AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 kanou hide - deja vu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Unité A • réparateur d'armes

En savoir plus

MessageSujet: kanou hide - deja vu   Lun 12 Juin - 13:00


 
 
Papiers d'identité

kanou hide

dit "le sale gosse"


Âge 19 ans au compteur, et pourtant avec son attitude de bouseux, on pourrait croire qu'il a 12 ans. Lieu & date de naissance né un certain six septembre de l'année 97, dans la cambrousse japonaise.
Nationalité japonaise pure. Orientation sexuelle il est considéré comme bisexuel car vu avec autant fille que garçon, même si le voir dans une relation ne risque  pas d'arriver de sitôt.Situation amoureuse c'est le no man's land ici, si tu veux tout savoir. Occupation mécano/réparateur d'armes Groupe explorateur.Célébrité jeon jungkook.

Force
7

Perception
4

Endurance
4

Charisme
2

Intelligence
2

Agilité
4

Chance
2




saint pepsi
âge 20 piges. région la belle et surtout très morte franche-comté. comment as-tu découvert le forum? le bouche à oreille, les connaissances, tu connais le deal. un avis? j'attends de me faire une idée du forum voyons. un dernier mot? j'ai retrouvé mon amant :  russe


I am what I am



Caractère


ce que l'on retient principalement du garçon, c'est qu'il est borné comme jamais. Qu'un de ses camarades lui demande une faveur ou qu'un de ses supérieurs lui donne un ordre, sa première réaction sera de refuser catégoriquement, parce qu'il ne reçoit de directives de personne. C'est à peine s'il laisse son frère diriger les opérations lorsqu'ils se retrouvent ensemble, lors de missions à l'extérieur, alors venant de quelqu'un de complètement inconnu, c'est encore pire. On pourrait croire que c'est parce qu'il a envie de tenir tête à tout le monde juste pour le plaisir, mais ce n'est pas juste ça, la satisfaction de voir le monde entier s'énerver contre lui. C'est surtout parce qu'il est tellement toujours sur la défensive qu'il ne laisse rien ni personne pénétrer sa carapace de protection, celle qu'il a appris à construire dés son plus jeune âge. il serait si simple pour quelqu'un d'entrer sous sa peau et dans sa tête, de lui retourner les idées et de le rendre plus faible et vulnérable qu'il ne l'a jamais été, qu'il se refuse tout bonnement à tout contact social avec les autres. ce qui explique qu'il soit seul la plupart de son temps, parce que personne ne ressent l'envie de passer du temps avec un mioche qui crache vulgarités sur vulgarités, et qui n'éprouve aucune once de respect pour personne, même ses aînés. et c'est réciproque pour les autres, qui n'éprouve aucune pitié à le voir traîner ses guibolles en solitaire. on sème ce que l'on récolte, c'est ce qu'on aime dire sur son cas. ils n'ont pas tort, si vous voulez son avis. cette méchanceté instinctive lui vient naturellement, parce qu'il laisse sa bouche s'ouvrir avant d'avoir organisé son esprit, avant d'avoir réfléchit à ce qu'il devrait dire dans telle ou telle situation. si bien que ce ne sont que des mots venimeux qu'il dirige envers le reste des survivants, des mots qui blessent et qui énervent. plus d'une fois il a reçu les représailles de ses discours peu gracieux, et il ne s'en est jamais plaint, parce qu'une fois de plus, il ne récupère que ce qu'il a donné. même s'il est conscient que son attitude est destructive, il se refuse à changer quoi que ce soit à ce propos, parce qu'il craint de changer sa propre personnalité au passage, et c'est ce qui doit l'effrayer au plus haut point. il ne sait absolument pas qui il serait sans cette attitude offensive, et il préfère ne pas le savoir, vraiment. c'est un esprit vengeur des plus hostiles, puisque lorsqu'on lui fait une crasse, il s'assure de la rendre en dix fois pire. comme tirer sur un de ses supposés camarades de combat après un accrochage violent entre les deux quelques temps plus tôt. il n'oublie pas les croche-pieds qu'on lui fait sur son chemin, et il s'assure toujours de les rendre. encore une fois, c'est un comportement qui lui a valu bien des remontrances, et il se retrouve souvent confisqué de sa propre arme en guise de punition. ses supérieurs l'ont déjà menacés de le virer du campement s'il continuait à se montrer aussi hargneux envers les autres, alors il essaie de faire profil bas jusqu'à ce que l'orage passe et qu'il récupère son bijou. ce n'est pas qu'il serait terrifié à l'idée de se retrouver dehors seul, mais c'est surtout que son jumeau resterait au camp, sans lui, et dieu seul sait ce qui pourrait lui arriver s'il ne garde pas un œil sur ce dernier. hide vit constamment dans l'ombre de son propre père, essayant en vain de devenir quelqu'un d'autre que ce dernier. en vain car dans chacun de ses gestes et de ses mots, son père transparaît, cruel et agressif. il est incapable de faire disparaître de son esprit la mémoire de leur père infecté,  et c'est ce qui lui coûte de nombreuses insomnies. c'est comme si malgré sa mort, leur père s'était décidé à ne pas le laisser vivre tranquille, comme si le hanter était devenu son nouveau passe-temps. et si le garçon sait se battre contre des créatures avides de chair humaine, il est absolument incapable et impuissant face à un fantôme.
Esprit

Energie

Nature

Tactique

Identité





Anecdotes


autrefois, c'était le petit préféré de la famille. malgré le fait qu'ils aient tout les deux les mêmes traits du visage, leurs parents privilégiaient sans cesse hide sur tous les points, ignorant et excluant koshi de leur cadre de parfaite petite famille sereine + quand on parle du garçon en disant que c'est un véritable molosse, ce n'est pas à prendre à la légère. un caractère de mule qui donne envie de se fracasser la tête dans un mur, préférablement la sienne, des remarques sèches et sarcastiques, des jeux de mains et des jeux de vilains. voilà qui constitue un bon résumé de sa personnalité toxique + c'est surement le calvaire familial des deux jumeaux qui ont façonnés leurs personnalités de la sorte, même si on s'attendrait plus à voir l'inverse, koshi en chien fou furieux et hide en tête pensante. malheureusement, hide a aussi pris des dommages grâce à leur père et son favoritisme stupide + il ne l'avouera jamais, mais son jumeau représente tout son monde. sans lui, il n'y aurait rien qui le retiendrait dans ce bas-monde, et même s'il est capable de se montrer violent avec ce dernier, il cache derrière ses gestes soupçonneux une affection bien dissimulée. autant il ne pourrait plus respirer sans le voir chaque jour, autant il a l'impression d'étouffer en sa compagnie, constamment baigné dans une tension lourde qu'il ne saurait expliquer entre eux deux + il n'a rejoint un clan que pour garantir la sécurité de son frère, sinon, il aurait très bien pu se débrouiller par lui-même à l'extérieur, en indépendant. comme il est incapable de supporter d'autres personnes, il a un peu de mal à voir la fin de sa vie au sein d'un clan + son égoïsme est tellement important qu'il serait capable de faire des folies pour sa propre personne. que ce soit privilégier la survie de son frère par-dessus toute les autres, ou encore se venger en envoyant une balle perdue à un de ses supposés camarades, il est capable de tout, et c'est probablement ce qui le rend le plus dangereux, instable + on pourrait croire qu'il ne se prend pas pour de la merde, mais c'est actuellement avec un complexe d'infériorité qu'il apprend à vivre tous les jours. en effet, ayant toujours appris à être l'enfant prodige de la famille, il s'en veut aujourd'hui énormément de ne pas avoir trouvé un moyen d'échanger sa place avec celle de son frère, ou encore de savoir comment interagir avec les gens sans prendre chaque parole comme une attaque personnelle. lorsqu'il se regarde dans un miroir, il a l'impression de voir l'ombre de son père par-dessus son épaule, et c'est ce qui le terrifie le plus + même lorsqu'il fait le mal, il est convaincu d'agir pour une bonne cause. ce qui est relativement perturbant, concernant certaines de ses actions dans ce sens. cela explique également son sentiment d'être persécuté, seul contre le monde entier + il entretient une relation amoureuse avec son arme. sérieusement, il faut le voir l'astiquer soigneusement et jeter des regards noirs à quiconque pose les pattes dessus pour comprendre que c'est son trésor.
Once Upon a Time
On pourrait croire que ton caractère de tête de mule au cœur froid te vient d'un passé difficile à supporter pour ton jeune âge. Et ça aurait très bien pu être le cas si tu avais été fils unique. Sauf que la vie avait décidée de sourire - ou grimacer, comme tu aime dire désormais - à ta mère en lui offrant deux jumeaux parfaitement semblables au plan physique. Si tout semblait aller pour le mieux du monde lorsque vous n'étiez que des bambins en couche-culottes, c'est en grandissant que tu as saisi le problème qui résidait au sein de votre maison, au sein de votre famille. Ton père n'avait jamais voulu de deux enfants, c'était bien trop de travail et ça demandait plus d'argent à ramener que pour une seule bouche à nourrir. A ton plus grand dam, son dévolu se jeta sur toi, sans même que tu sache ce qui l'avait charmé puisque tu ressemblais en tout point à ton frère, qui devint dés lors le bouc émissaire, quoi qu'il fasse et quoi qu'il dise. Ta mère ne put rien dire, parce qu'elle était bien trop faible mentalement pour essayer de s'opposer aux menaces de votre père. Et puis, au fil du temps, bien trop rapidement à ton goût, elle rejoignit le camp de ton père et commença à détester le deuxième fils qu'elle avait obtenue à l'hôpital. Ce favoritisme ne te plaisait pas du tout, parce que pendant que ton père ébouriffait sans tendresse tes cheveux, il jetait des regards noirs à ton jumeau. Ça n'avait aucun sens, vous étiez le reflet d'un même miroir, alors pourquoi s'en prendre à lui exactement, quand il n'y avait même pas une nano-seconde séparant votre naissance ? Ce favoritisme te causa de te renfermer sur toi-même, de devenir plus distant avec tes parents et avec le reste des adultes en général. Tu savais très bien que ce qui cachait derrière leurs sourires n'étaient que des mensonges, ce n'était pas de l'amour ce qu'ils t'offraient, c'était une sorte de compensation pour leurs propres personnes, comme si le fait de renier totalement un de leurs enfants pouvait s'excuser par leur semblant d'amour pour un autre. Franchement, tu pensais que ton frère allait s'éloigner de toi, l'enfant prodige, le petit chouchou à ses parents. Mais il fit tout le contraire, te proposant jour après jour de venir jouer avec lui dehors avec son grand sourire, qu'il gardait sur ses lèvres quelles que soit les circonstances, même lorsque leur père crachait des mots dont il ne pouvait même pas parler aujourd'hui. Alors, tu t'appliquas à passer le plus de temps possible avec ton jumeau, pour lui montrer que tu n'avais rien contre sa naissance et que tu l'aimais comme tu n'aimais personne d'autre. C'est un fait, il y a une connexion spéciale entre des jumeaux, et tu n'étais pas prêt à sacrifier ce lien pour quoi que ce soit, même pas la haine de tes parents. Ton jumeau était toujours celui qui te prenait la main pour te guider à tel ou tel endroit, parce que tu n'arrivais pas à t'ouvrir aux autres et à te faire des amis comme n'importe quel autre enfant normalement constitué. Koshi y parvenait sans aucune difficulté, mais c'était souvent involontairement, parce que les gens étaient naturellement attirés par sa petite bouille adorable. Autant dire que c'était un peu bizarre pour lui de recevoir de tels compliments, alors qu'à la maison, il n'entendait que des malédictions sur son existence-même dans ce monde. Les gens essayaient aussi de t'approcher, parce que tu étais son jumeau et qu'il essayait de te forcer à te familiariser avec les autres enfants du coin, sauf que tu avais le regard noir qui les faisaient fuir, et même ceux qui insistaient à rester avec toi finissaient par le regretter, parce que soit tu n'ouvrais pas la bouche de toute la journée, soit tu te permettais de leur dire que tu n'avais pas besoin d'eux ici. Ce n'était pas vraiment ta faute, du moins, c'est ce que Koshi te disait pour te rassurer. Tu grandis avec l'idée que tu ne pouvais compter que sur ton jumeau, qui contrairement aux autres gens, ne retournerait pas sa veste du jour au lendemain. C'était une image relativement comique, Koshi essayer de te présenter à ses amis de l'école pendant que tu te cachais du mieux que tu le pouvais dans son dos en tirant son pull, comme pour lui dire de venir avec toi, de laisser tomber ces gens qu'il connaissait à peine et jouer avec toi à la place. C'est ce que ton jumeau finissait toujours par faire, lorsque vous aviez du temps libre et que ce n'était pas le beau temps fixe à la maison. Il t'entraînait avec lui dehors ou l'inverse quelques-fois, et vous passiez des heures et des heures à l'extérieur, à explorer des sentiers battus en vous faisant passer pour des aventuriers. Peut-être que vous espériez trouver plus que ce que vous aviez déjà, qui sait. Mais votre petite utopie, ce cocon que vous aviez tissés autour de vous deux n'était pas fait pour durer éternellement.

Le mal qu'ils qualifiaient d'épidémie et qui était inconnue même à une échelle mondiale frappa votre petit village reclus dans la campagne japonaise lorsque vous n'aviez que quelques années et quelques mois. La méfiance s'installa dans chaque chaumière, au point ou les enfants n'étaient pas autorisés à sortir, même pour aller à l'école et les parents ne faisaient que de courts trajets à l'extérieur pour remplir leurs stocks de nourriture. C'était terrible pour les plus jeunes que de devoir rester enfermés dans leurs chambres, observant le monde continuer de vivre sans eux, les mains collés aux vitres dans l'espoir que la maladie dont ils ne comprenaient rien s'en irait rapidement, soufflée par le vent. C'était la mesure conseillée par toute les administrations des villes affectées par la maladie, de se barricader chez soi en attendant vaillamment qu'un miracle se passe. Bien sûr, ce miracle n'arriva pas, et la situation devint critique au point ou il fut demandé aux familles d'évacuer au plus vite le village. Les jumeaux avaient désormais cinq ans. Votre père avait tout prévu depuis le début de l'infection, usant de ses contacts pour s'offrir des places à bord d'un bateau censé se rendre en corée. L'endroit ou ils atterrirent, un nouveau village, car visiblement leur père chérissait l'idée de rester le plus éloigné possible des grandes villes, dieu seul sait pourquoi, était confortable. Du moins, c'était bien moins pire que tout ce que les petits imaginaient à l'époque. Ils pensaient se retrouver dans une misère la plus totale, devoir dormir à même le sol, manger des animaux crus, peut-être même encore vivants. Un imaginaire d'enfant qui était heureusement bien loin de la réalité, puisqu'ils avaient un toit au-dessus de leurs têtes, et une mère pour s'affairer aux fourneaux. Leur père continua ses parties de chasse, tout comme il continua à leur apprendre ses secrets d'ancien militaire. C'est à partir de ce déménagement inattendu que les jumeaux commencèrent à en apprendre plus sur leurs armes et les stratégies de guerre, le climat ambiant favorisant de telles leçons. Au point ou ils se retrouvèrent eux-même avec des armes dans les mains, pour chasser et combattre, pour aider les plus anciens aux tâches manuelles, à nourrir le reste du village. Tout semblait aller pour le mieux, à nouveau, vous aviez repris un rythme normal dans votre vie bien tumultueuse. Mais encore une fois, ce n'était pas fait pour durer.

L'année de leur dix-sept ans sonna la fin de leur petite famille bien dysfonctionnelle. Tu t'en rappelle comme si c'était hier, toi pendu à la fenêtre avec le haut de ton corps pendant dehors, profitant de l'air frais de la nuit, le regard perdu sur le monde sauvage qui s'étalait sous tes yeux. Koshi partageait la même chambre que toi, occupé à s'abreuver d'un manuel dont tu ne te rappelle même pas le nom, quelque chose de très scientifique qui t'avait fait dramatiquement rouler des yeux à l'époque. Il faut dire que l'école et toi, ça faisait et fait toujours deux. Ce fut un cri strident qui perturba ta contemplation de l'extérieur, et ton frère de sa lecture. Vous n'aviez échangés qu'un regard avant de descendre les escaliers quatre-à-quatre, pour découvrir une scène terrifiante : celle du corps de votre mère tressautant violemment contre celui de votre père, qui mordait comme un chien affamé dans son épaule. Les bruits de la chair et des os qui craquaient sous ses dents étaient la seule chose que tu avais été capable d'entendre sur l'instant, figé sur place, incapable de réagir. Action, réaction, Koshi avait tiré sur ton bras pour te faire réagir, fonçant dans la cuisine pour vous armer, trouver quelque chose pour vous défendre. Mais que ce soit toi ou ton frère, vous n'aviez jamais combattu qui que ce soit, encore moins avec de véritables armes. Rien que l'idée de tenir un couteau te donnait des frissons dans le dos. Koshi eut l'idée du siècle en te désignant la petite lucarne au-dessus de l'évier. Toi, tu avais déjà un couteau entre tes doigts tremblants, de peur ou de nervosité, tu n'en savais rien, et tu était figé au milieu de la pièce, t'attendant à tout moment à ce que ton père ne débarque pour vous croquer aussi. Ton esprit s'était vidé d'un seul coup, comme un lac se viderait de son eau. Tout ce que tu pensais, c'est qu'il fallait que tu sauve ta peau, et par conséquent, celle de ton jumeau, quitte à devoir planter ce couteau dans la chair de ton paternel. Sauf que bien sûr, c'était plus facile à dire qu'à faire ; quand ton père fit irruption dans la cuisine en traînant des pieds en et en sifflant entre ses dents ensanglantés, tu te retrouvas paralysé par la peur, tes doigts serrés sur la garde du couteau. C'est à peine si tu entendis ton jumeau te crier de courir, de faire quelque chose, n'importe quoi sauf rester figé comme ça, avant que les mains de cet homme que tu ne reconnaissais désormais plus ne trouvent ton pied. Ta tête avait heurtée le carrelage et tu avais eu l'impression que tu allais mourir à cause de la douleur lancinante dans ta nuque, ou alors de ton père qui grimpait sur ton pauvre petit corps et qui cherchait déjà un endroit accessible pour déchirer la peau tendre sous tes vêtements. Un déclic au-dessus de toi, puis un coup de feu. Le sang gicla sur tes bras, que tu avais levé instinctivement pour te protéger, et le corps de ton père tomba sur le tien. Il était lourd et raide, il était mort. Le choc pouvait clairement se lire dans tes yeux lorsque tu te rendis compte que c'était Koshi qui avait tiré, et qui semblait se réveiller d'un rêve éveillé, le menton tremblant et les yeux écarquillés par l'horreur. C'était bizarre de se dire que votre père était celui qui allait vous sauver malgré tout, parce que même s'il n'avait pas aimé ses enfants correctement, du moins un d'eux, il vous avait tout de même appris à tirer. Ce n'était un secret pour personne que votre père détenait des armes à feu par dizaines, empilés dans son garage, ni qu'il vous faisait des entraînements de tir en guise de sortie familiale. Le favoritisme restait présent néanmoins, il donnait toujours les plus petits et les plus légers pistolets à ton jumeau en prétextant que c'était parce qu'il était un gringalet comme l'arme à feu qu'il tenait dans les mains. Toi, il te laissait admirer les mitraillettes et les fusils à pompe, et si au début, tu semblais avoir une forte attirance pour les fusils à pompe, tu t'avéras faire des records avec les snipers. Autant dire que ton père fut déçu, parce qu'il s'attendait surement à ce que tu prenne un fusil d'assaut et non de précision, mais le destin était contre lui, visiblement. Lorsque tu repris tes esprits, Koshi te faisait grimper sur le comptoir pour que tu te décide à passer tes fesses par la fenêtre, tendant déjà les bras pour rattraper ton frère qui passait en dernier. A partir de cet instant, tout se brouilla dans ton esprit. Tu avais abandonné ton couteau quelque part derrière toi pour lier tes doigts à ceux de ton jumeau, et vous aviez commencés à courir sans même savoir ou aller. Ton frère fut le premier à se rappeler de vos entraînements, et c'est lui qui te souffla d'aller au garage, pour récupérer une arme ou deux. Toi, tu t'emparas directement d'un sniper que tu avais l'habitude d'utiliser ainsi que de paquets de munitions glissés à la va-vite dans les poches de ta veste. C'est sans surprise que tu constatas que ton frère avait pris un magnum, une arme qui pouvait faire des dégâts importants si manipulée correctement. Mais maintenant, ou étiez-vous censés aller ? L'idée de toquer aux portes des voisins pour leur demander de l'aide et surtout un refuge était tentante, mais qu'alliez-vous faire s'ils étaient dans le même état que vos parents ? Votre seul échappatoire était la nature, les grandes plaines qui s'étendaient à perte de vue au-delà de votre village. C'était risqué, certes, mais bien moins risqué que de rebrousser chemin et faire face à ce qu'était devenus les habitants entre-temps. Tu ne savais même pas comment décrire, et encore moins expliquer ce qui venait de se passer. Ton père avait tout sauf l'allure des vampires dans les livres que tu avais trouvé à l'école, tout en lui respirait la brutalité et surtout, la faim. Votre échappée commença avec des pleurs et une chaussure perdue, ainsi que des tours pour faire le baudet et permettre à l'autre de se reposer. Ou que tu regarde, tu ne voyais que des grands espaces vides d'êtres humains, et les oiseaux de proie qui affluaient en direction de votre village ne présageaient rien de bon. Tu perdis le compte des minutes et même des jours, marchant la tête basse, les yeux rivés sur le sol, chaque pas devenant plus difficiles comme la fatigue ankylosait tes membres. Ce fut Koshi qui eut l'idée et surtout la motivation de chercher un autre refuge, parce qu'à l'allure ou vous alliez, vous étiez plus certain de mourir là-dehors de faim et d'épuisement que dévorer par les infectés. Tu te demandais si on n'allait pas vous refuser une fois arrivés, avec vos mains pleines de callosités et vos visages couverts de boue et de sang. Vous n'aviez l'air de rien, deux pauvres mômes qui se sont perdus et qui ont utilisés la violence pour s'en sortir, ce qui n'était pas si loin de la vérité. Mais on vous accepta malgré tout, malgré vos armes, malgré vos apparences de vauriens pas très séduisants, malgré vos comportements défensifs.

En faisant un saut dans le futur, tu as bien grandi. Tes yeux ont adoptés un éclat meurtrier que tu aiguisais depuis ton plus jeune âge pour repousser les gens. Ton corps est devenu svelte et surtout mince, parce que tu ne fais pas vraiment de musculation ou quoi que ce soit dans le genre, parce que ça ne t'intéresse pas. Ton arme de prédilection, c'est le sniper que tu chéris des yeux en le regardant de loin, parce que les armes ne sont pas autorisées à l'intérieur-même du camp. C'est ton petit bébé et même s'il te rappelle douloureusement ton passé, tu est fier de pouvoir le porter sur ton dos quand il est l'heure d'aller  la chasse aux zombies. Ton jumeau a bien grandi lui aussi, mais s'il a gardé la même apparence physique que toi, son caractère est devenu clairement différent. Un véritable rayon de soleil placé à coté de toi, le trou noir qui avale toutes pensées positives et ambiance agréable en l'espace de quelques secondes seulement. Et bien sûr, ton caractère s'est retrouvé à faire des étincelles en contact avec celui de ton frère, et il n'est jamais rare de vous entendre vous  jeter des commentaires sarcastiques à tout bout de champ. Pour ceux qui ne sont pas habitués et qui ne connaissent pas votre relation, ça peut faire paniquer, parce que malgré ton apparence froide, tu est capable de réagir au quart de tour quand il s'agit d'un sujet sensible, et ton frère n'est pas inoffensif non plus, tout le monde le sait. Mais pour ceux qui étaient là lorsque vous étiez arrivés au camp, en sacré mauvais état il faut bien le dire, c'est plus une habitude qu'autre chose, et personne n'interfère jamais pour vous arrêter, parce que vous finissez toujours par lâcher le morceau avant que les choses ne dégénèrent. Le lien qui vous connectait autrefois n'a pas disparu, loin de là, c'est juste votre façon de vous aimer qui est devenue particulière. Maintenant que vous avez rejoint un campement de survivants et que vous possédez des armes ainsi que le mental pour venir à bout des mangeurs de chairs qui rôdent un peu partout dehors, vous êtes plus que prêts à sortir vos griffes et vous battre pour rester en vie.

 


Dernière édition par Kanou Hide le Lun 19 Juin - 14:00, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Admin • we rule the world

En savoir plus

MessageSujet: Re: kanou hide - deja vu   Lun 12 Juin - 13:14

j'avoue j'ai stalké.

_________________
I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close. — .
Pablo Neruda , 100 Love Sonnets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
La Main Rouge • infirmière de terrain

En savoir plus

MessageSujet: Re: kanou hide - deja vu   Lun 12 Juin - 13:23

Citation :
la belle et surtout très morte franche-comté.

Mais nan elle n'est pas si morte que ça russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
La Main Rouge • chef d'unité d'exploration

En savoir plus

MessageSujet: Re: kanou hide - deja vu   Lun 12 Juin - 14:10

Deux jungkook pour le prix d'un, je meurs nabilla
Bienvenue parmi nous bg ! perv
Et bon courage pour la rédaction de ta fiche ! <3

_________________
絶望的な愛
Hopeless love ▬ Why can't I stop this feeling ? You are like a drug that i'm addicted to. It hurts but why can’t I turn away?

Squad goal:
 
La Trinity fab de la MR ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
La Main Rouge • mécanicien

En savoir plus

MessageSujet: Re: kanou hide - deja vu   Lun 12 Juin - 15:08

D'abord Kanou Koshi, maintenant Kanou Hide x) ! Ca ne m'étonne pas de voir le jumeau débarquer y
(Non, on ne se connait pas, mais je connais ce pairing héhé!)

Bienvenue ymca
Bon courage pour la rédaction de ta fiche ^^ !

_________________
Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Unité A • réparateur d'armes

En savoir plus

MessageSujet: Re: kanou hide - deja vu   Mar 13 Juin - 13:45

shen lu han + j'ai vu. c'est pas bien. russe

oh yeon ah + je tousse bruyamment à ta remarque, c'est pas pour rien qu'on a la haute saône dans la franche-comté russe

choi ren + t'as vu comment vous êtes gâtés y merci pour les encouragements <3

seo kyung hong + omg comment tu nous connais d'ou tu nous connais je veux tout savoir moi whut merci à toi aussi <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
La Main Rouge • infirmière de terrain

En savoir plus

MessageSujet: Re: kanou hide - deja vu   Mar 13 Juin - 13:50

Kanou Hide a écrit:


oh yeon ah + je tousse bruyamment à ta remarque, c'est pas pour rien qu'on a la haute saône dans la franche-comté russe

Ohhh tu es de haute-saône ? plz
Sinon j'avoue deux jumeaux kookies c'est super excited
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
La Main Rouge • mécanicien

En savoir plus

MessageSujet: Re: kanou hide - deja vu   Mar 13 Juin - 13:58

Kanou Hide a écrit:
seo kyung hong + omg comment tu nous connais d'ou tu nous connais je veux tout savoir moi whut merci à toi aussi <3

De M&P ^^ !

_________________
Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Unité A • réparateur d'armes

En savoir plus

MessageSujet: Re: kanou hide - deja vu   Mar 13 Juin - 14:19

oh yeon ah + ouh là là la folie non jamais, j'aime les moutons mais pas à ce point russe je viens de la ville de l'horlogerie moi ! et on est tous d'accord, deux jumeaux jungkook ça fait du bien là ou ça passe y

seo kyung hong + ne le prends pas mal mais je ne sais absolument plus qui tu étais dessus shame
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
La Main Rouge • soldat

En savoir plus

MessageSujet: Re: kanou hide - deja vu   Mar 13 Juin - 14:43

BIENVENUE PARMI NOUUUS
Ta célébrité est loin d'être HIDEuse petit kanou pablo
Bon courage pour ta ficheeeee love

_________________
WHEN I TALK WITH THE
DEVIL I CALL HIM DADDY
crédit: XynPapple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
La Main Rouge • chasseuse

En savoir plus

MessageSujet: Re: kanou hide - deja vu   Mar 13 Juin - 15:07

olalalalaah des jumeaux excited ca risque d'etre interessant, je vais vous suivre de pres y

bienvenue parmi nous et fighting pour ta fiche dans tous les cas y et tres bon choix d'ava pablo

_________________
Cadeau de Seiya:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
La Main Rouge • infirmière de terrain

En savoir plus

MessageSujet: Re: kanou hide - deja vu   Mar 13 Juin - 15:32

On n'a pas que des moutons russe Enfin moi perso je vois plus de vaches russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
La Main Rouge • mécanicien

En savoir plus

MessageSujet: Re: kanou hide - deja vu   Mer 14 Juin - 0:22

Kanou Hide a écrit:
seo kyung hong + ne le prends pas mal mais je ne sais absolument plus qui tu étais dessus shame

Il y avait du monde sur ce fo, c'est normal que tu ne t'en souviennes pas x)

_________________
Triforce de la Main Rouge:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Unité A • éclaireur

En savoir plus

MessageSujet: Re: kanou hide - deja vu   Sam 17 Juin - 13:35

OMG OMG OMG !!!!!
ON VAS S'AIMER !! OBLIGER !!!!  excited  excited  excited  excited  excited  excited  excited  excited  excited  excited  excited  excited  excited  excited  excited  excited  excited  excited
BIENVENUE !!!!!!!
LUVE YOU !!!!!

_________________
I am a lost boy from Neverland. Usually hanging out with Peter Pan. And when we're bored we play in the woods. Always on the run from Captain Hook "Run, run, lost boy," they say to me, "Away from all of reality." — .
Ruth B. - Lost Boy

MinThug:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Unité A • réparateur d'armes

En savoir plus

MessageSujet: Re: kanou hide - deja vu   Sam 17 Juin - 17:08

endo seiya + honnêtement, c'est le meilleur pun qu'on ait jamais fait sur hide, je t'en remercie cute

endo saya + merci beaucoup, les jumeaux c'est les meilleurs hug1

oh yeon ah + non mais les vaches c'est les mvp dans ce patelin, il y en a partout russe

yu min jae + OFC QU'ON VA S'AIMER ENTRE BTS DEJA QUAND MEME, ON FAIT PARTIE DE LA MEME FAMILLE plz HATE DE TE RETROUVER PETITE POUSSE plz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
La Main Rouge • leader

En savoir plus

MessageSujet: Re: kanou hide - deja vu   Sam 17 Juin - 19:20

Omg je pensais t'avoir souhaité le bienvenue, mais vu que vous êtes en double avec ton jumeau (logique) j'ai été confuse èé èé èé /sort avec cette excuse bidon XDD/

Jungkook c'est la vie du coup en double c'est 8DDDD Fighting pour la fin de ta fiche plz

_________________
trinity fab:
 

La Mifa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Admin • we rule the world

En savoir plus

MessageSujet: Re: kanou hide - deja vu   Lun 19 Juin - 13:23

Je suis enfin là love

J'ai lu attentivement ta fiche (que j'ai aimé lire au passage), je peux te donner les dernières informations dont tu as besoin <3

Hide est un personnage de type MOYEN (25 points)
Tu peux tirer le dé d'armes moyennes (level 2)

N'oublie pas de mettre à jour ta fiche de présentation ainsi que ton profil perv

Si tu souhaites quelques conseils pour ton affectation, j'ai remarqué que tu as créé un nouveau poste dans les unités d'exploration: mécano/réparateur d'armes erm Si je comprends bien, c'est lui qui sera en charge des armes dans la team c'est ça ? Les munitions, le nettoyage, tout ça ? Tu peux en faire une majeure Force (S) - si tu veux être dans la même unité que Koshi perv - sinon majeure Perception (P) love

Si tu souhaites contester la décision ou me poser des questions, n'hésite pas à m'envoyer un mp shy

_________________
I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close. — .
Pablo Neruda , 100 Love Sonnets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Unité A • réparateur d'armes

En savoir plus

MessageSujet: Re: kanou hide - deja vu   Lun 19 Juin - 13:46

cha dong ho + on aime bien semer la confusion là ou passe ce n'est pas juste toi tkt y merci pour les encouragements <3

shen lu han + merci pour l'obtention des compétences ! alors oui, mon petit doigt m'a dit que ça conviendrait bien à mon personnage comme type de "job" donc j'ai décidé de le mettre même si je n'avais absolument aucune idée de si c'était possible vu son groupe erm mais oui tu a bien compris, en gros c'est lui qui est chargé de la réparation des armes dans la team ! je vais garder ça en majeure force pour coller koshi comme ça il aura zéro excuses pour m'éviter niark merci encore pour tout <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Admin • game master

En savoir plus

MessageSujet: Re: kanou hide - deja vu   Lun 19 Juin - 13:46

Le membre 'Kanou Hide' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Arme (Level 2)' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://badlands.forumactif.com

avatar
Admin • we rule the world

En savoir plus

MessageSujet: Re: kanou hide - deja vu   Lun 19 Juin - 13:49

MDR LE DESTIN DES JUMEAUX LA MEME ARME POUR LES DEUX JPP nabilla nabilla

Ce dé a une âme, j'vous jure russe

_________________
I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close. — .
Pablo Neruda , 100 Love Sonnets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Unité A • réparateur d'armes

En savoir plus

MessageSujet: Re: kanou hide - deja vu   Lun 19 Juin - 13:52

MDRRRRR ARRETE J'ESSAIE DE RESPIRER DEPUIS QUE JE L'AI LANCE QUI EST DERRIERE CE DE wink wink wink wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Admin • we rule the world

En savoir plus

MessageSujet: Re: kanou hide - deja vu   Lun 19 Juin - 14:06

Validation
Félicitations ! Le staff a l'honneur de t'annoncer que tu es officiellement validé ♥ !
L'enfer pour ton petit survivant vient de commencer! Pour survivre dans ce monde, il lui faudra des amis -et des ennemis- pour en trouver, nous te conseillons fortement de créer une FICHE DE LIEN. Pour suivre l'évolution de ton personnage et de ses petits camarades, il te faudra faire une fiche de SUIVI DU PERSONNAGE. Nous te renvoyons également vers l'ACTIVITÉ RP qu'il sera impératif de mettre à jour avant chaque mise à jour! Pour finir, n'oublie pas de regarder les REGISTRES ET AFFECTATIONS. Tu as besoin de te rendre utile, alors n'oublie pas de t'inscrire dans l'affectation de ton choix en fonction de ta compétence principale et de ton groupe !
Pour conclure, nous te souhaitons un bon jeu, en espérant que tu passeras des moments sympathiques -ou pas- dans les terres désolées ♥ !

_________________
I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close. — .
Pablo Neruda , 100 Love Sonnets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



En savoir plus

MessageSujet: Re: kanou hide - deja vu   

Revenir en haut Aller en bas
 
kanou hide - deja vu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» jai acheter le jeu en ocase et je peu pa jouer en ligne le code est deja utiliser
» je suis deja inscrit ??
» Juin 2012 : Taeyang Hide Doubt Standard
» hide and seek (arsène)
» un instant de serenité (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Badlands :: Gestion du personnage :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: