Les clans des terres désolées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Avant de commencer :: Contexte et Annexes :: Annexes
avatar
Pseudo : badlands
Messages : 340
Points : 387
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 49
Crédits : Avatar: suture
Appartenance : Abri 826
Affectation : Superviseur
Arme : Kick suprême
Localisation : Omnipotent
Admin • game master
http://badlands.forumactif.com
MessageSujet: Les clans des terres désolées Mer 29 Mar - 14:45
Introduction
Qui sont-ils ?
Les clans sont formés de toutes les personnes habitant à l'intérieur, ou en dehors de l'abri. Pour certains d'entre eux, ils ont déjà connu la vie sous-terre et l'ont quittée par choix, ou par nécessité. Pour d'autres, ils ont toujours vécu dehors, dès la fin de la Grande Guerre, devant composer avec les terres désolées et abattues de la Corée. Aujourd'hui, la grande majorité des indépendants constitue des clans. Ils sont nombreux, pullulent sur tout le continent. Afin de préciser les choses, il n'est pour l'instant pas permis de demeurer solitaire en tant qu'indépendant. Vous devez obligatoirement faire partie d'un clan afin de vous forger des liens et évoluer dans une structure bien précise.

Listing des différents clans sur Badlands.
Voici une liste des clans que vous pouvez rejoindre sur le forum:
- La Main Rouge
- Les Veilleurs
- L'Abri 826
- L'Ordre des Insurgés
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : badlands
Messages : 340
Points : 387
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 49
Crédits : Avatar: suture
Appartenance : Abri 826
Affectation : Superviseur
Arme : Kick suprême
Localisation : Omnipotent
Admin • game master
http://badlands.forumactif.com
MessageSujet: Re: Les clans des terres désolées Mer 29 Mar - 14:45
La Main Rouge
We take, we don't bother

Premier clan susceptible de rencontrer au cours des expéditions, La Main Rouge est pour ainsi dire une communauté loin d'être accueillante. Les ravages de la guerre n'ont laissé personne de marbre, et les rescapés qui constituent ce clan ont une morale bien à eux: ce sont des truands, sans foi ni loi. D'ailleurs, le clan est nommé La Main Rouge car ils signent leurs larcins et leurs assassinats en tamponnant leurs mains du sang de leurs victimes. Ils ne suivent que leurs principes. Autant ils n'ont aucune ambition de conquérir les territoires annexes, autant ils protègent férocement leur bout de terre. Ce sont des personnes avec qui il faut savoir négocier et malheureusement, ce ne sera jamais en votre faveur. La Main Rouge est capricieuse, gourmande et surtout intransigeante. Ils prennent, sans se soucier, voilà leur devise. Ils sont particulièrement friands des armes à feu, ce sont par ailleurs les premières choses qu'ils réclament lorsqu'un accord doit être fait entre les deux partis.

Afin d'être lié au clan de la Main Rouge éternellement, les membres ont un rituel digne de la barbarie pour encrer en eux leur appartenance au clan. Dès l'âge de douze ans, les enfants - de tout genre - sont marqués au fer rouge sur le dos de la main afin qu'ils se souviennent à jamais d'où ils viennent et où ils doivent toujours retourner. Tout comme une nouvelle recrue, plus âgée, devra faire ses preuves après plusieurs tests de confiance avant d'être marquée à son tour. De ce fait, un traître sera facilement reconnaissable aux yeux d'un autre membre de la Main Rouge mais aussi, un membre de ce clan devra cacher sa marque s'il souhaite ne pas se faire repérer.

Concernant les alliances avec les autres clans ou même l'abri, elles sont rares et surtout très éphémères. La Main Rouge n'a aucun scrupule à briser une alliance lorsqu'elle peut trouver mieux ailleurs. Son objectif est simple: il faut que cela profite un maximum au clan et de ce fait, personne n'aime marchander avec eux parce qu'ils ne sont pas dignes de confiance. Mais en période de conflit, ils peuvent s'avérer être d'excellents alliés si la monnaie d'échange leur est satisfaisante.

Leur QG est situé à la prison, en zone sud. Ils possèdent une ligne de défense imparable et leurs sentinelles sont partout. Quiconque pénètre leur territoire se doit de donner des raisons valables de leur passage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : badlands
Messages : 340
Points : 387
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 49
Crédits : Avatar: suture
Appartenance : Abri 826
Affectation : Superviseur
Arme : Kick suprême
Localisation : Omnipotent
Admin • game master
http://badlands.forumactif.com
MessageSujet: Re: Les clans des terres désolées Mer 29 Mar - 14:45
Les Veilleurs
From the ashes, we will rise

Le clan des Veilleurs, à l'inverse du premier clan, s'avère être relativement pacifiste. Ils ne cherchent pas la guerre. Pour dire la vérité, les quelques indépendants qui se sont réunis partent de rien. Les décombres, les cicatrices de la Grande Guerre, ce sont des émotifs qui sont allergiques au conflit. Comme leur devise l'indique, des cendres ils s'élèvent. Ils apprennent au fur et à mesure, se construisent une terre de tranquillité où quiconque cherchant la paix est la bienvenue. Cela leur vaut d'ailleurs la réputation d'être un peu trop gentils, mais il ne faut pas les sous-estimer non plus. Avec la menace de La Main Rouge dans la région, ils ont appris à manier les armes et constituent désormais une défense solide en cas d'attaque ennemie. Leur principale force est leur capacité d'adaptation dans la nature qui, reconnaissons-le, a grandement changé avec la Grande Guerre.

Le leader du clan, Ryu Heisuke, est un scientifique de formation. Entouré de son précieux conseil scientifique surnommé "l'Elite", il dirige et oriente son clan de façon à utiliser tous les bienfaits que la Terre leur offre. Médecine naturelle et végétale, élevage d'animaux, les Veilleurs savent être totalement indépendants et surtout suffisants. Vous ne les verrez jamais se plaindre d'une quelconque misère. L'Elite possède un certain recul par rapport au reste du clan. N'y voyez pas là un dédain ou un sentiment de supériorité. Au contraire, il s'agit plus d'une sécurité et d'une protection qu'offrent les scientifiques à l'ensemble des Veilleurs. Avec Heisuke, ils ont un grand projet de sciences qui n'est pas à la portée de tous, et ils tiennent à ne pas ébranler le sentiment de liberté que peuvent posséder les autres membres du clan. De ce fait, afin de protéger et de maintenir la paix au sein du clan, ils ont tendance à vivre en marge du clan avec leurs familles.

Les Veilleurs ont forgé une alliance solide avec l'abri depuis quelques années. En échange de connaissances de l'abri, que ce soit en combat, en médecine moderne ou en gestion du clan, les Veilleurs offrent le gîte et le couvert aux explorateurs qui passent par chez eux durant leurs missions, et fournissent quelques vivres aux habitants de l'abri, surtout du bétail. En cas d'attaque extérieure, ils peuvent compter l'un sur l'autre. Par contre, ils dénigrent la Main Rouge et essaient à tout prix de rester bien loin d'eux.

Le QG des Veilleurs se trouve dans les hauteurs. Ils ont fait des grottes dans la zone est leur force et leur refuge. Ils sont, de manière générale, de bien meilleurs grimpeurs en zone extérieure. Ils sont relativement discrets, et ne cherchent en aucun cas à se faire des ennemis. En contre-bas des grottes, toute la vie active des Veilleurs s'y trouve. Etant majoritairement des marchands, ils usent du troc et de leurs ressources afin de faire vivre le clan et la vie extérieure en amont. Ils ont par ailleurs, avec l'aide de l'abri 826, installé un marché non loin du bunker anti-nucléaire de leurs alliés, surveillé par ces derniers, où ils peuvent élargir leur champ des possibilités et ainsi troquer non seulement avec les itinérants, mais aussi les autres clans qui peuplent les terres désolées. En effet, malgré leur mésentente avec la Main Rouge, le marché de la zone dite "neutre" permet d'instaurer un climat de trêve le temps de chercher et d'échanger selon leurs besoins. Les autres membres du clan s'occupent d'élevages d'animaux: poulets, moutons ou même vaches, c'est grâce à la rivière en contrebas des grottes, non-irradiée, que le bétail subsiste. Les métiers au sein des Veilleurs sont orientés vers l'artisanat: boucher, forgeron, chasseur, botaniste... La vie au camp a des allures de l'ancien temps, bien avant l'époque des usines et des voitures...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : badlands
Messages : 340
Points : 387
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 49
Crédits : Avatar: suture
Appartenance : Abri 826
Affectation : Superviseur
Arme : Kick suprême
Localisation : Omnipotent
Admin • game master
http://badlands.forumactif.com
MessageSujet: Re: Les clans des terres désolées Mar 3 Oct - 14:24
L'Abri 826
Let's make the world greater

L'Abri 826, à l'inverse de la Main Rouge et des Veilleurs, n'est pas un clan à proprement parler. Il s'agit d'un immense bunker anti-nucléaire que le gouvernement sud-coréen a préparé en collaboration avec l'entreprise de construction Alife en prévision de la grande guerre. Avant que celle-ci n'arrive, tout le monde la craignait pour sa dimension atomique et il n'était pas étonnant de voir les bunkers se multiplier aux quatre coins de la planète. L'entreprise Alife s'est considérablement enrichie, se nourrissant de cette peur. L'Abri 826, comme le porte son nom, est donc un refuge souterrain pour tous les rescapés de la grande guerre qui ont payé leur place. Bien sûr, les chambres n'y sont pas illimitées, et lorsque la guerre est survenue, il a fallu repousser la foule de civils désemparés et désespérés. C'est la commandante des armées sud-coréennes Park Seung Ah, dite La Superviseure aujourd'hui, qui a eu la lourde tâche de refermer les portes du bunker anti-nucléaire devant des milliers de malheureux.

L'Abri 826 est resté silencieux pendant les cinq premières années. Porte blindée rarement ouverte, radio allumée mais sur aucune fréquence, les habitants du bunker anti-nucléaire ont surveillé l'évolution de la nature en surface. Il a été difficile d'ignorer les survivants venant réclamer un refuge. Mais s'ils se sont crus à l'abri de la mort, les conditions de vie sous-terre ont été difficiles à supporter au départ. Une vague de morts est survenue, et l'abri a perdu des effectifs, d'où de rares opportunités données aux survivants de l'extérieur de rejoindre le bunker. Une fois le niveau de radiation redescendu, La Superviseure a mis en place un programme spécial visant à redécouvrir les terres maintenant désolées. Il s'agit de la section des explorateurs. Ainsi, des volontaires ont été formés pour l'extérieur et depuis ce moment, les portes de l'abri n'ont jamais été aussi souvent utilisées. Au cours de ses explorations, l'Abri 826 fait l'étonnante découverte de survivants bien robustes qui ont résisté aux radiations atomiques. Deux clans se sont formés dans la zone de Suwon, et l'Abri 826 a pris conscience de ne pas être seul.

A l'intérieur de l'Abri 826, plusieurs étages souterrains sont répartis en fonction du secteur d'activité: l'armement/combat, la restauration, les dortoirs, le médical et l'alimentation énergétique. Le bunker est vraiment immense, et possède même des bars et un salon de coiffure. Tout a été fait pour que la vie à l'intérieur ne soit pas différente de l'extérieur. C'est d'ailleurs au sein de l'abri que se trouvent les dernières prouesses de la médecine moderne. Suréquipés, ils possèdent également un laboratoire qui a mis au point avant la grande guerre des ampoules, aussi seringues, d'anti-radiations qui permettent de soulager immédiatement les conséquences des irradiations sur le corps humain. Ces ampoules sont très prisées par les gens de l'extérieur, et l'abri en fait un argument de choix lors de négociations. Cependant, un système de rations a été mis en place, et avant les premières explorations, tout le monde était tenu de porter l'uniforme de l'abri. Aujourd'hui, l'abri s'est adapté à l'extérieur et beaucoup d'explorateurs rapportent des vestiges d'une vie qu'ils pensaient oubliée. La Superviseure a aussi consolidé une alliance avec le clan des Veilleurs, plus en harmonie avec les valeurs de l'abri qui privilégie la vie humaine. Le but de l'Abri 826 aujourd'hui est simple: bâtir un monde meilleur. Avec la menace de la Main Rouge planant aux alentours, l'Abri 826 se montre plus vigilant que jamais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : badlands
Messages : 340
Points : 387
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 49
Crédits : Avatar: suture
Appartenance : Abri 826
Affectation : Superviseur
Arme : Kick suprême
Localisation : Omnipotent
Admin • game master
http://badlands.forumactif.com
MessageSujet: Re: Les clans des terres désolées Ven 27 Oct - 16:43
L'Ordre des Insurgés
Chaos is a ladder

Ce clan est, à s'y méprendre, bien plus redoutable que ceux que l'on peut déjà trouver sur les Terres Désolées: l'Ordre des Insurgés est un clan fondé il y a de cela une quinzaine d'années sur les côtes maritimes de Incheon, la ville portuaire la plus proche de l'ancienne capitale sud-coréenne. Avec la Grande Guerre, le niveau d'eau a sensiblement monté et c'est pour cela qu'aujourd'hui, Incheon parait bien plus petite en superficie. Mais les bateaux sont bien restés intacts et les membres de l'Ordre en ont fait leur principale force: en sillonnant les côtes, ils gagnent en ressources et déplacements maritimes. C'est d'ailleurs grâce à cela qu'ils ont mis la main, il y a de cela cinq ans, sur un plan de pétrole en pleine mer. La question de l'essence ne se pose plus pour eux et depuis, ils utilisent les voitures avec bien moins d'inquiétude.

La particularité première de l'Ordre des Insurgés est sa spécialisation pour le trafic d'humains. Régulièrement, des équipes de sentinelles scrutent le périmètre du QG pour débusquer des malheureux s'étant perdus en chemin. Dans leur jargon, cela s'appelle des "rafles". Une fois les camions chargés, ils retournent à la base et la première chose effectuée est un tri des nouveaux captifs: ceux qui possèdent des compétences rares comme la médecine, le combat ou l'enseignement sont envoyés en formation conditionnée pour servir (même contre leur gré) le clan. Tous les autres sont condamnés à l'esclavage pur et simple. La plupart du temps, ce sont des travaux forcés. Le clan effectue très souvent des modifications de leurs fondations avec notamment la construction ou la réparation de "gnioufs", des sortes de cellules creusées dans le sol et solidifiées avec des barres de fer qui font office de barreaux afin d'entasser les esclaves. Les enfants sont envoyés dans des centres spécifiques pour être éduqués comme des esclaves et ensuite servir les familles du clan.

Le QG de l'Ordre des Insurgés se décompose en deux parties: la première chose que l'on peut voir en évidence, c'est l'amont avec des multitudes d'anciens lotissements transformés en centres de conditionnement et d'asservissement, ainsi que les gnioufs. C'est ici que sont regroupés tous les esclaves et où travaille la majorité des membres du clan. Ils sont, pour la plupart d'entre eux, des soldats sous le commandement de Pyo Sung Il, surnommé Le Capitaine, un fils de pêcheur radicaliste sud-coréen d'une trentaine d'années à l'oeil de verre. Puis, il existe en pleine mer plusieurs gros bateaux qui font office de lieu de vie pour les familles du clan: un porte-avion et plusieurs porte-containers ont posé leur ancre et le brouillard persistant les garde à l'abri des regards sur la terre ferme. Là-bas vivent les femmes, les retraités et les enfants des soldats. Les esclaves bien conditionnés y servent les familles. La hiérarchie occupe une place prépondérante pour le bon fonctionnement du clan. Sur les bases confucéennes traditionnelles, c'est la famille fondatrice des Insurgés, soit les Pyo, qui possède toute supériorité sur n'importe qui d'autre. Leur pouvoir est sans conteste, et quiconque osant défier le respect qui est imposé peut être sûr de finir six pieds sous terre. Puis, ce sont les familles de pêcheurs, soit la majorité du clan, qui priment bien évidemment sur les esclaves. Ces derniers, eux, perdent leur statut d'humain et ne possèdent aucune place dans la hiérarchie imposée. Leur obéissance est obligatoire.

Lorsqu'une rafle porte ses fruits, les personnes attrapées sont immédiatement réduites à l'esclavage. Dès qu'elles rejoignent le camp triste et sale, elles sont dépossédées de tout afin de balayer leur passé de liberté. Puis, elles sont entassées dans d'immenses containers venant tout droit des immenses bateaux sur lesquels les membres du clan vivent. Des jours, des semaines durant, le mental des esclaves est progressivement à néant afin d'ôter tout espoir de retrouver une vie d'avant. Ensuite, comme à l'époque romaine, les esclaves sont alignés et présentés sur le marché du clan. Comme la monnaie ne possède plus de valeur, c'est par le système du troc que les esclaves sont vendus. La famille Pyo, fondatrice du clan, possède la priorité sur l'obtention d'un esclave. Puis, c'est aux soldats que revient le droit de s'attribuer les esclaves les plus robustes pour le combat ou les tâches les plus physiques. Le trafic s'avère être fructueux et le concept de vie humaine perd de la valeur entre les membres du clan. Il n'est pas rare qu'une femme esclave soit échangée contre une poule ou un mouton... Il est cependant possible d'être affranchi: il suffit de prouver sa loyauté envers le clan, même s'il est bien difficile de convaincre ces truands... Le mariage entre un esclave et un membre du clan est par ailleurs proscrit. Les enfants issus d'esclaves connaissent le même sort que leur géniteur.

Un jour, alors qu'une équipe sentinelle effectuait une rafle un peu plus loin des frontières, ils ont trouvé une forte concentration de survivants de la grande guerre et plutôt que de directement les attaquer, ils ont préféré prévenir Le Capitaine qui depuis éprouve un intérêt certain pour les trois clans de la zone de Suwon.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les clans des terres désolées
Revenir en haut Aller en bas
Les clans des terres désolées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les demandes de partenariat.
» [RP] Terres désolées
» Deck Amazonesse
» Des Voisins - Orques et Gobelins des Terres du Sud
» [Projet] Deux clans pour completer la Horde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Badlands :: Avant de commencer :: Contexte et Annexes :: Annexes-
Sauter vers: