop mal putain ... Arrêt... »
C’était la première fois que tu demandais de cette façon que l'on te laisse tranquille.


I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : truc.
Messages : 1799
Points : 1086
Date d'inscription : 20/05/2017
Crédits : ta mère toujours
Multicomptes : Pyo Sung Il
Appartenance : la main rouge
Affectation : mécano
Arme : pistolet alien
Carnet de bord : Ed Ruscha l'avait prédit;

ma personnalité, c'est le SPAM


Sponsorisé par;

Localisation : aux portes du pénitencier ♫
La Main Rouge • mécanicien
MessageSujet: Re: NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong Lun 30 Oct - 2:19
You make me wanna die
Feat Min Jae

Je continuais de le frapper pour une raison qui m'échappait. Il m'avait juste énervé, son arrogance avait eu raison de moi, probablement... et la vision de son corps faible au dessus de moi recommençait de m'exciter ce qui me fit penser à ses mots. "Ça aussi ça te fais bander ?" Je serrais les dents, grognant contre moi-même tandis que mes coups se faisaient moins brutaux. Pouvait-il sentir la différence?
Ce fut ce relâchement qui lui permit de me frapper le tibia. Je grimaçais. C'est que cet endroit, ça faisait mal! S'il avait eu plus de force, il aurait pu me péter la jambe, le con! Pourtant ce ne fut pas ce coup qui accentuait mon énervement mais ses mots. Les poings serrés, je m'étais agenouillé pour le ruer de coup de poing. Ses mots... pourquoi m'avaient-ils fait aussi mal? Je ne me sentais pas désiré, rejeter et venant de ce sale mioche, je détestais ça. "Menteur!" Criais-je. "J'suis pas fou!" Continuais-je en criant. "Et tu m'aurais pas suivi...!" Mes mots s'embrouillaient tout comme mes pensées. Je n'arrivais pas à contenir la rage mais aussi la tristesse que j'éprouvais. Il mentait. C'était obligé! Il n'était pas fou, j'avais bien compris que ça lui avait plu de planter des pomme de terre avec moi! Sinon pourquoi me demander de l'aider? Je serrais les dents, le frappant sans vraiment me rendre compte de ce que je faisais puisque je me perdais dans mes questions mentales. Je me rassurais, me disais qu'en effet, il se sentait bien avec moi, en sécurité. Dans ma rage, je vins à me mordre la lèvre inférieure pour me contenir, pour contenir ma réflexion, ce toc qui me suivait depuis des années.
Ce fut ses mots qui me sortir de cette dernière, me la faisant lâcher alors que mon poing droit était levé au dessus de ma tête, prêt à s'abattre sur le corps frêle du garçon. "Dis le que t'es un menteur!" Lui ordonnais-je sous la menace. J'avais besoin d'être rassuré. "Dis le que ça t'as plu! Que tu veux travailler ici!" Continuais-je.



An army has fallen, blood soaking the earth where he took their lives one by one.

Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Kastielle
Messages : 689
Points : 319
Date d'inscription : 23/05/2017
Age : 16
Crédits : skate vibe
Appartenance : Abri
Affectation : Eclaireur
Arme : Fusil de chasse
Carnet de bord : RPLiensPrez

■  ■  ■  ■  ■  ■ ■  ■


I shot for the sky
I'm stuck on the ground
So why do I try?
I know I'm gonna fall down.
I thought I could fly
So why did I drown?
You never know why
It's coming down,

■  ■  ■ Kyung Hong ■  ■  ■


You're my obsession
My fetish, my religion
My confusion, my confession
The one I want tonight
You're my obsession
The question and conclusion
You are, you are, you are
My fetish you are
You can kiss me with your torture
Tie me up to golden chains
Leave me beggin undercover
Wrong or right
It's all role play

■  ■  ■ Myung Ki ■  ■  ■


Your hazel green tint eyes watching
Every move I make
And that feeling of doubt
It's erased
I'll never feel alone again with you by my side
You're the one
And in you I confide, Oh
And we have gone through good and bad
Times

■  ■  ■ Min Hun ■  ■  ■


Bromance
If I loved you more I might be gay
And when I'm feeling down
You know just what to say
You're my homie
Yeah ya know me
And if you ever need a wingman
I'd let any girl blow me off
Cause you're more important than the rest
I confess I'm a mess
If I'm not hangin' with my BFF
You know it's true
You my male boo
Now sing the chorus with me
If you're feeling the same way too


Explorateur Unité A • éclaireur
MessageSujet: Re: NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong Lun 30 Oct - 3:18
You make me wanna die
Feat Kyung Hong

Alors que le plus vieux jurait qu'il n’était pas fou, il agissait comme un vrai malade mental et toi, de par sa violence, tu regrettais tes mots.
Si tu ne l'avais pas suivi, il t'y aurait forcé ! Même si d'un côté, tu sais que tu voulais le suivre à ce moment la, que tu voulais rester avec lui, tu savais aussi qu'à présent, tu regrettais amèrement dd lui avoir emboîte le pas... Comment avais-tu pu imaginer naïvement que tu serais, en quelque sorte, en sécurité avec lui ? Peut-être parce que dans le champ, c’était le cas ? Tu t’étais totalement mépris sur lui et tu le regrettais désormais.
Il était devenu complètement incontrôlable, il s’était même accroupi pour te frapper de ses poings. Et toi, tu étais près à tout pour qu'il arrête de te frapper comme ça. Même à ramasser ses putains de câble toute la nuit si il le fallait.
Il te faisait peur, très peur... Et alors tu jetais ton regard enfin dans le siens, ton corps essoufflé, ton visage rougis et tes yeux humides.
« Je suis désolé ... Je n'aurais pas du mentir ... »
tu savais que le provoquer encore serait peut-être la dernière chose que tu ferais dans ta si courte vie, et tu n’étais pas du tout envieux de mettre fin à tes jours justes en le contrariant encore... D’ailleurs, pourquoi est ce que ça le contrariait ? N’était-ce pas quelque chose de logique si tu ne voulais pas être avec lui ? Son poing était toujours levé sur toi.
« Dans le champ oui ... C’était bien »
En vérité, tu ne savais même plus trop ce que tu disais, tu ne voulais juste plus qu'il te frappe, tu voulais qu'il arrête de te frapper. Et même si là, ta colère et ta peur te donnaient l'impression que tu regrettais toute cette après-midi ... Ce n’était pas le cas.
Tu te reculais un peu de lui, glissants sur le sol, tu ne pouvais hélas pas trop t’éloigner.
Tu essayais de reprendre une respiration normale, en vain. Ton regard toujours plongé dans le siens, à la recherche d'une sorte d'explication ... Tu lui avais déjà manqué de respect quelques fois, mais jamais il n'avait réagi comme cela. Tu reniflais comme un gamin ... Ça fait tellement mal, tout ton corps semblait parcouru d'une douleur aiguë et permanente.
« Je travaillerais où tu voudras .... »
Évidemment, tu laisses tomber l'idée de te rebeller encore ... Tu le feras peut-être plus tard lorsque tu seras de nouveau en soit disant position de le faire, mais là, il valait clairement mieux pour toi de te plier à tout ce qu'il voulait.


I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : truc.
Messages : 1799
Points : 1086
Date d'inscription : 20/05/2017
Crédits : ta mère toujours
Multicomptes : Pyo Sung Il
Appartenance : la main rouge
Affectation : mécano
Arme : pistolet alien
Carnet de bord : Ed Ruscha l'avait prédit;

ma personnalité, c'est le SPAM


Sponsorisé par;

Localisation : aux portes du pénitencier ♫
La Main Rouge • mécanicien
MessageSujet: Re: NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong Lun 30 Oct - 12:13
You make me wanna die
Feat Min Jae

La peur de l'abandon... c'était quelque chose que j'avais développé avant la Grande Guerre lorsque mes parents m'avaient fait interner. Ils nous avaient fait quitter Séoul pour Suwon, l'air de la "campagne" pouvant le faire du bien d'après eux, et une fois qu'ils s'étaient débarrassés de moi, ils étaient parti, me laissant seul dans cette aile l'hôpital entouré d'inconnus, de fous et de gens de blouse blanche. Je ne l'avais pas supporter et chacune de leurs visites me refaisaient plonger dans ce sentiment, me provoquant des crises, souvent plus violentes que celle que j'étais en train d'avoir. Plus tard, je pus enfin sortir les week-end et découvrir une maison à Suwon qui ressemblait à une maison témoin. Elle était vide comparée à notre penthouse de Gangnam... et pour cause puisqu'il n'y avait presque que mes affaires. J'avais le sentiment qu'ils m'avaient éloigné de la capitale par honte de moi, de ma maladie, mais était-ce ma faute? Malgré ma tristesse, je n'agissais pas différemment, je m'enfermais pour lire ou faire des expériences quand ils n'amenaient pas mon frère que je passais à regarder jouer pendant des heures durant.
Ce sentiment d'abandon ne me quittait plus depuis la Grande Guerre. Suite aux bombardement, j'espérai qu'ils m'aient attendu, qu'ils soient encore dans cette maison à attendre mon retour... c'était la peur de découvrir ce lieu vide ou pillé qui m'avait bloqué. Je fuyais ce lieu en me disant que s'ils étaient devenu des goules, au moins, je n'aurais pas la lourde tâche de les tuer.
Avec Ren à la Main Rouge, ce sentiment s'était estompé. Il était devenu comme un frère pour moi, mon attache du passé, une figure que j'avais connu, avec qui j'avais grandi. Mais là, Ren n'était pas là pour me calmer. Il était parti à la recherche de Hyun Ki, affrontant le danger avec certains des miens. Il ne m'avait laissé que ce prisonnier sur lequel je m'acharnais sans comprendre. Son regard plongé dans le mien, il pouvait probablement y lire la peur ou la tristesse, ces sentiments se mêlant en moi, ce qui -sans doute- m'avait fait m'énerver. Je venais de m'énerver car un gamin osait me rejeter... ce gamin... peut être que je l'appréciais plus que de raison? Que je m'accrochais inconsciemment à lui pour une raison obscure ou peut être parce que les propriétés de Ren était pour moi mes propriétés? Donc ce garçon devait être à moi? Je l'ignorais, j'ignorais tout, me contentant de le frapper -de moins en moins fort- alors que je n'arrivais plus à réfléchir. Je soupirais, baissant doucement la main à ses mots. Oui, il mentait, il venait de l'avouer. J'esquissais un sourire en coin, sourire nerveux de quelqu'un qui essayait de se rassurer mentalement. Min Jae continuait de me rassurer, me parlant du champs, puis de son travail. Mes poings se baissaient pour l'ouvrir et attraper ses poignets. Je le tirai vers moi, contre moi pour enfin le faire prisonnier de mon étreinte. "Temps que Ren n'est pas de retour, tu feras ce que je te dirais." Marmonnais-je alors que mon visage se dissimulait contre son épaule.



An army has fallen, blood soaking the earth where he took their lives one by one.

Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Kastielle
Messages : 689
Points : 319
Date d'inscription : 23/05/2017
Age : 16
Crédits : skate vibe
Appartenance : Abri
Affectation : Eclaireur
Arme : Fusil de chasse
Carnet de bord : RPLiensPrez

■  ■  ■  ■  ■  ■ ■  ■


I shot for the sky
I'm stuck on the ground
So why do I try?
I know I'm gonna fall down.
I thought I could fly
So why did I drown?
You never know why
It's coming down,

■  ■  ■ Kyung Hong ■  ■  ■


You're my obsession
My fetish, my religion
My confusion, my confession
The one I want tonight
You're my obsession
The question and conclusion
You are, you are, you are
My fetish you are
You can kiss me with your torture
Tie me up to golden chains
Leave me beggin undercover
Wrong or right
It's all role play

■  ■  ■ Myung Ki ■  ■  ■


Your hazel green tint eyes watching
Every move I make
And that feeling of doubt
It's erased
I'll never feel alone again with you by my side
You're the one
And in you I confide, Oh
And we have gone through good and bad
Times

■  ■  ■ Min Hun ■  ■  ■


Bromance
If I loved you more I might be gay
And when I'm feeling down
You know just what to say
You're my homie
Yeah ya know me
And if you ever need a wingman
I'd let any girl blow me off
Cause you're more important than the rest
I confess I'm a mess
If I'm not hangin' with my BFF
You know it's true
You my male boo
Now sing the chorus with me
If you're feeling the same way too


Explorateur Unité A • éclaireur
MessageSujet: Re: NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong Lun 30 Oct - 13:31
You make me wanna die
Feat Kyung Hong

Ce regard qu'il posait sur toi, tu ne le comprenais pas, mais tu savais pertinemment que d'une manière ou d'une autre, tu lui avais fait mal. Et d'une façon relativement inexplicable, alors que c’était lui qui venait de te battre, tu te sentais coupable, tu avais même presque l'impression malsaine d'avoir mérité ses coups. Tu ne l’admettrais évidemment pas.
Malgré lui, le plus vieux t'avait peut-être manipulé ? Ou alors étais-ce toi qui, dans un attachement étrange, essayais de le rendre innocent. Tu avais toujours eu cette tendance à ne pas totalement le repousser depuis votre première rencontre. Alors que chacune de vos rencontres était jusqu'à présent synonyme de violence.
Tu te sentais mal de lui avoir fait du mal. Tu te mordais la lèvre en le regardant, tu restais nerveux fasse à lui, apeuré même, ton cœur semblait battre dans un rythme bien trop élevé. Anticipant un énième coup de sa part, tu avais cerné depuis l'instant même de votre première rencontre que juste un mauvais regard de ta part pouvais susciter chez lui un excès de violence.
Mais la, c’était différent ... Ce n’étais pas juste une leçon de respect qu'il essayait de te donner avec ses poings.
Il sourit .... Tu fronces un peu plus les sourcils. Il était l'incarnation même de tout ce dont tu n’étais pas habitué. Tu ne trouvais rien de cohérent chez lui.
Tu ne sursautes même pas lorsqu'il attrape ton poignet, et ton corps endoloris se retrouve de façon très inattendue prisonnier du siens. Pourquoi ? Comment ? Tu restais juste dans ses bras, et de façon très étrange, tu passais ta main sur son dos ... Pourquoi avais-tu cette sensation de devoir le consolé alors que c’était toi qui venais de te faire frapper ?
Et cette phrase, elle te fait perdre un peu espoir ... Faire ce qu'il te dirait ? Tu n'avais pas le choix, pas du tout le choix. Tu ne t'enfuirais jamais de tout ça.
Le souffle encore court, les membres engourdis, tu ne faisais rien pour le repousser.
« D'accord »
Comment allais-tu faire pour t'occuper de ce nettoyage alors que tu te sentais si mal ? Et Ren ? Où était-il ? Tu pensais qu'il te laissait tranquille suite à sa promesse Certainement en l'air, mais tu y croyais de te protéger.
Tu fermais les yeux quelques secondes, cherchant presque de manière contradictoire une sorte de réconfort dans les bras de celui qui t'avais fait si mal physiquement.
« Tu veux que je reste ici ?.... »
Toi, tu ne voulais pas ... Non, tu ne voulais pas, tu voulais retourner dans ta cellule, mieux, tu voulais rentrer chez toi, prendre une douche, dormir dans un lit.
Tout cela te semblait un peu plus utopique chaque jour.
Tu voulais juste savoir sur le moment, si tu allais devoir tant bien que mal te démerder pour ramasser toute la saleté qui se trouvait sous toi.
Tu désespérais déjà rien qu'à l'idée de recevoir une réponse positive ... Ce n’était pas le moment de le contredire encore une fois.  


I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : truc.
Messages : 1799
Points : 1086
Date d'inscription : 20/05/2017
Crédits : ta mère toujours
Multicomptes : Pyo Sung Il
Appartenance : la main rouge
Affectation : mécano
Arme : pistolet alien
Carnet de bord : Ed Ruscha l'avait prédit;

ma personnalité, c'est le SPAM


Sponsorisé par;

Localisation : aux portes du pénitencier ♫
La Main Rouge • mécanicien
MessageSujet: Re: NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong Lun 30 Oct - 14:30

You make me wanna die
Feat Min Jae

Je sentais sa main venir dans mon dos tandis qu'un frisson parcourrait le long de ma colonne vertébrale. Cet situation étrange, où le geôlier s'entichait de son prisonnier ne me parcourait même pas l'esprit. A cet instant, il n'était pas un de nos captif, il était -tout comme je considérai Nana- un membre de le Main Rouge. Certes, son statut n'était pas élevé mais je le traitais comme un égale d'un simple technicien, un technicien qui m'appartenait et à qui je me raccrochais.
Mon visage contre son épaule venait se loger dans son cou. Là, il pouvait sentir mon souffle puissant taper contre sa peau salie par la terre, la transpiration et la poussière. Nous étions tout deux très sale et bien que la journée n'était pas encore fini, je sentais la fatigue me gagner. Hors de question de continuer à le surveiller! Je me doutais qu'une fois libéré de mon emprise, il se rebellerait à nouveau comme il le faisait à chaque fois.
Je n'étais pas encore décidé à lâcher le gamin, pas temps que je me serai calmer. Moi qui détestais les contacts humains trouvait dans ce dernier une sorte de réconfort, un confort apaisant. A sa question, un rire nerveux passait mes lèvres. Était-il stupide au point de ne pas comprendre? "Pas tout de suite." Répondais-je en un murmure avant de continuer. "Ta journée est terminée. On commencera demain." On? Et bien oui, je n'allais quand même pas le laisser sans surveillance alors qu'il avait pour mission de récupérer un métal aussi précieux que du cuivre quand même!
A présent calmé, je me permettais de relever la tête pour lui faire face, dévoilant mon visage qui avait retrouvé sa dureté habituelle. Je le regardais intensément, passant ma main droite sur son visage pour le lui nettoyer -non sans rajouter de la terre sur ce dernier-. "Toi comme moi avons besoin d'une douche. Si t'as mal quelque part, je t'amènerai à l'infirmerie." Revirement totale de situation. Alors que plusieurs minutes de cela j'étais en train de m'acharner sur son corps fragile, là, j'étais devenu presque amicale envers Min Jae.




An army has fallen, blood soaking the earth where he took their lives one by one.

Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Kastielle
Messages : 689
Points : 319
Date d'inscription : 23/05/2017
Age : 16
Crédits : skate vibe
Appartenance : Abri
Affectation : Eclaireur
Arme : Fusil de chasse
Carnet de bord : RPLiensPrez

■  ■  ■  ■  ■  ■ ■  ■


I shot for the sky
I'm stuck on the ground
So why do I try?
I know I'm gonna fall down.
I thought I could fly
So why did I drown?
You never know why
It's coming down,

■  ■  ■ Kyung Hong ■  ■  ■


You're my obsession
My fetish, my religion
My confusion, my confession
The one I want tonight
You're my obsession
The question and conclusion
You are, you are, you are
My fetish you are
You can kiss me with your torture
Tie me up to golden chains
Leave me beggin undercover
Wrong or right
It's all role play

■  ■  ■ Myung Ki ■  ■  ■


Your hazel green tint eyes watching
Every move I make
And that feeling of doubt
It's erased
I'll never feel alone again with you by my side
You're the one
And in you I confide, Oh
And we have gone through good and bad
Times

■  ■  ■ Min Hun ■  ■  ■


Bromance
If I loved you more I might be gay
And when I'm feeling down
You know just what to say
You're my homie
Yeah ya know me
And if you ever need a wingman
I'd let any girl blow me off
Cause you're more important than the rest
I confess I'm a mess
If I'm not hangin' with my BFF
You know it's true
You my male boo
Now sing the chorus with me
If you're feeling the same way too


Explorateur Unité A • éclaireur
MessageSujet: Re: NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong Lun 30 Oct - 19:47
You make me wanna die
Feat Kyung Hong

Tu te sentais très bizarre au file des minutes, si bien, mais en même temps si mal alors que tu sentais son souffle sur la peau de ton cou ... Mais qui était ce gars ? Tu ne le connais pas vraiment et pourtant, tu as cette impression étrange de trop bien le connaître en même temps. Tu n'as jamais été quelqu'un de rancunier, mais était-ce à ce point là ? Au point de laisser tranquillement celui qui venait de te frapper te serrer contre lui ? Au point de ne déjà plus penser aux coups qu'il venait de te donner et de juste glisser la paume de ta main écorchée sur la peau de son dos.
Tout cela était si bizarre que tu avais décidé de façon radicale d’arrêter de réfléchir. À quoi bon ? Tu te sentais un peu étourdis contre lui.
Sa réponse te fit presque automatiquement te détendre en jetant un coup d’œil vers les barreaux d'une des cellules emprisonnant toutes ces créatures immondes ... Elles semblaient avoir commencé à s'exciter suite à la scène de violence qui s’était déroulé sous leurs yeux de monstre quelques minutes plus tôt.
Tu ne voulais pas rester ici ... Ooh que non et tu n’étais certainement pas impatient de revenir. Mais tu allais devoir revenir demain. Sur le moment, ce n’étais que le cadet de tes soucis, bien trop soulagé de pouvoir quitter cet endroit à ce moment-là. Et puis .... « on » ? Il allait rester avec toi demain ? Et si tu le contrariais encore ? Tu parlais toujours trop vite et lui frappais toujours si fort...
Cette étreinte t'avait semblé durer des heures, tu le sens se bouger, ça te fais mal le mouvement, mais tu ne dis rien, te contentant juste de ne pas bouger.
Son regard plongé dans le tien , tu le regardais avec la même intensité , perdu , cherchant des réponse dans son regard ... Rien.
Tu sers les dents lorsque tu sens sa main qui se pose sur ton visage, mais tu ne recules pas, ta respiration semblait s’être calmée.
Lorsqu'il te parle de prendre une douche, ton regard s’illumine presque. Tu ouvres grand les yeux, tu ne souris pas parce que tu n'en as pas envie, mais ... une douche. Les traites de ton visage semblent se relâcher, reprenant leur douceur naturel même si tu étais sale et que ta peau gardait par endroits des traces visible de violence.
« Non ça va , je vais bien »
Sur le moment, tu ne voulais pas qu'il change d'avis ... Tu ne voulais pas qu'il s’énerve encore.
Tu ne vas clairement pas bien, tu souffrais, mais tu avais décidé de lui dire le contraire. Et puis qui sait ce qui arriverais dans leur infirmerie ? Tu te redressais un peu, ton regard se déformant tout de même un peu à cause de la douleur de tes mouvements.
« Je vais prendre une douche ... »
Tu semblais plus le dire pour toi-même comme si tu voulais rendre la chose officielle, ce n’était pas une question, c'était plutôt une constatation qui te faisait Plaisir.
Lorsque l'on a l'impression de n'avoir plus rien ... La moindre chose peut nous sembler fantastique.
Tu es vraiment faible mentalement.
Tu attendais qu'il se lève pour le suivre.


I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : truc.
Messages : 1799
Points : 1086
Date d'inscription : 20/05/2017
Crédits : ta mère toujours
Multicomptes : Pyo Sung Il
Appartenance : la main rouge
Affectation : mécano
Arme : pistolet alien
Carnet de bord : Ed Ruscha l'avait prédit;

ma personnalité, c'est le SPAM


Sponsorisé par;

Localisation : aux portes du pénitencier ♫
La Main Rouge • mécanicien
MessageSujet: Re: NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong Lun 30 Oct - 21:29

You make me wanna die
Feat Min Jae

Je l'avais vu, la lumière s'émaner de son visage à l'entente du mot douche. Il devait en rêver depuis un moment. Je n'étais pas Dong Ho, depuis que j'avais prit à ma charge Nana, à l'exception de sa cellule poisseuse, elle n'avait reçu aucun mauvais traitement. D'après moi, c'était important de garder en vie et en bonne santé nos prisonniers si on voulait qu'ils fassent du bon travail et les brider s'il malgré ça, ils en faisaient du mauvais. Peut être qu'en offrant quelques "privilège" à Min Jae, il serait plus productif demain matin?
Je me reculais du garçon pour me lever, essayant de lui adresser un sourire malgré la dureté de mon visage. "Suis moi." Déclarais-je en me dirigeant vers la porte. Je l'ouvrais avec un peu de difficulté vu son poids pour laisser sortir le garçon, prenant sa suite pour enfin prendre un bon moment pour bien la fermer et la barricader. Nous avions eu un problème avec le système d'ouverture de certaines cellules, alors mieux valait prévenir au cas où celles où les goules étaient entassées devenait défaillantes. Une fois correctement barricadé, je montais les escaliers me dirigeant vers l'aile principale -la seule qui possédait de l'eau courante- . Direction: les douches. Il s'agissait des douches qu'utilisaient autrefois les détenus de la prison. Elles se présentaient sous la forme d'un long et large couloir carrelé du sol au plafond. La faïence était usée, à de nombreux endroit fissurée même et parfois, il y manquait des carreaux. L'immense couloir débutait sur une partie qui ressemblait à des vestiaires, des bancs en bois moisi par l'humidité étaient surplombés d'une structure métallique pour crocheter ses affaires. Je m'avançais vers ces dernières pour accrocher mon t-shirt que j'avais en main et par la suite me déshabiller sans honte. Min Jae avait beau être dans la pièce, je n'avais aucun problème de pudeur puisque j'avais l'habitude de me laver avec certains membres du clan -dont Ren et les mécano- . Je me tournais vers lui, le regardant. "Déshabille toi, traîne pas!" Grognais-je pour enfin me diriger vers la partie douche, prenant un savon sur mon passage.



An army has fallen, blood soaking the earth where he took their lives one by one.

Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Kastielle
Messages : 689
Points : 319
Date d'inscription : 23/05/2017
Age : 16
Crédits : skate vibe
Appartenance : Abri
Affectation : Eclaireur
Arme : Fusil de chasse
Carnet de bord : RPLiensPrez

■  ■  ■  ■  ■  ■ ■  ■


I shot for the sky
I'm stuck on the ground
So why do I try?
I know I'm gonna fall down.
I thought I could fly
So why did I drown?
You never know why
It's coming down,

■  ■  ■ Kyung Hong ■  ■  ■


You're my obsession
My fetish, my religion
My confusion, my confession
The one I want tonight
You're my obsession
The question and conclusion
You are, you are, you are
My fetish you are
You can kiss me with your torture
Tie me up to golden chains
Leave me beggin undercover
Wrong or right
It's all role play

■  ■  ■ Myung Ki ■  ■  ■


Your hazel green tint eyes watching
Every move I make
And that feeling of doubt
It's erased
I'll never feel alone again with you by my side
You're the one
And in you I confide, Oh
And we have gone through good and bad
Times

■  ■  ■ Min Hun ■  ■  ■


Bromance
If I loved you more I might be gay
And when I'm feeling down
You know just what to say
You're my homie
Yeah ya know me
And if you ever need a wingman
I'd let any girl blow me off
Cause you're more important than the rest
I confess I'm a mess
If I'm not hangin' with my BFF
You know it's true
You my male boo
Now sing the chorus with me
If you're feeling the same way too


Explorateur Unité A • éclaireur
MessageSujet: Re: NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong Lun 30 Oct - 22:56
You make me wanna die
Feat Kyung Hong

Tu te relevais, redresseant ton corps, détendant tes muscles un peu plus. Au final, tu commençais à avoir une capacité à supporter la douleur de plus en plus élevée, certes, tu avais mal, mais tu parvenais à faire passer ce « détail » en second, t’accommodant de la sensation désagréable que te procurait chaque mouvement.
La douleur devenait juste ... Supportable et habituel. Présente, diffuse ... Une amère habitude.
Tu marchais derrière lui, l'attendais lorsqu'il fermait la porte, puis le suivais en direction des douches. Plus tu t’éloignais de l'endroit, plus tu constatais qu'effectivement, tu entrais dans ce qui pouvais ressembler à une salle de douche géante, et plus tu te sentais presque d'humeur à sourire.
Tu analysais la pièce, et même si elle ne semblait pas aussi propre que ce que vous aviez à l’abri, c'était largement mieux que ce que tu avais dans ta cellule en terme d'hygiène.
Et pour la première fois depuis ton arrivé ici, tu ressentais une sorte de sentiment de bonheur, tu étais content pour si peu.
Kyung Hong commençait à se déshabiller, et sans vraiment savoir pourquoi, tu te sentais un peu intimidé, tu le regardais comme un abrutis, sans bouger ... Tu allais te laver en même temps que lui ? ... Tu détournais le regard lorsque l'attention du plus vieux se reposa sur toi, et tu commençais à te déshabiller. Tu n'as aucun problème avec la nudité, tu n'es pas du genre à avoir honte de ton corps, tu n'en es pas spécialement fier non plus, mais ... tout comme un enfant, tu n'avais aucun mal à montrer ton physique ... Et pourtant.
Il y avait quelque chose de lourd, quelque chose d’étrange. Tu ne te sentais pas mal à l'aise, mais plutôt ... Intéressé ?
Tu retirais tes vêtements, les accrochant comme lui le faisait. Ta peau était couverte de crasse, de traces de violence que ce soit ressent ou plus ancien.
Il ne semblait pas doux ... Mais t'en avais rien à faire, tu le suivais à petit pas, devenu presque trop timide d'un coup alors que tu lui avais toujours montré à quel point tu savais ouvrir ta grande gueule.
Tu attendais qu'il allume lui-même une des douches, et très bizarrement, sans vraiment d'arrière pensé, sans même te demander si ce serais bizarre ou pas, tu allumais toi-même celle juste à côté de lui, comme un simple réflexe.
Et tu te glissais sous le jet d'eau, un sourire presque trop grand et instantané s’étalant sur ton visage. L'eau chaude, réconfortante de la douche glissait sur ta peau, se faufilait agréablement dans tes cheveux. Et tu sentais que chaque plaie piquait un peu, tu n'en avais pas beaucoup, elles étaient minimes et tu trouvais ça étrangement agréable.
Tu laissais échapper un long soupire de bien-être, posant ton front sur le carrelage devant toi pour t’appuyer dessus, fermant les yeux ... Autant profiter pleinement de l'instant. Et dans un moment de contentement total. Tu finis par lui dire de ta voix la plus sincère.
« Merci Kyung Hong »
Tu l’appelais par son prénom pour la première fois. Tu l'avais retenu évidemment.
Et dire qu'à peine un peu moins d'une demie heure plus tôt, il venait de te frapper sans aucune retenue. Ou alors que lorsqu'il t'a rejoint dans le champ, tu refusais de lui montrer une quelconque forme de gratitude ... Mais là t'es juste bien ... Enfin, mieux.


I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong
Revenir en haut Aller en bas
NC-18; You make me wanna die FT Kyung hong
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Make the Evolution V4
» Fiches des Personnages : Hong Meiling ! (NON, c'est pas China !!)
» Les règles de Hong Kong
» I know I can be what I wanna be
» Make some NOISE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Badlands :: Suwon :: Zone Sud :: Prison-
Sauter vers: