Partagez | 
 

 lecon 1 : ne baisse jamais ta garde #SeiSa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité

En savoir plus

MessageSujet: lecon 1 : ne baisse jamais ta garde #SeiSa   Dim 11 Juin - 4:40

Leçon 1 : ne baisse jamais ta garde #SeiSa
Une flamme de vie. Une flamme de survie flambait avec rage dans mon regard. Seiya avait ce don de me faire revivre tel un phénix renaissant de ses cendres. Il n’y avait qu’à ses côtés que je me sentais réellement vivante. Autant dans nos disputes que dans nos moments de complicité. Il me rendait cette part d’humanité qui s’envolait en son absence. Il comblait ce vide qui s’était formé en moi. il était mon tout, et mon rien à la fois. Il se tenait face à moi tel un prédateur prêt à bondir sur sa proie. Mes yeux ne le quittait pas une seconde, essayant d’anticiper le moindre de ses gestes. Je m’aperçus ses membres se mettre en mouvement. Je réagis aussitôt, esquivant un de ses coups, je me lançais sur le côté. Une perle de sueur coulait le long de mon front. Des heures que nous nous entrainions. A l’instar de mon frère, je n’avais reçu aucun entrainement spécial de notre patriarche. J’avais commencé à me battre que bien plus tard. Et tout ce que je savais aujourd’hui, c’était de lui que je le tenais, ainsi que de Ren devenu mon mentor peu de temps après. Je n’avais pas sa force physique, et encore moins son charisme. Je me blessais d’ailleurs assez facilement et mon système immunitaire m’était plus de temps que les autres à me soigner. Cependant, mon agilité, mon endurance ainsi que ma détermination compensait largement. J’avais donc mes ennemis à l’usure. Pourtant, Seiya était bien plus difficile à vaincre. Et même avec les années, je n’étais pas parvenue une fois à le mettre à terre. Essoufflée, je tentais une énième attaque, profitant d’une ouverture pour lui sauter sur le dos. M’agrippant à lui, je le rouais de coups qu’il encaissait comme si il s’agissait de piqûres d’insectes. Agacée, je lui tirais les cheveux vers l’arrière pour que nos regards se croisent. « Tu veux pas me laisser gagner ? Juste une fois ? » Murmurais-je en lui faisant les yeux doux, battant des cils, tentant de l’amadouer et de le faire flancher. Tous les moyens étaient bons pour atteindre la victoire, mh ?  
tag: name | words: xxx | notes: i love you!
robb stark
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

En savoir plus

MessageSujet: Re: lecon 1 : ne baisse jamais ta garde #SeiSa   Mar 13 Juin - 2:41

Leçon 1 : ne baisse jamais ta garde #SeiSa
Des entraînements de combat corps à corps, Dieu sait que Seiya en avait fait. Longtemps contre son gré, à sa propre demande au fil du temps comme une addiction, avec son père et contre d’autres membres de la Main Rouge. Des coups lancés sans la moindre retenue, des plaies et ecchymoses comme marque de fabrique, des allées et venues à l’infirmerie … C’est justement ça qui lui plaisait. Détruire, tuer, sentir la rage grandir en lui, le mal s’accentuant agréablement dans ses veines, dans ses muscles, son corps et son esprit, cela lui provoquait un bonheur indescriptible.

Pourtant aujourd’hui, cette session était bien différente. Les rôles s’étaient inversés : il n’était pas là pour apprendre mais pour enseigner. Face à lui non pas un élève mais une élève et pas des moindres : Sa sœur jumelle. La personne qui lui est le plus cher parmi l’univers entier, celle qui a ce don de le rendre tellement fort mais aussi tellement faible. Sa plus grande force, son plus grand talon d’Achille. Il aime sa jumelle d’un amour infini et inconditionnel et pourtant, il n’y avait pas le moindre traitement de faveur. Leur relation étant extrêmement passionnelle et destructrice, les coups qu’ils s’offraient mutuellement étaient francs, secs et violents. De la même puissance que face à un ennemi ses poings n’avaient pas la moindre retenue s’ils ne se faisaient même plus violant plus les heures s’écoulaient. Saya n’avait pas sa force, ses coups étaient supportables mais elle avait le réel mérite d’être agile et endurante. Sans qu’il ne comprenne réellement comme elle était arrivée là, elle finit cependant par lui tirer les cheveux en arrière fermement accrochée derrière lui. Sa demande de la faire gagner au moins une fois le fit rire sans la moindre retenue et ses yeux papillonnants manquaient presque de le convaincre de se mettre à terre. Cependant cela ne serait pas lui rendre service et avouons-le Seiya est bien trop fier pour se retrouver à genoux. « Tu crois que je devrais ? » Répliquait-il avec un sourire en coin avant de profiter de son manque d’attention pour lui assener un coup de coude loin d’être doux dans les côtes pour l’obliger à le lâcher. Libre de son emprise, il s’éloignait d’elle de quelques pas en arrière passant une main dans ses cheveux qu’elle eut maltraités. « Tu pensais quand même pas que j’allais le faire ? » La narguait-il, restant tout de même aux aguets d’un assaut surprise.
 
tag: name | words: xxx | notes: i love you!
robb stark
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

En savoir plus

MessageSujet: Re: lecon 1 : ne baisse jamais ta garde #SeiSa   Mar 13 Juin - 3:15

Leçon 1 : ne baisse jamais ta garde #SeiSa
Je n’avais de cesse de le provoquer. Encore et encore. Ces combats d’entrainements, nous savions tous deux qui en ressortirait le grand vainqueur. C’était une scène qui s’était mainte fois répétée. De plus, je me confrontais à un super soldat qui avaient reçu des coups toute sa vie, les encaissant sans broncher. Autant dire qu’il était tel un blindage infranchissable. Pourtant, j’avais l’avantage de pouvoir m’en sortir indemne à chaque fois, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. Certes, j’étais blessée. Recouvertes de bleus, parfois égratignées à force de racler le sol de ma peau. Mais je pouvais moi aussi encaissé les coups, d’autant plus si ils venaient de lui. Telle une drogue, j’en redemandais toujours. Et lui, il me parcourrait de coups avec le sourire. Il fallait voir le plaisir que ca lui procurait quand il pouvait abattre ses poings sans retenue. Ce sourire qu’il avait aux coins des lèvres m’encourageait à pousser le vice que bien plus loin. Famille étrange. Famille malade. Peu importe les mots que l’on pouvait nous attribuer. Qui dans ce monde pouvait encore se permettre de juger de ce qui était bien ou mal ? Notre lien était indescriptible pour quelqu’un de l’extérieur, n’étant compris que de nous. Mon frère était tout pour moi dans ce bas monde. La douceur et la tendresse n’avait jamais fait partie intégrante de notre vie. C’était des qualités que nous avions apprises avec le temps, et encore beaucoup de lacunes se faisaient ressentir dans cette manière de s’exprimer. Alors, nous le faisions à notre façon. Violente et destructrice, je le reconnais. La souffrance ayant été notre crédo depuis notre plus jeune âge, c’était cela qui nous semblait normal. Perchée sur son dos, j’avais tenté de le faire se mettre à genou en jouant de mes battements de cils. Cela aurait sans doute pu marcher dans toute autre situation. Cependant, il n’était pas dupe et ne se laissait pas si facilement berné. Son rire m’arrachait néanmoins un sourire avant que mon visage ne soit déformé par une grimace suite à son coup de coude dans les côtés. Je lâchais prise, bondissant en arrière pour préparer la prochaine attaque. Je haussais des épaules. « Une fois n’est pas coutume. » Un instant, j’hésitais à le menacer de ne pas m’aimer assez pour m’être sa fierté de côté pour moi. Je n’en dis pourtant pas mot. Apres tout, je n’étais pas d’une éloquence grandiose, c’était lui le maitre de la manipulation, pas moi. Ou seulement quand j’en avais l’envie. « Qui sait ? Peut-être devrais-je demandé à Hyun Ki ? Lui, il n’aurait pas hésité une seconde. » C’était salaud, je l’admets. Mais j’étais prête à tout pour une victoire. Une seule. La loi du plus fort était d’actualité. Mais quand on n’était pas le plus fort, il fallait bien ruser de stratagème pour espérer être victorieux. Profitant de son mécontentement, je fonçais par une ouverture sur sa droite. Rapide et agile, je parvins à le toucher, lui offrant un joli coup de pied dans le ventre.  
tag: name | words: xxx | notes: i love you!
robb stark
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

En savoir plus

MessageSujet: Re: lecon 1 : ne baisse jamais ta garde #SeiSa   Mar 13 Juin - 4:21

Leçon 1 : ne baisse jamais ta garde #SeiSa
Peu de personne comprennent la relation qu’entretiennent ces jumeaux instables mais après tout, qui d’autre que eux a besoin de le savoir ? Il en a toujours été ainsi dans leur famille la douceur n’avait pas sa place. Le seul modèle qu’ils ont eu durant leur enfance fut la violence d’un père envers son épouse qui est pourtant restée envers contre tous. Ce fut longtemps l’image d’une famille normal qu’eu Seiya avant d’être pris sous l’aile de la famille Cho. Là-bas, tout était différent. Pas d’entrainement surprise, le chef de famille n’a jamais levé la main sur qui que ce soit – du moins devant eux – et les insultes ne fusaient pas à tout va. Un exemple qu’il aurait pu prendre, une relation normale à reproduire avec sa sœur mais non. A vrai dire, cela lui paraitrait même étrange qu’il en soit autrement avec elle. Il s’en inquiéterait même, qu’elle arrête ou devienne soudainement docile et gentille avec lui. Lui, il ne veut pas que leur relation change. Lui, il ne veut pas qu’elle change.

Alors c’est avec un sourire immense qu’il lui lançait un coup de coude immense dans les côtes pour qu’elle le lâche, déterminé à lui montrer qu’il n’abandonnerai pas peu importe combien elle peut lui faire les yeux doux. Seiya est bien trop fier pour se mettre à genoux volontairement durant un combat, à la tête bien trop droite pour s'incliner. Lorsqu’il s’arrête, il a ce besoin impératif d’être le dominant sinon c’est que le combat n’est pas terminé. Hors de question de se laisser dominer, il veut être le meilleur et fera tout pour prouver qu’il l’est même lorsqu’il s’agit d’un simple jeu.

Il s’écarte d’elle, osant se détendre un peu en passant une main dans les cheveux tout en la taquinant sur sa stratégie ratée. Seiya lui passait énormément de chose sous l’influence de ses yeux de chiens battus mais lorsqu’il s’agit de combat, c’est une bien trop histoire. Et puis, ce n’est pas en cédant qu’elle va apprendre, l’ennemi ne lui dira pas d’accord j’arrête face à ses yeux papillonnants. Lui il va en profiter pour la planter, tout ce que Seiya veut éviter. Pourtant, elle arrive a détourner son attention en parlant de leur frère adoptif. Un pic bien placé qui le figeait un court instant mais suffisant pour qu’elle puisse lui donner un coup de pied dans le ventre. La fourbe ! Son orgueil bafoué par le coup et par ses dires, il enchaînait à nouveau les coups tout en déclarant. « Normal, c’est juste une tafiole ! » Le jeune homme ne le pensait pas vraiment, il appréciait Hyun Ki mais ces mots furent pousser par la jalousie. Saya aimait s’amuser de cette dernière en fricotant avec lui sous ses yeux ce qui agaçait le japonais au plus haut point. Mais si elle pouvait se vanter d’avoir Hyun Ki lui pouvait se vanter d’avoir une Eun Ha qui s’occupe bien de lui. Cette pensée lui arrache un sourire et il profite d’une faille dans la défense de sa sœur pour lui envoyer un coup de poing dans la machoire et un coup de pied pour la faire reculer. « J’crois que ce soir j’vais demander à Eun Ha un massage. Et une pipe aussi. » Lance-t-il l’air de rien en essuyant des gouttes de sueurs sur son front d’un revers de la main, un sourire arrogant sur les lèvres avant de l’attaquer à nouveau avec hargne.

 
tag: name | words: xxx | notes: i love you!
robb stark
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

En savoir plus

MessageSujet: Re: lecon 1 : ne baisse jamais ta garde #SeiSa   Mar 13 Juin - 19:08

Leçon 1 : ne baisse jamais ta garde #SeiSa
Les bras croisés devant mon visage, j’encaissais les coups qu’il m’envoyait. Des coups dont l’intensité s’amplifiait suite à l’évocation de notre frère adoptif. J’avais pleinement conscience de son agacement quand il nous voyait si proche lui et moi. Je ne niais en rien le fait que je puisse en jouer pour le seul plaisir de voir cette flamme de jalousie prendre vie dans son regard. Il y avait ce lien unique et irremplaçable qui nous unissait en tant que jumeaux. Et avec le temps, nous nous étions construits une bulle à nous dans laquelle nous tolérions rarement que quelqu’un y rentre. La possessivité était de mise, même si elle nous détruisait à petit feu. Apres tout, la haine, la colère, la jalousie, c’était notre carburant. Ce qui nous permettait de nous sentir vivant comparé à ces goules dénués de sentiments envahit par la sensation de faim constante. Alors oui, je paraissais peut être éteinte quand il était loin de moi, mais Seiya était mon moteur, mon châtiment et ma faiblesse. Il parvenait à me rendre une once d’humanité. A me rendre ce que j’avais perdu ou ce que je n’avais peut être jamais eu finalement. Ca avait toujours été lui et pour lui. Et ca le restera toujours. Mon âme-frère. Mon univers autour duquel tout tournait. C’était simple. Sans lui, je n’avais aucune raison de vivre. Mon père éclaterait sans aucun doute de rire s’il entendait mes pensées. Il avait toujours su où se trouvait ma place et avait essayé de me l’inculper. Apres tout, je lui ressemblais énormément à cette mère. Ma mère. Elle avait aimé son bourreau. Ce monstre qui avait fait de sa vie un véritable enfer. Me donnant naissance, elle avait mal digéré le fait qu’une autre femme puisse entrer dans sa vie. Et la seule raison pour laquelle elle ne m’avait pas abandonnée était sans doute parce que j’étais un de fruits de leur union. Je me refusais tout de même à dire qu’on était les mêmes. La différence est qu’elle était faible, moi non. Je fais partie des bourreaux, des monstres. Peu importe ce qu’on l’en dise, personne ne pourrait changer ce que Seiya était pour moi. Même si je tenais plus que je ne pouvais l’admettre Hyun Ki, Seiya savait pertinemment qu’il ne pourrait jamais prendre sa place. Alors je l’attaquais sur le seul sujet qu’il ne pouvait aborder. Cette trahison, il me le rendait plutôt bien au final, lui aussi entretenait une relation plus qu’ambiguë avec Eun Ha. J’appréciais la jeune femme. Elle était la sœur que je n’avais jamais eue, et pourtant, dès qu’un des deux garçons pointaient le bout de leur nez dans notre entourage, cela se terminait en crêpage de chignon, en dispute et j’en passe. Il en profite d’ailleurs pour l’évoquer, me faisait baisser ma garde une micro seconde. Une douleur vive me cueillit au niveau de la mâchoire, m’arrachant un cri malgré moi avant que je ne me fasse expulser plus loin. Je n’avais pas eu le temps d’esquiver. A bout de souffle, je réussis à me réceptionner, un genou au sol. Il ne me laissait aucun répit. Mon corps commençait doucement à trembler, ma peau était recouverte d’ecchymoses. Un gout de fer envahit ma bouche. Je grimaçais, crachant du sang sur la dalle en béton. J’essuyais le liquide rouge poisseux resté au coin de mes lèvres d'un revers de la main. « Batard. » lâchais-je avec hargne tel un poison. Il appuyait là où ca faisait mal. Certes, j’étais à bout de force, mais jamais une seule fois je ne me suis plainte de la douleur qui me parcourrait. « Amuses toi bien ! Pendant ce temps-là, Hyunki pensera mes blessures en y incluant un extra. » Je lui tirais la langue. Un geste bien enfantin à la vue de la situation, avant de me redresser sur mes deux jambes. « tu sais qu’elle ne te comprendra jamais autant que je le peux. » je me remis en position face à lui, prête à me battre jusqu’au bout. Quelqu’un saint d’esprit l’aurait supplié sans aucun doute d’arrêter. Mais il ne fallait oublier que je n’avais pas hérité du surnom d’Harley Quinn uniquement pour ma batte costumisé. Face à mon joker, je ne pouvais pas perdre.
tag: name | words: xxx | notes: i love you!
robb stark
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



En savoir plus

MessageSujet: Re: lecon 1 : ne baisse jamais ta garde #SeiSa   

Revenir en haut Aller en bas
 
lecon 1 : ne baisse jamais ta garde #SeiSa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le bateau qui ne part jamais d'Hurlevent
» La Garde Impériale
» Ma petite vendetta de la garde impériale!
» La garde impériale au soleil
» [SOLO] Habitants jamais satisfaits des loisirs !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Badlands :: Zone Hors-RPG :: RPs finis & abandonnés-
Sauter vers: