Partagez | 
 

 Catch me / Escape, if you can ! ft. Lia ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Explorateur Unité D • leurre

En savoir plus

MessageSujet: Catch me / Escape, if you can ! ft. Lia ♥   Mar 25 Juil - 23:02

Catch me / Escape, if you can !

Lia & Yeonwoo

Dégageant mon visage du morceau de tissu qui le couvrait à demi, masquant presque toujours ainsi mon nez et mes lèvres lors des expéditions à l’extérieur, j’humais cet air libre que mes ainés ne qualifieraient certainement pas de pur. Ils racontaient qu’il fut un temps où son absorption se révélait bien plus douce. Pour ma part, je n’avais toujours connu cet oxygène que nous inspirions ainsi. Du moins, ni mon corps ni mon esprit n’avaient conservé de souvenirs de mes premiers mois de vie, exempt de conflits internationaux dévastateurs. De mes yeux, je n’avais toujours connu le monde que tel quel, à l’image du parc d’attractions délabré qui se déployait devant nous. Parti aux aurores, nous n’avions pas mis longtemps à atteindre notre but, et sans encombre. Fusse grâce à l’heure si matinale ? En tout cas, cela avait évité que Lia ne change d’avis et décide de faire demi-tour. Je clignais des yeux face à ce décors lugubre qui pourtant représentant un divertissement aussi joyeux que décrit dans les livres pour mon esprit. A part quelques rares photos devenues archives, trésors d’un temps déchu, ce parc illustrait ma seule conception de ce lieu de liesse d’antan. Et je me sentais grisée ! Des frissons d’excitations parcouraient la surface de mon échine. Oui, je mettais le pied sur un véritable terrain de jeux complètement dément ! Elle avait dit oui ! Enfin ! Lia, mon instructrice de formation surprotectrice avait accepté que nous sortions à l’extérieur en-dehors d’un contexte de mission avec toute l’unité. Nous n’étions que toutes les deux, et mieux encore, nous allions nous adonner un entrainement particulier, directement sur le terrain ! Je jubilais tant qu’au seuil du portail d’entrée, je dus me retenir d’étreindre mon instructrice afin de lui témoigner mon infinie reconnaissance ! Mais plutôt que de céder à cette pulsion, je détournai la tête de sa silhouette et tentait d’évincer le sourire peint sur mes lèvres. Je la remercierai en rentrant, hein… Mon regard se leva en direction du ciel parsemé de cumulus grisâtre, s’étoffant au fil des heures depuis notre départ de l’Abri. Quelques averses s’annonçaient à prévoir. Qu’importait ! Au contraire, cela rendrait peut-être la sortie du jour encore plus trépidante. Ma moue froncée ne fut donc pas de longue durée, ne pouvant réprimer ce rictus aussi insubordonné que je l’étais de s’étirer à nouveau au coin de mes lèvres. Quand bien même je ne le dirais pas de vive voix, je me sentais fière et enorgueillie que Lia m’emmène jusqu’ici. Cet entrainement témoignait de sa foi en mes compétences et en mes progrès. « Une journée au parc d’attractions avec ma chaperonne ! m’exclamai-je en étirant mes bras vers le ciel comme pour délasser mes muscles et me préparer à passer à l’action. Dois-je me préparer à rencontrer de beaux garçons et repousser leurs avances ? » Je minaudai quelque peu, feignant à la fois l’innocence et l’espièglerie, parfaitement consciente d’être dotée d’une indéniable beauté. Tout comme mon instructrice savait que je ne manifestais nul intérêt pour les garçons, ayant toujours repoussé les avances de ceux de l’abri depuis que j’y vivais. Elle en ignorait en revanche la raison, et je remerciai Ji Hyuk de n’avoir que faire de ma vie sentimentale pour ne pas déceler la vérité suspecte derrière mes rejets. « Cependant, ajoutai-je un déposant mon index contre ma joue en signe de réflexion, tête légèrement penchée sur le côté, comme toute jeune personne de mon âge, il est harassant d’être toujours suivi par un ainé pour nous surveille… » Je me tapotai alors la lèvre du bout de mon doigts, mise en scène d’une pensée déjà toute tracée, puis, soudainement, illusion de la lumière du génie émanant dans mon esprit, je me redressai. D’un revers de la main, je rejetai cette longue mèche de soie capillaire tombée par devant mon épaule. « Devrais-je échapper à ta vigilance pour pouvoir profiter des joies de ce parc à ma guise ? » L’éclat des étoiles qui brillaient à la surface de mes iris trouvaient écho en la malice qui recouvrait la chair de mes lèvres rosées. « Cela me semble être l’entrainement idéal, non ? » Je pouvais me sentir toute pimpante d’assurance, piquée d’une once de provocation facétieuse avant de baisser brièvement les yeux et les redresser, glissant de côté, dans ma comédie parfaitement assumée. « A moins que tu n’aies prévu autre chose… » soupirai-je presque, un discret rictus réhaussant ma lèvre supérieure, caprice sous-entendeur qui témoignait de ma volonté de m’adonner à cet exercice et laissait à présager mauvaise volonté à tout autre programmeur ne satisfaisant pas mes désirs.

_________________
For you...
❀ It’s a different place, a different time But my love is right Even by your scent that passes with the wind I know it’s you But I don’t know when did you start living in my heart ? I don’t know the reason my heart flutters when I see you Until you remember I will Wait for you My love, look at me Do you still love me ?

#YeonKi #JustMarried #CDD:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Explorateur Unité D • leader

En savoir plus

MessageSujet: Re: Catch me / Escape, if you can ! ft. Lia ♥   Dim 6 Aoû - 13:00

Catch me / Escape, if you can !

Lia & Yeonwoo

Lia n'a jamais été reconnue pour être une leader d'unité compréhensive et laxiste. Au contraire, elle se montre particulièrement autoritaire avec son unité et encore plus avec les recrues en formation, leur demandant une grande discipline. Bien entendu, Yeonwoo n'échappe pas à la règle. Aucun traitement de faveur pour celle qu'elle considère comme sa petite fille. Pas si petite que ça, bien sûr, car la jeune femme a déjà atteint de bel âge de dix-huit ans, mais pour Lia, elle n'est encore qu'une enfant. En réalité, elle serre tout particulièrement la pince avec Yeonwoo car elle est de loin la plus rebelle de tous et car son instinct de protection est décuplé en présence de la jolie jeune femme. Elle lui impose donc une rigueur et se montre très sévère avec elle depuis qu'elle est sous ses ordres. Pour la plupart, elle parait beaucoup trop dure avec la jeune femme, et même cette dernière, elle le sait, a parfois envie de plus de liberté. Lia a beau essayé, elle n'arrive pas à se convaincre de lui lâcher un peu les rênes. Elle a bien trop peur qu'en n'endurcissant pas assez Yeonwoo, la jeune femme se retrouve en danger par la suite. Pourtant, il y a des moments où Lia tente de se dérider un peu en laissant sa douce s'amuser — tout en restant sous sa surveillance, évidemment.

D'où leur présence au parc d'attraction abandonné. Yeonwoo ne se doute pas que Lia l'a entendue parler de ce parc à ses amis. Elle semblait tant avoir envie d'y aller. Récemment, la jeune femme a été particulièrement exemplaire, impressionnant Lia de jour en jour, c'est pourquoi elle s'est dit qu'une petite virée entre filles, sans le reste de l'unité, au parc d'attraction, lui ferait certainement plaisir. Et elle n'avait pas tort, se dit-elle, en voyant le sourire émerveillée de sa petite protégée. Ce sourire lui fait plus de bien que la jeune femme ne semble se douter. Il la réconforte, lui procurant une délicieuse sensation de chaleur, comme à une mère qui regarde son enfant grandir. C'est ce qu'elle ressent en voyant le radieux sourire de la belle. Lia grimace un peu lorsqu'elle lui affuble le surnom de chaperonne mais n'en dit rien. Un peu qu'elle va la chaperonner. Il ne faut surtout pas qu'il lui arrive malheur. C'est un parc abandonné, Yeonwoo. Tout ce que tu trouveras ici, ce sont des goules, peut-être déguisées en clown, qui sait. Elle hausse joyeusement les épaules, les mains dans les poches. Malgré le poids de celui-ci, Lia n'a pas laissé son puissant et redoutable Fatman à l'abri. Elle préfère porter ses trente kilos sur son dos plutôt que de prendre le risque d'être attaquée sans pouvoir rien faire, sachant que la force physique n'est pas son point fort.

Lia écoute les insinuations de sa cadette avec un sourire en coin. Si elle croit que la leader de l'unité D ne l'a pas vue venir, elle se met le doigt dans l'oeil jusqu'à la moelle, mais pour l'instant, au lieu de direction la contredire, elle se contente de la laisser parler. Yeonwoo a toujours été ainsi. Une forte tête qui pense qu'elle peut tout obtenir en minaudant. Lia se dit que cette petite a de la chance qu'elle ait justement prévu un entrainement en plein air spécialement pour elle mais se demande si, juste pour ne pas lui donner raison, elle ne devrait pas annuler cet entraînement et la faire rentrer. Mais elle n'est pas comme ça, Lia. Elle préfère s'en tenir à ses plans, tant pis si sa jeune protégée pense qu'elle a réussi à la manipuler.

Lia n'étant pas particulièrement adepte des démonstrations d'affection, elle se contente de lui adresser un sourire entendu avant de s'avancer vers un stand abandonné, certainement d'un ancien chamboule-tout si l'on en croit les canettes en métal qui gisent encore par terre. Quand je voulais échapper à la vigilance de mon maitre, j'attendais qu'il ait le dos tourné ou qu'il soit affairé à autre chose, explique-t-elle tout haut, comme si de rien n'était. Puis, elle se hisse par-dessus le comptoir du stand pour s'accroupir derrière, trouvant avec satisfaction un coin sombre et couvert de feuilles mortes pour y dissimuler son arme. C'est volontairement qu'elle perd Yeonwoo de vue, pour lui laisser le temps de s'échapper. Ne t'éloigne pas trop, d'accord ? Reste dans le périmètre du parc ! Elle a le sourire, Lia. Ça fait longtemps qu'elle n'a pas souri sincèrement et elle s'en cache, comme un petit animal effrayé. Lorsqu'elle a fini d'enterrer son Fatman, elle se relève. Comme prévu, Yeonwoo s'est volatilisée. Lia laisse échapper un petit rire amusé. Cette gamine insupportable pense vraiment pouvoir lui échapper ?

_________________
time to do or die
this is war. ▬ No warning sign, no alibi. We faded faster than the speed of light, took our chance, crashed and burned. No we'll never ever learn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Explorateur Unité D • leurre

En savoir plus

MessageSujet: Re: Catch me / Escape, if you can ! ft. Lia ♥   Lun 7 Aoû - 21:26

Catch me / Escape, if you can !

Lia & Yeonwoo


L’excitation était à son comble. J’en frémissais. Il semblerait que les étoiles dans mes yeux puissent être comparées à ces lueurs attribuées d’antan aux enfants dans magasin de jouets. Ils jouissaient de tant de choses auparavant. Pourtant, moi qui n’eus jamais rien connu de tout ceci, je trouvais tout autant à m’amuser dans mon enfance, et aujourd’hui encore. Les lieux de distractions demeuraient les mêmes, seule la façon de les exploiter divergeaient quelque peu. Furetant de part et d’autres à la recherche des merveilles dont disposaient ce parc, je me demandais si quelques attractions seraient encore en état de marche avec un système de circuit électrique comme Kyung Hong Oppa en avait construit. J’aurais dû exiger de lui, en ce temps, qu’il m’emmène jusqu’ici et mette en route un manège rien que pour moi ! A défaut de ce grognon, heureusement que Lia, malgré ses remontrances à outrance parfois, se révélait tout de même plus fun. Je sentis bien que mon instructrice ne voulut m’accorder ouvertement mon souhait d’entrainement mais y adhéra indirectement. A ses mots, je fronçais légèrement les sourcils. Une petite moue se dessinant sur mon visage, dans son dos, elle me vexerait presque. Comme si j’avais besoin de sa suggestion pour y penser. De surcroit, me donner délibérément une telle autorisation à demie me gâchait presque mon plaisir. J’étais certaine qu’elle lui fit exprès, histoire de ne pas m’apporter trop grande satisfaction non plus. Cependant, un air mutin se tarda à illuminer mon minois. « Vraiment ? fis-je semblant de ne pas croire à ses propos avant de soupirer dans un mouvement de tête illustrant ma prétendue déception. Comment une personne aussi indisciplinée pourrait m’enseigner à ne pas suivre son exemple ? » Je secouai légèrement la tête avec désapprobation. Puis, du coin de l’œil, je suivis attentivement les mouvements de Lia afin de saisir le moment propice où me défiler. J’échappai un soupir inaudible. Me prenait-elle vraiment pour pareille débutante ? Enfin, je pouvais bien lui accorder ce petit plaisir que celui de donner le top départ de la partie du jour.

Aussi légère et discrète qu’un renard se faufilant entre les herbes, je foulais sans un bruit de sol pierreux sous mes pieds. Petit être agile, je m’en vins disparaitre, me faufilant entre les bâtiments, mais surtout grimpant de-ci de-là. Dissimulée par les diverses devantures et murs qui me séparaient de la place où j’avais laissé mon instructrice, lorsque j’aperçus celle-ci ressortie du stand de chamboule-tout, constatant sans surprise mon évaporation, je fis entendre ma voix : « Ne suis-je pas la parfaite élève de mon maitre que je prends en modèle ? » Je me savais hors de son champ de vision. Cependant, j’étais particulièrement déterminée à jouer et ainsi, du haut de l’entrée du palais des glaces, je révélai ma position non sans une once de provocation. « A moins que… » feignis-je de réfléchir, main portée sous mon menton tandis que j’effectuais quelques pas à découvert. Arrivée à l’extrémité de mon promontoire, sans interrompre le mouvement, j’arquais légèrement mes muscles, ramenant les quelques forces dans mes jambes sous moi afin de les déployer ensuite dans un saut qui me permit d’attraper un câble électrique dénué désormais de toute fonction, si ce n’était celle de liane, en étape intermédiaire avant que mes pieds ne se posent à nouveau sur le toit du bâtiment suivant. « Tout disciple se doit de surpasser son enseignant, alors disons que j’ai quelques ambitions de plus. » Une simple partie de cache-cache ne saurait nous satisfaire ni l’une ni l’autre. Prétendre le contraire aurait été nous leurrer. Attribution qui justement s’avérait être la mienne. Mon devoir d’exploratrice au sein de mon unité ne consistait pas seulement à échapper à toute forme de poursuivant, mais avant tout d’attirer leur attention, de les amener à vouloir me prendre en chasse quitte à titiller les susceptibilités, froisser des fiertés, attiser des férocités si leur instinct ne suffisait. Ensuite, et seulement ensuite, je devais sauver ma peau, tout en m’assurant que ne pas les décourager trop tôt au risque de s’en retourner vers mes pairs dont mon rôle était justement de les éloigner. Alors, je savais, aussi provocatrice, quelque peu prétentieuse, que je me proclamai momentanément, qu’au fond Lia n’en attendait pas moins de moi. Tout comme je n’aspirai certainement pas à ce qu’elle me facilite la tâche. En situation concrète et non d’entrainement, que se fut-ce créatures sauvages ou membres de la Main Rouge, si je venais un jour à me faire prendre, une telle issue ne sera pas sans lourde conséquence. Bien que probablement de l’ordre de celles que mon instructrice redoutait très certainement au sujet des sanguinaires indépendants. « Se défiler sans narguer mon professeur ne saurait être un divertissement, je veux dire, un entrainement digne de ce nom ! » Je penchai légèrement la tête, observai sa réaction, mon regard pétillant dont elle supposait probablement l’éclat malgré la distance nous séparant. Puis, je me redressai en dévoilant un discret morceau de langue entre mes lèvres avant de tourner les talons et sauter soudainement de côté opposé, disparaissant par-delà le bâtiment où je trônais tel un paon, ne laissant plus que le son de ma voix faisant trace derrière moi : « Attrape-moi si tu peux, Lia ! »

_________________
For you...
❀ It’s a different place, a different time But my love is right Even by your scent that passes with the wind I know it’s you But I don’t know when did you start living in my heart ? I don’t know the reason my heart flutters when I see you Until you remember I will Wait for you My love, look at me Do you still love me ?

#YeonKi #JustMarried #CDD:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Explorateur Unité D • leader

En savoir plus

MessageSujet: Re: Catch me / Escape, if you can ! ft. Lia ♥   Mer 16 Aoû - 16:31

Catch me / Escape, if you can !

Lia & Yeonwoo

Alors tu veux jouer ainsi... Lia n'a parlé que dans un souffle, pas assez fort pour que sa protégée l'entende. Elle sourit toute seule en entendant le discours outrement prétentieux de la jeune femme, espérant avec une pointe d'anxiété qu'elle apprendra un jour à se taire face à des ennemis plus fort qu'elle. En ces temps-ci, plus personne n'est déstabilisé ou impressionné par une grande gueule ou une forte tête. Il faut employer la ruse et la réflexion. Ce qui, parfois, n'est pas forcément le fort de sa Yeonwoo. Mais justement, elle est là pour apprendre. Et oh qu'elle va apprendre. Elle nargue sans faire attention au fait que Lia a disparu de son champ de vision. La leader ne se presse pas, car elle sait qu'elle ne fait pas le poids face à la rapidité et à l'agilité de sa belle. Rien ne sert de courir, comme dit le proverbe, il faut partir à point.

Celle que l'on surnomme à juste titre Reaper se hisse sur les stands de l'allée suivante. Il y a toutes sortes de jeux, du tir au laser, aux machines à pincer — attrape-nigauds comme les appelle Lia —, en passant par les petits casino et les manèges à sensation. Il y a même une immense maison hantée relativement délabrée, ce qui la rend encore plus effrayante. La jeune femme se presse juste suffisamment pour ne pas perdre sa coéquipière de vue. Elle saute de toits en toits sans vraiment faire attention. Après tout, ce n'est qu'un jeu. Soudain, le toit de tôle de la maison hantée cède sous ses pieds. Elle lâche un hurlement retentissant, plus de surprise que de peur et se laisse tomber, roulant avec aise à son atterrissage. Fort heureusement, elle n'est pas tombée de haut et sait parfaitement comment tomber sans se blesser. Ainsi, elle peut sans mal se relever et regarder autour d'elle. De l'intérieur, la maison hantée et particulièrement effrayante. Le trou que Lia a percé en tombant émet une lumière sinistre dans le manège et a soulevé la poussière accumulée au fil des années. Les murs de la pièce dans laquelle elle est tombée sont tapissés de sang. Du faux sang ? Lia fronce les sourcils. Elle a du mal à le discerner mais les traces vont du noir au marron foncé. Du faux sang un peu trop bien fait, se dit-elle, obligée de se couvrir le nez face à l'odeur putride qui la prend soudain à la gorge.

Cependant, la situation pourrait être pire. Lia connait très bien le caractère de Yeonwoo. Elle sait que la jeune femme lui porte beaucoup d'amour, bien que ni l'une ni l'autre ne l'exprimer ouvertement et qu'elle a sûrement entendu son cri de détresse. Il est temps de la faire tomber dans le piège. Lia s'agenouille dans la poussière et la crasse, soupirant d'ennui. S'il y a bien une chose qu'elle déteste, c'est la saleté. Elle exècre être salie. Pourtant, à grands maux, les grands moyens. Elle se traine avec beaucoup de réticence jusqu'à une autre pièce de la maison hantée, laissant derrière elle, une trainée bien visible. La pièce dans laquelle elle se cache en attendant l'arrivée de Yeonwoo est si sombre qu'elle ne voit absolument rien de ce qui se trouve autour d'elle. Elle laisse la porte entrouverte et se dissimule dans le recoin le plus ténébreux qui soit. Puis elle attend. Elle attend d'entendre les bruits de pas résonner au-dessus d'elle, sur le toit de la maison hantée.

_________________
time to do or die
this is war. ▬ No warning sign, no alibi. We faded faster than the speed of light, took our chance, crashed and burned. No we'll never ever learn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Explorateur Unité D • leurre

En savoir plus

MessageSujet: Re: Catch me / Escape, if you can ! ft. Lia ♥   Lun 21 Aoû - 23:58

Catch me / Escape, if you can !

Lia & Yeonwoo

Le plumage déployé à faire la roue, tel un pimpant présomptueux trop sûr de lui, je jouais assurément la provocation à outrance. Si j’essayais de titiller mon instructrice ? Peut-être… Mon âme enthousiaste l’emportait sûrement un peu trop sur ma prise au sérieux de l’exercice. Non pas que je dénigrais les capacités de mon aînée. Encore moins sous-estimerais-je son absence de pitié à chaque manche que je viendrais à perdre. Cependant, à la différence de tout autre adversaire en situation réelle, jamais elle ne pourrait m’ôter la vie. De surcroit, sans doute jouissais-je du plaisir de faire danser ma langue et claironner de ma voix comme il me serait l’occasion de faire en mission. Les bêtes sauvages n’avaient pas vraiment besoin que je leur conte mirette pour me prendre en chasse. Manifester ma présence suffisait généralement à attiser leur férocité et instinct de chasseurs. Idem pour les goules, bien que je puisse à loisir leur tenir conversation, qu’importaient mes propos, les résultats étaient le même. Restait alors : les membres du clan de la Main Rouge. Certains diront qu’il n’y a guère de différence avec les précédentes créatures, mais en moins for intérieur, je ne pouvais les affliger d’une telle comparaison. Quand bien même, il n’était souvent bien difficile de susciter chez eux l’envie de m’attraper pour me faire la peau. Généralement, la plupart d’entre eux ne laissait de chance à toutes nuisances croisant leur chemin. Remarquer quelqu’un, semblant tenter de fuir ou de se cacher de surcroit suffisait à leur faire tomber dans le panneau. Quant à ceux qui parviendrait à avoir repéré mon petit manège, la Main Rouge avait cette fierté, cette soif de vengeance qui les inciterait à me vouloir me régler mon compte une bonne fois pour toute. Je les connaissais suffisamment bien pour savoir leur façon de penser. Voire, s’il m’était possible de les approcher à distance assez réduite, pour nombre, j’étais également en mesure de les reconnaitre et en conséquence d’analyser d’autant mieux comment les piéger. Bien évidemment, cet avantage indéniable dans mon affectation ne devait être su de mes pairs explorateurs.

Après avoir sauté du toit, au pas vif et léger, j’arpentais les allées dévastées. Je grimpai, bifurquai de-ci, de-là, les sens aux augets pour tenter de percevoir les mouvements de ma poursuivante. C’était là, ma plus grosse carence. Ma perception nécessitait d’être grandement améliorer, j’en avais parfaitement conscience et un tel exercice serait certainement d’une indéniable utilité pour mon apprentissage. Mon premier atout, au moins, s’avérait d’être au clair quant à cette lacune. Cependant, en cet instant, je n’eus nullement besoin d’avoir l’ouïe fine pour entendre le cri émis par mon instructrice. Spontanément, je me stoppais dans ma course, me retournant vers la direction d’où me semblait provenir sa voix. Les battements de mon cœur s’accélèrent. Cela ne lui ressemblait pas. Etait-elle tombée, coincée quelque part, blessée à cause d’une quelconque ruine s’étant affaissée sous ses pas ? Avait-elle été prise par surprise par une créature ? Une goule ? Impossible ! Je secouais la tête confiante en les capacités à ne pas être prise au dépourvu par Lia. En revanche, ma première supposition me paraissait loin d’être improbable. Instinctivement, je me mis à arpenter, me faufilant avec la fluidité et furtivité d’un renard à travers les décombres. Je me concentrais pour essayer d’analyser où elle devait se situer. Mes pas me conduisirent jusqu’à un bâtiment où la pénombre avait relativement imposé son règne. Prudemment, je m’avançais, à pas inaudible, attentive au moindre détail, aussi bien sonore que visuel, tandis qu’une odeur nauséabonde me prenait à la gorge. Balayant du regard les lieux, mes yeux passèrent sur une tâche sombre maculant le sol. Ils revinrent ensuite prestement. Un frisson me parcourut. Je m’en approchai avec précaution pour constater que cela ressemblait bel et bien à du sang. Mes iris continuèrent jusqu’au suivre cette longue trainée menant par-delà une porte entrouverte. L’inquiétude s’immisça peu à peu, mais un détail me chiffonnait. Cette odeur… Elle témoignait d’une certaine putréfaction. Si Lia était bien tombée dans les parages, il y avait cependant, une autre cause à la pestilence de ce lieu. J’étais peut-être impulsive mais mon intelligence me permettait également de décrypter les situations rapidement. Indéniablement, quelque chose clochait. J’en venais d’ailleurs à douter que ce fusse bien ici que Lia soit tombée. Et si cette scène était l’aboutissement d’une rencontre entre mon instructrice et une goule… Désarmée, était-elle parvenue à lui exploser la tête ? Me saisissant de ma queue de billard, j’effectuais un pas après l’autre, tout en réfléchissant, en direction de la porte, la poussai de la pointe de mon arme, puis scrutai la pièce. Mon ainée était peut-être en danger mais face à tous prédateurs, je ne ferais que nous attirer encore plus de périls à toutes les deux si je débarquai comme un bélier. Soudain, un bruit ! Etait-ce Lia ou un troisième invité désireux de se joindre à la partie ?

_________________
For you...
❀ It’s a different place, a different time But my love is right Even by your scent that passes with the wind I know it’s you But I don’t know when did you start living in my heart ? I don’t know the reason my heart flutters when I see you Until you remember I will Wait for you My love, look at me Do you still love me ?

#YeonKi #JustMarried #CDD:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



En savoir plus

MessageSujet: Re: Catch me / Escape, if you can ! ft. Lia ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 
Catch me / Escape, if you can ! ft. Lia ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 12 juin 2010 Catch and Slash vs Darkside Cowboys
» [Sport ? ] Catch
» Catch extrem
» Escape from maniac mansion island
» Fan de catch ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Badlands :: Les terres désolées :: Zone Est :: Parc d'attractions-
Sauter vers: