AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (flashback) the ghost lights ♞ #soohan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Admin • we rule the world

En savoir plus

MessageSujet: (flashback) the ghost lights ♞ #soohan   Ven 7 Juil - 11:33



The Ghost Lights
Lu Han ξ Soo Hyun

C'est dans un sursaut que je me réveille, alors que je me suis assoupi sur mon bureau, accoudé contre celui-ci. La pile de dossiers que vient de me déposer le chef du département en dit long sur ce que je vais faire ce soir: je suis de surveillance à l'infirmerie, en service de nuit. Je n'ai pas réussi à bien dormir la nuit dernière, à cause de la rentrée de mission d'une des unités de l'abri. Ils étaient revenus avec un homme blessé sur les bras, et très honnêtement s'ils étaient revenus plus tard, l'inconnu n'aurait plus jamais ouvert les yeux. Une aubaine que j'étais de service ce jour-là, ma vitesse légendaire en terme d'opération l'a tiré d'affaire. Maintenant, il se repose sur un des lits de l'infirmerie. Je peux le voir depuis mon bureau, juste derrière les dossiers qui jonchent mon plan de travail. Je tourne mon regard vers cet homme assoupi. La dernière fois qu'on a pris ses constantes, Ha Neul m'a dit qu'il allait bien. Mais comme je suis de surveillance ce soir, ce sera à mon tour de l'ausculter.

Mes lunettes rondes au bout du nez, je termine de rédiger et signer les derniers dossiers que mon chef m'a donné. Ca m'a pris une bonne heure, sans pause, pour tout boucler. Je suis plutôt appliqué dans mon travail. Je rechigne au début, mais les gens n'auront jamais à s'inquiéter en ce qui concerne mon assiduité au travail: je respecte toujours les délais. Mon chef sera content. Au petit matin, il retrouvera sa jolie pile rangée par ordre alphabétique sur son bureau. J'en sors d'ailleurs, me tapotant les mains pour signifier que je suis enfin débarassé de cette "corvée". Je passe au milieu de quelques lits occupés. Des explorateurs en convalescence, des ouvriers de l'abri sur la voie de la guérison... Bref, rien de bien transcendant. La routine quoi. C'est alors qu'un bruit sourd parvient à mes oreilles. L'inconnu de la veille. Je me tourne vers lui et m'approche calmement, pour ne pas le brusquer. Il s'est enfin réveillé de son opération, il a l'air de ne pas trop savoir où il est. "Bonsoir... Hum, je te déconseille de trop bouger, les sutures risquent de sauter." Après tout, l'extérieur ne l'a pas loupé. Je sors ma petite lampe torche pour examiner la réactivité de ses pupilles, puis je me redresse et observe ses constantes sur l'écran. "Tu dois avoir un ange qui veille sur toi, tu as eu beaucoup de chance."

_________________
I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close. — .
Pablo Neruda , 100 Love Sonnets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Les Veilleurs • chasseur

En savoir plus

MessageSujet: Re: (flashback) the ghost lights ♞ #soohan   Sam 8 Juil - 17:18



The Ghost Lights
Lu Han ξ Soo Hyun

Le monde était flou, pourtant tout lui paraissait plus gris que d'habitude... Plus terne, moins... Ensoleillé. Le brun n'arrivait à définir aucune forme, bien qu'il tournait le visage dans tous les sens, que ses yeux se perdaient vers n'importe quel recoin, il ne comprenait pas où il était et ne pouvait rien voir de correct. La panique prenait part de lui. Soudain, la vue lui redevint clair et le choc de ce qu'il vît le fit se redresser brutalement, chose qu'il n'aurait pas du faire. Une vive douleur empoigna son tronc entier, le faisant gémir. Soo Hyun se laissa retomber, une perle de sueur s'échappant de la lisière de son front. Il se rappelait maintenant ce qui lui était arrivé. Il explorait une grotte qui l'avait mené à une cavité souterraine. Cependant, le sol était friable et celui-ci s'effondra sous ses pieds, le faisant tomber dans une repère de rataupes. Et autant dire que celles-ci étaient bien développées. Se sentant attaquées, les créatures l'ont poursuivie – encore aujourd'hui, il maudit ces créatures d'avoir été aussi entreprenantes. C'est-à-dire qu'il les savait aveugles, alors penser qu'une d'entre elles avait réussi à le rattraper, son ego n'aimait pas cela. Et c'est alors qu'il trouvait enfin une sortie que l'une d'entre elles planta son énorme griffe dans son ventre, près de sa cage thoracique, mais un peu en dessous, Soo Hyun réussit à la tuer. Il ne saurait même plus dire comment tellement tout était effectué sous la panique puis avec le peu de force qui lui restait, il courut le plus loin possible, un trou trop grand pour qu'un être humain puisse normalement survivre dans le ventre. Il s'effondra.

Et désormais, il se réveillait dans cet endroit inconnu, dont l'odeur étrange lui rappelait celle de cet hôpital à l'époque, quand une fois il s'était foulé la cheville et qu'il avait attendu qu'on le soigne. Cette odeur, il la haïssait, parce que cela lui remémorait aussi qu'on l'avait alors congédié, lui et ses parents, parce qu'ils n'avaient pas l'argent pour le soigner, et qu'alors, son père lui avait fabriqué une atèle de fortune. Soo Hyun devait sans doute être destiné à vivre une vie de misère toute sa vie. Une personne, plus jeune que lui vu son apparence, homme ou femme il ne pouvait dire avant qu'il ne parle, vint vers lui pour tenter de le calmer. Soo Hyun observa plus minutieusement les lieux. Serait-il dans ce lieu que l'on nomme abris ? Ce lieu pour les privilégier ? Que faisait-il là, lui, le pauvre ? Sa main se posa machinalement vers l'endroit soigné tandis qu'il se laissa faire docilement par cet inconnu bien que la lumière aveuglant ses pupilles n'aient pas été très agréable. « Où suis-je ? » demanda-t-il d'une voix cassée mais loin d'être sèche ou sur la défensive. Soo Hyun n'était pas idiot, il venait sans doute de se faire soigné, il était en position de faiblesse, il fallait être aimable et chose qu'il détestait plus que tout, redevable. Soudain, il tilta sur le mot suture qu'il avait entendu plus tôt. « J'ai été opéré ? » Cette putain de taupe l'avait si mochement blessé ? « C'est toi qui m'a opéré ? » Après tout, il voulait savoir à qui il devait des remerciements et s’acquitter d'une dette, parce qu'il n'aimait pas vivre avec ça sur le dos.

_________________


Hey, I just want to tell you — You're my fantasy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Admin • we rule the world

En savoir plus

MessageSujet: Re: (flashback) the ghost lights ♞ #soohan   Dim 9 Juil - 7:59



The Ghost Lights
Lu Han ξ Soo Hyun

Comme je m'y attendais d'une personne extérieure à l'abri, l'homme alité commence immédiatement à s'agiter, à poser des tas de questions. C'est devenu une habitude pour moi ici: à chaque fois qu'une équipe d'exploration revient avec des bras en plus à soigner, on a toujours droit à une sorte d'interrogatoire musclé. Mais je peux le comprendre. Il ne sait pas où il est, l'extérieur est un lieu de doute et de méfiance où chacun a l'opportunité de planter un couteau dans le dos d'un autre. Alors cette détresse, cette incompréhension de la part de mon patient, je ne peux que la ressentir. J'ai envie de le rassurer, mais on me dit toujours que je suis nul pour ça. Au lieu de ça, je me concentre sur son état de santé. Il se remet bien de l'opération et si tout va bien, il n'aura pas à prendre beaucoup de médicaments avant de retourner dehors - à moins qu'il rejoigne l'abri -. Mais il devra rester avec nous quelques temps, car la plaie n'est vraiment pas belle. Très profonde, malgré qu'elle soit propre. Je range ma petite lampe dans la poche de ma blouse blanche, puis je hoche la tête aux questions de l'inconnu. "Oui, c'est moi qui t'ai opéré. Mais ce n'est qu'un détail, tu es en vie." Et je le répète, il a eu une chance folle. Ce n'est moi qu'il doit remercier en vérité, mais plutôt l'unité qui a su le ramener à temps par ici. Notre générosité nous tuera peut-être un jour, mais c'est plus fort que nous: on ne peut pas s'empêcher de ramener à l'abri tous les blessés qu'on trouve. On veut prouver que nous sommes gentils, peut-être. Et la Main Rouge pourra toujours se torcher avec leur cruauté à deux balles, ils ne survivront jamais sans coeur et compassion.

"Tu vas mettre du temps à cicatriser, donc je pense que tu passeras un petit séjour à l'abri." Je lui annonce cela sans la moindre amertume, plus un discours que j'ai su apprendre au fil du temps. Ces instants-là ne sont pas rares et généralement, les rescapés qui sont majoritairement solitaires finissent par rejoindre nos rangs. C'est le cas de Jae Ho qui, après avoir fui la Main Rouge, s'est retrouvé seul quelques temps avant qu'ils ne le retrouvent pour le passer à tabac. Aujourd'hui, il est à l'abri. Ce n'est pas le seul exemple, évidemment, mais c'est celui que je connais par coeur, car j'ai du passé avec lui. Un passé que je n'arrive pas à oublier. Je pousse un petit soupir et tire un petit tabouret à roulettes vers le lit du blessé, m'asseyant dessus pour le border. "Je peux être ton ami si tu veux. Tu sais, genre, comme une personne à qui parler, si tu as besoin." Il est tout seul ici, je me doute bien qu'il ne connait personne dans l'abri. Comme je suis son médecin, il est naturel pour moi de lui proposer ça. Mais qu'il ne croit pas que je le prends en pitié, car ce n'est pas du tout le cas.

_________________
I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close. — .
Pablo Neruda , 100 Love Sonnets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Les Veilleurs • chasseur

En savoir plus

MessageSujet: Re: (flashback) the ghost lights ♞ #soohan   Mer 12 Juil - 18:43



The Ghost Lights
Lu Han ξ Soo Hyun

Sa tête était lourde, sa nuque avait du mal à la maintenir droite. Alors il abandonna, la lâchant contre l'oreiller douillet... vraiment douillet du lit. Ces gens là vivait dans un confort hors du commun, ils ne pouvaient se rendre compte de la dure loi qui régnait au dehors. Et pourtant, Soo Hyun ne les enviait pas du tout. Il vivait dans la réalité, au moins, lui. Alors qu'ici, ils vivaient dans une sorte d'illusion de sécurité, mais ça ne dure jamais bien longtemps et dans l'histoire de l'humanité, dix-sept ans ce n'est absolument rien. Ils n'étaient pas prêts. Même ces explorateurs puisqu'ils avaient toujours l'habitude de retrouver leur confort. L'inconnu lui confirma que c'était bien lui qui l'avait opéré. Il avait l'air jeune, cela perturbait le solitaire. « Merci quand même. » Il y tenait, à payer sa dette. Et bien qu'un simple remerciement ne suffisait pas, c'était au moins le début. Quand il sera apte à se déplacer, il irait voir l'équipe qui l'avait ramené dans cette pièce à l'odeur exécrable mais qui l'avait maintenu en vie.

Sa gorge sèche le gênait, il avait soif mais était incapable de demander de l'eau, par fierté. Puis l'annonce soudaine du médecin eut l'effet d'un choc. « Je peux pas partir maintenant ? » Pourtant il le devait, rejoindre son coach pour ne pas qu'il angoisse, pour veiller sur lui aussi et son mental faible. Puis il devait gagner sa vie, chercher des objets, les échanger... il allait suffoquer ici. « Même pas sortir un peu ? » Juste voir le soleil, ou la pluie qu'importe, le ciel ! Il soupira, encore plus déprimé qu'à son réveil. Il allait s'ennuyer ferme, le temps allait passer trop lentement. Néanmoins l'inconnu lui proposa de devenir ami. Soo Hyun n'avait pas vraiment grand chose à dire, du moins pas à une personne qu'il ne connaissait pas, cependant, il n'allait pas rester fermé à la conversation. « Okay. Si je ne connaissais pas Mahala je me dirais que vous seriez tous des vampires ici. » Ils étaient tellement pâles pour la plupart, c'en était frustrant. Mais c'était plutôt pour parler de quelque chose qu'il abordait ce sujet, parce que ce n'était pas forcément une spécificité de l'abris, il en avait vu d'autres, des blancs comme cul. Mais bon, au moins ils avaient pas sa couleur de peau à lui. « Je m'appelle Soo Hyun au fait, et toi ? »

_________________


Hey, I just want to tell you — You're my fantasy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



En savoir plus

MessageSujet: Re: (flashback) the ghost lights ♞ #soohan   

Revenir en haut Aller en bas
 
(flashback) the ghost lights ♞ #soohan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Problem with voice recognition (always red lights!?)
» [Cherche] SNES Ghost
» [Récit, Starcraft] Histoires d'une Ghost
» Rabid rabbit? Purple lights but still offline.....
» Laser Ghost (SEGA System18)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Badlands :: Dans l'abri :: Niveau 4 :: Infirmerie-
Sauter vers: