Partagez | 
 

 only you can understand (ft ren)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité

En savoir plus

MessageSujet: only you can understand (ft ren)    Ven 16 Juin - 21:13

Ren & Jo Hee ☾ Il y a des jours comme ça où l’on a pas envie de sourire. Des jours où on n’a même pas envie de faire semblant en se cachant derrière un faux semblant qui donnent l’illusion. Certains appellent ça un jour sans. Jo Hee elle a cessé de les nommer trop déprimée à l’idée de les cumulés. Il lui arrive souvent de se poser cette question. A-t-elle véritablement connu un jour heureux depuis ce qui lui est arrivé dans ce bunker ? Bien sûr qu’il y a des journées qui viennent s’inscrire sur un versant plus positif que d’autre. Seulement parler de bonheur serait mentir. Le bonheur n’existe plus vraiment après l’horreur vécue. Il n’est plus qu’utopie, faux-semblant, sorte de mensonge qu’on se fait à soi-même pour mieux supporter les jours qui passent. On dit souvent que survivre implique de vivre pour ceux qui n’ont pas eu cette chance. Sans doute est-ce vrai. Jo Hee c’est souvent fait cette réflexion dans les premiers temps puis il lui arrive de penser que tout ça n’est qu’une succession de connerie. Alors elle s’accorche à ce qui lui reste. D’abord il a été question de retrouvé Ren et aujourd’hui elle accompli les missions qu’on veut bien lui donner. Parce qu’à défaut de vivre une vie pour être heureux autant en faire quelque chose en lui donnant un minimum de sens. Allongée sur son lit, elle observe le plafond. Elle à l’impression de le connaître dans les moindres détails. Après tout ça n’a rien de vraiment surprenant, ce n’est pas la première fois qu’elle ne parvient pas à trouver le sommeil. Elle secoue la tête, elle est exténuée mais fermer les yeux la renvoie à des images qu’elle n’a désormais plus envie de voir. Ces mêmes images qu’elle tente sans cesse d’enterrer mais qui finissent toujours par réapparaître malgré tout ses efforts. Avec le temps elle a presque apprit à vivre avec, elle compose, tente de faire de son mieux seulement il y a des jours où rien n’y fait. Elle attrape son carnet, tente de griffonner quelques mots, de se changer les idées mais là encore tout semble être vain. Alors il apparaît dans son esprit, lui qui est probablement le seul à pouvoir comprendre ce qu’elle ressent. Elle se lève discrètement pour ne pas réveiller les gens qui contrairement à elle ont réussi à trouver le sommeil et se dirige vers l’endroit où il a l’habitude de dormir. Il dort paisiblement et elle se surprend à l’observer quelques instant. Elle a presque l’impression de retrouver le jeune adolescent qu’elle a connu. Celui qui malgré les tâches qui lui était déjà données, portait toujours une part d’insouciance désormais à jamais perdue. Un sourire se dessine sur ses lèvres puis elle finit par poser sa main sur son avant bras. Elle sait bien qu’il est du genre à avoir un sommeil léger et que se simple geste lui fera ouvrir les yeux. Elle ne s’est pas trompée, sur ses gardes il est presque prêt à attaquer celui qui a osé l’arracher à son sommeil. «  C’est juste moi ». Elle se mord la lèvre avant de poursuivre. «  Désolée de t’avoir réveillé mais tu veux pas me faire de la place ? ». Elle sait bien qu’il va sûrement l’envoyer sur les roses mais si elle veut trouver le sommeil ce soir elle sait bien qu’elle ne parviendra pas à le faire sans la présence de ce dernier à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
La Main Rouge • chef d'unité d'exploration

En savoir plus

MessageSujet: Re: only you can understand (ft ren)    Jeu 22 Juin - 15:37

Ren & Jo Hee ☾ Cette semaine avait été particulièrement rude psychologiquement pour Ren. Il avait du affronter à nouveau ses vieux démons qui hantaient ses nuits sans lui laisser une once de répit, avait du agir comme si la fatigue ne s’était pas emparée de son corps alors que ce dernier ne réclamait qu’une chose, enfin dormir et il s’était surtout pris la tête avec pas mal de monde dont Yeon Ah. Vraiment, ça avait été une semaine de merde. Une longue semaine durant laquelle il avait pris sur lui en silence. Il avait agi de manière la plus normale possible pour ne pas éveiller les soupçons. Il faut croire qu’avec les années qui passaient, ce dernier commençait à exceller dans l’art de se mettre un masque. Un masque qu’il ne laissait jamais tomber, refusant d’apparaître faible. Il était fort, impassible et invincible aux yeux des autres et il ne voulait pas que cela change. Alors, il refoulait toujours et encore. Il la fermait et subissait en silence sans envoyer un signal de détresse à qui que ce soit, préférant souffrir seul dans sa merde qui allait bien finir pas le rendre un peu plus cinglé encore. Cette personnalité peu loquace qu’il s’était forgée avec les années était devenue son rempart, ses murs de protections qui empêchaient les autres de percevoir cette fragilité qui se cachait au plus profond de son être. Éternel solitaire, il ne laissait aucune ouverture pour qu’on trouve ses faiblesses. Il avait beau être un solitaire, il avait malgré tout des personnes auxquelles il tenait, mais même ces derniers ne connaissaient pas grand-chose de lui.  Après une journée de boulot bien trop chargé pour son corps lourd, il regagnait enfin sa chambre. Presque mécaniquement, il se dirigea vers sa commode pour prendre des cachets histoire de se shooter pour dormir un minimum, mais il soupira en réalisant qu’il n’en avait plus et que Yeon Ah avait décidé de ne pas lui en redonner. Las, il se laissa tomber lourdement sur son lit, à bout de force, bien trop fatiguer pour penser à quoi que ce soit. Pourtant ses yeux refusaient encore et toujours de se fermer, de peur que ses images reviennent de cette nuit tragique ne viennent le torturer à nouveau. Cette dernière avait marqué son esprit au fer rouge, telle une plaie béante qui ne se soignerait jamais. Tout le monde ignorait ce qui s’était passé à cette période de sa vie, sauf elle. Jo Hee, celle qui ne connaissait que trop bien ce qu’il vivait, ayant était elle aussi témoin de cet enfer dont les pensées lui redonnaient des envies de vomir. Allongé sur le dos, un bras recouvrant ses yeux, Ren tentait de chasser de son esprit tous ses bruits, ses odeurs, ses images des plus insupportables. Il parvint à se calmer après de longues minutes et ferma enfin ses yeux, pour avoir ce repos salvateur dont il avait plus que besoin. Seulement ce dernier ne dura que quelques minutes. Il sentit un poids sur son avant-bras qui le réveilla. Presque inconsciemment, le corps de Ren s’était déjà redressé, prêt à attaquer. Ce dernier se détendit légèrement alors qu’il reconnaissait la frimousse familière de Jo Hee.  Alors qu’il allait lui passer un savon pour avoir osé le réveiller quand il avait enfin trouvé le sommeil et qu’il allait lui faire passer l’envie de recommencer, il s’arrêta net en voyant l’expression sur son visage. Une qu’il ne connaissait que trop bien. Visiblement  il n’était pas le seul incapable de dormir en ce moment. Il resta silencieux quelques instants avant de se rallonger en soupirant. Tout le monde penserait qu’il allait lui envoyer un bon gros dégage avant de l’obliger à sortir, mais non, il se contenta de tirer la couette qui le recouvrait tout en écartant les bras pour lui faire une place à ses côtés « Viens-là. Mais je te préviens, tu te tais. Je suis aussi crevé que toi. » Jo Hee était bien l’une de seule à avoir le droit à se genre des gestes de la part de Ren..

_________________
I’m disappearing. Disappearing into the suffocating and deep darkness. Hold my hand. Light up the darkness.  Save me babe, before I completly loose myself —
Take off my mask ☽


My family is better than yours  ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
only you can understand (ft ren)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» It's my territory...Understand ? █ PV Phoenix
» (m) NIKOLAJ COSTER - WALDAU (nn) - I don't hate you, but i don't understand why.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Badlands :: Zone Hors-RPG :: RPs finis & abandonnés-
Sauter vers: