AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Chapitre 1: En Captivité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Hors Jeu :: RPs finis & abandonnés :: RPs finis :: RPs d'intrigue
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Pseudo : badlands
Messages : 838
Capsules : 569
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 50
Crédits : Avatar: suture
Appartenance : Abri 826
Affectation : Superviseur
Arme : Kick suprême
Localisation : Omnipotent
Admin • game master
MessageSujet: Chapitre 1: En Captivité Sam 5 Aoû - 0:49
Chapitre 1: en captivité
Vous êtes entre des mains aussi rouges que les enfers



Depuis que l'unité E a disparu ainsi qu'un groupe de Veilleurs, les différents clans sont en alerte. Tout le monde est sur le qui-vive et multiplie les recherches pour retrouver les disparus. Malheureusement pour vous, votre longue marche vous a menés sur la zone sud que vous avez voulu ratisser dans l'espoir de trouver des pistes sur les disparus. Mais la zone sud est le territoire de la Main Rouge. Et la Main Rouge n'aime pas quand on fouine sur son territoire. Ils ont été plus rapides que vous, plus malins. Vous avez été enlevés et maintenant, vous êtes ligotés dans une des cellules sales réservées aux prisonniers. Ironie du sort, lorsqu'on réside dans une prison me direz-vous...

Vous êtes toujours attachés, l'air un peu vaseux à cause du méchant coup que vous avez tous reçu à la tête. Dans cette cellule, rien ne semble pouvoir vous aider à vous échapper. Mais comment y arriver de toute manière, lorsque deux soldats armés sont fièrement postés devant vos barreaux ? La cellule dispose d'une lucarne qui laisse à peine quelques rayons de soleil pénétrer dans la pièce, d'un lit au maigre matelas où le temps a fait ses ravages, et un coin toilette loin d'être intimiste. Vous attendez vos ravisseurs, vous reprenez difficilement vos esprits. Quelle sera votre sentence pour avoir fouiné là où vous n'auriez pas dû ?

Hors-RP: Vous l'aurez compris, le premier chapitre de l'intrigue commence sur les chapeaux de roues et vous, kidnappés, êtes à présent entre les mains de la Main Rouge. Vous avez la possibilité de répondre à la suite de ce message qui est un rp commun, tout comme vous pouvez rp entre vous au QG de la Main Rouge, soit la prison, et uniquement dans ce lieu jusqu'à votre libération. N'hésitez pas à mp le staff en cas de besoin <3
PS: Nous vous rappelons qui sont les kidnappés: Yu Min Jae, Seo Min Hun, Miyazaki Nana.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Chapitre 1: En Captivité Dim 6 Aoû - 4:17
Chapitre 1: En captivité ☾ Mes muscles encore trop endormis ne m'autorisaient pas à me débattre. D'un geste lent et papillonnant, mes paupières chassèrent peu à peu le voile flou de mes yeux sombres, me permettant de distinguer les différents éléments environnants. Une migraine semblait s'être installée bien avant que je reprenne connaissance, ce qui expliquait pourquoi je peinais à mettre de l'ordre dans mes idées. Mon insolence défiant même les limites de mon corps, je m'évertuai à combattre la douleur et me redressai à l'aide du peu d'énergie que j'avais récupérée. Ma vue, entièrement libre de ses mouvements parcourut la cellule et s'arrêta devant deux jeunes hommes dont leur conscience semblait peu à peu revenir, ses pas légers se faufilant à travers l'épais brouillard du coma. Mon regard posé sur eux depuis quelques minutes maintenant, je me demandais comment ils avaient été enlevés et espérais vivement qu'il ne leur arriverait rien de grave...

Mes pupilles firent escale cette fois-ci au sein de cette faible lueur qui nous tendait sa main à travers la lucarne. Les particules de poussières y virevoltant m'apaisèrent durant un instant qui semblait propice à la remise en ordre de mes idées. Mon cœur se serra. Les portés disparus, mon escapade irréfléchie dans la zone sud et le violent coup porté à ma tête me revinrent. Est-ce que Soo Hyun avait disparu ? Même si je savais que sa présence au clan demeurait à chaque fois brève parce qu'il m'évitait ou aimait tout simplement profiter de son indépendance, son absence avait commencé à m'inquiéter sérieusement. L'idée de le perdre une seconde fois m'étant inconcevable, j'avais pris la stupide décision de partir à sa recherche, et comme je ne voulais impliquer personne dans ma folle entreprise, je suis partie seule. Il semblerait qu'en ce moment j’eus troqué ma prudence contre une fougue qui ne me réussissait pas du tout. Mais lors de cet échange, je n'avais pas remarqué cette distraction qui se cachait derrière elle et qui l'avait aidée dans son objectif malsain de me nuire. Elle m'avait courtisée à deux reprises, et à deux reprises je m'étais fait avoir. Le bilan était sans appel : j'étais à présent ligotée dans le territoire de La Main Rouge et, de surcroît, j'ignorais toujours où se trouvait mon frère adoptif.

Mes yeux rebondirent sur mes codétenus. Aucun mot ne voulait traverser la barrière de mes lèvres, et quand bien même cela aurait été le cas, je doutais que leur portée n'eût un quelconque impact sur leur état d'esprit actuel. Je pourrais très bien leur pondre des phrases toutes faites, mais je préférais ne pas avancer des promesses que je ne pourrais pas tenir. Par conséquent, je me contentai de leur adresser un regard et un sourire qui se voulaient tous deux bienveillants, même si je sentais mon inquiétude s'immiscer dans cette tentative désespérée. La honte s'empara alors de mon corps démunis, m'obligeant à faire face à ce sentiment d'impuissance qui me narguait depuis toute à l'heure. Tout ce que je pouvais faire, c'était attendre sous le joug de la fatalité, en me serrant contre l'intime espoir de quitter cet endroit vivante.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Kastielle
Messages : 778
Capsules : 539
Date d'inscription : 23/05/2017
Age : 17
Crédits : skate vibe
Appartenance : Abri
Affectation : Eclaireur
Arme : Fusil de chasse
Carnet de bord :
RPLiensPrez

■  ■  ■  ■  ■  ■ ■  ■


I shot for the sky
I'm stuck on the ground
So why do I try?
I know I'm gonna fall down.
I thought I could fly
So why did I drown?
You never know why
It's coming down,

■  ■  ■ Kyung Hong ■  ■  ■


You're my obsession
My fetish, my religion
My confusion, my confession
The one I want tonight
You're my obsession
The question and conclusion
You are, you are, you are
My fetish you are
You can kiss me with your torture
Tie me up to golden chains
Leave me beggin undercover
Wrong or right
It's all role play

■  ■  ■ Myung Ki ■  ■  ■


Your hazel green tint eyes watching
Every move I make
And that feeling of doubt
It's erased
I'll never feel alone again with you by my side
You're the one
And in you I confide, Oh
And we have gone through good and bad
Times

■  ■  ■ Min Hun ■  ■  ■


Bromance
If I loved you more I might be gay
And when I'm feeling down
You know just what to say
You're my homie
Yeah ya know me
And if you ever need a wingman
I'd let any girl blow me off
Cause you're more important than the rest
I confess I'm a mess
If I'm not hangin' with my BFF
You know it's true
You my male boo
Now sing the chorus with me
If you're feeling the same way too


Explorateur Unité A • éclaireur
En ligne
MessageSujet: Re: Chapitre 1: En Captivité Dim 6 Aoû - 18:52
Chapitre 1: En captivité ☾ Le coup avait été plutôt violent sur ta tête de gosse de 16 ans. Depuis la disparition des membres de l'unité E , tout le monde est en alerte , les autres unités se relaies sans relâche pour les retrouver et évidemment , toi , tu fais de ton mieux pour aider.
La mission de ce jour la se déroulais dans la zone sud, toutes les zones devait être passée au peigne fin et celle la plus particulièrement. Tout le monde savait que les truands de la prison étaient les suspect parfait ! Il était donc logique de traîner un peu trop près de leur territoire.
Ce que tu n'avais pas prévu, c'est qu'en explorant, tu allais t’éloigner un peu trop tout seul, la main rouge avait toujours eu un effet étrange sur toi, une sensation de rage, tu voulais tous les détester, mais aussi de fascination, le mystère t'attirant un peu trop.
Tu t'y étais frotté de trop près, le choque avait été fatale.

....

Tu te réveilles enfin , tes yeux sont ouverts, mais l’obscurité t'enrobe presque complètement , il n'y a que la lumière d'un faible rayon de soleil passant a travers une lucarne qui peu te laisser te faire une idée de ce a quoi ressemble l'endroit. Tu restes allongé, ta tête te faisant extrêmement mal. Il te faut quelque longue seconde avant de reprendre tes esprits, tu essaies de bouger, mais tu sens que tu est attaché. Tu commences à paniquer, tu gigotais un court instant avant de te rendre compte que ton mal de tête était bien trop puissant que pour que tu ne puisses te permettre de vraiment trop remuer. Tu essaies donc simplement de te redresser avec tes liens, te servant du mieux que tu le pouvais d'un mur pour te soutenir. Une fois assis. Tu scrutais la pièce encore une fois. Ton sang ne fit qu'un seul tour dans ton corps lorsque tu vis Min Hun, a l'opposé de toi, dans le même état.
« Oh non .... »
On pouvait entendre dans cette courte éloquence à quel point tu étais inquiet pour ton meilleur ami. À ce moment, la, ton cœur se mis à bondir dans ta poitrine, l'inquiétude était tellement intense que tu en oubliais presque ton propre mal être. Tu te mis donc, sans aucune classe a essayer de te hisser jusqu’à lui, tes mains attaché dans ton dos, tes deux pieds relier, tu ne pouvais que te laisse glisser sur les fesses.
Arrivé à sa hauteur, tu essayais de capter son regard.
« Minni, ça va ? Réponds moi ... Tu as mal ? »
Un vertige soudain s'empara de toi, tes yeux se fermant automatiquement, tu te mordais la lèvre en émettant un léger gémissement de douleur.
Tu laissais retomber ta tête contre le mur, juste à côté de Min Hun, lorsque tes yeux se rouvrir, ton regard se posa directement sur une femme, elle te regardait elle aussi. Tu n'avais aucune idée de qui elle était, son visage te disait pourtant quelque chose, tu l'avais déjà vu ! Mais où ? Quoi qu'il en soit, si vous étiez enfermé ensemble ici, elle n’était clairement pas du clan ennemi. Tu ressentais tout de même de l’inquiétude pour elle, elle semblait tellement calme alors que toi, tu paniquais déjà totalement.
« Tu es blessée ? On est où ? ... Tu vas bien ?  »
Comment aller bien dans un endroit pareil , au fond, tu avais une idée plutôt concrète de où tu étais , mais il fallait que tu en soit sure.


I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Deubeulesse
Messages : 284
Capsules : 611
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 28
Crédits : Truc ♥
Appartenance : Abri
Arme : Arbalète
Carnet de bord :
Explorateur Unité A • chasseur
MessageSujet: Re: Chapitre 1: En Captivité Mar 8 Aoû - 0:13
Chapitre 1: En captivité ☾ Min Hun mit un long moment à émerger. Il avait reprit peu à peu connaissance mais ne se souvenait pas s’être endormi la veille. Il n’avait pas non plus en mémoire que son lit fut aussi inconfortable et sa chambre aussi humide. Et bon sang il avait cette barre à la tête qui le faisait grimacer de douleur. C’était loin d’être agréable..et habituel. Il n’avait pourtant pas bu d’alcool...Encore désorienté, le chasseur fini par ouvrir les yeux et ce qu’il vit ne le rassura pas. Mais alors pas une seconde. « Que.. ? » Min Hun voulu prendre appui sur ses bras pour se redresser jusqu’a finalement se rendre compte de l’infime possibilité de se mouver confortablement. De moins en moins rassurant, avait-il fini par penser alors que des flashs s’imposaient à son esprit, lui rafraîchissant progressivement la mémoire.

Il se souvint que leur unité était de sortie et qu’ils étaient à la recherche des disparus. Il revoyait Min Jae s’éloigner pour accomplir sa tâche d’éclaireur sous son regard inquiet. Et plus son absence s’était prolongée, et plus le chasseur avait cru s’arracher les cheveux. Et puis il avait craqué. Il avait profité que l’attention du reste de son équipe soit déviée pour filer à l’anglaise, bien décidé à retrouver Min Jae. Et..plus rien. Il se doutait qu’il s’était fait prendre en traître alors qu’il était sur la trace de son meilleur ami. Il n’avait même pas eu le temps de voir le visage de ses agresseurs que ces derniers avait trouvé opportun de l’attaquer par derrière, l’assommant d’un coup à la tête, ce qui expliquait son mal de crâne persistant.
En repensant à la raison de sa perte de conscience, Min Hun redressa vivement la tête et plissa les yeux afin de discerner quelque chose dans cette pièce quasi-obscure. Il pu donc admirer la cellule qui lui avait été attribuée et ses toilettes luxueuses qu’il avait vite survolé du regard en grimaçant de dégoût. De toute évidence, il avait atterri chez les sanguinaires, propriétaires des lieux les plus accueillants du coin « Evidemment... » souffla-t-il en levant les yeux au ciel. Qui d’autre aurait pu être derrière tout ça ?

Min Hun continua son observation, ne pouvant s’empêcher d’ouvrir la bouche pour commenter de sa voix encore légèrement éraillée son état des lieux. « Super la déco. Un peu too much mais ya de l’idée.. ». Ses yeux s’arrêtèrent sur une masse sombre rampant vers lui et Min Hun ne su dire s’il était soulagé de voir cette petite bouille près de lui ou encore plus inquiet qu’il soit là. « Minou..ça va t’inquiètes. Et toi ? Tu n’as rien ? » s’inquiéta derechef le chasseur en examinant chaque recoin de son beau visage comme il pouvait. Il le regarda ensuite s’appuyer contre le mur et s’approcha un peu plus de lui, scrutant à nouveau les alentours quand il entendit Min Jae s’adresser à quelqu’un d’autre. Ce ne fut qu’à cet instant qu’il remarqua la présence de la jeune femme. Il se tendit presque immédiatement et se mordit la lèvre inférieure. Une inconnue. Une femme, enfermée avec eux. Voilà qui n’était pas pour le mettre plus à l’aise. « hm..hé.. » commença-t-il maladroitement. « Qui..qui es-tu ? » bégaya-t-il, soulagé qu’il fasse assez sombre pour ne pas discerner les rougeurs sur ses joues. « Tu n-n’es pas de..hm de l’abri? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Chapitre 1: En Captivité Mar 8 Aoû - 22:22
Chapitre 1: En captivité ☾ Désormais prisonnier à son tour, mon regard fut contraint de trouver refuge à l’endroit où se tenaient mes compagnons de cellule. L’inquiétude, son ravisseur, n’avait pas eu d’autre choix que d’interrompre sa petite balade afin de confier à ma conscience une mission que je ne pouvais remplir : veiller sur eux. Je voulais leur parler, leur promettre que je serais leur bouclier, mais le combat intérieur opposant mes préoccupations pour Soo Hyun et celles pour ces deux hommes entravait mes cordes vocales.

J’entendis l’un d’eux faire une remarque sur la décoration de la cellule, ce qui m’arracha un sourire. La lame aiguisée du sarcasme pouvait sans doute aider à trancher les filets de la peur, nous permettant d’observer une situation d’une manière détachée, voire plus quiète. Le garçon le rejoignit péniblement et je les contemplai échanger leurs craintes concernant leurs blessures éventuelles. En comprenant qu’ils étaient proches, je sentis d’abord une vague de soulagement submerger mon esprit fragilisé, puis mon cœur se desserra. Mais ensuite, je réalisai que le pire était encore à venir, et j’ignorais le temps qu’il nous restait avant de voir sa sombre et menaçante silhouette franchir les barreaux de la cellule pour cueillir nos pauvres âmes damnées.

Le garçon aux traits les plus juvéniles me posa plusieurs questions. Il semblait affolé et j’avais beau vouloir le réconforter, je n’excellais pas dans le maniement des mots. Je voulais le prendre dans mes bras pour calmer ses craintes, mais mes mains liées ne me le permettaient pas. Néanmoins, le fait qu'il se soit directement adressé à moi m'avait délié la langue. « Je vais bien merci... » Je m’arrêtai un instant. Il était de plus en plus difficile pour moi de dissimuler ma peur. Cependant, le courage venait facilement à moi lorsqu’il s’agissait de protéger les autres. Aussi, je rassemblai toutes mes forces intérieures pour la chasser, ou du moins l’acculer dans un coin de ma tête et l’y enfermer jusqu’au moment où je serais délivrée. Si j’allais être délivrée… « Nous sommes dans le quartier général de La Main Rouge. »

J’étirai mes jambes endolories du mieux que je pouvais, tant mes articulations me faisaient mal. Je sentis les yeux de son ami se poser sur moi et, à son tour, il m’adressa la parole. Tout comme moi, il ne devait pas être très à l’aise avec les inconnus, ce qui pourrait expliquer son bégaiement. Au moins, il avait eu le courage de me parler alors que moi, je n’avais manifesté aucun effort pour engager une quelconque conversation afin de leur changer les idées. Je trouvais sa timidité touchante et ne pus m’empêcher d’esquisser un sourire amical. « Je m’appelle Nana, j’appartiens au clan des Veilleurs. Et vous deux ? » Me yeux se plissèrent pour m’aider à mieux discerner le visage de mes deux interlocuteurs. « Nous nous sommes peut-être déjà croisés, je me suis rendue quelques fois à l’abri. » Mes pensées vagabondèrent tout naturellement jusqu’à Myung Ki, car il était la raison pour laquelle je me rendais souvent là-bas. J’aimais tant les histoires qu’il me racontait… Elles me faisaient voyager et nourrissaient mes rêves. Je vis aussi le doux visage de ma douce amie Yeonwoo qui, je n’osais l’avouer, me manquait beaucoup, puis celui de Mahala s’imposa à moi, cette femme que j’admirais tant par son charisme que par sa gentillesse. Ces visages, et bien d'autres encore, je risquais de ne plus jamais les revoir à cause de mon imprudence...

Mes yeux toujours rivés sur eux, j'essayais de trouver quelque chose à dire afin de passer le temps. Je m'étais résolue à attendre patiemment l'arrivée de nos ravisseurs, mais il fallait croire que mes deux interlocuteurs, en quelques questions seulement, m'avaient donnée goût aux échanges verbaux.« Vous occupez quel poste au sein de l'abri ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Kastielle
Messages : 778
Capsules : 539
Date d'inscription : 23/05/2017
Age : 17
Crédits : skate vibe
Appartenance : Abri
Affectation : Eclaireur
Arme : Fusil de chasse
Carnet de bord :
RPLiensPrez

■  ■  ■  ■  ■  ■ ■  ■


I shot for the sky
I'm stuck on the ground
So why do I try?
I know I'm gonna fall down.
I thought I could fly
So why did I drown?
You never know why
It's coming down,

■  ■  ■ Kyung Hong ■  ■  ■


You're my obsession
My fetish, my religion
My confusion, my confession
The one I want tonight
You're my obsession
The question and conclusion
You are, you are, you are
My fetish you are
You can kiss me with your torture
Tie me up to golden chains
Leave me beggin undercover
Wrong or right
It's all role play

■  ■  ■ Myung Ki ■  ■  ■


Your hazel green tint eyes watching
Every move I make
And that feeling of doubt
It's erased
I'll never feel alone again with you by my side
You're the one
And in you I confide, Oh
And we have gone through good and bad
Times

■  ■  ■ Min Hun ■  ■  ■


Bromance
If I loved you more I might be gay
And when I'm feeling down
You know just what to say
You're my homie
Yeah ya know me
And if you ever need a wingman
I'd let any girl blow me off
Cause you're more important than the rest
I confess I'm a mess
If I'm not hangin' with my BFF
You know it's true
You my male boo
Now sing the chorus with me
If you're feeling the same way too


Explorateur Unité A • éclaireur
En ligne
MessageSujet: Re: Chapitre 1: En Captivité Mer 9 Aoû - 13:28
Chapitre 1: En captivité ☾Cette fois, le sarcasme du chasseur ne te faisait même pas réagir, alors qu’habituellement, tu aurais rigolé ou peu être levé les yeux au ciel, là, tu te contentes de juste te hisser jusqu'à lui. Tu as mal au ventre, tu as peur, qui n'aurais pas peur ?
Il t'assure que ça va, tu ne le crois pas, avec lui ça va toujours ! Il pourrait se péter une jambe qu'il en rirait encore.
« J'ai mal au crâne ... Les enfoirés, je te jure .... »
et tu te mettais à râler maintenant, tu voulais rentrer chez toi, tu voulais retourner a l’abri et te blottir dans les bras de Myung Ki ... Depuis quand t'es ici ? 2 heures ? 24 heures ?
Lorsque ton attention est attirée vers la jeune femme, tu te sentis de suite solidaire envers elle, dans cette galère, chaque allié est important.
La peur dans sa voix te faisait froncer les sourcils, tu avais envie qu'elle vous rejoigne, que vous soyez tous les trois du même côté de la pièce. La proximité attise la confiance.
Lorsqu'elle vous dévoile l'endroit ou vous êtes, tu te mords la lèvre, presque un peu trop fort.
Alors que de dehors, tu ressentais une certaine fascination pour cet endroit, de l’intérieur il n'y a pu que de la haine, tu sentes ton estomac ce noué, au fond, tu savais évidemment où tu étais, mais le fait qu'elle le dise tout haut, le fait qu'elle confirme ce que tu refusais de savoir fit monter une haine plutôt étrange en toi, de l’intérieur, tu détestais cet endroit. Tu les détestais tous. Ton cœur se serrait lui aussi, dans ce bâtiment se trouvais peut-être le psychopathe qui avait violer ta mère, évidemment, tu ne serais même pas capable de le reconnaître, peut-être que tu lui ressembles ? Rien que l'idée t’écœure. Tout ce que tu connais de lui est un surnom et tu n'es clairement pas en mesure de demander à qui que ce soit qui est ce type, ici, personne n'est ton ami. Et surtout .... As-tu réellement envie de le rencontrer ?

Une veilleuse, un très fin sourire étira tes lèvres, vous n’êtes pas du même clan certes, mais vous n’êtes pas ennemi.
« Moi, c'est Min Jae , nous somme de l’abri, ton visage me dis vaguement quelque chose donc peut-être que je t'ai déjà croisé effectivement »
Si elle traîne avec ton père de substitution et ta chef d'unité , les probabilités que tu l'aies déjà croisé sont effectivement plutôt grande.
Durant la discussion, tu essayais tant bien que mal de défaire tes liens, tes mains bougeais derrière toi, tu ne sais pas rester en place. Ton mal de crâne étais maintenant devenu constant, tu t'habituais à cette douleur permanente.
« Moi, je suis éclaireur dans l'unité A d'exploration, c'est comme ça que je me suis fait attraper, je suppose »
et a ce moment là, tu pensais à Mahala ... Elle devait se sentir si mal d'avoir perdu deux de ses gars durant une mission. Tu t'en voulais aussi en te disant que c’était sûrement de ta faute s'il était la lui aussi , si tu ne t’étais pas éloigne aussi loin , Min Hun ne l'aurais sûrement pas fait non plus. Tu baissais le regard rien que d'y penser. Lorsque vous allez sortir d'ici, oui parce que tu en es sûr ! Vous allez évidemment sortir, du moins c'est ce que tu vas continuer de penser jusqu’à ce que tu quittes cet endroit, que ce soit parce que tu es mort ou parce que tu t'es enfui. Si tu penses déjà au pire, tu vas perdre la pédale, tu iras t'excuser auprès d'elle
« Vous pensez que si je mets dos à l'un de vous, on pourrait essayer de se détacher ? J'arrive pas à atteindre le nœud, mais peut-être que je pourrais atteindre l'un des vôtres ? »
Tu n'as jamais été un garçon très cultivé, mais t'es loin d’être con !


I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Deubeulesse
Messages : 284
Capsules : 611
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 28
Crédits : Truc ♥
Appartenance : Abri
Arme : Arbalète
Carnet de bord :
Explorateur Unité A • chasseur
MessageSujet: Re: Chapitre 1: En Captivité Mer 9 Aoû - 17:29
Chapitre 1: En captivité ☾ Les yeux du chasseurs s’habituaient lentement à la somber cellule et dés que cela fut possible, il n’avait eu de cesse de les promener un peu partout dans la pièce, espérant y trouver quelque chose d’assez tranchant. Néanmoins, alors qu’il inspectait tous les coins et recoins, il n’avait pas oublié de tendre l’oreille, écoutant ses deux camarades faire connaissance. La prénommée Nana semblait plus ou moins inoffensive et puis, il devait l’avouer, elle était vraiment très jolie, bien qu’il trouvait tout de même déplacé de se faire ce genre de remarque alors qu’elle devait certainement avoir peur. Et puis, cela était inutile. Déjà parce qu’il serait de toute façon incapable de l’approcher étant donné ce blocage qui lui gâchait l’existence mais aussi et surtout parce que leur posture quelque peu délicate ne leur donnait qu’un infime espoir d’en sortir indemne.

Lui-même avait peur. Il ne craignait pas de souffrir ni même de perdre la vie, bien que l’idée lui soit tout de même désagréable, il était juste effrayé à l’idée qu’il arrive quoi que ce soit d’autre à Min Jae. Il ne le supporterait pas. Pensif, il tourna a nouveau le regard vers son cadet et l’observa un instant, souriant vaguement en le voyant se présenter avec aisance. Lui n’avait plus pipé mot depuis sa question à Nana. Il préférait laisser la parole à l’éclaireur, gigotant un peu afin de trouver une position a peu près confortable, en vain. Ses lèvres ne s’ouvrirent à nouveau que lorsque Min Jae leur fit part de sa proposition. Il doutait que les liens se défassent aussi facilement mais ça valait le coup d’essayer. Il préféra ça à rester immobile en attendant que la sentence tombe. « Ok. Ca peut se faire. » Répondit-il en poussant un peu sur ses jambes liées pour se redresser. Il parvint ensuite à tourner le dos à son ami. « Viens. ».

Min Hun attendit de le sentir contre lui pour chercher à tâtons ses poignets emprisonnés. Et, tout en collant ses omoplates à celles de Min Jae, essayant ainsi de prendre un appui. Il s’affaira ensuite à chercher le nœud. Quand il l’eu trouvé, il réprima de justesse un soupire. Les liens semblaient bien serrés. Cependant il ne fit aucune remarque et commença à tripoter la corde, tordant ses bras et ses mains. « J’imagine qu’ils ne nous ont pas apportés d’eau ni de nourriture hm ? » demanda-t-il sans grand espoir, se doutant qu’ils n’allaient pas bénéficier d’un service 3 étoiles spécial Main Rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Chapitre 1: En Captivité Jeu 10 Aoû - 4:09
Chapitre 1: En captivité« Enchantée, Min Jae. » Maintenant que j’y pensais, il était vrai que les traits de son visage m’étaient familiers. Il devait sans doute être très proche de Myung Ki… Je souris, amusée. Min Jae semblait beaucoup plus sociable que son ami. Ce dernier ne se présenta pas, on aurait dit qu’il était encore plus introverti que moi. J’aurais bien aimé connaître son nom, mais il devait sûrement avoir ses raisons pour ne pas me le divulguer. Je n’insistai donc pas et écoutai le plus jeune une nouvelle fois. « Oh d’accord… Vous aussi, vous avez été un peu trop curieux… » Un léger soupir s’échappa de la petite faille que formaient mes lèvres. Nous avions été capturés, car nous nous étions aventurés sur le territoire de La Main Rouge et dès lors, nous étions devenus sa propriété. Ce clan n’avait décidément aucune considération pour les étrangers.

Lovée dans ce couffin qu’était la résignation, la proposition de Min Jae obligea ma détermination à se redresser quelque peu. Il n’avait pas l’intention d’attendre, contrairement à moi qui avais déjà accepté les conséquences de mes actes stupides. Son idée n’était pas bête, d’ailleurs son ami s'exécuta derechef pour l’aider. Quand bien même nous libérer de nos liens ne nous permettrait pas de nous échapper, cette prouesse aurait au moins le mérite de soulager nos muscles, nos poignets et nos chevilles. D’ailleurs, je jettai un bref coup d’œil aux gardes postés devant notre cellule et constatai, non sans surprise, qu’ils semblaient totalement indifférents à nos divers échanges.

Je prêtai une nouvelle fois attention à mes codétenus et remarquai qu’ils peinaient à défaire les nœuds. Vu leur position et la robustesse des liens, cela n’était pas étonnant. « Attendez, j’arrive. » N’appréciant guère jouer les spectatrices, je décidai de les rejoindre. Prenant appui sur mes poings liés et fléchissant mes genoux, je soulevai mon bassin et le basculai vers l'avant pour finalement le reposer au sol, puis je tendis mes jambes et les repliai afin de glisser le reste de mon corps jusqu'à elles. J’effectuai ce mouvement jusqu’à ce que je les rejoignis et me retournai pour me placer de profil, de manière à pouvoir examiner le nœud. « On va essayer de te détacher en premier, Min Jae. » Je me penchai légèrement de façon à mieux distinguer la corde et cherchai l’origine du nœud pour savoir quels bouts devaient être tirés. Mon regard croisa alors celui du beau brun dont j’ignorais toujours le nom. Mais en réalité, j’avais une petite idée de comment j’allais l’appeler. « Euh... “Minni” ? Je vais t’indiquer le bout que tu dois saisir. » Sans plus attendre, je me mis dos à eux, histoire d’avoir mes mains près des leur. Je jettai un œil derrière moi, en direction des mains de Minni et m’emparai d’un de ses doigts pour le guider jusqu’au bout que j’avais choisi. Entre temps, j'avais penché ma tête de l'autre côté, donc en direction de Min Jae, afin de retrouver le morceau de corde que j'avais sélectionné pour Minni et posai son doigt dessus. « Voilà, prends ce bout-là. » Ensuite, je décidai d'attraper le bout qui était enroulé autour de celui qu'avait saisi Minni, me disant qu'en le soulevant un peu, mon camarade pourrait plus facilement tirer le sien. Avant cela, j'adressai un regard au cadet et lui conseillai de bien bloquer ses mains, afin d'éviter d'être tiré par les tractions effectuées sur la corde. Je m'exécutai finalement et fis signe à Minni qu'il pouvait tirer à son tour. Bon, les nœuds ne semblaient pas impossible à défaire, donc cela devrait fonctionner. C'était ce que j'espérais en tout cas.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Kastielle
Messages : 778
Capsules : 539
Date d'inscription : 23/05/2017
Age : 17
Crédits : skate vibe
Appartenance : Abri
Affectation : Eclaireur
Arme : Fusil de chasse
Carnet de bord :
RPLiensPrez

■  ■  ■  ■  ■  ■ ■  ■


I shot for the sky
I'm stuck on the ground
So why do I try?
I know I'm gonna fall down.
I thought I could fly
So why did I drown?
You never know why
It's coming down,

■  ■  ■ Kyung Hong ■  ■  ■


You're my obsession
My fetish, my religion
My confusion, my confession
The one I want tonight
You're my obsession
The question and conclusion
You are, you are, you are
My fetish you are
You can kiss me with your torture
Tie me up to golden chains
Leave me beggin undercover
Wrong or right
It's all role play

■  ■  ■ Myung Ki ■  ■  ■


Your hazel green tint eyes watching
Every move I make
And that feeling of doubt
It's erased
I'll never feel alone again with you by my side
You're the one
And in you I confide, Oh
And we have gone through good and bad
Times

■  ■  ■ Min Hun ■  ■  ■


Bromance
If I loved you more I might be gay
And when I'm feeling down
You know just what to say
You're my homie
Yeah ya know me
And if you ever need a wingman
I'd let any girl blow me off
Cause you're more important than the rest
I confess I'm a mess
If I'm not hangin' with my BFF
You know it's true
You my male boo
Now sing the chorus with me
If you're feeling the same way too


Explorateur Unité A • éclaireur
En ligne
MessageSujet: Re: Chapitre 1: En Captivité Ven 11 Aoû - 0:22
Chapitre 1: En captivité ☾ Lorsque la jeune femme te sourit, tu lui souris à ton tour. Comment êtes-vous même capable de sourire ? De vous raccrocher à la satisfaction de se sentir en solidarité, de rencontrer quelqu'un en qui vous n'aviez pas trop le choix d'avoir confiance au vu des circonstances.
Tu réfléchissais, à mille à l'heure, ton cerveau dans ta tête meurtrie ne pouvait s’empêcher d'analyser la situation, d’essayer de trouver une solution. Hélas ... a part te détacher, rien ne parvenais a éclairer ta lanterne en terme d'idée. Tu étais bel et bien coincé dans un des pires endroit qu'il soit. Et tout ce qui te venais à l'esprit étais qu'il était absolument inconcevable qu'il arrive quoi que ce soit a Min Hun, la culpabilité s’emparait violemment de toi lorsque la penser que cela soit de ta faute vint polluer ton esprit déjà bien trop remplis. C'est à cause de toi qu'il est là. Mais il faut que tu gardes les pieds sur terre, que tu ne commences pas à pleurer comme un bébé, tu n'es pas faible comme beaucoup le penses et c'est le moment de te le prouver.
Ton idée semblait bonne, tu te félicitais toi-même d'y avoir pensé, aussi banal soit elle. Tu te glissais une nouvelle fois, de dos contre ton meilleur ami ... C’était très étrange, mais ce contacte , son dos chaud contre le tien , en une seconde, tu te sentais apaisé de le sentir contre toi. Il tripotait tes liens, tu essayais de l'aider, tu voulais comprendre comment le nœud était fait pour peut-être pouvoir parvenir a le détacher avec lui.
Mais Nana vint se hisser jusqu’à vous, rampant sur les fesses, avec la même technique que toi. Tu ne savais pas si tu trouvais cela ridicule ou vraiment triste de vous voir vous traîner à terre comme des loques. Lorsque le surnom que tu donnais a ton meilleur ami sortis de sa bouche, tu t'en voulais déjà de ressentir cette pointe de possessivité en toi, c'était vraiment pas le moment de commencer a faire le gamin ... Et pourtant, à 16 ans, c'était ce que tu faisais le mieux
« Enfait , lui c'est Min Hun , Chasseur de l'unité A d'exploration »
Ta voix était très douce, tu voulais juste lui dévoilé l'identité de ton Minni juste pour ne plus qu'elle l'appelle ainsi.
La voix de Nana annonçait ensuite la marche à suivre, d'abord te détacher pour que de tes fins doigts, tu puisses les détacher ensuite, c’était une bonne idée. Tu sentais les deux plus vieux trituré tes liens, tirant parfois un peu fort, jouant avec les cordes pour tenter de les défaire.
Cela semblait peine perdue, tu avais l'impression que part moment, il resserrait tes liens alors que ton visage se déformait légèrement sous une douleur supportable ... Les cordes t'avaient irrité la peau et rien que le frottement te faisais mal
Tout d'un coup, tu sentis qu'en tirant sur un des bout de corde formant le nœud, ça avait bougé, tu l'avais sentis se desserré, tu te figeas en t'exclamant.
« Celui-là ! Tire plus fort dessus, c'est bon, je crois que ça se défait » on ne sait pas trop a qui tu parles
la lutte était longue, tu ressentais des picotement dans le bout de tes doigts et lorsque tu sentis à peine la pression de la corde sur tes poignets se défaire un peu, tu tiras ta main en dehors de toutes tes forces, tu avais réussis, une main étais sortie et le fait que tu te soit fait mal en l'extirpant de là n'avait pas d'importance, dans cette cellule glauque et sale, tu arrivais a ressentir un semblant de bonheure, te contentant de la situation.
« Merciiii »
Beaucoup trop enthousiaste, tu commençais à détacher le lien autour de tes chevilles, il était très serré, tu avais eu du mal au début, mais une fois le système du nœud compris, il suffit de tirer sur les bonnes cordes.
Ça y est, tu étais enfin libre de tes mouvements. Tu te retournais vivement et commençais à défaire les liens de Min Hun ... Tu n'es pas très galant, mais passes. Tu avais quelque difficulté, tiraillant aussi sur ses poignets, mais tu fini, avec tes deux mains libres par réussir à défaire le liens assez fort pour qu'il puisse en sortir une main, puis l'autre.
Tu t'occupais ensuite de celui de Nana. Le fait qu'elle soit une femme et que tu puisses lui faire mal ne t'interpellais pas vraiment ... Tu recommençais à essayer de défaire la corde autour de ses fins poignets. Ça te faisais presque mal au doigt de devoir tiré a ce point sur les cordes. Tu avais plus de mal, mais tu y parvins tout de même.
«yaaeeyyy on n'est pas près de sortir, mais au moins ... on peu bouger »
Quelle optimiste tu es !


I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : Deubeulesse
Messages : 284
Capsules : 611
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 28
Crédits : Truc ♥
Appartenance : Abri
Arme : Arbalète
Carnet de bord :
Explorateur Unité A • chasseur
MessageSujet: Re: Chapitre 1: En Captivité Ven 11 Aoû - 10:07
Chapitre 1: En captivité ☾ Min Hun aurait presque eu envie de crier à la demoiselle de ne pas approcher, de rester là où elle était. Non pas parce qu’il avait quelque chose contre elle, loin de là mais rien que le fait qu’elle fût une femme lui brouillait l’esprit. Il savait qu’il ne pourrait réfléchir correctement avec elle à ses côtés. Cependant il n’en fit rien et resta concentré sur ce casse tête de cordes. Ils allaient de toute façon avoir besoin de mains en plus pour se détacher. Il devrait donc prendre sur lui et souffrir en silence.
Le temps que Nana arrive, Min Hun continua sa besogne, tordant et retournant ses poignets pour trouver le meilleur accès au centre des nœuds. Il essayait de s’occuper l’esprit pour ignorer que la seule représentante de la gente féminine dans cette cellule était dorénavant assez proche pour qu’il sente son parfum et qu’il entende sa respiration quelque peu saccadée. Il se risqua pourtant à lui jeter un regard et ne put qu’admettre qu’elle était encore plus belle de près. Son souffle se coupa un bref instant alors qu’il détourna ses yeux sur le sol crasseux et le chasseur se dit qu’il valait mieux ne penser à rien d’autre que sa mission.

Chose pourtant de moins en moins évidente puisqu’en l’espace d’une minute, la brune avait prononcé de sa douce voix le surnom que seul Min Jae lui donnait et avait prit sa main dans la sienne. Cela lui fit l’effet d’un électrochoc. Son pauvre cœur, qui avait été rudement mit à l’épreuve ses dernières heures, eu un loupé avant de cogner vivement et rapidement dans sa cage thoracique tout en faisant affluer le sang directement dans ses joues tandis que ses mains se mirent à trembler. Bordel..il pouvait pas être normal pour une fois ? Ils étaient déjà dans une situation des plus délicates mais non, il fallait qu’il joue encore à l’adolescente effarouchée. « O-o-ok » bafouilla-t-il d’une petite voix avant de se mordre vivement les lèvres. Il ferma ensuite ses yeux vivement et s’obligea à inspirer et expirer longuement et fortement pour calmer le flot d’émotions qui le submergeait. Elle allait surement le trouver fou à lier, et ridicule..Non il ne fallait pas y penser. Ils risquaient de tous mourir de toute façon alors l’impression qu’il donnait devrait être le cadet de ses soucis.

Après quelques secondes, Min Hun reprit assez de contenance pour continuer ce qu’il faisait et s’efforça de s’appliquer. Il entendit l’intervention de Min Jae et le remercia intérieurement, un petit sourire sur les lèvres. Quand la voix de son cadet se fit à nouveau entendre, le chasseur se contorsionna un peu plus et tira sur le bout du lien qu’il tenait entre ses doigts en espérant que c’était bien à lui qu’il s’adressait. Et enfin, il laissa une exclamation victorieuse lui échapper quand il sentit la corde se défaire un peu. Sans attendre, il tourna la tête et fut soulagé de constater qu’enfin Min Jae avait les mains libres. Il attendit patiemment qu’il se libère entièrement et le laissa s’occuper de ses propres liens avant de souffler de soulagement. Il apporta ses mains séparées à ses yeux et se massa machinalement les poignets avant de s’occuper de ce qui ficelait ses chevilles. « Merci Minou. Et merci Nana. » S’efforça-t-il à dire en contrôlant au mieux les tremblements dans sa voix quand il s’adressa à la jeune femme maintenant libérée.

Soulagé qu’ils soient dans de meilleures conditions, Min Hun se redressa légèrement. Il s’empêcha néanmoins de se lever entièrement, ne voulant pas trop éveillé l’attention des gardes bien qu’ils n’aient pas bougés d’un iota depuis qu’il s’était réveillé. Il s’avança jusqu’à son meilleur ami et l’emprisonna entre ses bras, le serrant possessivement contre son torse. « Me fais plus peur comme ça ok ? » grogna le chasseur en faufilant son visage dans son cou, profitant de sa douce chaleur avant de finalement s’écarter. Ils n’étaient pas seuls et Min Hun ne voulait pas créer un malaise ou mettre à l’écart la jeune femme qui surement devait s’inquiéter de ne plus revoir ses proches.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Chapitre 1: En Captivité
Revenir en haut Aller en bas
Chapitre 1: En Captivité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Chapitre 1 : L'arrivée .
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1
» ~ Chapitre I : Interprétation des rêves ~
» [CHAPITRE 4] Le monde des sorciers s'embrase.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Badlands :: Hors Jeu :: RPs finis & abandonnés :: RPs finis :: RPs d'intrigue-
Sauter vers: