::  :: Contexte et Annexes :: Annexes
Les clans des terres désolées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
Pseudo : badlands
Messages : 843
Capsules : 569
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 50
Crédits : Avatar: suture
Appartenance : Abri 826
Affectation : Superviseur
Arme : Kick suprême
Localisation : Omnipotent
Admin • game master
MessageSujet: Les clans des terres désolées Mer 29 Mar - 14:45

Introduction
Qui sont-ils ?
Les clans sont formés de toutes les personnes habitant à l'intérieur, ou en dehors de l'abri. Pour certains d'entre eux, ils ont déjà connu la vie sous-terre et l'ont quittée par choix, ou par nécessité. Pour d'autres, ils ont toujours vécu dehors, dès la fin de la Grande Guerre, devant composer avec les terres désolées et abattues de la Corée. Aujourd'hui, la grande majorité des indépendants constitue des clans. Ils sont nombreux, pullulent sur tout le continent. Afin de préciser les choses, il n'est pour l'instant pas permis de demeurer solitaire en tant qu'indépendant. Vous devez obligatoirement faire partie d'un clan afin de vous forger des liens et évoluer dans une structure bien précise.

Listing des différents clans sur Badlands.
Voici une liste des clans que vous pouvez rejoindre sur le forum:
- L'Abri 826
- La Main Rouge
- Les Veilleurs
- L'Ordre des Insurgés
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : badlands
Messages : 843
Capsules : 569
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 50
Crédits : Avatar: suture
Appartenance : Abri 826
Affectation : Superviseur
Arme : Kick suprême
Localisation : Omnipotent
Admin • game master
MessageSujet: Re: Les clans des terres désolées Mer 29 Mar - 14:45

Abri 826
LET'S MAKE THE WORLD GREATER



effectif: ~ 900 personnes
politique: chancellerie
date de création du clan: ~ 17ans
leader: The Supervisor; fiche png ici
localisation/territoire: Le bunker 826

Qui sont-ils ?

L'Abri 826, à l'inverse de la Main Rouge et des Veilleurs, n'est pas un clan à proprement parler. Il s'agit d'un immense bunker anti-nucléaire que le gouvernement sud-coréen a préparé en collaboration avec l'entreprise de construction Alife en prévision de la grande guerre. Avant que celle-ci n'arrive, tout le monde la craignait pour sa dimension atomique et il n'était pas étonnant de voir les bunkers se multiplier aux quatre coins de la planète. L'entreprise Alife s'est considérablement enrichie, se nourrissant de cette peur. L'Abri 826, comme le porte son nom, est donc un refuge souterrain pour tous les rescapés de la grande guerre qui ont payé leur place. Bien sûr, les chambres n'y sont pas illimitées, et lorsque la guerre est survenue, il a fallu repousser la foule de civils désemparés et désespérés. C'est la commandante des armées sud-coréennes Park Seung Ah, dite La Superviseure aujourd'hui, qui a eu la lourde tâche de refermer les portes du bunker anti-nucléaire devant des milliers de malheureux.

Au commencement... jusqu'à maintenant

L'Abri 826 est resté silencieux pendant les cinq premières années. Porte blindée rarement ouverte, radio allumée mais sur aucune fréquence, les habitants du bunker anti-nucléaire ont surveillé l'évolution de la nature en surface. Il a été difficile d'ignorer les survivants venant réclamer un refuge. Mais s'ils se sont crus à l'abri de la mort, les conditions de vie sous-terre ont été difficiles à supporter au départ. Une vague de morts est survenue, et l'abri a perdu des effectifs, d'où de rares opportunités données aux survivants de l'extérieur de rejoindre le bunker. Une fois le niveau de radiation redescendu, La Superviseure a mis en place un programme spécial visant à redécouvrir les terres maintenant désolées. Il s'agit de la section des explorateurs. Ainsi, des volontaires ont été formés pour l'extérieur et depuis ce moment, les portes de l'abri n'ont jamais été aussi souvent utilisées. Au cours de ses explorations, l'Abri 826 fait l'étonnante découverte de survivants bien robustes qui ont résisté aux radiations atomiques. Deux clans se sont formés dans la zone de Suwon, et l'Abri 826 a pris conscience de ne pas être seul.

L'organisation & le mode de vie

A l'intérieur de l'Abri 826, plusieurs étages souterrains sont répartis en fonction du secteur d'activité: l'armement/combat, la restauration, les dortoirs, le médical et l'alimentation énergétique. Le bunker est vraiment immense, et possède même des bars et un salon de coiffure. Tout a été fait pour que la vie à l'intérieur ne soit pas différente de l'extérieur. C'est d'ailleurs au sein de l'abri que se trouvent les dernières prouesses de la médecine moderne. Suréquipés, ils possèdent également un laboratoire qui a mis au point avant la grande guerre des ampoules, aussi seringues, d'anti-radiations qui permettent de soulager immédiatement les conséquences des irradiations sur le corps humain. Ces ampoules sont très prisées par les gens de l'extérieur, et l'abri en fait un argument de choix lors de négociations. Cependant, un système de rations a été mis en place, et avant les premières explorations, tout le monde était tenu de porter l'uniforme de l'abri. Aujourd'hui, l'abri s'est adapté à l'extérieur et beaucoup d'explorateurs rapportent des vestiges d'une vie qu'ils pensaient oubliée. La Superviseure a aussi consolidé une alliance avec le clan des Veilleurs, plus en harmonie avec les valeurs de l'abri qui privilégie la vie humaine. Le but de l'Abri 826 aujourd'hui est simple: bâtir un monde meilleur. Avec la menace de la Main Rouge planant aux alentours, l'Abri 826 se montre plus vigilant que jamais.

En savoir plus: la F.A.Q
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : badlands
Messages : 843
Capsules : 569
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 50
Crédits : Avatar: suture
Appartenance : Abri 826
Affectation : Superviseur
Arme : Kick suprême
Localisation : Omnipotent
Admin • game master
MessageSujet: Re: Les clans des terres désolées Mer 29 Mar - 14:45

La Main Rouge
We take, we don't bother



effectif: ~ 400 personnes
politique: dictature
DATE DE CRÉATION DU CLAN: ~ 15ans
leader: Cha Dong Ho; fiche ici
localisation/territoire: dirige la zone sud de Suwon et utilise la prison comme QG

Qui sont-il?

Premier clan susceptible de rencontrer au cours des expéditions, La Main Rouge est pour ainsi dire une communauté loin d'être accueillante. Les ravages de la guerre n'ont laissé personne de marbre, et les rescapés qui constituent ce clan ont une morale bien à eux: ce sont des truands, sans foi ni loi. D'ailleurs, le clan est nommé La Main Rouge car ils signent leurs larcins et leurs assassinats en tamponnant leurs mains du sang de leurs victimes. Ils ne suivent que leurs principes. Autant ils n'ont aucune ambition de conquérir les territoires annexes, autant ils protègent férocement leur bout de terre. Ce sont des personnes avec qui il faut savoir négocier et malheureusement, ce ne sera jamais en votre faveur. La Main Rouge est capricieuse, gourmande et surtout intransigeante. Ils prennent, sans se soucier, voilà leur devise. Ils sont particulièrement friands des armes à feu, ce sont par ailleurs les premières choses qu'ils réclament lorsqu'un accord doit être fait entre les deux partis.

Signe distinctif

Afin d'être lié au clan de la Main Rouge éternellement, les membres ont un rituel digne de la barbarie pour encrer en eux leur appartenance au clan. Dès l'âge de douze ans, les enfants - de tout genre - sont marqués au fer rouge sur le dos de la main afin qu'ils se souviennent à jamais d'où ils viennent et où ils doivent toujours retourner. Tout comme une nouvelle recrue, plus âgée, devra faire ses preuves après plusieurs tests de confiance avant d'être marquée à son tour. De ce fait, un traître sera facilement reconnaissable aux yeux d'un autre membre de la Main Rouge mais aussi, un membre de ce clan devra cacher sa marque s'il souhaite ne pas se faire repérer.

Alliance(s)

Concernant les alliances avec les autres clans ou même l'abri, elles sont rares et surtout très éphémères. La Main Rouge n'a aucun scrupule à briser une alliance lorsqu'elle peut trouver mieux ailleurs. Son objectif est simple: il faut que cela profite un maximum au clan et de ce fait, personne n'aime marchander avec eux parce qu'ils ne sont pas dignes de confiance. Mais en période de conflit, ils peuvent s'avérer être d'excellents alliés si la monnaie d'échange leur est satisfaisante.

En savoir plus: la F.A.Q
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : badlands
Messages : 843
Capsules : 569
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 50
Crédits : Avatar: suture
Appartenance : Abri 826
Affectation : Superviseur
Arme : Kick suprême
Localisation : Omnipotent
Admin • game master
MessageSujet: Re: Les clans des terres désolées Mar 3 Oct - 14:24

Les Veilleurs
FROM THE ASHES, WE WILL RISE



effectif: ~ 500 personnes
politique: dictature
date de création du clan: ~ 15ans
leader: Ryu Heisuke; pv ici
localisation/territoire: Les grottes à l'Est

Qui sont-ils ?

Les Veilleurs pourraient être ce qu'on appelle un peuple pacifiste. Installés aux pieds d'une montagne, ils occupent une terre fertile et irriguée par une rivière non irradiée ce qui leur a permis de développer l’agriculture et l'élevage. Ils semblent y vivre en paix, comme si le danger qui menace les terres ne s'appliquait pas sur leur territoire. Pourtant, c'est sans compter sur la protection de gardes ou sentinelles qui s’efforcent de repousser les créatures pouvant menacer leur clan. Les familles peuvent alors se développer en toute tranquillité au sein du clan, donnant l'illusion aux enfants d'une terre de paradis. Ayant évolué entourés de nature verdoyante, ils ont développé l'art du camouflage. La montagne quant à elle leur a permis de développer leur agilité. En effet, cette dernière renferme en son sein un secret bien gardé par les Veilleurs, un abri en cas d'attaque mais pas que...

Leur politique

Chez les Veilleurs, un système plus ou moins hiérarchique s'est installé. En effet, Heisuke, le fondateur et chef du clan a su s'entourer de brillants scientifiques, tout comme lui. Ensemble, ils forment plus ou moins une élite. C'est eux qui sont en charge de prendre les plus grosses décisions. Leur statut au sein du clan est incontestable, c'est grâce à leurs connaissances qu'ils jouissent d'un privilège sur les autres: la détention du secret des Veilleurs. Bien que "hauts placés", ils ne possèdent aucun autre privilège. Ils vivent en harmonie avec les artisans et fermiers du clan bien qu'ils puissent leur arriver de disparaître plusieurs jours, se terrant dans la montagne, là où l'accès est interdit aux autres membres.
Cependant, leur système politique est tout comme la Main Rouge une dictature. C'est Heisuke qui détient les rênes du pouvoir.

La partie cachée de l'iceberg

Secrètes et parfois même dangereuses, c’est dans le plus grand mystère que certaines recherches scientifiques sont effectuées.
La plus connue ayant été celle des plantes éternelles. Véritable prouesse scientifique ayant permis de gagner la confiance et le respect de la communauté des Veilleurs, c’est celle-ci qui aura prouvé aux Veilleurs vivant hors de cette communauté scientifique que ces chercheurs travaillaient pour leur bien. Si de doute ils pouvaient avoir été dotés un moment, de peur ou d’hostilité même en sachant comment la science avait rendu les terres qu’ils foulaient à présent ; c’est avec sérénité et confiance qu’ils peuvent à présent évoquer le sujet. Ils savent que trop bien combien le calme est nécessaire au bon fonctionnement de ces recherches. Alors les limites, ils ne les franchissent pas et respectent le travail des scientifiques.
Néanmoins, la recherche scientifique amène toujours avec elle son lot de dérives en tout genre. La plus méconnue, la plus secrète : l’Insanus Morti. Une recherche commencée il y a environ une dizaine d’années dans le plus grand secret de la communauté. Seule une partie des scientifiques est au courant de son existence, l’élite de l’élite  liée à leur intellect qui peut apporter à Heisuke leur soutien. Complexes, longues et gourmandes en temps, ces études ne suivent pas entièrement les règles dictées et fièrement prônées par les Veilleurs. Ici, vous trouverez quelques cobayes, non animal mais bien humain ; si compté que nous puissions les appeler ainsi encore. D'où l’interdiction stricte et formelle de pénétrer dans la zone des grottes qui leur sont réservées. Certains se souviennent même d’un homme, trop curieux, trop méfiant, ayant tenté de venir voir discrètement ce qu’il se passait dans cette partie bien trop secrète des grottes pour être normale. Jamais il ne sera sorti de cet endroit, condamné à garder le secret lui aussi, condamné à participer de la pire façon qu’il soit. Une histoire qui, jamais, n’aura passé la roche, les Veilleurs le croyant depuis longtemps disparu.
Liée à cette recherche et bien plus connue dans la sphère scientifique bien que garder sous silence dans ses détails : La thèse d’Heisuke. Une étude sur le sang artificiel menée depuis son cursus universitaire avant la grande guerre. Toujours d’actualité, gage d’espoir face à un fléau encore incontrôlable et bien trop meurtrier, elle semble difficile à mettre en œuvre au jour d’aujourd’hui. Manque de matériel, manque de ressources, ils doivent se débrouiller du mieux qu’ils peuvent pour espérer un jour créer le tout premier sang « parfait ». Plus de mutations génétiques, plus de risques de maladies liées à celui-ci comme le VIH, certaines hépatites et bien d’autres maladies encore. Sans oublier une potentielle imperméabilité à l’Insanus Morti.

Alliance(s)

Les Veilleurs ont forgé une alliance solide avec l'abri depuis quelques années. En échange de connaissances de l'abri, que ce soit en combat, en médecine moderne ou en gestion du clan, les Veilleurs offrent le gîte et le couvert aux explorateurs qui passent par chez eux durant leurs missions, et fournissent quelques vivres aux habitants de l'abri, surtout du bétail. En cas d'attaque extérieure, ils peuvent compter l'un sur l'autre. Par contre, ils dénigrent la Main Rouge et essaient à tout prix de rester bien loin d'eux.

Aménagement en faveur du clan

Le QG des Veilleurs se trouve dans les hauteurs. Ils ont fait des grottes dans la zone est leur force et leur refuge. Ils sont, de manière générale, de bien meilleurs grimpeurs en zone extérieure. Ils sont relativement discrets, et ne cherchent en aucun cas à se faire des ennemis. En contre-bas des grottes, toute la vie active des Veilleurs s'y trouve. Etant majoritairement des marchands, ils usent du troc et de leurs ressources afin de faire vivre le clan et la vie extérieure en amont. Ils ont par ailleurs, avec l'aide de l'abri 826, installé un marché non loin du bunker anti-nucléaire de leurs alliés, surveillé par ces derniers, où ils peuvent élargir leur champ des possibilités et ainsi troquer non seulement avec les itinérants, mais aussi les autres clans qui peuplent les terres désolées. En effet, malgré leur mésentente avec la Main Rouge, le marché de la zone dite "neutre" permet d'instaurer un climat de trêve le temps de chercher et d'échanger selon leurs besoins. Les autres membres du clan s'occupent d'élevages d'animaux: poulets, moutons ou même vaches, c'est grâce à la rivière en contrebas des grottes, non-irradiée, que le bétail subsiste. Les métiers au sein des Veilleurs sont orientés vers l'artisanat: boucher, forgeron, chasseur, botaniste... La vie au camp a des allures de l'ancien temps, bien avant l'époque des usines et des voitures...

En savoir plus: la F.A.Q
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pseudo : badlands
Messages : 843
Capsules : 569
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 50
Crédits : Avatar: suture
Appartenance : Abri 826
Affectation : Superviseur
Arme : Kick suprême
Localisation : Omnipotent
Admin • game master
MessageSujet: Re: Les clans des terres désolées Ven 27 Oct - 16:43

L'Ordre des Insurgés
CHAOS IS A LADDER


effectif: ~ 600 personnes (libres)
politique: monarchie
DATE DE CRÉATION DU CLAN: ~ 16ans
leader: La famille Pyo dont, Pyo Sung Il; fiche ici et sa fratrie pré-lien, ici
localisation/territoire: à partir des remparts de la base portuaire d'Incheon jusqu'en mer où ils occupent une plate-forme pétrolière, un porte-avion et un porte-conteneur  

Qui sont-ils ?

Ce clan est bien plus redoutable que ceux dont vous avez déjà connaissance et qui occupe les Terres Désolées. L'Ordre des Insurgés est un clan fondé il y a de cela environ seize ans sur les côtes maritimes de Incheon, la ville portuaire la plus proche de l'ancienne capitale sud-coréenne. Avec la Grande Guerre, le niveau d'eau a sensiblement monté et c'est pour cela qu'aujourd'hui, Incheon parait bien plus petite en superficie. Mais les bateaux sont bien restés intacts et les membres de l'Ordre en ont fait leur principale force: en sillonnant les côtes, ils gagnent en ressources et déplacements maritimes. C'est d'ailleurs grâce à cela qu'ils ont mis la main, il y a de cela cinq ans, sur un plan de pétrole en pleine mer. La question de l'essence ne se pose plus pour eux et depuis, ils utilisent les voitures avec bien moins d'inquiétude.

L'esclavagisme

La particularité première de l'Ordre des Insurgés est sa spécialisation pour le trafic d'humains au sein du clan. Si cette pratique peut vous faire hérisser les poils, elle s'explique cependant par des guerres de territoire. En effet, Incheon n'a pas toujours été le domaine des Insurgés et de quelques indépendants sédentaires. Tout comme Suwon, cette terre ralliait différents clans avec chacune une idéologie propre à ces derniers. Ils auraient pu cohabiter si seulement l'un des clans n'avait pas jalousé le point fort le plus caractéristique des Insurgés: la possibilité d'explorer les mers. Afin de les affaiblir, le clan adverse enlevait des membres. A l'époque, les Insurgés étaient encore vulnérable à ce type s'attaque puisqu'ils n'avaient pas encore tous établie domicile en mer. Les prisonniers se faisaient torturer et finissaient le plus souvent par mourir de leur blessures.
Pyo Sung Kwang, le chef incontesté des Insurgés décida donc de mener une guerre contre ce clan afin de sauver les siens. Il ne se doutait à l'époque pas des horreurs que lui et ses hommes allaient découvrir une fois le camp ennemi prit. Fou de rage de n'avoir pu tenir son engagement de protéger quiconque se rallierait à sa cause, Sung Kwang commença par faire prisonnier les survivants du clan opposé et pour les punir, il les réduisit en esclavage. Après avoir goûté au regard craintif de ses captifs, ces dernières lui rappelant celui de son fils aîné, il vit en lui son complexe de supériorité grandir et afin d'assouvir sa soif de pouvoir, il remit au goût du jour l'esclavage. Naissait alors la formation de rafleur (des hommes chargés de capturer des indépendants ou des explorateurs de clan adverse) ainsi que la création d'un nouveau statut, celui des marchands d'esclaves.

Pourquoi a-t-il fait son apparition à Suwon?

Durant l'année 2094, l'insalubrité et l'humidité de la côte permit à un virus de se développer: le choléra. Ce dernier contamina dans un premier temps les esclaves et les habitants libres de la côte pour enfin s'installer sur les navires par le biais de ceux qui étaient rentrés en contact avec les infectés. Pour le vaincre, il fallu piller le reste des côtes tout en puisant dans le stock de médicament que possédait le clan. Ce dernier s'amenuisant pour enfin disparaître, il fallu trouver un moyen d'éradiquer complètement le virus. Pyo Sung Il dit le Capitaine, digne successeur de son père proposa une solution radicale: brûler le reste des contaminés. La décision fut évidement contestée par une bonne partie du clan et pourtant... aucune révolte n'eut lieu. En une nuit, des centaines d'esclaves et de membres du clan se virent brûler pour la survie des autres. Le virus semblait avoir disparu jusqu'à une nouvelle vague.
Cette fois-ci, les Insurgés n'eurent d'autres choix que de s'enfoncer dans les terres à la recherche de ressources pour vaincre la maladie. Sung Il y voyait l'occasion rêvée de faire ses preuves! Suite à l'accord de son père, il prit le commandement d'une escouade avec des mercenaires, quelques rafleurs, des médecins, des sentinelles et des espions. Le temps leur manquait. Ils devaient être rapide et discrets. En se dirigeant vers l'Est en direction de l'ancien Suwon, ils découvrirent une zone en ruine séparé d'un désert. Ils l'investirent comme base temporaire. De là, le Capitaine envoya une équipe d'homme en éclairage. C'est ainsi qu'ils entendirent parler d'un abri atomique, un lieu souterrain qui renfermaient de la technologie de l'ancien monde et du matériel médicale encore en état de marche: de quoi ravir le chef du clan. Sung Il se mit alors en tête de conquérir cet abri mais pour cela, il devait avoir des renseignements. C'est en kidnappant des hommes et des femmes qu'il put avoir ces informations. Hélas, son plan numéro un de la conquête de l'Est échoua, le choléra se diffusant dans son repère. Comme la première fois, il dût y mettre le feu et l'abandonner, se promettant de revenir pour la phase deux.

En savoir plus: la F.A.Q
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les clans des terres désolées

Revenir en haut Aller en bas
Les clans des terres désolées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Tribus des Terres Désolées
» L'Art des Terres Désolées
» Armurerie des terres désolées
» Munitions des terres désolées
» Tu sera mon cobaye en ces terres désolées. [FT. Cornelius]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Badlands ::  :: Contexte et Annexes :: Annexes-
Sauter vers: